Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
EtoileAbonnementRSS
jeuxvideo.com  /  Crash : Génération Mutant  /  Tous les forums  /  Forum Crash : Génération Mutant  / 

Topic [Fanfic] Mythology Gate:

Sujet :
[Fanfic] Mythology Gate:

Page suivanteFin
P228
P228
MP
02 décembre 2008 à 18:14:33

Mythology Gate

Prologue:

De nos jours... Un jeune homme répondant au nom de Neo_White, intrépide aventurier et espion, veut en savoir plus sur ses origines, d'où il vient... Il est dôté de plus de pouvoirs spéciaux qui l'aident dans sa quête, mais pour retrouver ce qu'il veut, il à été contacté par un agent du nom de daxter69140 qui connaît toute l'histoire, le passé et les ancêtres de Neo_White, et cet agent va demander à Neo d'accomplir plusieurs missions dans des pays et régions antiques complètement perdues, pour retrouver la clé du Greal, bibelot contenant toutes les origines de Neo... Muni de ses deux plus fidèles alliés, Sanephar et Mega_Rems, il est prêt à partir pour l'aventure, malgré que la route qu'il doit accomplir n'est pas de tout de repos et est semée de plein d'embûches...

Chapitre 1 : Retrouvailles, complot, cauchemar et quoi d’autre encore !?

Un jeune homme, plutôt grand, aux cheveux bruns et aux yeux chocolat essayait désespérément d’insérer une clé dans une serrure. L’homme à ses côtés, un peu plus jeune que lui se retenait d’éclater de rire. Celui qui essayait vainement d’ouvrir la porte, détailla la clé sous toutes les coutures cherchant la raison pour laquelle la porte lui résistait.

- Je ne comprends pas, c’est pourtant la bonne clé !
- Si c’était la bonne Mega_Rems, tu l’aurais déjà ouverte !
- Je te dis que c’est la bonne Mathanimal !
- Bah elle a changé la serrure alors.
- Pourquoi elle ferait ça ?
- Et tu crois que j’ai la réponse mec ? Allez laisse faire les pros !

Le jeune homme répondait au nom de Mega_Rems se recula pour laisser la place à son interlocuteur. Mathanimal s’agroupât devant la serrure puis sortit une épingle à nourrice de sa poche et commença à triturer la chose qui leur barrait le passage. Le brun soupira en disant qu’il fallait qu’il arrête de regarder les films. Seulement quand la porte émit un cliquetis, le jeune homme ouvrit la bouche d’étonnement. Mathanimal le regarda d’un air hautain, un peu du style « tu disais ? ».

- Faudrait que tu m’apprennes, lâcha Mega_Rems.
- Ça dépend, tu me file quoi en échange ?
- T’es vraiment un pote sympa toi !

Puis ils entrèrent sans scrupules dans la maison qui n’étaient pas la leur. Sans un bruit, ils enlevèrent leurs chaussures et leurs vestes avant de pénétrer dans le salon plongé dans noir à cause de la nuit. Il régnait une délicieuse odeur dans l’air, ce qui n’échappa pas aux deux hommes.

- A ton avis quelle est la probabilité de chance qu’elle se prépare des pâtisseries toute seule ? demanda Mega_Rems.
- A mon avis on était déjà attendu.
- Bah ce n’est pas encore aujourd’hui qu’on lui fera une surprise.
- Pas sur mon gars. Elle aurait peut-être laissé la lumière. J’ai bien envie de lui foutre les jetons, pas toi ?
- Elle va nous tuer, tu sais ?
- Ouais… bah ça serait pas la première fois !

Et les deux hommes continuèrent leur progression à travers la maison.

      • Une jeune femme attrapa un peignoir en sortant de sa cabine de douche. Elle enroula ses cheveux blonds ondulé dans une serviette puis en prit une autre avant de quitter la salle de bain. Elle s’engouffra dans sa chambre et se sécha avant de revêtir sa tenue de nuit. Elle attacha ses cheveux avec une barrette rapidement et elle enfila de nouveau son peignoir avant de sortir prestement de la chambre. Elle poussa un petit cri quand elle se fit happer au détour d’un couloir qui devait la conduire à un escalier.
        L’obscurité des lieux ne lui permettait pas de voir qui l’agripper de cette manière aussi inattendue que désagréable mais elle avait reconnu le parfum de son agresseur.

- Ose me toucher Mathanimal et je vais te faire regretter de…
- Si tu me donne l’autorisation je ne vais pas me gêner alors.
- Comment tu peux penser tripoter Sanephar !? s’exclama Mega_Rems dégouté en sortant d’un coin du couloir.
- Bah quoi c’est une femme !
- Oui mais… on la connait depuis des années c’est…
- C’est ton problème si tu peux pas coucher avec tes copines moi…

Fatiguée par ce comportement déplacé dont elle faisait l’objet, la dite Sanephar donna un coup de coude au bas ventre de Mathanimal qui la lâcha sur le coup. Elle resserra son peignoir et descendit les marches au pas de course.

- Ça te fait une bonne raison de ne pas tripoter tes copines, lâcha Mega_Rems un petit sourire en coin.
- En général les filles aiment bien ça.
- Oui mais Sanephar n’est pas comme la plupart des…
- JE VOUS ENTENDS !! s’écria l’intéressée au rez-de-chaussée.
- Sanephar est particulière, termina Mega_Rems avant de descendre l’étage à son tour.

Il la trouva en train de sortir de délicieux cookies du four. Il s’approcha des gâteaux et tendit la main pour en prendre. Sanephar claqua cette dernière et éloigna les cookies de lui.

