Menu
Dwarf Fortress
  • PC
Forum
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
EtoileAbonnementRSS
jeuxvideo.com  /  Dwarf Fortress  /  Tous les forums  /  Forum Dwarf Fortress  /  Topic [RP] Cornedebouc  / 

Topic [RP] Cornedebouc - Page 6

Sujet : [RP] Cornedebouc

DébutPage précedente
Page suivanteFin
Kait
Kait
MP
14 novembre 2014 à 12:26:47

La fin de l'après-midi tombais doucement. Mc Shire avait bien bossé toute la journée et décida de profiter des derniers rayons du soleil dans la cour, histoire de prendre l'air. L'hiver approchait tranquillement. Tout allait bien. Jusqu'à ce que l'archiviste voit l'immonde onagre de Truman en plein milieu du paisible jardin. Ce dernier était en train de régler un levier.
-Mais, mais qu'est ce que ce truc fout là ? demanda-t-il. Je croyais qu'il était bien ranger à l'intérieur.
-Oui, mais on l'a sortie pour s'en servir ! s'écria Urist (oui son nom c'est Urist pas Alex, les gens) tout joyeux.
-On ?
-Ben, oui, non deux, dit une voix.
Thorek tourna la tête et s'étrangla en voyant Morul, confortablement assit à l'endroit où on met les projectiles. Il était méconnaissable, car il portait un casque en cuir et des lunettes de protection.
-Morul ! Ne t'assoit pas là, enfin ! Même pour te reposer ! Un coup est si vite partie avec Truman !
-Mais non, c'est prévu, dit ce dernier, ne t'inquiète pas !
-C'est prévu ? Qu'est ce que vous comptez faire au juste ?
Heureux de parler de son oeuvre, Urist ne répondit pas tout de suite à la question, mais s'étendit plutôt sur le fonctionnement de son bébé. Il parla longuement du cadran qui servait à régler l'angle de tir.
-Par exemple, si tu veux un tir droit, tu règle sur 90° et la "cuillère" s'arrêtera de façon perpendiculaire au sol.
-Ca ne me dit toujours pas ce que vous compter faire...
-C'est là que j'interviens, dit Morul. C'est un tout nouveau système de chasse. En fait, la catapulte va m'envoyer dans les airs selon un angle haut. De là-haut, j'aurais une vison péremptoire des env...
-Péremptoire ?
-Chais pas, j'ai lu ça dans un de tes bouquins j'ai trouvé ça trop stylé comme mot. Bref je disais, j'aurais une vision... globale, si tu préfères, des environs. Je pourrais ainsi repérer une cible. Quand je serais à mon apogée, je serais à une vitesse quasi-nul pendant un cours instant, et je disposerai d'une grande stabilité. Je pourrais donc tirer dans la patte de l'animal, afin qu'il soit immobile pour la phase 2.
-Morul...
-Attend, laisse moi finir. Donc la phase deux, je tend les jambes et je retombe pile sur la nuque de l'animal. Bam ! Tué net ! Et en plus ça ammortit la chute ! Pas mal, hein ?
-Et... et... dit Thorek, cherchant ses mots, quelque peu désarçonné par tant de bêtises, et comment tu peux être sûr de retomber sur l'animal.
Morul s'accorda un court instant de réflexion.
-Ah bah ça c'est sur faut bien visé... Mais t'as raison, on pourra attacher une corde au carreau à l'avenir, comme ça je pourrais tirer dessus pour orienter ma chute.
-Sérieusement, tu crois sincèrement que ça va marcher ?
Mc Shire savais que Truman était un crétin finit, mais il avait un peu d'espoir en Morul. Ce dernier ne pensait pas réussir son tir, mais n'était pas conscient du danger et pensais sauter sur l'occasion pour impressionner ses camarades.
-Oh, je vois, Môssieur est jaloux, Môssieur pense que je ne sais pas tirer ! Allez, Urist, c'est partit !
Un à un, les différents habitants de Cornebouc avaient arrêtés leurs activités pour observer la scène.
-Engrenages ? demanda le chasseur.
-OK, répondit Truman en tirant sur un levier.
-Système de contre-poids ?
-OK !
-Angle de tir ?
-Ok, dit l'ingénieur en réglant le cadran sur 60°.
-Régulateur de masse corporelle via le système de tracto-poulies ?
Urist tira sur un levier.
-Complétement HS !
-Tant pis on fera sans, prépare toi au lancement !
Pendant ce temps, Thorek tourna discrètement le cadran sur 180.
Morul ajusta ses lunettes, glissa un carreau dans son arbalète et fit signe à Truman d'activer la catapulte. Ce dernier tira sur le levier de toutes ses forces. Le chasseur se sentit tiré du sol, et l'adrénaline envahit son corps. Mais au moment fatidique où il aurait dû décoller, il sentais toujours le fer de l'engin dans son dos. Puis la catapulte arriva à 90° et avançait toujours.
Morul vit le sol s'approcher de plus en plus vite.
On entendit un grand BOUM. La "cuillère" ne s'était par arrêter et avant encastré le pauvre nain dans le sol.
Les autres se précipitaient vers l'engin, tandis qu'Urist soulevait la "cuillère" (si quelqu'un sait comment ça s'appelle en vrai, je veut bien le savoir) et découvrit le chasseur couvert de poussière et de terre et quelque peu ensanglanté.
-Le système a dû avoir un dysfonctionnement, sourit Truman, je règle ça et on y retourne ?
-Hum, aïe, je ne pense pas que ça est de l'avenir dans le domaine de la chasse, en fait, ou du moins pas avec des projectiles vivants, ouch ! Restons aux cailloux, ok ?
-Comme tu veux... lâcha le mécaniste, un peu déçu.

