Menu
Dwarf Fortress
  • PC
Forum
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
EtoileAbonnementRSS
jeuxvideo.com  /  Dwarf Fortress  /  Tous les forums  /  Forum Dwarf Fortress  /  Topic [RP] Cornedebouc  / 

Topic [RP] Cornedebouc - Page 7

Sujet : [RP] Cornedebouc

DébutPage précedente
1  ... 23456789101112  ... 317»
Page suivanteFin
Ange_Pleureur
Ange_Pleureur
MP
23 décembre 2014 à 01:44:44

10 granite.

Aïe. Ma tête.. Byime venait de se réveiller, avec ce qui s'apparentait à une énorme gueule de bois.
Humpf... les lendemains de fête et moi, toute une histoire, pensa-t-il. Mais euh c'est quoi ces tous petits rayons de lumière qui viennent du haut, où suis-je ? Il décida de se lever et éclata d'un rire franc en voyant qu'il s'était endormi dans un buisson à l'extérieur. Il fit deux pas en avant et s'étira comme jamais auparavant. C'est alors qu'arriva Scar, de sa démarche droite habituelle.
"Ah, Byime, je te cherch-"
Il s'interrompit en plein milieu de sa phrase.
"Oui :hap: ?
-Byime :pf: ...
-Quoi ?
-Sérieusement :pf: ...
-Il se passe quoi ?
-Mets au moins un slip.
- :pf:
- :pf:
-Bien vu :pf: "

"Bon ! fit Scar en posant son tas de fiches sur le bureau du maire. Merci de t'être rhabillé, on a du pain sur la planche.
-Tu raconteras pas ça aux autres ?
-Pas la peine, ils t'ont déjà vu juste avant dans le couloir avant quand tu courais les yeux fermés et les mains sur les oreilles en te plaignant de tes maux de tête :hap: . T'as dit que tu ne te souviens de rien hier soir après que les Gremlins Bourrés aient chanté Diggy Diggy Hole pour la 5ème fois ?
-Euh... nan je crois pas... le brouillard total.
-Aucune importance. Euh... donc oui les dossiers. En résumé, je vais être franc: c'est la merde, et c'est encore plus le cas depuis hier. On n'a pas encore de bookkeeper mais ça se voit à vue d'oeil: l'hiver a été très dur avec nous, surtout qu'on n'avait pas prévu de se retrouver aussi nombreux au bout d'un an. Et la fête surprise de hier n'entrait pas dans les calculs...
-Oû veux-tu en venir ?
-Zéro.
-Zéro quoi ?
-On n'a plus rien. Les réserves sont vides, la brasserie a arrêté de tourner il y a 4 jours déjà et ta fête a fait sombrer le niveau de ce qui restait ! Mais on a une rivière alors ça oasse. Là où je suis plus inquiet c'est la nourriture...
-Ah... et qu'est-ce qu'on peut faire ?
-Il faut relancer toute l'économie ! Il y a environ une trentaine de nains qui attendent de pouvoir travailler, il te suffit d'ordonner la création de nouveaux champs.
-Ouais... c'est ce que je vais faire.
-Mais dans l'urgence, ça ne suffira pas vu le nombre limité de graines qu'on a à disposition. On a besoin de plus de chasseurs, et donc de plus d'arbalètes.
-Ok, disons 6 ou 7 arbalètes supplémentaires, ça irait ?
-Oui oui, un bon nombre de bonnes arbalètes tout en bois :oui: . Mais... il faut des munitions. On aime bien celles en os, mais Jamal a prit ce qui restait de cette matière là. Va falloir en faire plein, et hors de question de débourser du métal pour ça, on va rester sur une bonne vieille matière qui a fait ses preuves: le bois.
-On va tourner au bois cette saison apparemment si je comprends bien :( ?
-Oh que oui :hap: ... d'ailleurs la dizaine de chambres individuelles ne suffit plus, il faut encore plus d'une vingtaine de chambres avec lit et mobilier de base à installer, et encore une vingtaine en prévision de ce qui pourrait suivre. Ça fait deux mois que certaines doivent dormir à même le sol du Meeting Hall pendant la nuit, ils comment à s'énerver. Donc si tu comptes encore ça, et qu'on y rajoute le fait que le réserve de bois soit vide elle aussi, question de chauffage pendant l'hiver -quelle bonne idée de faire une version du DragonTruman avec MON fer :sarcastic: .... alors oui, on va devoir tourner l'industrie du bois au maximum.
-Mais où veux-tu que je trouve autant de bois :fou: ?
-Oh hé bien dans un élan de générosité j'ai commandé 5 haches faites avec mon fer et formé une équipe tournante de 7 bûcherons qui vont se charger de couper une bonne partie de notre forêt. Hélas, c'est un grand sacrifice, mais il est nécessaire à la forteresse :-( . Ah au fait les haches ont pris tout ce qui nous restait en charbon de bois, il faudra revoir aussi pour en refaire :hap: .
-Ok je vois :fou: ... ce sera tout ?
-Moui je crois, il suffit de signer ce mandat pour créer tout ça"

