Menu
Assassin's Creed Unity
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
Forum
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
EtoileAbonnementRSS
jeuxvideo.com  /  Assassin's Creed Unity  /  Tous les forums  /  Forum Assassin's Creed Unity  / 

Topic • [Débat] Le Scénario •

Sujet : • [Débat] Le Scénario •

Page suivanteFin
Pseudo supprimé
24 novembre 2014 à 02:09:09
  • Ce topic ne vise en aucun cas à descendre le scénario (ce qui auquel cas, serait le fruit d'esprits belliqueux) mais de débattre de façon concrète.
    • Risque de :spoiler:
      ______________________________________________

:mac: ASSASSIN'S CREED® UNITY :mac:

Bienvenue à tous sur ce sujet qui vise à débattre intelligemment sur le scénario de Unity.

:globe: Scénario, pas totalement exploité ? :globe:

C'est une question qui revient pour certains joueurs. Du début à la fin, un sentiment de manque reste en bouche tel un sandwich à moitié terminé. Abordons cela.

• Arno, un sentiment de déjà vu ? •

À n'en déplaire aux fans du nouveau héro de cet épisode, il en va sans dire que plus de la moitié ayant joué avec ce personnage, le trouve intéressant mais retrouve aussi une part d'Ezio si présente au début qu'on pourrait comparer les phases en tenues de civiles avec ceux d'AC2, belle impression n'est-ce pas ? Peut-être trop semblable.

Cela ne s'arrête pas là, la personnalité du personnage rappelle fortement le cher Auditore. N'aurait-il pas été judicieux de lui forger un caractère plus personnel ? En soit, il reste un bon héro, dans une bonne ville, mais sur un scénario tellement peu approfondi et développé...

C'est sans doute ce que certains adorent, retrouver ce petit côté Ezio à l'italienne dans le Arno à la française. Mais il y a une différence entre les deux, l'un est charismatique, l'autre ne l'est que partiellement (pour ne pas dire pas du tout).

On ne retrouve pas une once d'originalité avec une typique fin de la belle qui meurt face à la bête. Digne d'un des plus grands cliché présent dans l'industrie du jeu-vidéo. Oui, on ne pouvait faire vivre ce personnage féminin, il fallait qu'il meurt... (wow quel suspens, ne pouvait-on pas la laisser vivre ? Non bien sur que non), mais cela n'en tient qu'à moi.

• L'idée générale du scénario •

Je ne sais pas vous mais, l'intégration d'un Conseil était prévisible pour la saga. Il n'en reste pas moins que très bon. Sur ce qui est de ce scénario, cela reste très mitigé. On passe d'un homme qui devient Assassin (sans réellement convictions), pour venger son père adoptif mort, oups pour la rédemption.

Un personnage qui évolue au fil de ce scénario et qui en vient même à tuer pour du vin (et ça ose parler de credo en toute fin). Je cite: « Ta lame ne fera pas couler le sang des innocents ». Les hommes qui gardaient le vin n'étaient pas Templiers, c'était leur rôle...

Les motivations tant du héro que scénaristiques restent peu concrètes. Un homme qui tue des Templiers et fréquente des Assassins depuis qu'il est entrée dans la Confrérie mais qui ne se demande même pas: « Hey, et si je les questionnais au sujet de mon père biologique ? ». C'en est d'une bassesse scénaristique décevante. (ref: Jouer à Assassin's Creed® Rogue.)

Maintenant, parlons de la fin. Elle est quand même bien réalisé. C'est là que vient ce petit tic dans la tête de la quasi-totalité des joueurs. Nous sommes déchus (et même pour la mission finale), nous sommes en tenue d'Assassin. Mesdames et messieurs, soyons logique. Si nous sommes dans un AC, un ex-prêtre devenu saltimbanque, on ne va pas s'habiller en tenue de pêcheur, quoi que :hap: . Et c'est là une négligence très infime, mais toujours présente.

