Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
EtoileAbonnementRSS
jeuxvideo.com  /  Tous les forums  /  Forum Blabla 15-18 ans  / 

Topic [NOFAKE] Ma relation avec ma grand mere

Sujet :
[NOFAKE] Ma relation avec ma grand mere

1
LaurelEtHardy
LaurelEtHardy
MP
03 juillet 2011 à 19:14:28

Voila je crée ce topic pour vous parler de mon histoire qui malheureusement est nofake.

Bon voila, tout a commencé quand ma grand mère a commencé a m'exciter. Je l'avais vu une fois en train de prendre sa douche, et je doit dire que je l'avais trouvé très attirante, mais sans plus, 2 jours après j'avais oublié.

2 semaines plus tard, elle est rentrée d'une soirée trop arrosée, et était complètement morte. Elle s'est couchée toute nue. Elle m'a appeler pour me demander de lui apporter de l'aspirine car elle se sentait pas bien. Je me suis exécuté, a mon retour, elle s'était endormie. Je pose le verre sur la table de chevet, mais mon regard lui se pose sur son corps.

Elle avait beau avoir 85 ans, les gens lui en donné 60, et elle était super bien conservée, avec une peau ferme, des seins et des fesses parfaits. Je ne sais pas si c'est les hormones, mais je l'ai touché. D'abbord les seins, les tétons, je suis descendu jusqu'a son vagin, qui était bien épilé. Je l'ai caressé, et j'ai rentré 2 doigts. Je crever d'envie de la penetrer avec ma verge, mais je n'ai pas pu, c'est ma grand mère après tout. Avant de partir et la laisser dormir, je l'ai allonger sur le ventre et un peux toucher ses fesses, et rentrer 1 doigts dans son orifice.

Je suis parti, et je suis aller me masturber. C'était de trop, elle m'exciter vraiment, mais vraiment beaucoup.

Le lendemain, j'étais dans la cuisine entrain de boire un café, quand elle est arrivée, en robe de chambre. Elle m'a demandé ce qui s'est passé hier, je lui ai dis que quand elle m'a demandé de l'aspirine qu'elle s'est endormie. Elle m'a regardée en me demandant si je l'avais vu nue. J'ai réponde que oui, mais que sa m'a fait ni chaud ni froid et que je suis partie. Jusqu'a la tout aller bien, les jours passés et moi je me masturber sur elle...

1 semaines plus tard, rebelote, elle rentre vers minuit, complètement déchirée, les cheveux défais, les yeux rouges, et vacillante. Je l'a rattrape pour éviter qu'elle tombe sur le sol en marbre. Je la porte jusqu'à la chambre (elle doit peser 50 kilos maxi), et je la pose sur le lit. Elle délire, raconte n'importe quoi, me parle qu'elle n'a pas eu d'aventure pendant 5 ans, et que ce soir un homme l'a accosté avec ses amies, mais elle a refusé. Elle me demande de la déshabiller vu que a chaque fois qu'elle essaye, elle s'effondre a nouveau. Sur le coup je refuse, mais après 5 minutes de demandes, je cède. Je lui retire son t-shirt, sa jupe, ses chaussure, lui souhaite bonne nuit.

Quand je suis sur le point de sortir, elle m'appelle en me demander de lui retirer le soutien-gorge, sois-disant qu'il la fait mal. Je m'exécute, je bande comme un taureau, je doit sortir de la le plus vite possible. Elle est couché, en culotte, seins nus devant moi. Cette fois je me dis que je part pour de bon, mais elle fond en larme et me supplie de rester avec elle, sois-disant qu'elle se sentait seule, qu'elle n'a personne et que c'est moi l'homme de la famille maintenant.

Elle est donc étendue sur le lit, presque nue, moi a coté d'elle. Je vois qu'elle est vraiment bourrée, avec des incohérences dans ses paroles, ses yeux qui se ferment tout seuls, je suppose qu'elle ne sait même pas ce qui se passe. Elle me demande comment vont les amours, je lui répond juste, un sa va sa va, et comme un con je lui demande, et toi? D'un coté je voulais qu'elle me parle d'elle et de ses aventures, vu qu'elle m'excitai comme un fou, mais je ne voulais pas me faire spotted.

J'essayais de ne pas regarder ses seins, et plutôt fixer le mur comme un cassos. Je ne crois pas qu'elle ai compris la question, et s'est tant mieux. On a parlé de tout et de rien pendant 10 minutes, elle m'annonce qu'elle est crevée et qu'elle doit dormir, je me lève donc en l'embrassant sur la joue, mais elle m'attrape la main et la pose sur ses seins, je ne crois pas qu'elle était consciente de ce qu'elle fait. A ce moment, sa a failli exploser entre mes jambes, j'étais en caleçon, et une bosse enormissime s'est dessinée, venant presque se coller contre son épaule... Je ne crois pas qu'elle ai remarquée, vu son état. Elle me souhaite bonne nuit, et s'endort a la seconde.