Quand ce fut fait, Scar se dirigea vers la porte de sortie du bureau de Byime, puis il se ravisa.
"Ah, juste, tu es au courant pour la caravane elfe ?
-Que quoi ? Ils arrivent ?
-Non non, pas tout de suite en tout cas. C'était juste pour dire, et une façon de te rappeler que c'est une grande occasion pour la forteresse, ce sera notre premier contact établi avec une autre civilisation !
-Ah ouais :( ... j'y pensais même pas. Tu veux t'en charger Scar ?
-Ah, j'aimerais tant :( ... mais je serais sans doute occupé au niveau architecture des chambres en bas ou ailleurs si c'est déjà achevé :( ... donc je pense que la forteresse pourra compter sur son cher maire pour les négociations avec les commerçants et le diplomate, c'est son rôle après tout :rire: !
-Mouais c'est vrai :rire: ! Tient on pourrait demander aux musiciens de jouer pour l'occasion. Oh j'ai plein d'idées qui me viennent. Ça va être génial en fait, je devrais pas avoir trop de soucis :) ! Bon j'espère avant tout que ton plan de secours aura fonctionné d'ici-là..."

Scar ouvrit la porte et se retourna encore une fois en concluant:
"Oh oui. Il aura fonctionné :-))) , le rassura-t-il avec un sourire charmeur avant de s'enfoncer dans le couloir.

Ça fonctionne toujours, quand il s'agit d'elfes et de forêt, pensa-t-il. Surtout si c'est toi qui t'attires de problèmes avec eux.

Kait
Kait
MP
23 décembre 2014 à 11:47:41

Quel bâtard ce Scar en fait :hap:
Pourquoi est-il su méchant ? :cute:
C'est pas bien d'être méchant, c'est mieux d'être gentil :cute:

Ange_Pleureur
Ange_Pleureur
MP
23 décembre 2014 à 16:12:08

Moi je l'aime bien :hap: . Enfin c'est un peu comme Joffrey dans GoT: on aime bien le détester :noel:

Message édité le 23 décembre 2014 à 16:12:22 par Ange_Pleureur
alex_truman
alex_truman
MP
23 décembre 2014 à 23:49:47

Skar il é tro kool :hap:

Ange_Pleureur
Ange_Pleureur
MP
23 décembre 2014 à 23:51:51

Scar c'est limite l'incarnation du joueur un peu mauvais sur les bords :hap: .

Kait
Kait
MP
23 décembre 2014 à 23:58:35

Scar c'est limite l'incarnation d'un mec qui a reregardé une vieille casette chez sa mamy pour créer son personnage :hap:

Ange_Pleureur
Ange_Pleureur
MP
24 décembre 2014 à 00:07:39

Je suis moderne, je l'ai sur clé USB mais chut :hap:

alex_truman
alex_truman
MP
29 décembre 2014 à 03:21:48

« Étrange, s'étonna Thorek. Je croyais que les caravanes Elfes se déplaçaient sans escorte. »

McEdern ne répondit rien, et resserra sa poigne sur le manche de la hache pendant à sa ceinture. Voilà qui pourrait se révéler intéressant.

« Tu as quitté la capitale après nous, reprit le comptable. Tu n'as rien entendu qui pourrait expliquer ça ?
-Thilu Rithinicamela, finit par répondre McEdern. 
-Hm ? fit Thorek sans quitter la scène de yeux.
-Reine de la Vive Forêt depuis peu. Sa prédécesseuse, feu la reine Arana, a été tuée il y a quelque mois par une bestiole-garou au sein-même du havre forestier de Aubebravée. Je ne connais pas tous les détails, mais il semblerait qu'à l'origine, la bête ait été des nôtres.
-Un régicide commis par un Nain en territoire Elfe. Voilà de quoi jeter un froid diplomatique, même si nous n'y sommes pour rien, Armok m'en soit témoin, soupira Thorek. Et cette nouvelle reine.. ?
-Une enfant, fit dédaigneusement McEdern. A peine un demi-siècle d'existence, et déjà sur le trône. Et au vu de ce qui nous arrive, elle doit avoir toute l'impulsivité de la jeunesse.
-La mort de sa mère a dû lui rester en travers de la gorge, supposa McShire en baissant la voix. Elle doit se méfier de tout ce qui ressemble à un Nain de près ou de loin. Silence maintenant, et laisse-moi parler, termina-t-il alors que trente guerriers Elfes en armes faisaient simultanément halte à quelques mètres devant eux dans un mouvement d'une coordination martiale. »