Nous débauchons finalement sur une fin qui ne laisse nul doute pour la suite de la saga, mais pour ceci, je suppose que vous avez déjà idée de la suite. Nous nous retrouvons en Maître Assassin, point. Néanmoins, que la suite ne néglige pas ce fait et soit au moins propice à la possible intégration d'une autre Confrérie. N'oublions pas Napoléon, qui risque d'être présent pour la suite mais pour ça... attendons.
________________________________________________

:cd: N'hésitez pas à donnez votre avis

Pseudo supprimé
24 novembre 2014 à 04:08:41

:gba:

Enombro
Enombro
MP
24 novembre 2014 à 04:23:27

4h du mat mon gars. :sleep:

Enombro
Enombro
MP
24 novembre 2014 à 04:54:51

D'accord tu m'as motivé.

Le principal problème que j'ai avec le scénario et les personnages en général est que l'idée de base est peu intéressante, toutefois, beaucoup ne comprennent pas les 'vraies' motivations des personnages et donc ne saisissent cette idée de base.

Alons-y:

L'histoire de Unity se concentre principalement sur deux protagonistes: d'un côté Arno, l'orphelin follement amoureux de la fille de son protecteur et de l'autre Élise, une jeune femme visionnaire et déterminée, qui à un penchant pour le jeune Arno. C'est donc une histoire d'Amour ! Wow, magnifique, passons.

Rapidement, on Arno est «déchu», il perd sa mère très jeune (hors champ), puis son père et finalement son père adoptif. On se retrouve alors avec un jeune homme qui a 20 ans a tout perdu, sauf une chose, sa bien-aimée Élise. Le caractère de protection d'Arno se dessine alors peu à peu, on comprend vite qu'il ne cherche pas la Rédemption, il cherche le Pardon, celui de celle qu'il a trahit sans le vouloir. Il devient alors ultra protecteur et fera tout en son pouvoir pour la protéger, allant jusqu'à tuer son propre Mentor et sacrifier la Confrérie.

En face, Élise est abandonnée par les Templiers qui se sont révoltés contre les De la Serre et elle cherche sa Vengeance. On dit qu'Arno ressemble à Ezio, mais loin de là, Ezio: c'est Élise. Déterminée, courageuse, intrépide, elle est l'égale d'Arno dans toute ses formes et c'est sur ce point que les trames de leur relation se tissent.

Au cours du jeu, nous assistons à plusieurs scène où Arno va simplement refusé de laissez Élise seule de peur de la perdre, seulement c'est insensé, puisqu'il nous est démontré à plusieurs reprises qu'elle peut facilement gérer plusieurs ennemis et que c'est une combattante hors pair. À tel point que celle-ci va le laissez tomber et poursuivre sa quête de son côté, voyant bien qu'Arno n'est pas aussi déterminé à venger son père que de la 'sauver'.

Ceci est pour moi le plus gros défaut du jeu. Je suis conscient qu'Arno a tout perdu (et à la fin il ne lui reste vraiment rien du tout quoi), sauf que comme dans la majorité des scénarios de ce genre, je m'en fous de ses pertes. N'ayant pas le temps de m'intéresser de m'attacher aux personnages, lorsqu'ils meurent, je ne suis pas touché, et je ne m'associe pas au personnage d'Arno, et ainsi je ne 'vis' ses émotions et son ressenti face à Élise. C'est fort dommage parce qu'on part sur une base plus ou moins solide, mais on éclate les fondations dès la première heure.

De ce fait, l'idée du mec qui a tout perdu et qui protège sa demoiselle corps & âmes ça m'a gonflé et je doute que je sois le seul dans cette situation.

Toutefois, il y avait du potentiel, avant la sortie du je jubilais devant l'idée qu'Arno ait à tuer Élise. J'imaginais un dernier combat dans la Galerie des Glaces (là où tout a commencé) avec un coup final, un dialogue merveilleux, des pleurs de mes yeux. Je voulais qu'Arno et Élise soient non pas des égaux, mais des rivaux, l'idée d'un amour impossible était fortement poussée dans la pub et les interviews du jeu. Au final, Arno s'en bat totalement les couilles des Assassins et fait comme lui plait, et c'est mauvais. De plus, je n'ai pas DU TOUT eu l'impression qu'Élise était une Templière, l'Ennemi, au contraire. C'est une bonne chose dans un sens, ça démontre bien la similitude entre les deux factions, mais dans l'autre j'estime triste d'avoir 'gaspillé' une si belle opportunité de marqué les joueurs.