Thorek s'en allait en sifflotant. "Je viens de sauver la vie de cet abrutit" pensa-t-il. Puis il pâlit en voyant le haut de la grande porte de la forteresse.
-Tru... Truman, tu peux... m'expliquer ça... grinça-t-il.
-Oh ça... Ben, la catapulte passait pas on a dû agrandir l'entrée :peur:
Les autres remarquèrent aussi que toute la partie au dessus de la porte avait été détruite sur un bon mètre, et regardèrent les deux nains du jour d'un air assassin

-Bon, bah je te laisse, Truman, lâcha Morul en s'époussetant, je dois... aller chasser ! A plus !

alex_truman
alex_truman
MP
14 novembre 2014 à 12:58:48

Vision "péremptoire"? En l’occurrence le terme convient parfaitement! :rire:
Cela dit, ce n'était pas un onagre, mais un baliste, un genre d'arbalète géante (d'où les carreaux de fer):
http://medieval.mrugala.net/Armes%20de%20siege/Images/Baliste%2003.jpg

Bah, on n'a qu'à dire qu'il fait les deux: McTruman est un ingénieur iconoclaste après tout (je n'imagine même pas la tronche de la machine :rire2: ).

Énorme en tout cas! :rire:

Kait
Kait
MP
17 novembre 2014 à 17:46:46

Allez les gens, faut poster, ou sinon le pauvre topic va resombrer dans l'oubli ! :hap: ('tain, depuis que je suis sur ce forum je met des haps, vous êtes contagieux !)

Ange_Pleureur
Ange_Pleureur
MP
17 novembre 2014 à 21:29:33

Je vais attendre un peu, le Grand Argentier souhaite reposer son esprit qui a été fortement malmené ces derniers temps :noel: .

alex_truman
alex_truman
MP
17 novembre 2014 à 22:51:21

J'attends d'avoir un ch'tit peu moins de boulot pour poster.
Et aussi de voir Chocolate_Beam et Niko_Sadique poster, non mais. :rire:

Kait
Kait
MP
17 novembre 2014 à 23:13:26

Tss, ça a 17 ans et ça travaille au lieu de glander comme tout les gens civilisés. Mais où va la jeunesse ?
:noel:

Ange_Pleureur
Ange_Pleureur
MP
14 décembre 2014 à 16:38:10

8 Moonstone. Il commence à faire sacrément froid, les expertises avaient semble-t-il sous-estimé la force de l'hiver dans le coin, surtout que celui-ci ne fait que commencer. On retrouve ainsi, dans le Meeting Hall, Scar AngeEnLarme emmitouflé dans un épais manteau en fourrure de renard polaire acheté à la caravane il y a quelques mois que Alex McTruman vient quérir ( il est habillé pareil qu'en été mais lui n'a pas les mêmes moyens que Scar :hap: ).

"Hé Scar, t'as remarqué qu'on se les pèle un peu ?
- Bien sûr, comme tout le monde petit perspicace :hum: ... l'hiver vient ( :hap: ) et ça va pas s'améliorer.
- Roh ça va hein, c'était pour introduire le sujet du jour :hap: . En fait j'ai remarqué que vous étiez deux ou trois seulement à avoir un bon gros manteau, et que les autres se les caillaient encore plus, alors j'ai inventé une machine en m'inspirant du système de chauffage central des nains de VolcanChaud.
- Vraiment :( ?! répondit Scar. Mais en voilà une bonne idée, montre moi ça, je suis tout ouï :) !
- Reste ici je vais cherchez la bête :content: .

McTruman sort du Hall en vitesse, direction son atelier creusé tout récemment. Il en ressort deux minutes plus tard, poussant une grosse machine roulante de deux mètres de haut, tout en bois, dont sortent plusieurs tuyaux, eux aussi en bois.

"Et tu appelles ça un "chauffage" :( ?
- Wi wi, attends je te montre comment ça fonctionne."

McTruman repart, direction la réserve centrale et revient transportant une grosse bûche de bois.

"J'ai pas encore testé l'engin, tu vas assister à la première du fabuleux DragonTruman :content: !
-Oh, quel honneur tu me fais-là :hap: ... dit Scar tout en reculant après avoir appris la nouvelle.
-Regarde comment ça marche, je soulève la petite trappe ici... je place la bûche là-dedans... voilà... Bon je t'explique comment ça se passe, on appuie sur l'igniteur -mais je préfère l'appeler le gros bouton rouge, et l'air chaud va être soufflé par les tuyaux comme le son sort d'un orgue :content: ! Allez, démonstration *clic* "

Un son horrible sortit des entrailles de la machine, celle-ci méritait bien son nom de Dragon, bien que Scar n'ait jamais vu de telle créature ( et tant mieux dirait-il ), il se dit que leur cri devait bien être comparable au bruit de la machine. Une douce chaleur sortit des tuyaux.

