Menu
The Elder Scrolls II : Daggerfall
  • PC
Forum
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
EtoileAbonnementRSS
jeuxvideo.com  /  The Elder Scrolls II : Daggerfall  /  Tous les forums  /  Forum The Elder Scrolls II : Daggerfall  / 

Topic [Guide] Bien débuter votre aventure.

Sujet : [Guide] Bien débuter votre aventure.

Page suivanteFin
Peil
Peil
MP
07 juillet 2013 à 12:00:46

Comment bien commencer dans Daggerfall ? Il est vrai que les joueurs ayant commencés la série des The Elder Scrolls par Skyrim ou Oblivion ont l’habitude d’être tenu par la main durant tout le jeu, et sont donc souvent impressionnés face à l’immensité de Daggerfall et se perdent rapidement à cause du manque d’indications.
Ce topic aura donc pour objectif d’aider les nouveaux arrivants dans la Baie d’Illiaque et de leur permettre de débuter leur Aventure, avec un grand A, dans les meilleurs conditions.

I) Rejoindre la civilisation.

Vous voila donc à peine sorti du tout premier donjon (en imaginant que vous soyez parvenus à en sortir vivant, car il est vrai que la plupart des joueurs débutants abandonnent à ce moment là). Vous devriez normalement voir autours de vous des étendues enneigées à perte de vue.
Il serait, au choix, courageux, idiot, ou totalement fou de tenter de rejoindre une ville à pied, car oui, la première étape après être sorti du donjon est de trouver un lieu habité (par des humains, de préférence, car vous apprendrez vite que la région dans laquelle vous allez évoluer est parsemée de créatures particulièrement féroces.), et, la map étant tout bonnement titanesque (plus de deux fois la taille de l’Angleterre), il vous faudra énormément de patience pour atteindre une ville à pied.

Tout d’abord, il faut vous familiarisez avec la carte du monde et le voyage rapide.
Ouvrez la première et activez le second en cliquant sur uns des multiples petits points colorés sur la carte (correspondant à des villes, des donjons, des tempes ou des manoirs isolés).
Trois options s’offrent à vous : Voyager prudemment ou imprudemment (cela influera sur votre vitesse de déplacement. En choisissant de se déplacer prudemment, vous irez moins vite et resterez essentiellement sur les routes. Mais voyager prudemment aura pour intérêt premier de vous permettre d’arriver obligatoirement à destination de jour ou très tôt le matin, et nous verrons pourquoi cela est important), s’arrêter dans des auberges ou passer la nuit à la belle étoile (essentiellement RP mais il faut savoir que dormir dans des auberges vous coûtera de l’argent) et enfin, voyager à pied/à cheval ou en bateau (le second choix vous coûtera cher mais vous permettra notamment de rallier Hauteroche et Lenclume et de traverser la mer en quelques jours au lieu de quelques semaines, voire quelques mois, à pied).

Dirigez-vous donc vers une ville, grande de préférence. Plus le point est clair, plus la cité sera importante. Un point marron sera donc un minuscule bourg alors qu’un point brun clair marquera l’emplacement d’une vaste ville.
Je ne vous conseille personnellement pas d’aller à Daggerfall (la ville) tout de suite, pour deux raisons : La cité est immense et vous ne possédez pas de cheval, et surtout, des spectres dangereux hantent les rues de la ville la nuit, et les hurlements du fantôme de Lysandus sont particulièrement éprouvants pour les âmes sensibles des débutants (je vous laisse en faire l’expérience par vous-même, ça vaut le coup, en mettant le son à fond ^^).

Choisissez de voyager prudemment. Sinon, il y a des chances que vous arriviez en ville de nuit et que les portes soient fermées. Si cela vous arrive, pas de panique !
Deux cas : Soit vous possédez une compétence d’escalade assez élevée qui vous permettra de gravir les enceintes (mais attention, vous devrez également être doués dans le domaine du crochetage pour ouvrir les portes des tours de garde et vous infiltrer dans la ville. Si vous échouez, tant pis, défoncez la porte à coups d’épée, au risque d’alerter la police).
Soit vous êtes une buse en escalade. Alors vous allez passer la nuit dehors, l’occasion pour moi de vous parler de l’option d’attente.
Là encore, trois possibilités : Vous reposer un temps voulu (vous dormez durant le nombre d’heures que vous avez choisit), vous reposer jusqu’à être guérit (vous dormez jusqu’à ce que vos jauges de fatigue et de vie soient pleines), ou flâner quelques temps (vous patientez pendant trois heures maximum (temps renouvelable))
Optez pour le troisième choix. En effet, dormir dans ou aux portes d’une ville est un crime appelé « vagabondage », passible d’une forte amende et éventuellement d’une courte peine de prison (je vous laisse là encore en faire l’expérience). Cela fera néanmoins baisser votre réputation auprès des gardes, mais j’en reparlerais.