En conclusion, le scénario est sensé et la fin aussi, le problème, c'est que l'idée est moisie.

Sebstos29
Sebstos29
MP
24 novembre 2014 à 05:11:27

je pensais aussi qu'a un moment Elise et Arno aient a s'affronter. Je me suis dit qu'ils allaient faire cause commune un certain temps pour mieux se retrouver face a face sur la fin.
Ca aurait fait une bonne idée de fin , surtout quand on voit celle qui nous est proposé.
Chacun se fout de sa confrerie, ce qui est plus comprehensible venant d'elise mais Arno est devenu un assassin un peu facilement : aucune epreuve, si tant est que faire un peu d'escalalde et boire un coup d'alcool frelatée pour faire son bad trip soit considere comme des epreuves. En gros le gars a vu de la lumiere et il est rentré...
Limite Elise est plus interessante et marquante du fait de sa motivation qui prend le pas sur tout le reste. Arno a toujours le cul entres 2 chaises, ce qui le rend plus effacé.

MacLegend
MacLegend
MP
24 novembre 2014 à 05:30:32

Mes chers amis...

La possibilité d'une entente entre Arno et Elise était envisageable. Mais une confrontation entre les deux que neni...

Le coté, on s'associe en espérant que cela nous rapproche et qu'on évite de se tuer à déjà été développer par AC III. Rappelez vous la coop entre Conor et son père, chacun tendant d'influencer l'autre à rejoindre ses idéaux. Pourtant à la fin, combat... Il n'allait pas nous ressortir le même scénario tout de même...

Enombro
Enombro
MP
24 novembre 2014 à 05:38:07

Y'a une marge entre la relation Connor - Haytham et Arno - Élise.

D'un côté t'a un patriarche pompeux qui a grandit dans l'Ordre et qui rabaisse son fils qui lui est déchiré par la réalité de la guerre et l'horreur du monde. De l'autre deux amoureux qui ont GRANDI ENSEMBLE et qui voient leur amour déchiré par des idéaux opposés.

Kanentho:kon se rapproche beaucoup plus d'Élise pour Connor qu'Haytham. Et encore là, c'est totalement différent.

MacLegend
MacLegend
MP
24 novembre 2014 à 05:38:28

J'ajoute à ma remarque, que Arno a suivi un entrainement d'un an (spécifié) en plus de celui dont il a bénéficier en cellule. C'est pas comme si du jour au lendemain il avait acquéri toute ces connaissances.

Je ne suis pas d'accord avec le fait que Arno est le cul entre deux chaise, il a bien spécifié en rentrant dans l'ordre qu'il était animé par sa volonté de se racheter de la mort de De La Serre. Il fait juste preuve de zèle en baffouant le crédo comme l'avait fait Altair à l'époque. Il avait mal compris le tout est permis... Mais son camp reste le même, celui des assassin's. C'est celui d'Elise qui change. Même si elle croit au crédo de son ordre, la trahison la pousse a être en marge de l'organisation. Elle s'apparente plus à une mercenaire.

MacLegend
MacLegend
MP
24 novembre 2014 à 05:41:54

Je suis d'ac au niveau des sentiments. MAIS EN GROS LE SCENAR C ON COOP MEME EN ETANT DE FACTION DIFFERENTE ET DANS AC III IL Y A AFFRONTEMENT... PQ UBI AURAIT REPRODUIT LA COOP ENTRE UN ASSASSIN ET UN TEMPLIER POUR UN AUTRE AFFRONTEMENT... SA AURAIT SENTI LE RECHAUFFER . DONC ils ont énoncer l'histoire d'amour et la mort d'élise...

Enombro
Enombro
MP
24 novembre 2014 à 05:49:27

Nah c'est pas du tout réchauffer parce qu'Haytham et Connor partaient sur une relation de rivalité dès le départ, même si Connor n'avait pas été un Assassin et Haytam un Templier, Connor lui aurait pété la gueule pour l'avoir abandonné et pour la mort de sa mère. Ils étaient ennemis avant même de sen rencontrer.