"Ouf, j'ai eu peur que ça n'explose :rire: , dit Scar !
-Ouais moi aussi en fait :rire: , s'exclama Alex.
- Euh, rassurant :pf: . Mais dis-moi, comment tu as fait pour que le bois de la machine ne brûle pas ?
- ... hein ?
- ... le bois ça brûle, la machine ne risquerait pas de prendre feu ?
- ...
- ...
- Et merde, lâcha finalement McTruman.

La douce chaleur de l'air des tuyaux laissa sa place à une ardeur brûlante, et des flammes sortirent rapidement de ceux-ci. Le DragonTruman tout entier prit feu, la table et les chaises placées à côté de la machine également. Le tonneau de rhum juste à côté de la table commençait à chauffer sérieusement.

"AU FEU, AU FEU" s'écrièrent les deux nains du Meeting Hall, qui commencèrent à courir dans toute la forteresse.

"TOUS A LA MENUISERIE, PRENEZ UN SEAU, CHERCHEZ DE L'EAU ET ÉTEIGNEZ L'INCENDIE" alertait Scar.
"PUTAIN JE ME SUIS ENCORE LOUPÉ, FUYEZ PAUVRES FOUS Y A LE FEU" se contentait de hurler Alex.

Kait
Kait
MP
14 décembre 2014 à 18:00:03

"McTruman" pensa Morul. "Il n'y a rien de plus à ajouter". Il essaya de se rappeler comment il était arrivé là. Oui... Ça lui revenait, maintenant... Il chassait dehors, comme toujours, lorsqu' il avait vu les flammes. Il s'était précipité à l'intérieur pour aider. Et dans les couloirs il avait vu... Un chien qui courrait. Ce n'était pas Bouboule, il en était sûr. Mais son pelage avait pris feu. Et il courait désespéré vers quoi que ce soit qui pourrait l'éteindre. Et Morul l'avait vu impuissant rentrer dans la salle contenant les réserves d'alcool. Il n'a pas trop compris ce qu'il s'est passé ensuite. Il se souvenait juste d'une explosion assourdissante, et d'une immense boule de feu.
Mais qu'importe le passé. Tout ce qui importait maintenant, c'était toute la partie gauche de son corps tellement brulée qu'elle lui semblait avoir fondue et les deux mètres de gravats le séparant de l'air libre. Morul espérait que Bouboule était encore vivant, qu'il irait chercher des secours et arriverait à leur indiquer où creuser à l'aide de son odorat, bien que l'odeur de brulé devait surpasser toutes les autres. Il songea avec effroi à deux choses. La première était que ses chances de survie n'avaient jamais été aussi faibles. La seconde était que tout ses espoirs reposaient sur son stupide clébard. Puis il perdit connaissance.

alex_truman
alex_truman
MP
14 décembre 2014 à 23:20:48

Morul ouvrit les yeux au son d'un grincement régulier. Il se trouvait en position allongée, dans un lit couvert de draps de pigtail. Au-dessus de lui, un plafond de granit orné d'une mosaïque représentant des nains et des flammes. Les nains semblaient pris de panique.
Il tourna sa tête lentement, pour constater que Jamal se tenait debout à côté de son lit, immobile, et brandissant un panneau où pouvait se lire le mot " Eshom " -"silence"- en runes naines tracées d'une main de maître. Aux côtés de Jamal se tenait Bouboule, qui, voyant son maître bouger, bondit sur le lit en aboyant joyeusement.

"Du calme, Bouboule..." articula Morul en se redressant difficilement. "Où est-ce que je suis?"
Avant qu'il ait eu le temps d'examiner la salle où il se trouvait, la porte s'ouvrit à la volée et une naine qu'il ne connaissait pas le dévisagea un instant avant de sortir en criant: "IL EST RÉVEILLÉ!"
Quelques secondes plus tard, Biyme fit irruption dans la pièce, une expression inquiète sur les traits.

"Comment te sens-t..." commença-t-il alors que Thorek et McEdern entraient dans la pièce au pas de course.
-Réveillé?" coupa Thorek. "Bonne nouv...
-HORS DE MA ROUTE BANDE D'INCAPABLES!" tonna Nôran en manquant de défoncer la porte et en renversant le maire, le nobliaud et le paysan au passage.

L'imposant cuisinier écarta Jamal d'un revers de main et tira une table près du lit, sur lequel il déballa l'énorme balluchon qu'il avait probablement ramené de ses cuisines, étalent une quantité impressionnante de victuailles. Vncvd ne tarda pas à entrer à son tour, faisant rouler un imposant tonneau devant lui.

"AH, TOUT DE MÊME!" se scandalisa Nôran.
-Pas pu suivre..." articula Vncvd à bout de souffle.
-Euh..." commença Morul.
-Tais-toi et mange!" le coupa Nôran. "Tu fais peur à voir."

Aussi tentants qu'étaient les mets tous plus gras les uns que les autres, Morul se résolut, au grand désespoir de son estomac, à obtenir d'abord des réponses.