Attention, la nuit, à Daggerfall, les spectres tournent également à l’extérieur des murailles, donc vous risquez d’être surpris et de subir une attaque. Dans ce cas là, soit vous les affrontez courageusement, soit vous fuyez lâchement.

Si vous avez réussit, félicitation, vous avez survécu à votre première nuit dans Daggerfall ! ^^

II) Se faire un peu d’argent.

Bon, théoriquement, vous voila en ville. Si vous êtes un novice, vous devez être perdu devant le gigantismes des cités. Ah, oui, ça change des villes de Skyrim avec sept bâtiments et quinze PNJ, hein ?
Première priorité, vous faire un peu d’argent.
Logiquement, vous devez avoir ramassé deux-trois trucs dans le premier donjon. Au moins un peu d’équipement. Si vous ne le mettez pas, vendez-le.
Il existe un nombre ahurissant de types de boutiques dans le jeu. Armurier, forgeron, bijoutier, banquier, prêteur sur gage, alchimiste, tailleur, bazar (boutique générale), etc… Toutes ont leurs particularités.
Débarrassez-vous de votre matériel en trop et faites vous un peu d’argent.
Procédons maintenant par étape : Une chose importante est d’obtenir un cheval, et ensuite une charrette.
Si votre personnage est un voleur, vous n’aurez pas trop de mal, avec un peu de talent, à vous introduire dans un bazar et voler ce que vous voulez (et oui, le crime paie dans ce jeu). Sinon, vous allez avoir besoin d’une coquette somme, et vous allez vite vous rendre compte que l’or est bien plus difficile à acquérir dans Daggerfall que dans Skyrim.
Ce qui nous amène au point suivant : Vous devez vous trouver un travail.

Peil
Peil
MP
07 juillet 2013 à 12:01:04

III) Se lancer dans la vie active.

Les moyens pour trouver un travail ne manquent pas, dans Daggerfall.
Il faut savoir que n’importe quel marchand ou aubergiste, ou même noble, peut vous engager pour un boulot, souvent faiblement rémunéré, mais après tout, à votre arrivée dans la Baie d’Illiaque, vous n’êtes qu’un vagabond, alors n’en demandez pas trop.
Ne soyez pas surpris si certains marchands refusent de vous parler, cela veut simplement dire que vous jouissez d’une mauvaise réputation envers eux.

Quelques mots sur le système de réputation : Votre réputation est unique dans chaque province, et il y en a un paquet. Vous pouvez être considéré comme un être exécrable et un brigand de la pire espèce à Dwynnen, et vivre comme un roi et un héros à Sentinelle.
Pour faire simple, il existe cinq sortes de réputations : Envers la noblesse, envers les scientifiques, envers les marchands, envers les roturiers (le peuple) et envers les bas-fonds. Chacune évolue selon vos actions et l’attitude des PNJ envers vous en dépendra.
Il existe une sixième réputation, primordiale, qui est celle envers la justice. Plus vous commettrez de crime, plus les gardes vous considèreront comme un minable ou une ordure. Au-delà d’un certains point, il est possible qu’on vous arrête dès votre arrivée dans une ville, simplement parce que votre réputation est tellement terrible qu’on vous soupçonnera de vouloir nuire aux citoyens, par votre simple présence. Faites-y donc attention.
Théoriquement, si vous commettez vos forfaits discrètement, votre réputation ne changera pas.

Mais bref, vous devez trouver un boulot.
Adressez-vous à un PNJ et demandez-lui ou trouver du travail (trois tons possibles : aimable, normal ou grossier. Si possible, soyez aimable, sauf si votre personnage vient de la rue ou est un connard (ça arrive)).
Il vous indiquera un lieu. Cherchez-le dans la liste et demandez la direction. Il vous l’indiquera par les points cardinaux (Nord, Est, Ouest, Sud, Nord-Est, Nord-Ouest, etc…). Des fois, un passant acceptera de le noter sur votre carte de la ville (sympa !).
Dirigez-vous vers le lieu dit et entrez.

Choisissez l’option « parler » avec le marchand, l’aubergiste ou le personnage qu’on vous a indiqué, et il vous donnera une quête aléatoire (mais très bien écrite, souvent surprenante, et parfois vraiment passionnante).
A la fin, vous recevrez votre salaire.

Ce que je vous conseille personnellement : Travailler comme ça jusqu’à avoir assez d’argent pour acheter une monture et une charrette.
Cela fait, vous êtes totalement libre de continuer à vivre de petits boulots, mais vous pouvez également vous lancer dans LE gros point du jeu.
Je veux bien entendu parler des guildes !