Là où Arno et Élise débutent ensemble et auraient vu leur relation être déchirée petit à petit, pour en finir à une fatalité. C'est totalement différent.

Et Arno ne veut pas racheter la mort de De la Serre, il veut racheter le Pardon d'Élise et en même temps honorer son propre père en rejoignant les Assassins, qui sont alors pour lui tout ce qu'il reste d'un semblant de famille. Pour Élise, elle est trahi par les nouveaux Templiers et cherche uniquement la Vengeance, elle ne retourne pas sa veste pour autant, elle l'a met juste de côté.

Je suis certain que s'ils ne l'avaient pas tuée elle serait devenu Grand Maître des Templiers et aurait rabatti l'Ordre à son tour. Là on aurait pu avoir une décision d'Arno qui choisirait de sacrifier son amour pour ses idéaux pour une raison X genre «La liberté d'un peuple prévaut sur l'amour d'un homme. » (c'est moisi mais ça met un contexte).

Voilà. :hap:

Sebstos29
Sebstos29
MP
24 novembre 2014 à 05:51:44

Et pourquoi pas faire un peu comme dans AC3, car si s'est bien amené niveau scenario, ca peut le faire.
c'est pas une fin qui m'aurait derangé en soi. Au moins ca aurait eu le merite de relevé la fin qui retombe comme un soufflet, enfin un petit soufflet, car l'histoire decolle jamais vraiment malheureusement...

Sebstos29
Sebstos29
MP
24 novembre 2014 à 05:54:45

le seul truc pas mal c'est l'histoire avec Bellec, mais ca arrive genre au milieu du jeu.

MacLegend
MacLegend
MP
24 novembre 2014 à 05:58:29

NaN je suis pas d'accord. Refait AC III, Conor tente de raisonner son père... Regarde quand achilles lui demande s'il a revu son père, conor lui dit que sans Charles son père pourrait peut etre changer d'avis... Il garde espoir jusqu'a l'affrontement. IL n'était pas destiné forcément a s'affronté qui sait si conor avait tuer charles lee.

En plus, entre la séquence ou Haytham trouve la grotte du grand temple et la première visite de la ville de boston par Conor, Haytham est retourné en Europe et a appris que la mort de Edward son père ainsi que l'enlèvement de sa soeur sont due au chef templier que l'on voit au début du jeu ( celui qui nous envoie dans les colonies ). Quand il apprend cela, il le tue et comprend qu'il a été manipulé par ce templier... Il apprend aussi par sa soeur qu'il retrouve, qu'il devait être introduit chez les assassin's le jours ou son père a été tuer...

On voit bien que son intention ce n'est pas tuer son fils. Il ne le tue que parce que conor veut tuer charles. Si Conor avait continuer ses activité sans sans prendre a Lee son père l'aurait pas provoqué...

Enombro
Enombro
MP
24 novembre 2014 à 06:07:47

Charles s'était enfui avant que Connor n'arrive, Haytham aurait pu le suivre, mais il a décidé de combattre Connor, de l'arrêter parce qu'il savait que sa cause était perdue et qu'il ne réussirait pas à le convaincre lui non plus. En combinant cela avec le fait qu'Haytham a à ce moment perdu la majorité de ces hommes et réalise que sa vie n'a été qu'un mensonge, être tuer par la main de fils était une sorte de rédemption (une vraie cette fois), et s'il le tuait, il ne ferait que s'enfoncer un peu plus dans l'opprobre dans lequel il baignait.

Puis je le redis, une relation père-fils c'est pas une histoire d'amour !

MacLegend
MacLegend
MP
24 novembre 2014 à 06:16:18

Puff que ce soit une histoire d'amour ou autre la finalité est la même une coop .... Dans ce cas la le prochain épisode c'est une coop entre Assassin's et Templier sauf qu'au lieux d'une histoire d'amour ou d'une rel père fils tu fais un liens Grand père petit fils....