"Que s'est-il passé?" finit-il par demander.
-Cet incapable de McTruman a manqué de mettre le feu à tout l'avant-poste." soupira Biyme. "Le plafond s'est effondré sur toi lorsque le cellier a explosé. L'incendie a duré trois jours. S'il n'y avait pas eu les migrants...
-Les migrants?" s'étonna Morul.
-Scar a dû survendre notre forteresse lors de la dernière visite de la caravane de la capitale." s'amusa Thorek. "Résultat, on s'est retrouvé avec une trentaine de traines-savates de la capitale sur les bras. Ca a été utile pour faire une chaîne naine jusqu'à la mare à l'orée de la forêt. a partir du moment où ils sont arrivés, il n'a fallu que quelques heures pour tout éteindre. Ensuite, on est allé à la recherche des disparus. Tu peux remercier ton chien, s'il ne nous avait pas indiqué ta présence, on aurait pas su où creuser. Quand à McTruman, on l'a retrouvé enfermé dans son atelier, protégé par son "système anti-incendie". C'est à dire assis dans une bassine d'eau froide.
-T'étais dans un sale état." fit remarquer Nôran. "T'es resté inconscient pendant près d'un mois.

Morul mit quelques secondes à digérer l'information. Un mois de perdu.

"J'ai creusé l'hôpital pour l'occasion." fit fièrement Biyme. "Pour la décoration et l'aménagement, on les doit à Jamal.
-"Je vois..." répondit Morul d'un air circonspect, alors qu'il observait les gravures ornant les murs, du même tonneau que celle du plafond -des nains hurlant, des nains en flammes, des nains étouffant dans la fumée, des nains recroquevillés sur eux-mêmes...-.
-"De toutes façons", compléta McEdern, "Maintenant qu'on est presque une quarantaine, cet hôpital était une nécessité.
-"Et..." commença Morul en se saisissant d'un pâté en croute, "...c'est quoi ce grincement que j'entends depuis tout-à-l'heure?"

Comme pour répondre à sa question, McTruman franchit la porte, trimballant un imposant paquet.

"Une partie de notre nouveau système de lutte contre les incendies." fit-il joyeusement. "Cet incident a mis en lumière la nécessité de pouvoir intervenir rapidement partout dans une forteresse, et ce, quel que soit le problème. :hap: C'est pourquoi j'ai placé un réseau de rails desservi par des wagonnets dans dans tout l'avant-poste. Quand on aura trouvé un lac souterrain ou une nappe phréatique, je concevrai un système de pompes afin de pouvoir remplir certains wagonnets d'eau avant de les envoyer vers le lieu d'intervention. Ils peuvent aussi servir à transporter du matériel, des munitions, de la nourriture ou même des soldats en armes!
-J'ai même consenti à creuser des galeries de service pour le projet. Ca m'a tout l'air d'être la première chose utile qu'il nous sort!" souffla Biyme à Morul.

Morul ne répondit pas, contemplant la cicatrice de brûlure qui lui couvrait le bras gauche, la moitié du torse, et remontait vers son visage tandis qu'il mastiquait le pâté. Il l'avait échappé belle.

"Mon arbalète?" demanda-t-il après avoir fait passer le tout avec une gorgée de vin nain.
-Ah." fit McTruman, visiblement gêné. "Il n'en restait pas grand-chose. Je me disais que tu y tenais, alors je t'en ai reconstruit une.
-On avait un nain spécialisé en la matière parmi les migrants..." soupira Biyme. "Tu aurais pu lui demandARMOK TOUT-PUISSANT C'EST QUOI CE TRUC?"

La plupart des autres membres de l'assistance avaient reculé d'effroi lorsque McTruman avait ouvert l'imposant paquet qu'il avait apporté avec lui. Ce qui se trouvait à l'intérieur ne ressemblait que vaguement à une arbalète. Deux fois plus grande qu'un modèle standard, elle était entièrement en fer massif, dotée d'une lame de deux pieds de long sous l'affut, et ne disposait de pas moins de trois cordes de tension, d'un levier de chargement, et d'une poulie latérale reliée à un moulinet.

"J'ai tenté de résoudre tous les problèmes auxquels est soumis un arbalétrier." affirma McTruman devant le mutisme de Morul. "Une lame pour le combat au corps-à-corps alliée à un poids conséquent pour donner de l'impact aux coups, une poulie à moulinet pour les cas où tu voudrais accrocher un filin à tes carreaux pour pêcher, des carreaux sur-mesure en acier massif... Et laisse-moi te dire qu'avec les trois cordes de tension, tu vas avoir une sacrée force de frappe. Cette petite merveille peut sans doute traverser un ours à huit-cent mètres! :hap:
-...comment tu veux que je transporte ce truc?! :ouch: " s'étonna Morul.
-C'est vrai que c'est assez lourd." observa McTruman. "Bah, une bonne sangle sur l'épaule pour le tenir en place, et ça devrait aller. Cela dit, attends tout de même d'avoir repris un peu de poil de la bête, parce que tu as affreusement maigri. :hap:
-...
-Je sais." acquiesça McTruman. "Pas besoin de me remercier. Tiens."

Le lit émit un craquement sonore avant de se rompre en deux quand l'arbomination "Arbalète" + "Abomination" = "Arbominiation". Je viens d'y penser, ça en jette comme nom. atterrit dans les bras d'un Morul confus.

"Et bien," fit Scar en entrant dans la pièce, apportant une bouteille de sa réserve personnelle. "Le voilà à peine réveillé que McTruman essaie déjà de le..."