- Je peux t’en prendre un s’il te plait, susurra Mega_Rems.
- Non.
- S’il te plait.
- Tu attendras qu’ils refroidissent.
- Mais c’est meilleur quand c’est tout chaud !
- M’en fiche !
- T’es pas sympa ! On vient te rendre visite et…
- Vous vous êtes introduit chez moi comme des voleurs !!
- Ben on était trop impatient de te voir pour passer un coup de fil ! s’exclama Mathanimal qui venait de descendre les escaliers.

Avec précaution, elle plaça les cookies dans une petite boite, sous le regard dépité de Mega_Rems qui n’avait d’yeux que pour eux. Il sourit de gourmandise quand Sanephar lui en donna un.

- Et moi ?
- Comment tu as fais avec le système d’alarme ?
- Ben je l’aie trafiqué. Je peux avoir un gâteau s’il te plait ?
- …
- Moi aussi j’en veux bien si ça ne te dérange pas !

Les trois jeunes gens tournèrent leurs yeux vers le salon où un homme se trouvait. Il enleva son manteau et le posa sur le canapé. Sanephar lui envoya un cookie qu’il rattrapa avec souplesse.

- Tes chaussures, ordonna la jeune femme.
- Désolé, répondit-il en les enlevant et les rangea dans l’entrée.
- Toi aussi tu as appris que Sanephar est de retour Neo ? s’exclama Mega_Rems.
- Oui, elle me l’a dit.
- Quoi ? Alors tu préviens Neo_White quand tu rentre et nous que dalle ? s’écria Mathanimal.
- Neo ne me tape pas sur le système ! Et lui il me prévient s’il peut passer.
- Je t’avais dis que c’était une mauvaise idée de lui faire une frayeur, murmura Mega_Rems.
- Vous êtes à peine croyable ! Vous ne vous êtes pas vu depuis deux mois et vous commencé déjà à vous disputer ! répliqua Neo_White en s’installant sur l’un des tabourets du bar.
- Tu es là tôt Neo. Je ne t’attendais pas avant sept heures, dit Sanephar, ignorant sa remarque précédente.
- Tu savais que j’allais venir pour le diner ? demanda Neo_White en souriant d’un air amusé.
- Depuis le temps je te connais bien !
- Tu commence à me faire peur ! Alors Sane-chan, c’est comment le Japon ?
- Sane-chan ? répéta Mega_Rems.
- Les Japonais utilisent des suffixes pour montrer les relations qu’ils entretiennent avec les gens. On les rajoute à la fin d’un nom de famille, d’un prénom ou d’un statut. En l’occurrence, - chan démontre l’affection qu’on a pour une personne.
- Oh ! Oh ! s’écria Mathanimal.
- C’est purement amical.
- C’est chouette de dire Sane-… commença Mega_Rems.
- Ouais ben moi je n’aime pas !
- Hey j’ai la dalle ! Il est où le potin pour commander une pizza, dit Mathanimal avec un grognement de ventre affamé pour accompagner ses dires.
- Une pizza c’est une bonne idée. Attends, je dois avoir un numéro dans une de mes poches… annonça Mega_Rems en fouillant dans ces dernières.
- Commander ce que vous voulez. Moi je vais me préparer à manger. Je me suis souvent gaver de cochonnerie quand je n’avais pas le temps de manger. Maintenant que j’en aie, je vais en profiter, dit Sanephar.
- Rabbat-joie, bougonna Mathanimal.
- Il n’a pas tort. Tu ne profite pas assez de la vie, ajouta Mega_Rems.
- Il y a une différence entre profiter et faire attention à sa santé !
- Et tu vas cuisiner quoi ? demanda Neo_White mettant court au débat qui commençait à s’animer.
- Un plat japonais.
- Je vais t’aider. J’aimerai manger comme toi.
- Quoi !? Tu vas manger japonais au lieu d’une délicieuse et tendre pizza ? questionna Mega_Rems.
- La cuisine japonaise est l’une des plus seine. Et j’ai toujours eu envie de goûter.
- Ça va aller. Je vais m’en occuper, dit Sanephar à l’adresse de Neo_White.

Elle se retourna vers la cuisinière et commença à sortir des ustensiles de cuisine. Pendant ce temps, Mega_Rems sortit une petite affichette de pub pour une pizzeria. Mathanimal lui prit des mains et commença à appeler le restaurant pour commander. Le brun lui jeta un regard désapprobateur et voulu lui dire que lui aussi il voulait commander mais Neo_White se pencha vers lui pour lui murmurer quelque chose.

- Voilà comment on fait pour se faire mijoter un bon petit plat sans bouger le petit doigt.

Mega_Rems le regarda interloqué dans un premier temps. Puis il sourit et serra la main à son compère qui avait bien manipulé leur amie d’enfance. Mais en bon gentlemen qu’il laissait paraitre, Neo_White proposa à Sanephar de mettre la table, geste qu’elle apprécia particulièrement. Mega_Rems et lui se jetèrent une œillade complice avant que le brun ne prenne son téléphone pour commander à son tour sa pizza.
La soirée se passa dans la joie et la bonne humeur. Attablé, Sanephar raconta son voyage au Japon où seul Neo_White lui prêta une oreille un tant soit peu attentive. Mega_Rems et Mathanimal se contentait de lâcher des petits commentaires pour taquiner leur amie. Cette dernière démarra au quart de tour à chaque fois ce qui amusait particulièrement les deux protagonistes. Seul Neo_White lança des regards interrogateurs. Sanephar de nature calme n’avait pas tendance à s’emporter pour des broutilles. Il mit cela sur la fatigue et le décalage horaire qu’elle avait vécu. Après tout, elle venait tout juste de rentrer. Aussi, il s’amusa à son tour de son amie et la soirée fut animée.