Je suis donc debout, avec une trique a casser une brique, avec ma mère nue devant moi. Mes pulsions ont pris le dessus. J'ai baissé mon caleçon et entamé une masturbation a coté de ma mère endormie. Je lui toucher d'une main les seins et le corps et de l'autre mon engin. J'étais vers la fin, je sentais que j'allais exploser, je me calme un peux, j'attends de redescendre un peux.

Je me dis que je peux pas laisser passer sa, ma mère, ivre devant moi. Je colle mon pénis contre sa bouche, la caresse un peux, mais me tourne vers sa culotte. Je lui retire délicatement, la lèche un peux, et j'introduis ma verge en elle. 3-4 mouvement, je sens que je vais m'évanouir tellement je vais gicler fort. Je me retire a la dernière seconde, et lâche tout sur le mur.

Je m'empresse d'essuyer le tout, et de lui remettre sa culotte. J'en profite pour insérer 2 doigts dans son anus au passage.

Je me sens sale, mais le mal est fait. Je sors de la chambre, et m'endors en quelques minutes.

Le matin, je l'évite, je répond juste par oui ou non, je me sens coupable. Elle me dis qu'elle ne se rappelle plus d'hier mais qu'elle se sentait bien, et qu'elle a fait un drôle de rêve. La sur le coup, c'était comme si mon coeur s'arrête de battre, je stress comme un porc, je la demande, quoi comme reve? Elle répond en souriant, un rêve sexuel un peux pervers mais qu'elle a apprécié. Je sens que je vais faire une attaque, mais, OH PUTAIN LE MOUCHOIR! La c'est l'adrénaline qui monte, si jamais elle spotted le mouchoir, je suis bon pour l'asile.

Je me leve tout en renversant le café, bousculant tout, et je me rue dans sa chambre, je saute par dessus le lit, j'attrape le mouchoir, et le fou dans la poche de mon jean, je ressort aussitôt de la chambre. Elle me demande ce qui se passe. Dans un éclair de lucidité je trouve le fake ultime: J'ai entendu mon portable sonner, c'est un pote, je doit sortir en ville. Mes muscles sont tendus, je respire comme un bison, mon cœur bat a 100 a l'heure. Elle me dis que c'est ok, mais qu'elle aimerai que je rentre pour 21h pour regarder un film. Je dis ok, et je sors en vitesse.

Ouf j'ai eu chaud la. Je doit donc trainer toute la journée en ville. Je commence a marcher jusqu'au Micromania, et je reçoit un appel, c'est un pote qui me demande qu'on se voit, pour fumer un peux, et déconner chez lui. Ma fois, j'accepte, on se donne rendez-vous.

La journée passe super vite, et je rentre chez moi. Je doit reconnaitre je suis tres loin de mon etat normal, je suis assez space. Je l'embrasse sur la joue, on discute un peux, et on choisi quel film mettre.

Une fois qu'on a choisi le film, on s'installe, elle est en nuisette, moi en boxers comme toujours. On a choisi pour la énième le silence des agneaux. Le film tourne, elle a fond dedans, moi je commate, sans trop comprendre ce qui se passe.

Je crois avoir comater pendant 10 minutes, je sens une main sur mon pénis. En moins d'une seconde je me concentre pour pas sursauter, lui faire peur, et la faire partir. Je la sens toucher ma verge, vu mon état particulièrement peux glorieux, impossible de bander, mais je suis bien gonflé et bien gros. Elle me caresse, lentement, doucement. Malgré mon état, je sens le sperme monter. J'étais obligé de trouver un truc. Je commence a bouger tout doucement, genre comme quand on se réveille. Elle retire sa main vite fais.

Je ne lui dis rien, j'émerge doucement, elle est collé contre moi. Je lui dis juste que je suis fatigué, que j'ai beaucoup bougé dans la journée. Le film se finit, je lui dis que je doit dormir. On se souhaite bonne nuit, elle va dans sa chambre, et commence a se déshabiller, mais ne ferme pas sa porte.

Je reste a regarder quelques secondes, elle retire sa culotte, se caresse le vagin, puis les fesses, avant de s'introduire délicatement le majeur. Elle se retourne, et me sourit. Je me sens merdeux, je part dans ma chambre vite fait...

Je suis dans ma chambre, je ne pense a rien, ou plutôt je pense a tout et rien, je suis dans mon trip. Je vois des couleurs drôles, des champignons violets, des trucs marrant, je m'endors.