Il s'interrompit un bref instant. Un observateur attentif -du genre à ne pas cligner des yeux- aurait remarqué que ses traits s'étaient figés pendant une fraction de seconde, comme si, dans un effort sur-nain, il s'était interdit de prendre un air révulsé.

"McTruman..." commença-t-il. "Aurais-tu par hasard encore pioché dans MA réserve de fer pour engendrer cette... Arbalète?" :hap:
-Oui. :hap: " répondit McTruman avec une franchise désarçonnante.
-Ne te serait-il pas venu à l'esprit que ce fer, que j'ai payé à prix d'or à la dernière caravane, pourrait être utile à la forteresse? :hap:
-C'est vrai, il a été utile. D'ailleurs, il faudra en racheter aux prochains marchands, parce qu'il n'y en a plus. :hap:
-Oh. :hap:

Scar déposa la bouteille sur la table de victuailles, adressa un signe de tête chaleureux à Morul, et sortit sans dire mot.

"Je l'aime bien, Scar." fit McTruman. "Il pense toujours aux autres avant de penser à lui. :hap:
-Certes." ironisa Biyme. "Tu es doué pour juger les gens. :sarcastic: "

Kait
Kait
MP
14 décembre 2014 à 23:44:07

:rire:
Putain le coup de la bassine m'as tué !
Et elle met combien d'heures à recharger cette arbalète?

(putain, je suis en train de rigoler dans mon lit comme un débile, mes parents vont se demander ce qu'il se passe)

alex_truman
alex_truman
MP
15 décembre 2014 à 00:46:14

Avec le levier de chargement? Entre quelques secondes et une éternité en fonction de la force de l'utilisateur! :hap:

Ange_Pleureur
Ange_Pleureur
MP
15 décembre 2014 à 17:51:07

Bordel mon fer :hap: ... pas mal l'intervention à la fin :rire: ! Je suis content de voir la forteresse repartir :hap: .

Kait
Kait
MP
15 décembre 2014 à 18:00:36

Argh j'ai tellement envie de posteeeeer... Mais j'ai Sunlabor et Lakedemon à avancer aussi... Trop de truc à faire :hap:

alex_truman
alex_truman
MP
15 décembre 2014 à 22:44:40

...poste donc, ça me permettra de re-poster. :hap:

Kait
Kait
MP
16 décembre 2014 à 21:50:17

J'ai un gentil pavé en préparation, il arrivera sûrement demain dans l'aprem (après tu pourras enfin poster, jeune marcassin :hap:)

Kait
Kait
MP
17 décembre 2014 à 20:32:56
 Une semaine plus tard...

Morul était enfin autorisé à quitter l'hôpital. Il sortit de cette endroit qui commençait vraiment à sentir le pas frais (c'est vrai, ça, on pense jamais à l'aération dans les forteresses naines :hap:) Il débarqua dans un grand couloir, vraisemblablement l'ex couloir principale, qui avait été considérablement agrandi, en raison du nombre conséquent d'allée et venu de tout les nains présents dans la forteresse, soit env... AAAAaaaAh !
Sans comprendre ce qu'il s'était passé, Morul avait la face contre le parquet. Il venait de trébucher contre un des rails du système anti-incendie de McTruman, qui serpentait un peu partout dans la forteresse.
"Oh... Truman, je te hais. Oh mon pied ! Je sens que le temps d'adaptation à ce nouveau système va être pénible..."

 Une (autre) semaine plus tard...

Morul était dans sa chambre, en train d'essayer de comprendre le principe de fonctionnement de son arbomination, lorsque Scar pénétra dans la pièce. Il lui adressa un bref hochement de tête, puis, montrant du doigt la chose, dit:
"C'est pas très beau, hein ? :hap:"
Sachant qu'il était inutile de mentir avec lui, le chasseur répondit:
"Franchement... Oui, beaucoup...
-Et puis c'est très lourd... Ton arbalète d'avant elle était mieux, hein ? :hap:
-Ben, elle avait ses avantages, cert...
-Tu sais, on a justement un des migrants qui sait faire des arbalètes, je pourrais lui parler, hein, pourquoi pas :hap:
-Euuh... Oui, mais pourquoi est ce que tu es aussi gent...
-Et je reprendrais ce tas de ferraille, bien sûr ! :hap:
-Ah, je voi...
-Enfin, quelle horreur, tu risques de te blesser en utilisant ça ! Moi, à ta place, je réfléchirais soigneusement à ma proposition, je ne t'en ferais pas deux :oui:
-Oui, ou au pire je vais directement demander à ce gars de m'en construire une :peur: , comme ça je garde les deux...
-Ça, ça m'étonnerais, je lui ait expliqué que je dirigeais ici, et qu'il ne reçoivent des instructions que de moi, car je suis le plus apte à administrer soigneusement nos réserve, et avec parcimonie :hap:
-Je vois... Tu me laisses y réfléchir, ok ?
"Ouais, je devrais quand même tester le bestiau avant d'accepter, pensa-t-il."
-Mais pas de soucis, mon petit Morul, pas de soucis..." :sournois:

Trois semaines plus tard... 

