Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
EtoileAbonnementRSS
jeuxvideo.com  /  Tous les forums  /  Forum Cours et Devoirs  / 

Topic PHILO:Le travail n'est il que servitude?

Sujet :
PHILO:Le travail n'est il que servitude?

1
kartapus
kartapus
MP
15 février 2002 à 11:53:47

salut !

Le travail n´est-il que servitude ?

Tel était le sujet du devoir philo que j´ai du faire pour le bac blanc, le 28.02.00.

Bon, voici mon devoir:
Le travail renvoie à un moyen de gagner de l´argent pour vivre ou peut-être un moyen pour gagner de l´argent plus tard (dans le cas du lycée).
La servitude serait une obligation, à quelquchose à laquelle on ne peut déroger. Ca renvoie aussi à quelquechose de fastidieux.
La question est de savoir si le travail peut être autre chose qu´une servitude.
Dans une première partie je vérifierai que le travail est bien une servitude et dans une deuxième qu´il peut être autre chose.

Si l´on considère que le travail n´est qu´un moyen de subsister, de subvenir à ses besoins, en quatre mots: gagner de l´argent, et si l´on considère que se lever, s´habiller, prendre son petit-déjeuner, prendre son sac est une servitude à l´habitude, alors je ne sais pas qualifier ce que je fais là. Est-ce que je travaille ou est-ce que je . . . ?
La question devient alors: "La servitude n´est que le travail ?"
Or cette question ne doit pas être, car l´interrogation "n´est-il que" de la question, renvoie à l´affirmation de la réciproque: "La servitude n´est que le travail.", cette affirmation est une vérité générale car la question est sûrement écrite par un professeur de philosophie.
Donc ceci revient à dire que l´une des hypothèses de départ est fausse.
Comme je considère que l´affirmation 1 est vraie, la 2 doit être fausse, ce qui revient à dire: "je vais au lycée de mon plein gré", mais là je vous aurais menti.
Donc en fait, la 2 est vraie et la 1 est fausse.
Le travail peut être autre qu´un moyen de gagner de l´argent. Quoi ? là n´est pas la question. Mais en tout cas c´est bien une servitude.

Il y a aussi un autre moyen de prouver que le travail est une servitude, et cette fois en prenant le travail comme moyen de gagner de l´argent.
Pour subvenir à ses besoins, un homme, ou une femme doit gagner de l´argent et cet argent il provient de son travail. Il n´a pas la possibilité d´arrêter son travail. Il est obligé, si l´obligation renvoie à la servitude, alors le travail est bien une servitude.
Par exemple: les femmes de ménage - qui gagnent certes peu d´argent mais qui en gagnent quand-même - lorsqu´elles dressent la table, au moment où elles mettent les serviettes, ne dit on pas qu´elles font la servi(e)tude ?
Autre exemple: un dompteur, dans un cirque, lorsqu´il dresse un fauve et qu´il lui donne rapidement à manger (ce sont des fauves), ne dit-on pas qu´il sert vite Ude (dans le cas où il s´agit d´un lion qui s´appelle Ude, si c´est un tigre ca ne marche pas).

Le travail peut être bien une servitude mais peut-être est-il autre chose?

Comme le dit Henri Salvador, le travail c´est la santé, donc déjà autre chose que la servitude. Si l´on considère la santé de l´Homme comme étant le forme de sa bonne santé mais aussi comme la santé de sa bonne forme.
On peut dire que les esclaves qui construisaient les pyramides au temps de l´Egypte pharaonique, ne travaillaient pas, car on a retrouvé des corps sur lesquels les vertèbres lombaires étaient très usées: c´est-à-dire qu´ils n´avaient pas la bonne forme (de la colonne vertebrale) donc ils n´avaient pas la bonne santé. Donc d´après la réciproque de théorème de Salvador, la santé c´est le travail, les esclaves ne travaillaient pas.
J´admet quand-même qu´il y a là un petit problème qui me dérange: pour tirer ces gros blocs de pierre, ils devaient être forts, forts comme le mot forme. Donc j´en conclue que juste avant de pousser les gros blocs de pierre, les esclaves travaillaient. Les esclaves pouvaient travailler en temps qu´artisants, boulangers, etc, comme les hommes libres: les esclaves sont donc des hommes libres.
Comme "esclave" renvoie à "servitude" et "hommes libres" à "liberté", d´après la question du sujet: "le travail n´est-tl que servitude", on peut dire que le travail c´est aussi la liberté.

Il y a aussi un autre moyen de prouver que le travail est bien la liberté.
Lorsque l´on gagne son propre argent (propre car s´il est sale: on va en prison: donc on est pas libre), on est libre de faire ce qu´il nous plaît avec. On ne dépend de personne. Tandis que, par exemple, dans un couple lorsque l´un des deux partenaires ne travaille pas, celui-ci dépend de celui qui travaille, il n´a pas sa propre liberté.
De même une personne qui ne travaille pas, qui est au chômage dépend de l´Etat, d´associations caritatives. Il n´est pas libre.

