Les forums de JeuxVideo.com Liens NoelShack : Texte / Image Taille des forums : Normale / Large

Forum : Philosophie

Ajouter ce forum à mes forums préférés Ajouter ce forum à mes forums préférés

Sujet : « autrui me connait-il mieux que moi meme? »

Créer un nouveau sujet   Liste des sujets
Alerte mail  Répondre  Rafraichir
  • tomneo Voir le profil de tomneo
  • Posté le 15 septembre 2007 à 14:21:54 Avertir un administrateur
  • Bonjour à tous, voila le sujet d´une dissert que je dois faire.
    Comme c´est la 1ere dissert que je fais, baaa je sais pas comment faire ^^

    Mon prof m´a donné quelques conseils mais ne m´a pas dis comment faire une bonne dissert....

    Conseils: utiliser des phrases simples, claires, eviter le plan "these, antithese, synthese", essayer d´integrer des references...

    Voila donc si vous avez un corrigés tout près, des conseils, des idées, etc... je suis preneur ^^
    Merci à tous
  • Lien permanent
  • LeBotteur Voir le profil de LeBotteur
  • Posté le 15 septembre 2007 à 15:00:02 Avertir un administrateur
  • Bon, je ne sais pas si ça a un réel rapport avec la philo. Mais je m´emmerde, donc:

    Primo, je trouve ça assez étonnant que ton prof veuille éviter le plan "thèse, anti-thèse, synthèse" dans la mesure où c´est le plan dit classique et sans bavures pour une dissert´.

    Mes profs m´emmerdaient pour que je suive ce plan, à l´époque. Mais bon, si le tiens veut faire dans l´originalité ... c´est son droit. Quoique je ne vois pas comment faire autrement un plan de dissert, mis à part intervertir.

    Du reste, réfléchis à ton cas présent. Penses-tu te connaitre réellement? T´es-t-il déjà arrivé d´être étonné par une personne qui anticipait tes réactions, tes réponses à une question? Pourquoi? Pourquoi pas?

    Bref, pour débuter une dissertation il faut se poser des questions en adéquation avec le sujet, et c´est à toi de bosser pour. :-)))
  • Lien permanent
  • Valcmwa Voir le profil de Valcmwa
  • Posté le 15 septembre 2007 à 15:30:56 Avertir un administrateur
  • Décentration.
  • Lien permanent
  • Vialatte Voir le profil de Vialatte
  • Posté le 15 septembre 2007 à 16:02:45 Avertir un administrateur
  • "Primo, je trouve ça assez étonnant que ton prof veuille éviter le plan "thèse, anti-thèse, synthèse" dans la mesure où c´est le plan dit classique et sans bavures pour une dissert´.

    Mes profs m´emmerdaient pour que je suive ce plan, à l´époque. Mais bon, si le tiens veut faire dans l´originalité ... c´est son droit. Quoique je ne vois pas comment faire autrement un plan de dissert, mis à part intervertir. "


    > Le plan type thèse, antithèse, synthèse a été inventé par Hegel il me semble, quand on est un Hegel on en fait donc quelque chose de très correct mais pour des connards comme nous, il est très difficile de faire quoique ce soit de rigoureux avec un tel plan.
    Le problème principal étant que le déroulement du raisonnement peut paraitre très artificiel, parfois sans véritable lien logique entre les idées.
    Il convient donc d´éviter ce plan à moins d´être vraiment sûr de son coup.

    Le plus important dans une dissert´ est que le raisonnement doit paraitre cohérent et enchainer les idées de manière naturelle.
    Concretement cela veut dire qu´il ne faut pas passer d´un aspect de la question à un autre sans que ce passage ne vienne s´inscrire naturellement au sein du raisonnement.

    De plus, la dissertation doit couvrir globalement tous les aspects de la question, avant de commencer à écrire quoi que ce soit, il convient donc de réfléchir longuement à la question pour n´en oublier aucun.