C'est vers 2h du matin que je me reveille. Mon Z venez de débander, j'avais du sperme partout sur le boxer, et je vis ma mère sortir nue de ma chambre. Oh le choc. Je ne savais pas si c'était un rève, mais j'étais encore trop défoncé pour me lever. Je me suis donc rendormi.

C'est cette fois vers 7h du mat que je me suis levé, en pleine forme, une pèche d'enfer. Mais c'est avec choc que je constate que le sperme n'était pas un rêve. Je m'empressais d'aller me laver et de m'habiller.

En allant dans la cuisine pour déjeuner, je vis ma mère, seins nus, buvant un café et fumant une clope. Je ne pu sortir qu'un "Euh?". Elle me regarda avec un grand sourire et notre discutions donna a peut prêt sa:
Moi- Euh?
Elle- Ah, salut toi, bien dormi?
Moi- Euh, ouai ouai sa va, mais pourquoi t'es nue la?
Elle- J'ai très chaud, et puis je suis ta mère, je vois pas pourquoi je devrait être pudique, c'est pas la que je t'ai nourri petit, je t'ai vu nue des milliers de fois.
Moi- Ah ok...

J'étais géné... Je m'allumais une clope tout en me préparant un café. On discuté encore de tout et rien...

J'étais assis en face d'elle, ne pouvant m'empêcher d'observer ses seins. Après avoir bu mon café, je me dirigeai dans ma chambre histoire de squatter un peux le pc. 40 minutes plus tard j'entends ma mère qui m'appelle, elle avait un problème avec son pc. Pendant que je m'occupais de tout lui remettre en place, elle me demanda si elle était attirante comme femme. Je lui répondis qu'elle était belle, mais étant son fils, je ne pouvais emetre d'avis subjectif. Elle me rappela quand dans 1 semaine c'était Noël, et qu'on se ferra on petit truc tous les 2.

Je quittais sa chambre, et elle referma la porte. Je passais en vitesse dans la cuisine me prendre un bout de fromage. En sortant je l'entendis dans sa chambre, poussant des petit cris, elle se masturbait, ce qui eu pour effet de me provoquer une érection de fou. J'allais me vider dans ma chambre en m'imaginant avoir une relation avec elle.

Les jours passaient, Noël approchait, et elle était de moins en moins pudique. Elle sortait de la douche toute nue, et venez me demander ce que je voulais manger, avant d'aller dans sa chambre. Elle regardait la télé en culotte, et se baladait souvent nue dans la maison, ou alors en nuisette transparente.

Voila, c'était Noel. Je me réveillais sur le coup de 8h, tout frais. Il neigeait dehors. J'allais la voir et le demandais ce qu'elle voulais que j'achette pour ce soir. Elle me répondit qu'on avait tout, juste que je prenne de l'alcool, ce que je voulais. Je suis resté quelques heures sur le pc, avant de sortir voir un pote, et faire les courses. J'ai acheté 2 bouteilles de champagnes, 1 bouteille de vodka, et 1 de Malibu. Je savais qu'on allait s'amuser, mais je pensais surtout a pouvoir la toucher une fois qu'elle serra bourrée.

Je rentrais chez moi vers 8h, avec l'alcool. Elle avait tout préparé, les amuse-gueules, la musique, on allait s'amuser.

On faisait la fête depuis un moment, il était minuit, et on était explosés. Elle avait chaud et riait pour rien, elle me racontait une de ses aventures, et comment elle a toujours refusé le sexe anal. Moi je bandais comme un chameau, vers de vodka a la main. Elle a alors posé son vers et a retiré le haut, la laissant en soutien. Elle commence a me parler qu'il sont pas très gros, et me demande ce que j'en pense. La je sais pas trop quoi dire sur le coup, et elle me dit qu'elle se rappele que je la regardais quand elle était saoule. Elle a ajouté que sa lui plaisait que un homme la voit nue. Elle s'est levé et est venue s'assoir a coté de moi.

Elle était loin la, sa tête basculé, elle a rigolé en me traitant de petit pervers et m'a fait remarquer que je suis en érection. La j'étais vraiment gêné. J'ai voulu dire un truc, mais avant de le prononcer elle m'a mis sa main sur la bouche, et a retiré son soutien. Elle était donc en jupe devant moi.

J'ai profité de son état pour les lui toucher encore, les malaxer, et les lecher. Elle elle rigolait comme une conne, et avait des sortes de mini-orgasmes. Elle était morte, mais moi je tiens bien l'alcool. Elle commençait a fermer les yeux. Je l'ai allongé sur le canapé avant de lui retirer la jupe, et mon pantalon...