      • Un homme grand aux cheveux châtains et aux yeux noisette qui étaient ressortie par sa peau pâle, marchait d’une démarche efféminée dans les couloirs d’un bâtiment d’une propreté impeccable.
        Il arriva, un dossier sous le bras, devant une grande porte. Il salua d’un sourire charmeur la secrétaire puis il frappa à la porte. Il attendit qu’on lui donne l’autorisation d’entrer et il pénétra dans le bureau de son patron.
        Daxter69140 était le dirigeant d’une importante entreprise technologique. Il griffonnait quelques notes sur plusieurs papiers avant de poser son regard sur son subordonné et lui faire signe de s’installer, tout cela avec l’élégance d’un homme d’affaire.

- Alors p228, m’apporte-tu des bonnes nouvelles.
- Oui Monsieur. J’ai trouvé le candidat idéal pour notre projet.
- Montre-moi.

P228 donna le dossier à son patron qui le survola d’une rapidité inouïe. Un sourire énigmatique éclairait ses lèvres et fur et à mesure de sa lecture. Cette expression n’échappa pas à son subordonné qui intérieurement était satisfait d’avoir trouvé la personne idéale. Très idéale même. Enfin c’était une question de goût après.

- Je me doutais qu’il serait parfait.
- Vous vous doutiez Monsieur ?
- Oui. Mais je n’étais pas sur que ça soit le parfait cobaye.
- Qu’adviendra-t-il de lui une fois le projet terminé ? demanda p228, une légère pointe d’inquiétude dans la voix.
- Nous verrons bien comment les choses évolueront. Ca promet d’être intéressant…

Le regard du patron se porta sur la photo d’un jeune homme. A côté de celle-ci figurait le nom de Neo_White.

P228
P228
MP
02 décembre 2008 à 18:14:55

poste 1-2

Une jeune femme marchait dans les couloirs de la société de Daxter69140. Elle avait un regard froid et une démarche assurée. Elle ne poussa même pas un cri quand la porte derrière elle s’ouvrit et qu’on l’emmena de force dans la pièce.
Plongeait dans le noir total, elle gardait son calme tout en essayant vainement de trouver un interrupteur. Mais la lumière l’éblouie avant même qu’elle n’ait pu le trouver.
Elle dévisagea l’homme qui était devant elle. Ou plutôt l’énorme Panda. Elle ne comprenait toujours pas pourquoi elle avait eu un faible pour lui…

- Je t’attendais Polka54, dit-il d’une voix douce.
- C’est sur qu’un placard à balais est un endroit de prélecdiction pour rencontrer une personne Crash-57, répliqua-t-elle amusée.
- On ne fait pas que d’y rencontrer des personnes.

Sur ces mots énigmatiques, il la plaqua fermement contre la porte qu’il avait fermée à clé. Il posa des baisers ardant dans la nuque de la jeune femme qui le regarda inquiet et qui commença à se débattre légèrement.

- Non pas ici ! Tu as perdu la tête !!
- Personne ne viendra dans un placard voyons. Et ne me dis pas que tu n’en a pas envie.
- Ce… Si on nous surprend ? Je suis mariée !
- Ça ne t’as pas dérangé pourtant avant, souffla-t-il en continuant ses baisers de plus en plus entreprenant.
- Ce n’est pas ça ! Mais faire ça dans l’entreprise de mon mari. Te rends-tu compte du risque que tu prends ?
- J’aime le risque.

Il captura les lèvres de Polka54 avec les siennes. La jeune femme se sentit fondre sous ce baiser emprunt d’une profonde volupté. Elle se sentit faiblir devant ces caresses interdites et succomba bientôt à son désir. Elle mêla son essence à celle de son amant.

      • Mega_Rems jeta un œil sur la table pour observer Neo_White regardant l’écran de son ordinateur portable, tapant avec frénésie sur le clavier. Sanephar assise à la même table était penché sur plusieurs papiers, photos et document. Il replongea devant l’émission qu’il regardait en compagnie de Mathanimal. Ce dernier était tranquillement installé dans le fauteuil tandis que lui avait le canapé pour lui tout seul. Il regarda de nouveau ses deux amis d’enfance et soupira en les voyants.

- Va te coucher, dit-il d’un ton las.
- Depuis quand es-tu si attentionné à mon égard ? demanda Neo_White ne quittant pas l’écran de son ordinateur.
- Depuis toujours mais je parlais à Sanephar.
- Hum ? Oui ? répondit cette dernière en levant le nez de ses documents montrant ses yeux rouges et ses cernes.
- Mega_Rems te conseille d’aller te coucher. Et il n’a pas tort, termina Neo_White en lui jetant une œillade.
- Vous avez sans doute raison. Bon si vous dormez ici vous savez où se trouve les chambres d’amis, dit-elle en rassemblant ses affaires et en quittant la pièce

Les trois garçons se regardèrent amusé. C’est fou comme elle connaissait leur habitude. Quelques minutes après le départ de Sanephar, Neo_White referma l’écran de son portable et partit à l’étage.

- Je me demande comment elle pouvait travailler dans cet état, se questionna Mega_Rems en regardant la télé d’un air vide.
- C’est Sanephar… Mais à mon avis ça devait pas être très cohérent !
- Tu couche ici ?
- Non, je rentrerais.
- Moi je pense que je vais squatter ici.
- J’appellerai bien Gamynator, pas toi ?
- Si, il mettrait de l’ambiance, mais ça ne se fait pas. Sanephar est partit dormir.
- Enfin de compte t’es attentionné avec elle.
- Je ferais pareil avec Neo. Elle est crevée avec son voyage. On l’invitera demain soir.
- Ouais tu as raison.