IV) Intégrer une guilde.

Ah, les guildes… Que l’on soit clairs : Oubliez les quatre misérables guildes de Skyrim ou Oblivion. Dans la Baie d’Illiaque, vous aurez le choix entre une dizaine d’Ordres de chevaleries, une école religieuse pour chaque Divin (Julianos, Kynareth, Stendarr, etc…), une guilde de tueur de vampires, une guilde de tueur de loups-garous, des couvents de sorcières adoratrices de daedras, une guilde des mages, une guilde des guerriers, une guilde des voleurs, une guilde d’assassins (la Confrérie Noire), cinq clans de vampires différents, ainsi qu’une guilde de nécromanciens que j’ignore si l’on peut rejoindre. (Sachez qu’à la base, il devait exister une dernière guilde appelée la Guilde des Prostituées, mais elle a été retirée par les développeurs au dernier moment. Dernier vestige de cette confrérie, dans le jeu : Dans certaines chambres d’auberges et dans les temples, vous croiserez de temps en temps des femmes en petites tenues, voire carrément nues. Dommage que vous ne puissiez bénéficier de leurs services, hein ?)
Petite remarque : Vous ne pouvez entrer que dans un seul Ordre de chevalerie (normal, serments, etc…) et ne servir qu’un seul temple (fidèle à un seul Dieu).

S’il est simple de rejoindre la guilde des guerriers, une école religieuse ou la guilde des mages qui ont pignons sur rue, il est bien moins aisé d’intégrer la Confrérie Noire ou la guilde des voleurs, deux organisations pour le moins secrètes que bien des PNJ craignent de n’en prononcer que le nom, du moins, ouvertement.

Pour rejoindre la première, exécutez un certains nombre d’assassinats (une dizaine) dans une région pour que la CN vous remarque et vous contacte. Je vous conseille de vous rendre dans une région lointaine dont vous n’avez rien à faire et de massacrer la population d’un petit village, dans la rue, et de vous enfuir, à cheval. Attendez ensuite quelques temps et vous recevrez sans doute une lettre, frappée de la Main Noire.
Pour intégrer la seconde guilde, celle des voleurs, faites-vous connaître en faisant plusieurs cambriolages, dans différentes villes. Vous devez crocheter une serrure (ou défoncer la porte) d’un magasin ou d’une quelconque demeure, dérober au moins un objet à l’intérieur, puis vous enfuir de la ville en n’ayant alerté personne, ou au moins, si vous êtes un voleur maladroit et que vous avez les gardes aux trousses, en ne se faisant pas attraper.

Les clans de vampires sont assez compliqués à rejoindre également puisque pour se faire il faut… être un vampire. Et ce n’est pas une mince affaire, je vous le garantit.

Parlons un peu de votre évolution à l’intérieur des guildes.
Quand vous en intégrez une, vous êtes au rang le plus bas, un simple sous-fifre anonyme à qui on réserve les plus basses besognes et les missions les moins bien payées. Vous pourrez néanmoins vous élever dans la hiérarchie de votre organisation, et chaque rang passé vous permettra d’accéder à des nouveaux services qui vous étaient interdits jusqu’alors.
Chaque guilde comporte un certains nombre de rang, souvent une douzaine. Pour passer un rang, il vous faut atteindre dix en réputation de votre guilde, puis vingt, puis trente, etc… Ainsi qu’avoir un niveau assez élevé dans les compétences demandées par votre maître (pour la guilde des guerriers, des compétences de combat, généralement. Pour celle des voleurs, des compétences comme la course, le tir à l’arc, la furtivité, etc…).
Augmenter votre réputation dans la guilde est simple : Une mission réussie vous rapporte cinq points. Une mission ratée vous en enlève cinq. Si votre total de point est positif, vous perdrez automatiquement chaque mois un point. Si votre total de point est négatif, vous gagnerez automatiquement chaque mois un point. Si vos points sont à 0, vous ne gagnerez ni ne perdrez rien.
Vous ne pouvez passer un rang qu’une fois par mois, ce qui veut au final dire que pour devenir archimage par exemple, le rang le plus élevé de la guilde des magiciens, il vous faut : La réputation maximum dans votre organisation, soit 100, ainsi que le niveau maximal dans au moins deux écoles de magies, et pour finir, il vous faut avoir passé au moins un an dans la guilde in game (vu qu’il y a environs douze rangs et que vous n’en passez qu’un seul par moi).