Lorsqu'un des chasseurs de Morul avait signalé qu'un groupe d'Elfes approchait de l'avant-poste par la forêt, Biyme -récemment ré-élu maire à l'unanimité moins une voix-, supposant l'arrivée de la caravane tant attendue, avait envoyé Thorek McShire et Urist McEdern pour les accueillir et les guider jusqu'aux portes de la petite colonie. Cela ne les avait pas alarmé en outre-mesure ; venant de la capitale, ils étaient habitués aux va et vient des marchands Elfes, se déplaçant par groupes de deux et emmenant autant de puissantes bêtes de somme avec eux, sans s'embarrasser d'une quelconque escorte. En effet, pour des créatures si proches de la Nature, parcourir prestement de longues distances à travers les étendues sauvages en en évitant les éventuels dangers n'était que formalité.
C'est pourquoi la surprise des deux envoyés avait été de taille quand, en lieu et place des deux Elfes et des deux bovins attendus, ils avaient aperçu tout un détachement armé de pied en cap.

Fixant le seul Elfe ne portant pas la cuirasse de bois tressé propre aux guerriers de son peuple, Thorek posa sa main droite sur sa poitrine et leva sa main gauche, imitant le salut du peuple de la Vive Forêt.

«  Ethana Ira, lança-t-il dans un Elfique parfait. Sofi Thorek McShire § ramana Urist McEdern § eco quemera Shegetbelbez § elina "Ilime Efafi".
-Abod Ber, lui répondit le Diplomate dans un Nanique teinté d'un fort accent Elfe. Udos Eris Ithofidale ; udiz othduk nish. »

McEdern se détendit légèrement. Il n'avait pas compris un traître mot de la phrase de son compagnon -même s'il devinait qu'il avait fait les présentations et leur avait souhaité la bienvenue à Cornedebouc-, mais la réponse du Diplomate Elfe avait été claire. Ils étaient la pour commercer. Tandis que McShire continuait l'échange, il observa attentivement la forêt aux alentours, tenant de trouver où s'étaient dissimulés les marchands et leurs bêtes. L'exercice se révéla aussi complexe que prévu, ces derniers sachant se fondre dans la nature de manière remarquable. Quand enfin il les aperçut, il se surprit à pousser un léger soupir de soulagement. Les marchands étaient bien là, attendant à une vingtaine de mètres derrière l'escouade, attendant probablement un signe du diplomate leur confirmant l'absence de danger. Il pouvait bien s'agir d'une délégation pacifique, en fin de compte. McEdern aimait se battre, et aurait grandement apprécié l'opportunité de se mesurer à des oreilles pointues, mais à deux contre trente et en pleine forêt, la bataille semblait courue d'avance.
Alors que Thorek faisait signe aux Elfes de se mettre en route, il lui lança à voix basse :

« De l'Elfique, hein ? Surprenant.
-Les langues sont un atout non négligeable pour un noble, lui répondit Thorek. Je parle aussi couramment quelques dialectes Humains, maîtrise le parler Gobelin avec un l'accent de Sombrerage, et connais quelques menaces en Kobold. J'ai eu le temps d'apprendre.
-Tu me parais plutôt jeune, pourtant, constata McEdern. La vie d'un noble de la capitale est-elle vraiment si riche en temps libre ?
-Pourquoi crois-tu que j'aie pris part à cette expédition ? » soupira McShire.

alex_truman
alex_truman
MP
29 décembre 2014 à 03:22:14

Byime resta perplexe un moment lorsqu'il vit une trentaine d'Elfes entrer dans le marché. Plusieurs choses clochaient. Tout d'abord, leur nombre. Et le fait qu'ils soient pour la plupart armés. Et enfin, leurs têtes. En temps normal, les Elfes prenaient un malin plaisir à afficher un air supérieur, moqueur, voir condescendant. Pourtant, à l'instant présent, les expressions affichées par les intéressés allaient de l'indignation au dégoût le plus total, en passant par la colère et la révolte.