Enfin, Morul avait repris assez de force pour pouvoir aller chasser. Il marchait tranquillement dans la forêt, Bouboule gambadant joyeusement à ses côtés. Et derrière lui... Les trois clampins idiots que Biyme lui avait demander de former à la chasse et à l'arbalète. En effet, l'hiver serait là dans un petit peu plus d'un mois, le premier de la forteresse, et il fallait faire le plus de réserve possible, toute sortie sera bien évidemment rendu impossible avec les premières neiges. Morul détestait chasser en groupe. Cela lui semblait horriblement beauf et bien loin de ses habitudes. Mais ce que Biyme dit...
D'ailleurs, avec le temps, il commençait à avoir un niveau potable à l'arbalète, et pourquoi ne pas passer un peu de son temps à partager son expérience ? Peut être parce que ses trois "élèves" étaient des putains d’abrutis flemmards qui trouvaient amusant de faire des flatulences tonitruantes et de rire au éclats, histoire de bien faire fuir le gibier... Noooon, ça ne pouvait pas être ça...
En plus, son arbatruc était horriblement lourde, et son épaule commençait à fatiguer.
Au bout d'une heure à parcourir en vain la forêt, il commença à perdre patience. Il leur dit poliment que le prochain qui l'ouvrait, il lui éclatait la gueule avec un caillou, il le découpait en morceau avec son arbalète et qu'il donnerait les restes à bouffer à ses hommes rats (qui d'ailleurs avait bientôt atteint leur taille adulte, et que Edern avait commencé à entraîner au maniement de la hache). Cela les calma un peu, du moins suffisamment pour arrêter de faire fuir le gibier.
Environ une demi-heure après, ils arrivèrent dans une clairière. Bouboule, qui courait un peu partout autour d'eux, revint en couinant.
"Qu'est ce qu'il y a, mon beau, le rassura Morul, tu as vu quelque choOH PUTAIN ! :ouch2: "
Et il se jeta à terre. Les trois autres firent de même, avec un peu moins d'énergie.
"Vous voyez la grosse forme noir là-bas ?
-Euh, oui monsieur, c'est un buisson mort ?
-Mais non, idiot, c'est un putain d'ours. Alors il va falloir être très prudent, se fondre dans la nature, penser ours, prédire la moindre de ses réactions, en un mot... Ai-je entendu "Zwoing" ?
-Oh, raté, dit le plus jeune du groupe en rechargeant son arbalète. Zut, il s'est réveiller, et il vient vers nous vachement vit...
-Putain d'abruti ! Barrez vous, je m'en occupe !
Les jeunes nains s'enfuirent. Le chasseur vit une massive boule de fourrure foncer vers lui à toute vitesse. Il avait l'air très énervé.
Morul chargea son arbalète entre ses cuisses.
20 mètres.
Il essaya d'ajuster son tir.
15 mètres.
L’arbalète était trop lourde, il n'arrivait pas à être stable.
10 mètres.
Morul pris une bûche qui traînait par là et s'en servit comme trépied.
5 mètres.
"Sacrée Truman, il a inventé une baliste portative", pensa-t-il avec amusement.
1 mètres.
Morul appuya sur la gâchette.
La suite fut... Confuse. En une fraction de seconde, le carreau partit droit à la verticale en tournant sur lui même et l'ours s'écroula par terre mort.
Le trappeur ne chercha pas à comprendre et se tourna vers le nain qui avait tirer sur l'ours en premier.
STOOOOOOP ! Pour comprendre ce qu'il s'est passé en détail, le professeur Saidétrucs vous a préparé un petit exposé. On vous écoute professeur Saidétrucs:
"Alors, mes chers élèves, voilà ce qu'il s'est passé. Juste avant que Morul ne tire, les trois cordes étaient tendu à l'extrême par le système de poulie. Lorsque qu'il a appuyé sur la gâchette, les tordes ont été tendu un peu plus une fraction de seconde, ce qui a suffit à faire craquer deux d'entre elles en leurs milieux. Les quatre extrémités sont donc partie vers l'avant, pour aller frapper les tempes de l'ours, deux de chaque côtés. Ce dernier n'a pas supporté les quatre impact de corde allant à une vitesse de plus ne 300 kilomètres heures, ce qui vous l'avouerais est assez représentatif de la tension exercé par les poulis, et la vibration produite à l'intérieur de sa boite crânienne a simplement réduit en bouillis son cerveau. Quand au carreau qui est partit vers le haut, c'est simplement que la seule corde qui restait était la plus basse. Elle a donc poussé le carreau vers l'avant certes, mais l'a fait dévier suffisamment pour qu'il se cogne un peu partout contre différente parties de l'arbalète, et soit grandement dévié, dans notre cas vers le haut. Voilà, vous pouvez ranger les cahiers, et à mercredi prochain."
Merci professeur Saidétrucs !