La finalité c'est la coop. Je critique pas, j'expliquais juste pourquoi ubi n'avait pas mis d'affrontement entre Elise et Arno. Mon sentiment c'est que l'affrontement entre deux proches appatenant a deux ordre différent avait déjà été développer dans AC III...

Enombro
Enombro
MP
24 novembre 2014 à 06:31:38

Si on part de ce principe c'était déjà le cas dans ACI avec Altair et Al-Mualim, voir, tout le concept d'amour en Assassin et Templier est directement repris de l'histoire d'Altair et de Maria Thorpe, ça ne les a pas empêché de le refaire.

De plus, j'ai jamais parlé d'union entre Arno et Élise, mais de rivalité. Un scénario où les deux se taclent sans arrêt avec des petites séquences plus calmes (torrides) aurait été tous aussi plausible qu'un scénario où ils s'entraident. :noel:

IF-Loco
IF-Loco
MP
24 novembre 2014 à 06:42:44

Enombro mais comment tu as trop raison, wallah. :noel:

whoszuqoo
whoszuqoo
MP
24 novembre 2014 à 07:20:15

Enombro résume tous. :hap:

whoszuqoo
whoszuqoo
MP
24 novembre 2014 à 07:37:17

+Je veut dire un truc.

Ceux qui disent que Elise est stupide, sont stupide :hap:

Son père est mort quand elle étais une jeune adulte, et avais déjà commencé son entrainement de Templière, elle veut donc le venger. Premièrement elle pense que c'est Arno, donc elle pense qu'il lui a briser le coeur, mais finalement se rend compte que c'est un autre homme.

Lorsqu'elle le découvre, elle fait n'importe quoi pour le tuer et fait confiance à Arno durant tous l'aventure. Mais Arno échoue à chaque fois et ne fait jamais le coup fatal, juste pour la sauvé et être sur qu'elle ne sois pas blesser, alors que c'est plus lui qui a besoin d'aide :oui:

Arno lui ne cherche pas celui qui a tuer son père car il étais très jeune durant ce temps, et n'as toujours pas eu la moindre indice, il n'a donc même pas commencer l'enquête. À la fin, lorsque Elise doit faire le choix entre sauver Arno, où tuer le mec qui a trahi sa famille, elle fait celui qu'elle sait que Arno ne ferait pas et ne ferait jamais.

Pourquoi? Elle est déterminé. Dans la lettre elle raconte que c'est son choix à elle, son destin, c'est tous ce qu'elle veut dans sa vie. Elle aime Arno mais il est moins important que son objectif, alors que lui c'est le contraire, elle est la dernière personne importante à ses yeux.

Je crois avoir résumer un peu ceci, j'étais juste énervé que les gens insulte cette magnifique rousse :hap:

+Je suis entièrement d'accord avec toi Enombro :oui:

Heisenberg62
Heisenberg62
MP
24 novembre 2014 à 12:07:18

Bin à part la " trahison " de bellec ( oué parce que pour moi, bellec était juste dans ses propos, je trouve qu'il avait raison ) j'ai pas accrocher :-(

Je penses que ubi devrait arrêter de nous faire incarner des BG, parce que ça tourne trop au niveau des sentiments et de la drague.

Et je sais pas si certains on fait rogue aussi, mais le scénario de celui ci est tout de même beaucoup mieux réussit.

Au moins il se passe des choses, il y a des retournement de situations on a envie dans savoir plus à chaque missions que l'on fait.

Contrairement à l'histoire d'arno, où on a une confrérie de me*de avec leur chef qui pose son gros c*l sur une chaise et pasta, une alliance avec élise qui s'est faites avec une facilité incroyable alors que je pensais que ça allait comporter plus de désagrément pour les DEUX camps...ect...ect

Je vote non pour une suite avec arno, pourquoi pas suivre Bonaparte mais avec un autre personnage :ok:

Page suivanteFin
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Infos 0 connecté(s)
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Amazon PC 9.99€ Fnac Marketplace PC 10.88€ Fnac Marketplace ONE 11.68€ Fnac Marketplace PS4 14.47€ Fnac Marketplace PS4 14.98€ Fnac Marketplace ONE 23.88€
Marchand
Supports
Prix