    Dans la mesure où c´est ta première dissert, le prof n´attend pas un déballage complet de toutes les notions habituellement attribuées à ce genre de sujets, contente toi donc de faire de ton mieux pour présenter un raisonnement cohérent sur le sujet.
  • Lien permanent
  • tomneo Voir le profil de tomneo
  • Posté le 15 septembre 2007 à 16:59:08 Avertir un administrateur
  • En fait le truc c´est que je fais un gros bloquage avec la philo, et je refuse de passer des heures chez moi à me faire ch.. à réflechir sur une question qui pour moi n´a aucun interet.
    Donc si vous avez un corrigé (ou meme si vous avez le courage d´en faire un, meme rapide, à la rigueur je completerais) n´hésitez pas à me l´envoyer, sa m´arrangera bien et surtout sa m´évitera de peter les plombs.
  • Lien permanent
  • Sofea Voir le profil de Sofea
  • Posté le 15 septembre 2007 à 23:43:48 Avertir un administrateur
  • Pour le plan thèse/antithèse/synthèse il est déconseillé parce que dire Oui, non, peut-être était ce que les élèves faisaient habituellement, donc si vous comprenez bien les parties 1 et 2 se contredisaient mutuellement et la partie 3 cherchait un compromis invalidant partiellement voire totalement les deux autres.
    Ce qui signifie que les parties 1 et 2 sont inutiles et que la dissertation ne comporte qu´une seule partie de réellement pertinente, et encore...

    Enfin ne crois pas qu´ici on va s´amuser à te faire ton travail. On veut bien t´aider, mais ce sera à toi de faire l´effort.
    Qu´importe que la question n´aie aucun intérêt, crois-tu franchement que dans ta vie professionnelle tu ne feras que des choses qui t´intéresse ?
    Je conçois qu´ici ce soit difficile l´épreuve nécessitant de réfléchir, mais je doute que cette prouesse soit hors de ta portée alors que le premier imbécile venu serait capable de le faire.


    Bon, parce que je suis (trop?) gentille je vais te donner un conseil :
    Ton sujet est "autrui me connaît-il mieux que moi même ?" , en introduction tu vas devoir avant toute chose penser à définir les termes du sujets, essayer de voir si le sens commun ne possède pas des exemple confirmant et infirmant la thèse (en gros deux évidences qui iraient se nier l´une l´autre) pour donner un point de départ à la réflexion, et surtout reformuler la question de façon à faire apparaître un plan progressif (c´est-à-dire que l´introduction introduit la partie 1 qui se termine en introduisant la partie 2 qui se termine en introduisant la partie 3 qui se termine en introduisant la conclusion).


    A toi de jouer. Si tu bloques, il te suffira de nous dire où tu en es et on t´aidera volontiers.
  • Lien permanent
  • fabienL Voir le profil de fabienL
  • Posté le 16 septembre 2007 à 11:22:37 Avertir un administrateur
  • * tomneo profil
    * Posté le 15 septembre 2007 à 16:59:08 avertir modérateur
    * En fait le truc c´est que je fais un gros bloquage avec la philo, et je refuse de passer des heures chez moi à me faire ch.. à réflechir sur une question qui pour moi n´a aucun interet.
    Donc si vous avez un corrigé (ou meme si vous avez le courage d´en faire un, meme rapide, à la rigueur je completerais) n´hésitez pas à me l´envoyer, sa m´arrangera bien et surtout sa m´évitera de peter les plombs.

    :d) En fait, quand on refuse de réfléchir, la plupart des questions ne présentent aucun intérêt. Il faut sans doute accepter au moins l´idée d´examiner une question pour voir si elle a de l´intérêt (pour soi). En vieillissant, on rencontre peut-être plus de question qui trouve écho dans notre propre expérience, et qui nous incite à revenir dessus, mais si tu refuses de t´y mettre...

    Sinon, pour le plan thèse/antithèse/synthèse, je suis d´accord, je me suis débattu avec ça un moment sans trouver comment sortir de l´artificialité. Mieux vaut d´abord voir tout ce qu´une question nous inspire, avant d´en déduire un plan.
  • Lien permanent
  • LeBotteur Voir le profil de LeBotteur
  • Posté le 16 septembre 2007 à 12:25:57 Avertir un administrateur
  • Mon prof avait l´habitude de nous dire que l´antithèse, voire la synthèse devait en somme nous permettre d´infirmer ou de confirmer la première partie de la dissertation, à savoir la thèse.

    Dès lors, il nous demandait une part d´argumentation inutile qu´il nous fallait détruire dans l´antithèse. C´est un peu comme engager un débat seul. La synthèse devait reprendre les grands arguments confirmés par nos contre-arguments.

    C´est clair qu´à première vue on peut y voir une grande part d´inutile, sachant que l´on pourrait opter pour un autre plan moins artificiel et figé, et écrire directement les arguments valables et étayés d´une traite.