Celui ci bégaya une excuse mais Morul le prit par le col et e fit décoller du sol.
"Ecoute moi, gamin, gronda-t-il, la chasse c'est pas un putain de jeu, OK !
-Euh... oui... oui m'sieur !
-Et c'est avant tout une question de sang froid, ok ?!
-Euh... Ok, ok !"
Il le reposa au sol.
"Tu sais, moi, en 1600, pendant le ravage de Stenkeclenche par le Dragon Grosac, j'étais là moi !
-C'est vrai m'sieur ? demanda le second nain.
-Parfaitement ! J'étais même charger à une baliste, et devait diriger les défenses."
Les nains, pour la première fois intéressés par ce qu'il disait, se mirent en rond autour de lui et se turent.
"Je m'en souviens bien, c'était le début de l'hiver. Il faisait un froid glacial. Mais nous n'avions pas froid, nooooon, nous n'avions pas froid, car le courage et la rage réchauffait nos cœurs, nous savions que nos destins allaient se jouer ce jour-là. Vous savez comment j'ai eu ces cicatrices ? ajouta-t-il en montrant son bras.
-Ben... C'est pas pour ça que vous étiez à l'hôpital depuis un mois ? A cause de l'incendie ?
-Non, ça c'est juste une bête chute dans les escaliers. Non, ces cicatrices, c'est le dragon qui me les a laissé. Il venait de détruire les murailles ouest. Moi, j'étais au nord, cramponné à ma baliste, et, il faut l'avouer je tremblais de peur. Et tout d'un coup ! Paf ! Il était juste devant moi ! Oh, c'était un monstre, il devait par 15 mètres de long, 30 d'envergure, les ailes déployées. J'ajustais mon tir, mais je n'étais pas prêt lorsque qu'il se mit à me cracher les enfers au visage. J'aurais pu tirer tout de suite, oh oui j'aurais pu tirer. Mais j'aurais raté mon coup, et je ne serais pas là pour en parler aujourd'hui. Alors j'ai attendu, j'ai attendu jusqu'à ce que je sente les flammes me brûler le corps et là, là, j'ai su que j'étais prêt, que c'était le moment. Alors, bien que meurtri et en feu, j'ai tirer à travers les flammes. Le carreau est passé tout droit dans sa bouche et s'est planté dans son cœur. Le dragon était mort. J'ai survécu de justesse, grâce au soin d'un excellent médecin qui s'appelait... euh, Urist McDoc. Enfin, tout ça pour dire, jeune nain, qu'un chasseur ne doit en aucun cas perdre son sang froid, ou c'est la mort assuré. C'est tout pour aujourd'hui, à plus."
Et il partie, laissant là ses élèves impressionnés et rendu muet.
"Bah dis donc, c'est fou tout ce qu'on peu faire avaler aux jeunes nains, pensa-t-il. J'ai vraiment l'air d'avoir 88 ans ? La vérité, c'est que ce dragon est mort de vieillesse en pleine bataille, m'a dit mon père. Mais ça les gars de Stenkeclenches l'ont toujours gardé caché."

Le lendemain, cinq nains vinrent le trouver dans sa chambre.
"M'sieur Morul, vous nous racontez quand vous avez tué le dragon ?
-Ha ha, mais bien sûr ! Allez y, asseyez vous. Alors ça s'est passé en 1600, j'étais alors seul sur les remparts, face à la bête. Oh, c'était un monstre ! 20 mètres de large et presque 40 d'envergures ! Alors j'ai pris mon courage à deux mains et....

alex_truman
alex_truman
MP
17 décembre 2014 à 21:02:04

Excellent, cette arbomination est l'arme contondante ultime! Dommage que cela ne marche qu'une fois... :rire:

Ange_Pleureur
Ange_Pleureur
MP
22 décembre 2014 à 14:48:53

Cet hiver-là, les nains sont restés cloîtrés dans leur forteresse, l'hiver fut rude et il ne s'est pas passé grand chose. Les provisions vinrent tout juste à manquer lorsque la neige et la glace fondirent. Il fallut attendre plus d'une semaine après le début de granite pour que le rythme revienne à la normale. Sauf que...

9 Granite 1689...

Le silence règne dans la chambre de Scar, seul son souffle régulier vient résonner sur les parois de pierre.
"BROOOOOOM"
Scar se réveilla en sursaut. D'où venait ce bruit ?
"BRO VROUUUUM"
Ce son était grave, proche de celui d'une corne de chasse. Ah, en fait c'en était une, l'esprit de Scar était encore tout embrumé. Il provenait de l'extérieur, dans le couloir principal. Scar s'habilla rapidement et sortit pour voir de quoi il s'agissait.

5 jeunes nains, de pas plus de 25 ans, défilaient à travers les corridors. L'un avait une corne de chasse autour du cou qu'il avait utilisée juste avant, mais aussi une trompe dans son dos, deux avaient des luths, un portait un tambour autour du cou et le dernier qui menait la marche n'avait aucun instrument.

"PAR L'ÉMERAUDE, C'EST QUOI CE VACARME ?! s'écria Nôran, lui aussi à peine debout. IL EST SIX HEURES DU MAT' ET ON A TOUS BOSSÉ SUPER TARD :-(( !"
Le leader du groupe s'avança.
"Yo man... ordre du maire, c'est une surprise pour les un ans de CorneDeBouc... vnez au Hall, ça va commencer"

"Bon sang, bien sûr !" pensèrent les nains présents dans le couloir. Comment avaient-ils pu oublier un tel évènement ? Ceux-ci suivirent le groupe de musiciens jusqu'au Meeting Hall, bien curieux de savoir ce qui avait été préparé. Dans tous les couloirs, on criait et on poussait la musique pour réveiller les nains toujours endormis.