A l’étage au-dessus, Sanephar finissait de se passer de l’eau sur son visage quand une main se posa dans son dos. Elle sursauta en poussant un cri et se calma quand elle vit Neo_White.

- Je te fais peur à ce point ? demanda-t-il d’un ton taquin.
- Je ne m’habituerais jamais à ta discrétion ! Tu es obligé d’approcher comme un félin qui traque sa proie ?
- Vu comme ça… oui, se moqua-t-il gentiment.
- Tu viens prendre une douche ? Je sors dans ce cas…
- Pas vraiment, non.
- Tu voulais me parler ? demanda Sanephar inquiète.
- Aurais-tu des somnifères ?
- Oh Neo c’est encore tes cauchemars…
- Oui.
- Écoute…
- Évite le conseil du psy.
- Si tu connais toutes mes réponses tu devrais savoir que je ne vais pas être d’accord pour les somnifères !
- C’est pour cette nuit. Je te promets de trouver une autre solution après. J’ai vraiment besoin de dormir là.
- Tu devrais en parler à quelqu’un.
- Personne ne peut m’aider.
- Non, mais on peut t’écouter.

Elle alla vers une petite armoire blanche et ouvrit un des placards. Là elle chercha parmi les différentes boites de comprimés et sirop jusqu’à ce qu’elle ait trouvé la bonne. Elle tendit la boite des somnifères à son ami et s’apprêta à sortir quand il l’attrapa par le bras. Elle leva la tête pour le dévisager et croisa son regard neutre. Il tendit son autre bras et d’un mouvement de la main il referma la porte de la pièce à présent close. Elle haussa un sourcil en lui lançant un regard interrogateur.

- Je veux bien te parler.

Il la lâcha et s’assit sur le rebord de la baignoire. Elle s’agenouilla devant lui. Il la dévisagea d’un air amusé. Elle roula les yeux d’exaspération en lui disant que c’était une habitude du Japon. Deux mois ça laisse quelques traces.

- Assise comme ça on dirait que tu es mon esclave.
- Ça cela peut te faire rêver, dit-elle sur le même ton taquin que lui.

Puis il reprit son sérieux une fois de plus. Elle finit par se caler contre le mur, jambes replié contre sa poitrine. Il commença à parler de sa voix grave, emplit d’une certaine appréhension.
Il parla de son obsession pour ses origines, l’envie de découvrir son passé, savoir qu’il est vraiment. Cette idée l’accaparait jusqu’à ses rêves la nuit. Il y pensait à longueur de temps et ne savait plus quoi faire. Il avait l’impression que sa vie était uniquement centrée sur ses origines.
Sanephar l’écouta sans un mot. Elle hochait de temps à autre la tête avec un sourire pour l’encourageait à poursuite. A la fin du monologue de son ami, elle lui promit de l’aider. Elle le rassura en lui disant que c’était normal ce qu’il ressentait. Neo_White esquissa un sourire devant ces paroles réconfortantes.
Quand elle eut finit, elle annonça son départ pour la nuit. Il l’interpella quand elle s’apprêter à sortir de la pièce, elle se retourna vers lui. Il la remercia et elle lui sourit en lui disant que les amis étaient faits pour ça. Puis elle sortit laissant son ami méditer en paix.
Cette nuit encore, Neo_White ne parla à personne que sa nuit avait viré au cauchemar une fois de plus…

crash-57
crash-57
MP
02 décembre 2008 à 18:21:13

bon je vais pas être méchant mais j'ai bien dit :d)

JE NE VEUX AUCUNE RELATION AMOUREUSE voila :merci: de votre attention

P228
P228
MP
02 décembre 2008 à 20:26:40

Bon, pour les avis, ils ont déjà été dit sur le topic officiel de cette fic, mais j'ai trouvé plus raisonnable de refaire un topic sur la fic "entière", comme ça, il y a deux topics :

-Un sur la fic entière
-Un sur les idées de la fic

Pour crash-57, dans le projet, il était écrit que tu avait un coup de foudre pour Polka. Pour ça, je veut bien annuler ton coup de foudre, mais pas avant au moins, le chapitre...5 ou 6. Eh oui, tu comprends, il faut que votre relation dure un peu, mais le fait que tu ne veut plus être amoureux d'elle, accordé. Allez encore 4 ou 5 chapitres à tenir... Ca va, car la fic va contenir au moins 28 chapitres.

Et pour ton rôle de boss, ah là, désolé... Tu es toujours le 2ème boss, je ne peut pas changer ça, car:

Polka94 est l'épouse de daxter, donc avant-dernier boss
p228(moi), est le plus fidèle bras-droit de daxter, donc boss avant polka...et ensuite, y a toi et avant toi flodu51100.

Neo_White
Neo_White
MP
02 décembre 2008 à 20:34:28

Een : il y a déjà un topic pour la fic, autant tout faire sur le même pour pas s'embrouiller les pinceaux. Qu'en pensez-vous ?

Twee : l'arrêt de la relation amoureuse de crash-57 doit selon moi être justifié scénaristiquement, comme dans une série TV.

Drie : p228, voudrais-tu bien suivre mon conseil majeur qui est de ne pas tout prévoir comme si les autres n'existaient pas ? On verra bien le nombre de chapitres que l'on fera : peut-être n'arriverons-nous pas à faire 28 bons chapitres, peut-être déborderons-nous d'idées et en ferons-nous 50... Laissons les choses se dérouler d'elle-même. De plus, faire une fic articulée comme un jeu vidéo (ce que tu aimes bien faire dans tes fics, et je respecte ce choix) est une mauvaise idée pour une fic collective, d'une part parce que cela implique des personnes du forum, et d'autre part parce que c'est collectif ! Tu comprends ce que je veux dire ?