    Bref, j´imagine que ses exigences reflétaient son envie d´avoir une correction plus facile par la suite. ^^
  • Lien permanent
  • tomneo Voir le profil de tomneo
  • Posté le 16 septembre 2007 à 14:50:15 Avertir un administrateur
  • Baa si je trouve pas de corrigés je crois que je vais lui faciliter la correction en répondant simplement par "non" ^^
  • Lien permanent
  • Kanbei70 Voir le profil de Kanbei70
  • Posté le 16 septembre 2007 à 15:14:58 Avertir un administrateur
  • Tu peux parler, entre autres, du rôle qu´autrui souhaite t´attribuer, de celui que tu endosse dans la société. Prend l´exemple de Sartre : le garçon de café inconscient de jouer, parfaitement dans son rôle, qui exagère ses mouvements comme s´il était au cinéma.
  • Lien permanent
  • tomneo Voir le profil de tomneo
  • Posté le 17 septembre 2007 à 17:20:54 Avertir un administrateur
  • Est-ce que tu pourrais developper cet exemple par rapport au sujet de la dissert stp?
  • Lien permanent
  • misan_tropic Voir le profil de misan_tropic
  • Posté le 18 septembre 2007 à 19:47:11 Avertir un administrateur
  • certainement pas ... c´est limage du moi et du toi

    tu ne vois le monde que de tes yeux et donc tu te connais mieux que quiconque dans ton entourage...

    et tu pourra mettre aussi ds ta dissert que autrui est souvent = à plusieurs personnes donc le pronom il ne convient pas ( tu ne rencontre pas qu´une seule personne du registre autrui dans ta vie...)

    et autrui ne peut pas te connaitre a 0.01% ... autrui peut juste avoir un point de vue sur toi ... le point qu´il voie de ses yeux

    enfin si sa peut t´mettre sur des pistes... tant mieux :ok:
  • Lien permanent
  • Thanhatos Voir le profil de Thanhatos
  • Posté le 21 septembre 2007 à 08:37:00 Avertir un administrateur
  • "En fait, quand on refuse de réfléchir, la plupart des questions ne présentent aucun intérêt. Il faut sans doute accepter au moins l´idée d´examiner une question pour voir si elle a de l´intérêt (pour soi). En vieillissant, on rencontre peut-être plus de question qui trouve écho dans notre propre expérience, et qui nous incite à revenir dessus, mais si tu refuses de t´y mettre..."


    Effectivement.
    Mais quand on a pas la moindre expérience de la vie, ou si peu, et qu´on s´est jamais posé de questions soit même, réfléchir n´amène à rien.
    On ne réfléchit pas à partir de rien, il y a des évènements, des choses qui se passent pour qu´on se mette à penser.

    J´ai toujours trouvé particulièrement débile de nous coller de la philosophie quand on sait encore rien de notre monde (ou si peu) et qu´on a à peine quelques expériences avec les gens nous entourant.

    A 18 ans en terminale la philosophie, et surtout la prof´, m´ayant déplu, rien n´avait d´intérêt.
    Maintenant j´y vois un certain intérêt (pas énorme non plus, mais assez pour passer mes insomnies à écrire ce message) en rapport avec mon expérience de vie des 4 dernières années.
    Et là oui, d´un coup il y a des choses qui sautent aux yeux. Et elles étaient impossibles ou fortement improbable avant.

    Donc le prenez pas (pas uniquement du moins :sarcastic: ) pour un branl*ur qui veut se faire faire son devoir.

    A moins que vous ayez tous eu des vies sociales palpitantes et effectués une pléthores d´activités avant vos cours de philosophie, je peux vous dire que sans expérience de la vie on ne voit pas l´intérêt de ses questions.
    Et ce n´est pas faute d´être (d´avoir été) un élève très sérieux voire brillant capable de tenir une argumentation cohérente sur n´importe quel sujet... sauf la philosophie peut-être.

    (J´étais pas aussi insomniaque avant aussi. Quand on dort peu, on réfléchit plus.)
  • Lien permanent
Alerte mail  Répondre  Rafraichir

Sujet : « autrui me connait-il mieux que moi meme? »

Créer un nouveau sujet   Liste des sujets

Flux RSS du sujet "autrui me connait-il mieux que moi meme?"

Les vidéos à la une