Je l'avais pour la énième fois bien raide devant ma mère nue. Je commence a la toucher encore, lécher, la mettre sur le ventre et toucher ses seins. Mes pulsions sont grandes et elle séduisante. Je prend sa main et la met sur mon pénis, et commence a faire des mouvements de va et vient. Sa fait du bien, se faire branler par sa propre mère. Je lui rentre mon penis dans la bouche, je lui mordille les seins et le clito, elle rigole en dormant.

Je me dis que je devrais attendre qu'elle émerge un peux, les sensations seront plus grandes. En attendant, je m'installe sur le canapé, vers de vodka dans la main gauche, main droite sur mon penis tendu me masturbant.

Je me réveille 20 minutes plus tard, ma mère mon pénis dans sa bouche, elle le suce d'une manière tout en se masturbant d'une main. Je la caresse sur les cheveux, elle redresse la tete et vient m'embrasser. Elle est assise sur moi, jambes essartées son corps collé au mien. Je bande sec la. Je lui demande pourquoi elle fait sa, elle me répond:"C'est toi qui a commencé en premier petit pervers". A la fin de sa phrase elle se redresse et s'assoit sur mon sexe. La pénétration commence. Après seulement 20 secondes elle hurle de plaisir deja, elle se tord dans tous les sens hurlant: "Oh oui c'est bon!", elle crie tellement fort qu'elle me griffe les épaules.

Notre acte dure a peut prêt 45 secondes quand elle a un orgasme. Elle explose littéralement, laissant echaper un peux de cyprine, et se prend appui sur moi. "Oh c'était bon, mais attend je m'occupe de toi". Elle avait eu un orgasme en 45 secondes, mais pas moi. Elle sort de mon penis, elle tremble comme une feuille et se met a genou. Elle prend mon penis a 2 mains et commence la meilleur masturbation que j'ai jamais vu. Je vais jouir, je lui demande ou je me lâche. Elle me sourit et se cambre, seins en avant. Je me leve, et ejacule comme jamais. Je l'arrose de ma semence, et je m'effondre comme une loque sur le fauteil...

mysterion69
mysterion69
MP
03 juillet 2011 à 19:14:58

Pas envie de lire... :(

COMMETUbidesSEC
COMMETUbidesSEC
MP
03 juillet 2011 à 19:15:22

Je suis découragé :(

kanurou
kanurou
MP
03 juillet 2011 à 19:15:51

Un C/C de plus :oui:

Bravo Kévin,, tu as compris comment ça marche :ok:

LaurelEtHardy
LaurelEtHardy
MP
03 juillet 2011 à 19:16:08

No fake :hap:

ZombiesNazies
ZombiesNazies
MP
03 juillet 2011 à 19:16:29

Plagiat :honte:

Chocosta
Chocosta
MP
03 juillet 2011 à 19:16:32

Bien le plagiat? :rire:

LaurelEtHardy
LaurelEtHardy
MP
03 juillet 2011 à 19:17:08

Un plagiat ? Non :hap:

TheLouis94
TheLouis94
MP
03 juillet 2011 à 19:24:22

85 ans mais OMG :malade:

Les russes possèdent le seul hélicoptère de combat avec un siège éjectable.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Kamov_Ka-50
Alors ce sont les russes qui ont inventé le steak haché :noel:

ImABitch
ImABitch
MP
03 juillet 2011 à 19:27:18

C'est trop logique ton truc ! Ca commence avec ta grand mère de 85 ans et ça continue avec ta mère. Dans ce cas tu dois avoir plus de 50 ans et donc tu n'as rien à faire ici :oui:

GirlsDeMo
GirlsDeMo
MP
03 juillet 2011 à 19:27:38

C'est ta mère ou te grand-mère finalement+tu dois avoir un sacré problème mental pour faire ce genre de fake :hap: .

LaurelEtHardy
LaurelEtHardy
MP
03 juillet 2011 à 19:28:08

c'est un plagiat pour ceux qui ont pas compris :rire:

wtf33
wtf33
MP
03 juillet 2011 à 19:28:53

chaud j'ai tous lu mais c'étais marrant et tu ma fais bandé

wtf33
wtf33
MP
03 juillet 2011 à 19:31:22

c'est un plagiat du -15 ;)

KeiraKnigtley
KeiraKnigtley
MP
03 juillet 2011 à 19:32:03

Il se croit marrant en plus

lrradiation
lrradiation
MP
03 juillet 2011 à 19:44:14

+ Fail de grand-mère/mère.

OutOfOurHeads
OutOfOurHeads
MP
21 mars 2012 à 00:55:50

Je viens de me souvenir de ce vieux topic qui m'a fait bander cet été, coucou l'auteur. :hap:

1
Vous devez être connecté pour poster un nouveau message.
Infos 0 connecté(s)
Forums et sujets préférés

Forums

  • Vous n'avez aucun forum préféré

Sujets

  • Vous n'avez aucun sujet préféré
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.