« Qu'est-ce que... commença Byme alors que McShire se dirigeait vers lui l'air inquiet.
-L'orée de la forêt, le coupa Thorek.
-Ah, se contenta de répondre le maire. Évidemment.
-Quand ils ont vu toutes les souches des arbres que l'on a abattu ces dernières semaines, j'ai cru qu'ils allaient nous faire une attaque. Au sens propre et au figuré.
-Et pour les soldats ?
-Les relations diplomatiques entre nos deux nations semblent s'être quelque peu refroidies depuis notre départ de la capitale, grommela le nobliau avant d'indiquer le diplomate d'un signe de tête. Lui, c'est Eris Ithofidale. Envoyé directement par la nouvelle reine Elfe. Je suppose que sa mission n'est pas prioritaire, sinon, ils nous en auraient envoyé un qui maîtrise mieux notre langue. Les soldats sont juste là pour nous faire savoir que la Vive Forêt n'est pas d'humeur à plaisanter.
-Sauf que maintenant qu'ils ont pu admirer les compétences de nos bûcherons, ils pourraient aussi vouloir nous le faire sentir. Je suppose qu'ils n'ont pas non plus apprécié de devoir entrer dans nos galeries ?
-Non, en effet. Un marché en plein air eut été plus judicieux, diplomatiquement parlant, nota Thorek avant de reprendre. Tactiquement parlant, cela dit... Je voudrais bien les voir faire usage de leurs arcs dans un endroit si exigu.
-Ce ne sera pas nécessaire, j’espère, conclut Biyme. Sors, et attends derrière la porte avec McEdern. Je gérerai ça seul. Inutile de déclencher un autre incident diplomatique. »

Avant que Biyme n'ait pu lui formuler les salutations de rigueur, le diplomate explosa.

« VOUS ÊTRE MEURTRIER ! L'accusa-t-il dans un Nanique approximatif. VOUS MASSACRER FORÊT, ASSASSINER ARBRES, MEURTISSER NATURE! SI VOUS...
-Bonjour. :hap: » le coupa Biyme avec un grand sourire.

Sous le coup de la surprise, le diplomate resta quelques secondes sans voix, secondes que Biyme mit à profit pour reprendre :

« Je vous souhaite la bienvenue à Cornedebouc. Nous attendions votre arrivée avec impatience. Je vous aurais bien proposé des rafraîchissements, mais nous n'en avions prévus que pour trois personnes -vous et les marchands- ; vous comprendrez bien qu'il serait injuste que cette armée de visiteurs n'ait pas de quoi se désaltérer alors que vous étancheriez votre soif. Maintenant si vous voulez bien m'excuser, je dois m'occuper de l'échange des marchandises, car il se trouve que je suis aussi le courtier de cet avant-poste. :hap:
-CA OUTRAGE ! hurla le diplomate. VOUS ECOUTER CE QUE MOI AVOIR A DIRE SINON...
-Oui, oui, outrage.:hap: acquiesça Biyme. Après tout, c'est vrai que c'est moi qui ai débarqué devant chez vous à la tête d'une armée et qui vous ai menacé en hurlant, risquant par-là même de déclencher un grave incident diplomatique qui pourrait gravement entacher les relations entre nos deux nations pour les années à venir. Mais je vais vous écouter, car en tant que maire, cela fait partie de mon devoir. Cela dit, les marchandises que nous souhaitons vous proposer ont déjà été amenées dans cette salle ; une fois échangées, nous pourrons discuter tranquillement pendant que mes hommes se chargeront de stocker nos nouvelles acquisitions, ce qui sera un gain de temps non négligeable pour tout le monde. C'est pourquoi je vous propose d'aller patienter dans un coin de la salle pendant que je m'occupe de commercer avec vos compatriotes négociants, qui eux semblent être présents pour une raison valable. :hap: »

Ne trouvant rien à répondre, le Diplomate s'éloigna lentement, semblant ruminer sa colère. Alors que Biyme engageait la conversation avec les marchands, Morul passa la porte et commença à inspecter les marchandises elfiques, son regard s'arrêtant sur les deux cages de chêne que les soldats venaient de décharger.

« Hé, Choko ! lança-t-il à l'adresse du maire. Demande-leur ce que c'est, le gros chat, là. Et aussi combien ils en veulent. :cute:
-Léopard, répondit simplement l'un des négociants après que Biyme l'eut interrogé dans un Elfique basique, à grands renfort de mouvements de bras et de signes de mains.
-Il m'a dit que c'était cher, l'informa le maire. Mais au vu de tout ce qu'on a à leur refourguer pour débarrasser la forteresse du surplus, ils pourront bien nous l'inclure dans le tas...
-Parfait. :cute: s'extasia Morul.

Ayant choisi ce qu'il désirait parmi les produits elfiques -principalement des tonneaux entiers de graines, des rouleaux d'étoffes et des fruits exotiques-, Biyme se dirigea vers les caisses entreposées par les nains, où se trouvaient les marchandises qu'il avait choisi avec soin. Le fait que les caisses soient en bois fit grincer les dents des marchands, mais après tout, ils n'achèteraient que ce qui se trouvait dedans, et laisseraient le contenant sur place. Biyme souleva le couvercle de l'une des caisses et pâlit instantanément en découvrant son contenu.