Vier : j'aime bien le néerlandais depuis que j'ai des bons points dans cette matière, d'où les chiffres en néerlandais.

Polka54
Polka54
MP
03 décembre 2008 à 12:08:28

28 chapitres?!!
Wouahou :)

Gamynator
Gamynator
MP
03 décembre 2008 à 13:05:41

Chapitre2:Africa'guns et révélations

Sur l'horizon le soleil était au plus haut, on pouvait apercevoir des bisons, des girafes,des rhinocéros et un type assis au bord d'une falaise...????Oui enfin ce type fait quand même parti des héros, de dos on pourrait croire qu'il fait bronsette, mais non il tient une paire de jumelle et scrute l'horizon.
<<Enfin!>>s'écria t-il.

Il prit un gilet pare-balle, une sorte de fusil à pompe, et un deser eagle qu'il accrocha à son harnais et se laissa glisser sur le flanc de la colline vers le bas ou il sauta juste avant sur un arbre.On pouvait aussi entendre au loin le bruit de plusieurs moteurs de voitures, sûrement des 4X4 ou des JEEP quoi qu'il en soit, dés que la voiture passa sous l'arbre, notre protagoniste aux jumelles se jeta sur la voiture ou il assoma le conducteur et le passager de la première voiture qui celle ci partit s'encastrer dans un arbre;Après ça il se jeta sur la deuxième voiture ou l'un des passagers sortit un pistolet commença à faire feu sur notre protagoniste, alors celui ci sortit un magnifique desert eagle en or et tire sur l'antagoniste qui mourra sur le coups d'un balle dans la tête.Le conducteur essaya tant bien que mal d'éjecter notre protagoniste mais rien à y faire notre protagoniste lui fit un sourire et sauta sur la banquette arrière ou il y lacha une grenade avec un jolie smyley dessus* puis il se jeta sur la troisième et dernière voiture du groupe ou il atterrissa directement sur le coté passager, il descendit le conducteur et fit arréter la voiture net en plein dans la savane.
<<Je vois que tu n'abandonnes jamais!fit une voix rauque
-Non, je suis plutôt colant on va dire.
-Rah! crachat-il.>>
La personne avec la voix rauque avait une tête de lapin et des chaînes de munitions même si celui-ci n'avait aucune arme.
<<Tu te prétends être mercenaire, alors que tu travailles pour l'état!fit le lapin
-Et alors?De toute façon si je te poursuit c'est à cause du trafic d'armes que tu fait dans le monde!D'oute viens tout cet argent? Qui est ton employeur?posa Gamynator
-Mon employeur est quelqu'un de très dangereux, une chose est sure il en connaît un bout sur les origines de Néo_White!>>

Sur ces mots Gamynator sortit son fusil à pompe et tua le lapin, après quoi son téléphone sonna.
<<Oui? répondit t-il au téléphone.
-Salut Gamy! C'est moi Mega-rems
-Ah!Méga comme je suis content! Ca fait un baille non?
-OH oui, dit je voulais savoir ça t'interressez de venir chez Sanéphar vers 19H?
-Vers 19H, bon ok mais je risque d'être en retard.
-OK.Sur ces mots il raccrochèrent tout les deux>>
Gamynator prit un briquet et calcina le corps des antagonistes et partit.

Arriver chez Sanephar à 19H30, (et oui il avait bien dit qu'il allez être en retards) il gara sa moto sur le trotoir, enleva son casque et sonna.Il attendit un peitit peu et enfin
quelqu'un vint lui ouvrir la porte.C'était Sanephar en robe Japonaise derrière elle se trouvait Méga-rems et Mathanimal, un peu plus loin se trouvait Néo ou Gamy voulait impatiemment le voir,Gamynator avait enlever sa tenue de mercenaire entre temps et optez pour un jean-basket, chemise blanche et veste en cuir HARLEY DAVIDSON.Il dit bonjour à tout le monde et fit la bise à tout le monde.
<<Il faut que je te parle Neo, dit Gamynator
-A propos de quoi?
-De toi...
-Je..Je ne comprends pas!
-Quand j'etais en Afrique, il y avait un type que j'ai par la suite zigouiller qui disait que son BOSS en aurait après toi et qu'il connaissait tes origines.>>

Sur ces mots Néo baissa la tête un cours instant et demanda:
<<Il ne ta rien dit d'autres?
-Non, lui répondit aussi sec Gamynator>>

Après cette entrevue ils firent la fête et Néo dormit beaucoup mieux cette nuit là..

  • en référence a Battlefield bad company

Note de l'auteur: Il est possible, qu'il y est encore des fautes d'orthographes malgré la relecture.

crash-57
crash-57
MP
03 décembre 2008 à 13:23:50

fusil à pompe, desert eagle... mais c'est quoi cette boucherie :fou:

p228 :d) j'accepte ton offre, la raison, je te laisse la trouver :ok:

Sanephar
Sanephar
MP
03 décembre 2008 à 14:12:51

Punaise ça fait bizarre de lire son pseudo dans une fanfic...

Chapitre un peu court. Tu aurais du séparer les dialogues des scènes narratives.
LE coup du lapin est un peu bizarre. On ne comprend pas ce qu'il faisait là. C'est dommage que le chapitre n'est pas un peu plus poussé mais dans l'ensemble c'est correct.