En conclusion, le travail en tant que lui-même est une servitude qui permet la liberté.
Mais que voulez-vous, on ne pas avoir le beurre et l´argent du beurre. Peut-être peut-on gagner au loto ? Voici la question qui se pose maintenant.

http://perso.wanadoo.fr/dst.kartapus/tev_travail.htm

babaye

k:o)

Sarafan
Sarafan
MP
15 février 2002 à 13:35:48

Arf..la philo que de souvenirs(mauvais).
"Le travail n´est-il que servitude?"
Bonne question.

Le travail permet de gagner de l´argent pour permettre à l´homme de subvenir à ses besoins premiers,mais également pour permettre de ce sortir de sons train train quotidien(loisirs,divertissement,etc...) mais gagner de l´argent est un besoin artificiel(il n´existais pas à l´époque de cromagnon par exemple),il a donc été créé par l´homme.
Seulement aujourd´hui l´argent est nécessaire pour pouvoir vivre ,donc il faut le gagner et pour cela il faut travailler ,c´est un cercle vicieu ,qui n´a pas de fin ce qui fait du travail une servitude et non une liberté.
Le travail est toutefois nécessaire depuis les temps les plus reculés(cromagnon encore) ou chaque individu avait sa sépcificité au sein du groupe,permettant au groupe de s´épanouir et prospérer par l´intermédiaire du travail ,donc des services qu´il rendait au groupe(tribu,communauté ,appelez comme vous voulez) donc en cela le travail n´est pas une servitude.

J´emmetterai toutefois des réserves sur ce dernier point car c´est le temp avec les découvertes technologies et autres qui ont fait du travail une nécessité,car chacun peut remplir son rôle dans la société sans que celle-ci s´en trouve plus épanoui et prospère,seul une poigner d´individu le permettent par conséquent si le travail au départ n´était pas une servitude ,le temp et l´évolution de la société a créé des besoins tel qu´il faut de l´argent pour vivre,voir survivre et que le seul moyen(légal) de l´obtenir c´est travail.

En conclusion nous sommes tous devevnus esclave de l´argent donc du travail ,le travail est donc devenu au fil du temp une servitude à la société.

Alors qu´en penses-tu?

Vulk1
Vulk1
MP
15 février 2002 à 18:29:31

oula!
Que de prolixité!
;)

Sarafan
Sarafan
MP
18 février 2002 à 10:04:14

:))
Moi qui n´aime pas la philo.
Enfin c plus proche d´une discution en français qu´un disserte en philo.

jehju85
jehju85
MP
18 février 2002 à 15:37:03

sa me donne envie de vomir la philo !!!!!!!

Sarafan
Sarafan
MP
18 février 2002 à 16:42:29

jehju85
T´as raison,la philo c´est pas bien.
Dans ma classe à l´époque(bah vi maintenant je bosse) il y en avait 3 qui suivaient le cours ,les autres c t lecture(magazine),toucher couler ,discussion sans aucun rapport avec le cours.
Le prof était un faible,si il essayait d´interrompre une conversation il se faisait jeter(pas par moi g t toujours discret).

oedo
oedo
MP
22 février 2002 à 20:05:00

"Autre exemple: un dompteur, dans un cirque, lorsqu´il dresse un fauve et qu´il lui donne rapidement à manger (ce sont des fauves), ne dit-on pas qu´il sert vite Ude (dans le cas où il s´agit d´un lion qui s´appelle Ude, si c´est un tigre ca ne marche pas). "

LOOLLL! }:-D .nan,sérieux, t´as balançé une connerie pareille ds une disserte de philo´? même si c´est un bac blanc, qd même...

hum! sinon, t´as eu combien,sans indiscretion?

cutter-slade
cutter-slade
MP
22 février 2002 à 22:55:07

Eh ben...
Si c´est ce qui m´attend au bac blanc je n´ai pas trop peur(j´pensais que c´était nettement plus compliqué ce qu´on demandait,même si là c´est pas simple pour autant).

Je suis pas trop ton raisonnement,Karta.
Comment passe-t-on de la servitude au tirage du loto?Alors là ca me dépasse...

oedo,toi qui déballes 4 mots savants par phrase,et qui nous explique comment enfiler un capuchon de stylo sur le stylo en 4 paragraphes avec introduction et morale,tu dois être bon en philo?

(ha si y´avait pour thème "les jeux vidéos actuels
sont-ils sur la bonne évolution,je parie que tu aurai eu sans conteste les félicitations du jury ^_^)

oedo
oedo
MP
23 février 2002 à 16:38:25

bah, cutter, pour moi, la philo ds le contexte de notre société actuelle, c´est une extrapolation pompeuse qui a pour but de se donner bonne conscience sur la portée de nos actes irresponsables.

perso, je suis cette maxime de je sais plus qui: "vie d´abord.philosophe après".

plutôt que de philo, je préfère la reflection simple, accessible par n´importe qui.

Jedeterreloin
Jedeterreloin
MP
14 novembre 2014 à 09:29:54

:up:

1
Vous devez être connecté pour poster un nouveau message.
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : Viouthay
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer

  • Aucun sujet à ne pas manquer
Forums et sujets préférés

Forums

  • Vous n'avez aucun forum préféré

Sujets

  • Vous n'avez aucun sujet préféré
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.