alex_truman
alex_truman
MP
29 décembre 2014 à 03:41:06

Scar Angeenlarmes était radieux. Cette partie de son plan était d'une simplicité déroutante et et d'une efficacité exemplaire, et jusqu'ici, tout s'était passé sans anicroche. Il avait lui-même légèrement modifié la liste de marchandises que les porteurs devaient amener jusqu'au marché. Quelle ne serait pas la surprise de cet incapable de Biyme lorsqu'il présenterait le contenu des caisses à ces chers -et si susceptible- Elfes ! Satisfait, il s'assit à son bureau, et en sortit une bouteille de rhum nain dont la valeur devait probablement égaler celle de tout le stock de fer de la forteresse. Comme quoi, pensa-t-il son domaine de compétence ressemblait fortement à celui de McTruman en ce qui concernait son fonctionnement. Il suffisait de pousser le bon levier, et, à l'image des mécanismes de l'ingénieur en chef autoproclamé de la forteresse, les personnes réagissaient d'une manière donnée.
Scar s'amusa un instant à cette pensée. Non, à vrai dire. Les personnes réagissaient bien d'une manière donnée. Mais les dispositifs de ce mécaniste raté réagissaient de façon totalement aléatoire.

alex_truman
alex_truman
MP
29 décembre 2014 à 06:01:14

A l'image du maire, les marchands avaient pâli en découvrant le contenu des caisses. Contredisant toutes les lois de la physique relatives au déplacement d'un corps entre deux points, le Diplomate était apparu derrière Biyme comme par magie, et le fixait maintenant d'un regard dément.

« Parlant d'incident diplomatique... commença-t-il.
-Je suis sûr qu'il existe une explication logique à tout ça... :peur: » articula Biyme.

Dans les caisses étaient entassées pelle-mêle de la vaisselle, des instruments de musique, des poupées et statuettes, des jouets, ou encore des colliers et anneaux. Le point commun entre tous ces objets ? Ils étaient en bois. Une des caisses était même remplie à ras-bords de copeaux de sapin, comme si cela avait été mis là exprès pour offenser les Elfes.

« OUTRAGE !  hurla le Diplomate.
-Du calme...:peur: tenta Biyme.
-CA ETAIT MAGNIFIQUE ARBRE ET VOUS AVOIR MUTILÉ LUI !
-Sauf que ce n'était pas ce que l'on était censé vous vendre ! :peur: l'informa Biyme
-ASSEZ ENTENDU ! A PARTIR DE MAINTENANT, VOUS DEVOIR RESPECTER QUOTAS COUPE ARBRES ! SINON, GUERRE !
-...pardon ? Je n'ai pas d'ordres à recevoir d'un baiseur d'arbres ! :-(( s'énerva Biyme alors que les archers le mettaient en joue.
-Ca tient toujours pour mon léopard ?:cute: » demanda Morul qui n'avait pas tout suivi.

C'est le moment que McTruman choisit pour entrer dans la salle.

« Ah, Morul, commença-t-il. Je te cherchais ! :hap: »

La plupart des personnes présentes furent prises d'un haut-le-cœur en apercevant ce qu'il transportait.

« L'Arbomination !:peur: cracha Biyme à la vue de l'arme bâtarde, fille illégitime -et malformée- d'un ménage à trois entre une arbalète, une épée et un baliste.
-Je te l'ai réparée. :hap: fit McTrumanen la tendant à Morul. J'ai remplacé les cables de tension par des tendons d'ours tannés, et je les ai fait se rejoindre sur un appui en cuir épais. Aucun risque que ça casse, ce coup-ci.
-Euh... :peur: hésita Morul.

Un court silence suivit, et le Diplomate Elfe finit par désigner l'arme.

« Vous donner ça.
-...pardon ? fit Biyme.
-Si vous pas vouloir guerre, vous donner ça, reprit le Diplomate en posant son doigt sur l'Arbomination.
-Vous êtes qui? :hap: l'interrogea McTruman.
-Du chantage !? s'exclama Biyme. Hors de question ! :-((
-VOUS DONNER CA ! » hurla le diplomate en essayant d'arracher l'arme des mains du mécaniste, qui se débattit tant bien que mal.

Les archers Elfes, toujours en joue, semblaient hésiter sur la conduite à adopter. Et tout à coup, Morul sembla remarquer quelque chose et pâlit instantanément.

« CE TRUC EST CHARGÉ ! :ouch: AUX ABRIS! »

Comme il finissait sa phrase, un claquement métallique assourdissant retentit, et McTruman fut éjecté en arrière alors que l'Arbomination vomissait un éclair flou -que Morul devina être un lourd carreau difforme en acier massif- qui manqua de peu le Diplomate, passa à travers un archer Elfe, et transperça le mur de pierre comme s'il fut fait de beurre, continuant sa route à travers les galeries de l'avant-poste.
Les quelques secondes qui suivirent donnèrent l'impression que le temps s'était arrêté, ne laissant entendre que le faible râle de McTruman, qui, sous l'effet du recul, avait été projeté de plein fouet contre un mur en compagnie de l'arme.