Ps : Je n'aie toujours pas internet, mais par une explication un peu complexe ma grand-mère l'a. Je pourrais de temps en temps venir pour suivre l'avancé de cette fanfic et peut-être commenter.

P228
P228
MP
03 décembre 2008 à 14:29:12

Chapitre.3 : Le point sur les I :

Après avoir fait la fête avec plaisir autour de ses amis, Neo_White se leva tard dans la matinée, pris d'une affreuse migraine. Il regarda par la fenêtre de sa chambre, les volets à moitié fermés, si il n'y avait pas une moindre trace d'une personne qui connaissait ses origines. Rien. Il s'habilla d'un simple t-shirt kaki et d'un jean, puis mit ses baskets blanches en guise de chaussures. Il descendit, et vu Sanephar préparant à manger :

- Eh ben dis donc... 12h30 ! Heureusement que j'ai préparé à manger pour maintenant quand même, dit-elle en plaisantant.
- Salut Sanephar... T'aurais pas un cachet pour les mals de têtes ?
- (se doutant de quelque chose) Oh non, encore ça ?
- Oui, toutes ses idées me hantent... Elles hantent mon esprit toutes les nuits, je n'arrête pas d'y penser.

Mega_Rems arrive à ce moment là et tapote le dos de son ami, signe de l'encourager :

- Allez vieux, t'inquiètes, on va retrouver ta famille, dit-il d'un ton rassurant.

Sanephar alla arrêter le four où un délicieux gratin de pommes de terre signalait l'arrivée fracassante de mathanimal :

- Ouais, j'ai faim... dit-il sur un ton affamé.
- De toute façon, quand on parle ou quand tu sens de la bouffe, t'es là sans perdre une minute, dit Neo_White en rigolant.
- Dites, les garçons, vous n'aimeriez pas m'aider une fois pour la cuisine ?
- Ben, euh... disent les 3 en soupirant.
- Bande de machos, va !
- Où est Gamy ? questionna mathanimal ?
- Oh, il est partit très tôt ce matin, il avait un truc à faire d'important à propos de son travail.

Alors que Neo_White aida à mettre les assiettes et les couverts de cuisine et que Sanephar remplissait les assiettes de gratin, on sonna à la porte.

- Je vais voir qui c'est ! dit Mega_Rems.
Quand il ouvrit la porte, il découvert un homme assez grand et quelque peu chauve, une chemise de couleur blanc nacré avec une jolie cravate bleue nuit, un jean chic et avec des chaussures d'hommes d'affaires d'un marron riche. A côté de cet homme, se trouvait son associé, grand homme d'une peau pâle avec des yeux en amandes de couleurs noisettes légèrement maquillés, arborant un look gothique voyant : Un tour de cou noir avec des pics cloutés argentés dessus, une longue veste noire avec des boutons en forme de croix, un jean noir et des bottes noires. Cet homme là avait une pose assez féminine, se tenant les hanches d'une manière semblable à celle d'un mannequin femme.

L'homme chauve se présenta devant Mega_Rems et lui tendit la main :

- Bonjour, je me nomme daxter69140. Et voici mon associé p228.
- Bonjour, dit p228 en palpitant des yeux avec raffinement.
- Bonjour, dit simplement Mega_Rems.
- Nous cherchons Neo_White, un certain jeune homme, est-il présent ici, chez vous ?
- Euh, oui, il est là...dit Mega_Rems d'un air étonné... Attendez je vais le chercher.

Mega_Rems marchait à grand pas vers Neo et alla le prévenir au plus vite...

- Neo, y a un type dehors qui veut te voir ?

Quand Neo_White, il écarquilla les yeux de plaisir et s'empressa d'aller voir qui se dressa à la porte d'entrée...

- Ah, bonjour monsieur Neo_White !
- Héee...Vous êtes ?
- Je suis daxter69140, l'homme qui vous faut pour en savoir plus sur votre famille, et voici mon associé p228.
- Ah, rentrez donc, dit Neo de plaisir.

- Sanephar, viens, on a trouvé les gens qui nous faut !
- Que dis-tu... ? Quand elle vut les deux hommes, elle comprit ce que Neo voulait dire... Ah, bonjour, excusez moi, je ne me suis pas présentée, je suis Sanephar, meilleure amie de Sanephar. Installez vous donc sur les fauteuils.

daxter69140 s'assis tranquillement sur le fauteuil, les doigts plissés sur les dossiers du fauteuil, tandis que son associé était assis, les jambes croisés de manière très snob, les mains jointes sur son genou, se contentait de s'asseoir sur le canapé. Neo_White se permit de s'asseoir à côté de p228, tandis que Sanephar écoutait debout la conversation qui allait se produire entre Neo_White et daxter69140.

- Monsieur Neo_White, puis je me présenter, je suis daxter69140, fondateur d'une entreprise technologique nommée la "Daxter-Core", et je détient le savoir des arbres généalogiques de chaque personnes, je sais précisement qui est votre famille, de quelles origines sont-elles, et les histoires de celle-ci par coeur.
- Mais, comment savez vous tout ça ? dit Neo_White intrigué.
- Nous avons trouvés, ma femme, mon associé et moi, une clé antique contenant tout le savoir des anciens, qui contient le passé de n'importe quel personne qui prendra la clé en premier et l'insérera dans le portail des mythologies.
- Qu'est le portail des mythologies ? dit Neo_White de plus en plus interessé.
- ... Justement, j'ai une petite mission à vous proposer ?
- A moi ?! dit Neo d'un ton très stupéfait.
- Oui, vous avez les compétences, l'endurance et l'esprit pour retrouver ceci, et au fil de vos aventures, vous trouverez certainement des chemins suspects qui vous méneront au portail des mythologies.
- Mais pourquoi dont le portail DES mythologies ? posa comme question Sanephar curieuse.
- Chaque civilisation antique possède une histoire qui retrace l'histoire complète des mythologies anciennes... Vous le verrez par vous-même...
- Comment ce nomme cette clé ? dit Neo_White remplit de mystères.
- Elle se nomme la clé du Greal, et grâce à elle, vous serez prêt à découvrir votre passé, Neo_White... Sur ce, si vous êtes intéréssé, partez pour le Pérou, là où la civilisation Inca a commencé, et où vous en saurez un peu sur le portail et la clé du Greal. Au fur et à mesure de votre aventure, vous découvrirez les endroits recommandés pour votre mission. Partez donc demain, vous êtes libre demain ?