Arrivés dans le centre de leur ville souterraine, les mystérieux musiciens placèrent quelques tables en un seul bloc et montèrent dessus. Le chef de la bande prit la parole:
"SALUUUUUT CORNEDEBOUC :fete: !"
Les nains, qui avaient tous une chope à la main pour leur petit déjeuner, gardaient le silence, se demandant encore ce qui se passait.
"Waaah, on s'attendaot à ce que vous seriez plus réactifs. Je répète: SALUT CORNEDEBOUUUUC :fete: !"
Les nains levèrent leurs chopes et firent le plus de bruit possible en guise de réponse. Quand le calme revint, le chef des musiciens reprit encore la parole:
"On se présente: on est les Gremlins Bourrés, on est arrivés l'automne dernier avec les migrants. Le maire nous a choisi pour célèbrer cet anniversaire :cool: . Ah il vous passe d'ailleurs un message au fait: AUJOURD'HUI C'EST JOUR FÉRIÉ :fete: ! Bon je présente les membres du groupe: je suis Thìtuk ChantD'argent, le barde, sisi :cool: . Le trompiste qui vous a tous réveillés, c'est Urist TuyauDeBronze,.
-Yo.
-Cool man. Aux luths, la belle Thorik JambesDouces...
-Yo.
-Cool meuf. Et son mec-
-ROOOOH NAAAAN :-( , répondirent les nains en choeur, du fait que cette flamboyante rousse leur était inaccessible.
-Et son mec, Bomrik MuscleEnFer.
-Yo.
-Cool man. Enfin, aux percu, les jumeaux Urist et Utirs PeauxTendues.
-Yo, répondirent-ils en synchro.
-Cool les gars. Et vous savez quoi CorneDeBouc ? ON EST LÀ POUR METTRE LE FEU À LA FORTERESSE !"

Les nains étaient soudainement de glace face à ce jeu de mot douteux.
"Euh pardon. ON EST LÀ POUR ANIMER CETTE JOURNÉE DE FOLIE !
-OUAAAAIIIIS, hurlèrent alors tous les nains en levant leurs chopes.
-Alors pour commencer, on va vous chanter un classique: mon ancêtre Gurdil ! Allez, vous savez comment ça se joue, on frappe la table en rythme avec sa chope ! https://www.youtube.com/watch?v=YEfRk_WC8Dc "

Partout c'était la joie ce jour-là, on a même vu McTruman forcer Scar et Jamal à danser ensemble, c'est vous dire :rire: !

Vers midi, ChantD'Argent prit une décision qui devint alors symbolique:
"Bon, mesdames et messieurs, on va à présent vous interprèter la dernière composition des Gremlins Bourrés, il faut aussi que vous frappiez en rythme, on compte sur vous pour assurer, Urist et Utirs vous donneront le rythme. ET C'EST PARTI ! https://www.youtube.com/watch?v=ytWz0qVvBZ0&app=desktop "

Durant la chanson, on vit Scar se rendre auprès de Byime pour discuter avec lui. Ils semblaient un peu en désaccord, mais le maire finit par répondre d'un hochement de tête affirmatif.
Lorsque la chanson fut finie, Scar monta sur la scène:
"Ah, excusez moi de vous déranger, mais j'ai longuement discuté avec le maire de CorneDeBouc... concernant la chanson, nous trouvons qu'elle correspond tout à fait à l'esprit de notre belle forteresse !"
Cette déclaration fut suivie d'une acclamation générale.
"Et apparemment ça a l'air d'être également votre opinion :hap: . C'est pourquoi j'annonce que nous avons décidé de faire de ce chant notre hymne officiel, et du groupe des Gremlins Bourrés notre fanfare :fete: !"

Une fois redescendu, Scar fut acclamé pour sa décision, chacun des nouveaux arrivés le connaitrait désormais. McTruman le prit à parti:
"C'est super comme idée Scar, mais-
-Oh merci à toi Alex, mais je n'ai pas fait grand chose.
-Mais concernant les dernières paroles "we can never dig too deep" je suis pas sûr que mettre ça dans un hymne officiel soit une bonne idée, parc-
-Oh allez ne t'inquiète pas, lui répondit Scar sur son ton le plus charmeur, tout est sous contrôle :) .
-Ah tu me rassures :hap: . Bon sinon tu transmettras à Byime que c'était une super idée aussi cette jounée de fête. On peut se préparer à l'arrivée des elfes dans quelques semaines.
-L'arrivée des elfes, oui :pf: ... tu as sûrement raison :sournois: ..."

Kait
Kait
MP
22 décembre 2014 à 17:42:13

Argh tu me fais rager, j'aimerais tellement poster, mais bon, j'ai pas de pc sous la main et écrire un pavé sur téléphone:malade:
Ce sera quelqu'un d'autre qui s'occupera des elfes alors (soyez pas trop méchants avec eux pliz :hap:)

alex_truman
alex_truman
MP
23 décembre 2014 à 00:49:33

"Les nains étaient soudainement de glace face à ce jeu de mot douteux."

J'ai explosé. :rire:

DébutPage précedente
Page suivanteFin
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : Evilash08, Vortex646, Tomy-Fett, Leirok, TARDYL1973, MamYume, Galactico, ]Faustine[, Latios[JV]
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer

  • Aucun sujet à ne pas manquer