Ce fut le Diplomate Elfe qui fut le premier à réagir. Se ruant vers la porte, il hurla des ordres en Elfique dont la signification ne faisait aucun doute. Alors que les premières flèches partaient et que Morul et Biyme se jetaient au sol, la porte du marché vola en éclats, révélant deux formes indistinctes dans un chariot de mine lancé à toute vitesse.

« ARMOK NAZUSH ! »

Le cri de guerre de la famille McShire avait retenti au moment où le chariot arrivé en bout de rails avait décollé, éjectant ses occupants et allant s'écraser au milieu des Elfes, semant la panique dans leur rangs. S'écrasant à leur tour sur les Elfes, Thorek et McEdern se relevèrent en chancelant et commencèrent à porter des coups au hasard dans toutes les directions, le premier armé d'une épée en bronze lourdement décorée, le second d'une simple hache de fer.
Alors que Nôran entrait à son tour pour se jeter dans la mêlée, hachoir en main, Biyme traîna McTruman vers la sortie, tandis que Morul embarquait la cage du Léopard en douce.

« Le Diplomate s'est barré ! S'exclama Biyme. Il ne faut pas le laisser repartir, ou ça va être la guerre !
-Compris ! » s'exclama Morul en sifflant.

Bouboule jaillit d'un tournant, et s'élança vers la sortie en aboyant, son maître sur ses talons. Arrivant à la lumière du jour, Morul constata que c'était mal parti. Le Diplomate était presque à mi-chemin des deux kilomètres qui séparaient les portes de l'orée de la forêt. Et une fois sous le couvert des arbres, il serait impossible à rattraper. Sifflant à nouveau, il repartit dans les galeries, en direction du marché. Sur le chemin, il fut rejoint par son homme-rat qui lui emboîta le pas. Morul s'arrêta près du mur où était adossé un McTruman dans un sale état.

« Mon homme-rat va te porter jusqu'au Balistonagre. Règle la catapulte pour qu'un poids d'une soixantaine de kilos puisse toucher l'Elfe en train de foncer vers la forêt! Je vais chercher le projectile ! »

McTruman ne répondit pas tandis que l'homme-rat le traînait vers la surface en couinant. Une fois près du monstre, il se hissa avec difficulté sur le siège du tireur, plaça son œil en face du viseur, et estima la distance le séparant de l'Elfe et sa vitesse de course en actionnant les différentes poulies afin de régler l'alignement et la tension de la corde. Le Diplomate n'était plus qu'à quatre-cent mètres de la forêt.

« Désolé de t'avoir fait attendre, j'ai eu quelques difficultés pour contenir le projectile. :hap: l'informa Morul en chargeant la cuillère de la catapulte.
-Oh ?:hap: » répondit McTruman en regardant ledit projectile.

Le Diplomate n'était plus qu'à une cinquantaine de mètres de la forêt. Une fois qu'il y aurait semé ses poursuivants, il pourrait rentrer pour rapporter ce qui s'était passé. Maudits nains ! Traîtres ! Assassins ! Que leurs os soient dévorés par les vautours ! Ce serait la guerre, et la puissante armée Elfe marcherait sur les ruines de leur civilisation ! Satisfait à cette pensée, il se retourna brièvement pour voir à quelle distance se trouvaient ses ennemis. La seconde d'après, un léopard enragé tombé du ciel était en train de le tailler en pièces.

alex_truman
alex_truman
MP
29 décembre 2014 à 06:26:15

Scar contempla ce qui restait de sa bouteille de rhum. Il s'apprêtait à l'ouvrir lorsqu'une gros carreau métallique avait jailli du mur de son bureau avant de traverser sa bouteille et d'aller terminer sa course dans le mur opposé, en plein sur une gravure le représentant. Il s'était profondément fiché pile entre les deux yeux et avait par la même occasion fissuré tout le pan de mur.

La porte de son bureau s'ouvrit à la volée, révélant Urist Vncvd.

« Scar ! s'exclama-t-il. Il y a eu du grabuge au marché ! Les Elfes ont pété les plombs, je crois. On a McShire à l’hôpital en train de se faire retirer une flèche de l'omoplate, McTruman qui a cinq côtes fracturées, et McEdern qui s'est pris une lance en bois dans le ventre. Sans compter tous les cadavres -et morceaux- d'Elfes qui parsèment toute la zone ! C'est un désordre innommable ! :ouch: »

Scar ne répondit pas. Ce carreau lui était passé à quelques centimètres du visage. Des éclats de verre étaient encore présents dans sa barbe.

« Je repasserai. :hum: » Conclut Vncvd.