Neo_White haussa un sourcil, et retourna sa tête en direction de Sanephar, Mega_Rems et mathanimal. Et il répondit:

- J'accepte. Comment m'avez vous trouvé ?
- Nous avons fait des recherches sur une personne voulant des renseignements importants sur son passé, et on vous a trouvé en priorité, vous étiez la personne idéale pour trouver cette clé... dit p228 de sa voix fluette et regardant Neo_White d'un certain air enthousiasmé.

- Sur ce, je vous quitte, dit daxter d'un ton content... Réfléchissez bien à votre proposition, au revoir.
- Au revoir, dit p228 en palpitant des yeux, une pointe de mélancolie dans la voix.

- Neo, tu as entendu ?!!! dit mathanimal.
- Oui, je sais, ça peut-être dangereux, mais je dois le faire, je dois retrouver cette clé pour faire renaître mon passé. Demain, je pars à l'aube pour le Pérou.
- Neo, n'oublie pas que je suis une archéologue renommée, et donc que je suis capable de t'aider dans ton aventure.
- Moi aussi, dit Mega_Rems.
- Moi, euh...désolé, dit mathanimal ne se sentant pas de débuter l'aventure.
- Ecoutez, les amis, dit Neo_White clair... Je vais mettre les point sur les I, je veut bien vous emmener, toi et toi (en montrant du doigt Sanephar et Mega_Rems), mais je veut de l'aide dans ma quête, compris ?
- Compris, dit Sanephar et Mega_Rems.
- C'est ma chance. Ma seule et unique chance... dit Neo, une pointe d'ambition et de courage dans la voix.

Note de l'auteur:

Ce chapitre est long, mais c'est l'un des plus importants, car il montre l'ambition de Neo à aller retrouver cette clé pour connaître son passé. Sur ce, bon chapitre.

crash-57
crash-57
MP
03 décembre 2008 à 14:29:22

ok d'accord :ok:

Gamynator
Gamynator
MP
03 décembre 2008 à 15:43:02

Parti faire quelque chose pour son travail?
Un mercenaire met plusieurs jours pour trouver une cible
Met bon si jsuis repartit au collège...
Ne m'oublie pas.

Question pour p228 :d) On dit pas la clef du GRAAL plutôt?
Le graal en plus est censé être une coupe et la civilisation maya à commencé avant Jesus Christ, j'espère qu'il y aura une explication.

crash-57
crash-57
MP
03 décembre 2008 à 15:51:33

p228 :d) dans le chapitre 4, sa peut être le chapitre où ma sois-disante "relation amoureuse" se termine définitivement ? et d'une manière brute :merci: sinon, comment est-tu dans la fic ? je veux dire, une photo de ta tenue

Sanephar
Sanephar
MP
05 décembre 2008 à 14:09:41

Sympas le chapitre 3 p228 !
C'est intéressant, bien fait !
Et puis c'est super que tu es fais les dialogues en version théâtrale !! Félécitation !! Je trouve que c'est mieux ainsi.

En tout cas ce chapitre était un régale.

Bonne continuation.

crash-57
crash-57
MP
05 décembre 2008 à 17:54:51

le chapitre 4 arrive bientôt ?

P228
P228
MP
05 décembre 2008 à 21:37:23

Chapitre.4 : Les préparatifs:

L'après-midi passa très vite... L'arrivée de daxter69140 et de son associé p228 remplit les pensées de Neo_White de joies. Il était environ 18h00... Neo_White s'asseya sur un fauteuil, en pensant à ce qu'il allait vraiment lui arriver demain. Partir pour le Pérou ? Bien sûr ! Mais, il manquait quelque chose... Oui, c'est ça. Quand ils arriveront là-bas, il n'y aurait personne pour leur indiquer un soi-disant raccourci ou chemin facile à prendre. Sanephar passa derrière Neo_White et lui massa tendrement les épaules.

- Allons Neo, tu es tout tendu, et tes muscles ne me diront pas le contraire, dit-elle avec une légère pointe d'humour dans la voix.
- C'est gentil, Sanephar de t'occuper de moi, mais... J'ai remarqué quelques chose. Quand on arrivera au Pérou, personne ne nous indiquera un petit chemin ou un truc comme ça... dit-il avec un ton légèrement déséspéré.
- Tiens, tout à l'heure, pendant que tu discutais avec daxter69140, p228 t'a laissé un numéro de téléphone avec un petit coeur sur le papier, ah, tu as une touche, héhé... dit-elle avec un ton moqueur mais rassurant.
- Rhoo, ne fais pas l'imbécile, p228 fait ça seulement car c'est un type un peu... efféminé, voilà tout.
- Bref, appelle-le pour avoir des renseignements, c'est la seule solution, allez, je te laisse, j'ai un truc à voir sur le net.