Vous suivez toujours ? Bien, parce que j’ai une dernière chose à dire : Les missions que l’on vous donne, que ce soit votre chef de guilde ou un quelconque marchand à qui vous avez demandé du travail, ont un temps limité pour être résolues.
Passé ce délai, votre mission sera considérée comme échouée, et on vous dira que le travail a été remis à quelqu’un d’autre durant votre absence.
Pire, si on vous donne une mission dont le résultat dépend de votre intégration dans la guilde, comme la Confrérie Noire par exemple, et que vous ne l’accomplissez pas dans les temps, vous ne pourrez plus jamais la rejoindre.
Cependant, pas de panique, pour ce genre de travaux, vous aurez généralement plusieurs mois, ce qui est amplement suffisant.

Bien, ce guide touche à sa fin. Si vous avez suivit les instructions, votre personnage devrait jouir d’une assez bonne situation. Du travail, un cheval, un bon équipement, peut-être un poste dans une guilde… Oui, vous êtes prêt à partir à l’Aventure.
Mais attention, vous n’avez fait qu’effleurer du doigt les possibilités infinies de ce jeu, et il ne tient qu’à vous de les découvrir.

Bonne route !

emmerald
emmerald
MP
07 juillet 2013 à 12:52:41

Très bon guide. Je demande une épingle.

Innhibition
Innhibition
MP
07 juillet 2013 à 13:54:44

Emm m'a devancé.

Petitpain-54
Petitpain-54
MP
10 juillet 2013 à 01:13:31

J'ai regardé la chronique de Merci Dorian, le compagnon d'Usul. Il a cité le jeu, ça m'a donné envie de me lancé.

Il manque un truc à ton guide. Est-ce que des mods indispensables doivent être installés avant de se lancer dans le jeu? ou des patchs non officiels afin de profiter au maximum de l'aventure.

Innhibition
Innhibition
MP
10 juillet 2013 à 10:10:39

Y a pas de mods pour l'instant. Recherche un peu sur le forum :(

Petitpain-54
Petitpain-54
MP
10 juillet 2013 à 11:09:36

Le topic s'appelle bien débuter son aventure. Cela commence par une bonne installation avec patch/mod/traduction adapté. D'où ma question. Quand t'es justement novice sur un si vieux jeux, les nouveaux ont pas la science infuse.

Recherche un peu sur le forum xD

emmerald
emmerald
MP
10 juillet 2013 à 12:34:48

Regarde le topic épinglé qui explique clairement comment installer le jeu. :ok:

Innhibition
Innhibition
MP
10 juillet 2013 à 12:51:44

J'ai envie de dire un truc mais bon :(

Ce jeu n'a pas encore de mods :(

emmerald
emmerald
MP
10 juillet 2013 à 13:46:25

Tu voulais dire quoi?

Et si, il en a. Mais très peu et je sais pas trop comment on fait pour les mettre.

Innhibition
Innhibition
MP
10 juillet 2013 à 14:15:08

Pas envie de me faire ban :(

emmerald
emmerald
MP
10 juillet 2013 à 14:27:58

En MP alors. :hap:

Innhibition
Innhibition
MP
10 juillet 2013 à 14:52:51

Flemme :hap:

Petitpain-54
Petitpain-54
MP
10 juillet 2013 à 16:29:18

Oh il boude c'est meugnon.

Merci Emmerald pour la réponse :)

Je règle le fichier DosBox.conf au mieux et je me lance !

Innhibition
Innhibition
MP
10 juillet 2013 à 16:35:51

Tu disais Emm ?

Va te faire prendre par quatre nains :( (Pas toi Emm)

Petitpain-54
Petitpain-54
MP
11 juillet 2013 à 01:04:16

Dans le guide, t'aurait dû préciser la nécessité de faire plusieurs sauvegardes. J'ai joué trois heures, bug de quêtes, je dois recommencer le jeu u.u

BartoIomeo
BartoIomeo
MP
11 juillet 2013 à 06:35:56

T'aurais du te renseigner avant. Les TES et.particulièrement les anciens sont célèbres pour être sévèrement buggés. :hap:

emmerald
emmerald
MP
11 juillet 2013 à 11:51:40

Oui, se sont les jeux les plus buggés. :hap:

Mais ça, c'est un peu le genre de trucs que tu apprends tout seul.

Innhibition
Innhibition
MP
11 juillet 2013 à 11:52:23

C'est comme ça dans tout les TES, faut sauvegarder régulièrement.

Petitpain-54
Petitpain-54
MP
11 juillet 2013 à 12:28:03

Je sauvegarde régulièrement. J'ai eu une quête de 30 jours qui plante le jeu quand elle se résout. Toutes mes sauvegardes ont été faîtes après avoir pris la quête.

Maintenant je sauvegarde avant chaque truc et je prend pas plus d'une quête à la fois :3

Page suivanteFin
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : Evilash08, Vortex646, Tomy-Fett, Leirok, TARDYL1973, MamYume, Galactico, ]Faustine[, Latios[JV]
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer

  • Aucun sujet à ne pas manquer