Kait
Kait
MP
29 décembre 2014 à 10:22:08

Ca pour un pavé c'est un pavé :ouch:
Par contre mon homme-rat il est mort, mais ces petits sont en train d'être formé par McEdern. Quoique c'était fin été, donc maintenant ils ont du atteindre l'âge adulte et finit leur formation. Mais du coup on a qu'à dire que c'était un des leur qui a porté Truman.
Sinon, c'était vraiment drôle :rire:
Le coup du léopard :coeur:

Bon allez je bosse sur la suite

Kait
Kait
MP
29 décembre 2014 à 11:48:41
Trois semaines plus tard...

Morul gémit en retirant une flèches en bois de son flancs. Les elfes n'avaient pas tardé à revenir.
Tout le monde se demandait comment ils avaient bien pu faire pour savoir pour "l'incident". En vérité, le nouveau général de la reine était bien belliciste pour un elfe. Lorsqu'il avait appris qu'une caravane des leurs avait disparu dans les environs, il avait sauté sur l'occasion. Il s'était rendu dans la région, et avait prétendu avoir "parler aux animaux, et qu'ils lui avaient tout raconté". Bien entendu, tout cela était faux, et la "version" des oiseaux étaient à plusieurs kilomètres de la réalité (à quelle moment les nains avaient-t-ils lancé des éléphants sur leur ennemis ?!), mais cela lui avait suffis pour déclarer la guerre.
Les elfes avaient donc frappé par surprise, et trois bûcherons furent transpercés de flèches avant que les défenses ne soit organisé. Cela s'était passé il y a trois jours. Les elfes avaient dressé un camp dans la forêt. Et là, à cet instants précis, ils venaient de lancé un assaut.

"Tous à son poste ! hurla Morul. Les chasseurs, sur les remparts ! McEdern ?!
-Oui, répondit ce derniers ? Je suis armé et j'ai fait rentré tout les civils à l'intérieur de la forteresse. Par contre, pour l'infanterie, on en a p...
-C'est ce que j'allais te demander. Va chercher tes ratons !
Quoi, mais... on en a que sept, dont trois de formés ?!
-On s'en fout, y'en a deux qui se sont accouplés, on en aura d'autres bientôt, on peut sacrifier ceux là !
-Accoupl... Mais c'est pas des frères et sœur ?
-Pas de tabou de l'inceste chez les hommes-rats apparemment, au pire ça fera des enfants débiles, allez !"

McEdern rentra à l'intérieur en courant. Morul courut se mettre à l'abris dans une des deux tours de chaque côté des portes, car une grêle de flèches s'abattait sur la cour. Il y retrouva ses chasseurs.
"Bon, écoutez, les gars, on ne panique pas. Ok, on est huit et ils sont une trentaine, mais on est bien à l'abris ici. Si on s'expose pas trop et qu'on ne tire que depuis les meurtrières, il n'y a absolument rien à craindre !"
Sur ces mots, un projectile traversa un des trous et alla se ficher sur le mur du fond.
"Ok, ils visent plutôt bien, alors ne restez pas trop longtemps derrière les meurtrières non plus ! Allez, hop hop hop, j'en veux quatre dans l'autre tour, allez y en courant !"
Ses élèves le voyant comme un héros depuis qu'il leur avait raconté l'histoire du dragon, et lui obéissaient au doigt et à l’œil. Ils s’exécutèrent.
Morul chargea l'Arbomination et la cala contre une meurtrière. Il y avait en effet une trentaine d'elfes dehors. Ils avaient cessé de tirer à l'aveuglette dans la cour et essayait maintenant de touché les tireurs nains, sans grand succès. Le trappeur ferma un oeil, et tira, clouant un elfe au sol. Littéralement. Par le thorax. C'te puissance. Les autres nains abattirent cinq autres archers, et les elfes se décidèrent enfin à ce mettre à couvert derrière les arbres. Le conflits devint alors une guerre de position, ou aucun des camps n'arrivait à toucher l'autre.
Morul s'éloigna alors de la fortification, et alla dans la cour. McEdern avait réunit l'intégralité du "bestiaire offensif" (c'était le petit nom qu'avait donné le chasseur aux... Trucs qui mordent et qu'on peut utiliser pour la guerre), soit:

  • 5 Homme rats, dont 3 pas entraînés du tout.
  • 6 Chiens (sans Bouboule, bien trop cher à Morul pour l'envoyer chargé un mur d'elfe)
  • 8 Autruches, parce que c'est impressionnant, ça gène la vue et parce que personne n'en a rien à faire des oeufs d'autruches dans la forteresse alors autant les utiliser.
  • 1 crocodile.

"T'es sûr pour mes hommes-rats ? demanda le soldat. Ils sont pas vraiment formés !
-Bah dit toi que ceux qui survivront seront plus forts et pourront former les générations futurs. Allez, ouvrez le pont-levis !"