Elle laissa Neo à ses pensées, mais ce dernier écouta sa vieille amie et appella p228. Il prit son portable et composa le numéro de l'associé de daxter... Il attendit quelques secondes, et entendit une voix dans le téléphone :

- Allô ?
- p228 ? C'est Neo_White, l'homme que votre maître m'a engagé.
- Ah, Neo, oui, que voulez-vous ?
- Eh ben, d'après mes pensées, je ne crains bien que pour demain, quand on ira en Bolivie...
- Laissez-moi deviner... Vous avez peur de ne voir personne là-bas ? Pouvant vous indiquer votre chemin ? N'ayez crainte, un aristocrate du nom de Flodu51100 mène une enquête là-bas, il vous aidera sûrement à trouver votre chemin...
- Merci monsieur !
- Sur ce, je vous laisse, j'ai des trucs importants à faire... Au revoir.. chéri.
- Euh... au revoir, dit Neo_White content mais un peu curieux de la réponse de p228.

Neo raccrocha et appella Sanephar:

- Sanephar ! Sanephar ! p228 m'a dit qu'une personne se trouvait au Pérou et nous indiquera un raccourci pour nos enquêtes !
- C'est génial, mais... Comment sait-il ça ? dit-elle avec un ton intrigué.
- Ben, en fait, il a deviné mes réponses directement, hé... dit-il en se frottant le cou, un peu gêné.
- Ah, bon...

Mega_Rems arriva à ce moment, et dit:

- Hé, alors ? Toujours prêts pour le Pérou ?
- Toujours, dit Neo avec un ton ambitieux.

daxter69140 était assis à son bureau, les yeux froncés vers des papiers importants, une personne toqua à sa porte :

- Entrez !
- Chéri... c'était Polka94.
- Alors ma belle, qu'y a t'il ?
Polka94 était très élégante, elle portait une mini-robe courte blanche avec une jolie paires de talons aiguilles brunes, elle était très féminine et raffinée. Elle s'assit sur les genoux de son mari.
- Rien de spécial. Ses papiers doivent être payés ?
- Oui, ma puce, ça fait plus d'1 mois que je les ai pas payés, et en plus avec l'histoire de Neo_White...
- Alors, tu l'a engagé ?
- Oui, et il part demain pour le Pérou...
- Tu veux toujours ce que tu veux, toi... dit-elle en embrassant son époux.
- Hé, oui...
- Bon, je dois te laisser, je vais préparer à manger pour ce soir.
- Ok, ma belle.
- Je te laisse.

Elle quitta le bureau de son mari et vut son... amant crash-57 devant elle. Enthousiasmée, elle l'interpella:

- crash-57 !

Elle coura à lui à grand pas.

- Ecoute, je voulais te parler Polka...
- Qu'y a t'il ?
- Ecoute, notre relation...
- Quoi ?! dit-elle avec un ton un chouïa colérique.
- On va y mettre un terme, on arrête nos petits jeux amoureux.
- Pardon ?!
- Oui, écoute, tu as un mari, tu es splendide, alors que moi, je suis un panda anthropomorphique, et notre couple fait trop le stéréotype de la Belle et la Bête, tu vois ce que je dis au moins ?
- C'est bon lâche-moi, pauvre con.

Elle tourna ses talons et partit dans la direction inverse de crash-57, qui quitta les lieux de même.

p228 était dans sa chambre: Murs blancs avec des motifs en croix gothiques noires un peu de partout sur eux. Il portait un peignoir en satin noir court, laissant aperçevoir ses jambes imberbes. Il s'asseya sur son joli lit noir dessiné de têtes de morts couleur nacrés sur les oreillers et sur la couette, et vérifia les messages de son portable. Dans son répertoire figurait le nom de Neo_White...

- Oh, mon dieu, je ne peut dire à quel point je l'admire ce type...

Il éteignit son portable, et là on pu aperçevoir quelques larmes couler de ses yeux encore un peu maquillés de noirs. Il s'allongea dans son lit et pensa à ce qu'il voulait entreprendre.

La nuit... endormi dans son lit... Moment redoutable pour Neo_White...

- Non, par pitié, ne revenez pas, non... Arrêtez ça, je ne veut pas rejoindre votre monde démoniaque. Stop, non !

Malgré concentré dans son profond sommeil, Neo ne pu s'empêcher de dire des mots imprononçables notamment, tel des phrases en latin... ou en langue atlante :

- Naem daka drein heunz potue keam dart !

Après ses quelques moments de cauchemars, Neo_White s'endormit paisiblement tout le restant de la nuit.

A suivre...

crash-57
crash-57
MP
05 décembre 2008 à 22:39:02

quel réaction vulgaire de Polka94 :lol: en tous cas merci pour cette arrêt p228 :ok:

P228
P228
MP
06 décembre 2008 à 08:20:09

C'est tout ce qui t'intéresse dans ce chapitre ?

crash-57
crash-57
MP
06 décembre 2008 à 09:03:30

non ne t'inquiète pas j'adore cette fic, c'est marrant de se voir dedans :lol:

Flodu51100
Flodu51100
MP
06 décembre 2008 à 11:11:40

Le chapitre 4 est trop bien. :fier:

Page suivanteFin
Vous devez être connecté pour poster un nouveau message.
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : adiom, CalIiope, Dreamboum, Evilash08, Gunner_Spirit, Katsuo, Kyo_Soma, Leirok, Lorient56, TARDYL1973, Vortex646, YuMaX, [Sadik]
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer

  • Aucun sujet à ne pas manquer
Forums et sujets préférés

Forums

  • Vous n'avez aucun forum préféré

Sujets

  • Vous n'avez aucun sujet préféré
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.