Un chasseur tira un levier de toutes ses forces et le pont-levis s'abattit sur le sol dans un bruit sourd, écrasant au passage un elfe qui avait voulu tendre une embuscade. L'ordre fut donné, et les bêtes furent lâchés.
La tactique était impeccable. Les nains firent un tir de suppression, pour garder les elfes à couverts et pour les empêcher de massacrer tout le troupeau avant qu'il n'arrive au corps à corps. Cependant, l'infériorité numériques empêchaient les arbalétriers de "suppresionner" tous le monde, et 3 autruches furent abattus pendant la charge. Puis les bêtes arrivèrent au contact et là ce fut le massacre. Une bonne partie des cannibales furent pris par surprise et taillés en pièces. Certains furent contraints de quitter leur couvert et furent transpercés par les carreaux nains.
Une dizaines eurent le temps de fuir, où alors se retrouvèrent face à une autruche et vainquirent leur adversaire (qui l'eu crut ?) avant de s'enfuirent dans la forêt.
La menace était repoussé.
On fit rentrer les animaux et on évalua les pertes. 2 hommes rats mort, ainsi que 7 autruches et 3 chiens.
L'autruche survivante fut baptisé Becca Futée, et reçut des protections en métal un peu partout. Elle avant tué 3 elfes à elle toute seule.
Le pont-levis fut refermé.
Morul rentra dans la salle commune. Biyme, Thorek et Scar discutait.
"Une catastrophe, c'est une catastrophe, répétait Biyme.
-Calme toi, calme toi, répondit Thorek. Ils ont aucune preuves contre nous, je ne sais même pas pourquoi ils nous ont attaqué. Je crois qu'après une défaite pareilles, ils font demandé à leur général de se calmer un peu.
-Et ils vont lancés une enquête sur vo... euh, sur nous je veux dire :hap:, ajouta Scar. Après moi je dis ça, je dis rien :hap:
-Justement, j'ai un plan, lança McShire fièrement. Cette nuit, on va aller prendre les corps des marchands et de leur bêtes, et on va tout balancer dans le ravin d'à côté. Ils vont croire qu'ils sont simplement tombés et le tour est joué ! On a qu'à lâché des loups dans le coin aussi. Comme ça, une seule solution possible à leur yeux: les loups ont affolé leurs bêtes qui ont courut comme des folles avant de tombé dans le précipices... Avec leur malheureux propriétaires :hap:
-Et, juste comme ça. C'est les loups qui ont tranchés les bras des marchands à coup de haches aussi ? :hap:
-Bah, on va recoudre les membres à l'arrache, pas de soucis. Ça se verra pas de loin, et je doute qu'ils vont sauté dans le trou pour voir ça de plus près..."

Morul se dirigea vers les cuisines et se pris une bonne bière bien fraîche. Si ça allait pas faire une histoire, authentique celle là, à raconter à ses petits enfants, tout ça...

alex_truman
alex_truman
MP
29 décembre 2014 à 19:55:34

au pire ça fera des enfants débiles

:rire: :rire: :rire:

Ah, zut, en plus; j'avais un doute sur l'homme rat et j'ai rapidement parcouru le topic pour voir s'il ne lui était rien arrivé. J'ai dû rater le message! :honte: D'un côté, vu l'heure à laquelle j'ai posté ça (de 3h à 6h du mat') j'étais un peu crevé.

J'ai de grands projets pour Becca. :hap:

Kait
Kait
MP
29 décembre 2014 à 20:56:38

Oui, c'est vrai, j'ai failli me demander si t'étais pas québécois, pour être debout à une heure pareille :hap:
Mais non, en fait, tu a juste une horloge interne déréglée en période de fêtes :hap:

alex_truman
alex_truman
MP
30 décembre 2014 à 20:53:39

http://image.noelshack.com/fichiers/2014/01/1419969178-arbomination.jpg

:hap:

Ange_Pleureur
Ange_Pleureur
MP
30 décembre 2014 à 20:56:59

Nice one :hap:

Kait
Kait
MP
30 décembre 2014 à 22:19:49

La classe ! Comment que t'a fait ça ? T'as modifié un fichier texte ?

Tiens, ça me fait penser que j'ai pas assez travaillé le côté "saucisse" du personnage :hap: (est ce que j'ai vraiment dit cette phrase ?)

alex_truman
alex_truman
MP
30 décembre 2014 à 22:25:28

Avec Paint. :hap:
Non, je n'ai honte de rien.

DébutPage précedente
1  ... 23456789101112  ... 317»
Page suivanteFin
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : Evilash08, Vortex646, Tomy-Fett, Leirok, TARDYL1973, MamYume, Galactico, ]Faustine[, Latios[JV]
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer

  • Aucun sujet à ne pas manquer