Les forums de JeuxVideo.com Liens NoelShack : Texte / Image Taille des forums : Normale / Large

Forum : Blabla moins de 15 ans

Ajouter ce forum à mes forums préférés Ajouter ce forum à mes forums préférés

Sujet : « Paroles de rap français »

Créer un nouveau sujet   Liste des sujets
Alerte mail  Répondre  Rafraichir
  • DonVicenzo Voir le profil de DonVicenzo
  • Posté le 9 février 2004 à 12:18:14 Avertir un administrateur
  • Ici c´est l´annuaire des paroles de rap français alors v´la les paroles de :
    Artiste : Mafia K1fry
    Album : La cerise sur le ghetto
    Titre : C.B.R.



    Rim-K
    H.L.M. pris d´assaut, armes de guerre, réactions violentes
    Branchés au scanner, machines à sous, douanes volantes
    Les gros coups, les gros comptes, le banditisme
    Dis au Ministre qu´on l´encule de la part de la génération d´un monde sinistre
    Les mômes qui font la manche en provenance de Roumanie
    Les toxicos agiles sous l´plumard des mamies
    Des huissiers qui mettent à genoux des familles
    Dans la vie tout est rhali, Michaël Blanc qui est au cachot à Bali
    On s´organise pour 1 bibi, le barillet rempli d´bastos
    Grosse comme ton pouce, vol à l´italienne faut qu´on brasse tous
    Les passeurs sodomisent les compagnies aériennes
    RDV dans les plus grands gastos des rues parisiennes
    On est des clients, du haut de la chaîne alimentaire, des trios truands
    Bas les couilles du B.A.F.A., d´être animateur ou gratteur à la Mairie
    Sur des bracos en trio, on veut l´Amérique
    On monte par sur des cops en Clio, on fuck Derrick


    Karlito
    Ça va du chantier à l´usine du centre ville à ma zone
    Des mythomanes, des crapules
    Tous l´oseille on redemande
    Ça va de mon cerveau à mon stylo
    Comme des battements de coeur
    Des bruits de pas dans le noir
    Pour une paye de braqueur
    Ça chuchote, l´État regrimpe, tout se vend
    Un bolos passe en coup de vent, la somme dans un coupe-vent
    Ma rue une dangereuse toile, Chiens de tous poils
    Accrochés à de l´argent pour nous c´est urgent
    1 centime et c´est la haine
    Et dominant mon domaine 1 bolide dans une vitrine
    Les hors-la-loi des temps modernes
    On se chauffe le sang à l´alcool
    Dehors c´est mort comme le disco
    S´réunissent mes consorts autour du son d´la conso
    Dans le secret de la rue ça sent l´brûlé, l´incendie
    Aux plus chanceux, le salut
    Au départ top pour le podium
    On gère le stock
    Le slogan c´est prends des risques et surtout tiens l´choc


    Refrain
    Manu Key, Mista Flo, OGB
    Quand on arrive de toute façon y´a l´gros son
    Voilà l´équipe mon gros, envoies les gros sous
    En espèce, pas d´chèque, pas d´chrome, ni d´dettes
    Envoies la maille, envoies l´oseille car on est beaucoup
    Hey, garçon, y´a l´gros son,
    Voilà l´équipe mon gros, envoies les gros sous
    En espèce, pas d´chèque, pas d´chrome, ni d´dettes
    Envoies la maille, envoies l´oseille car on est beaucoup


    Dry
    Quand j´fouille mes poches vides je me sens vide de quoi, de fresh, de quoi
    Avide comme moi tu rêves souvent d´oseille
    Pourtant mon grand dans les halls tout l´monde en parle
    Du roulement au cadre aux gendarmes qui t´foutent en taule
    Ça s´affole jusqu´à l´Élysée en haut lieu
    On balance des patrouilles armées pour calmer nos banlieues
    Qui grattent, surgrattent, même craquées par la BAC
    Qui déboîte dans nos épisodes masquée ou casquée
    Pour seul but le cash j´ai Des fois embusqué j´planifie mes projets


    Jessy Money
    Assis en bas des blocs où les billets craquent
    Où tu planques tes thunes poto ou tu les claques
    A 16 ans c´est le déclic tu sens plus les claques
    T´allumes ta première clope, tu cours devant la BAC


    AP
    Dès l´aube ça tourne en rond
    Car pour certains dans leur jean n´ont pas un rond
    Et tôt le matin passent derrière le comptoir
    Quitte à s´casser les reins
    De ceux qui font leurs comptes le soir du détail, du butin
    Du p´tit larcin au gros coup organisé
    Si tu veux un tuyau, fais ta route sans associé
    Les mecs sont habitués à crosser aux gros seins,
    aux procès, à pioncer dans les endroits bizarres
    A bosser à s´frotter avec les plus gros, les plus pros
    Les gros nerveux sous coke qui au moindre faux pas t´arrosent
    Ceux qui s´déplacent qu´en tacos
    Qu´en ont rien à foutre des conséquences et d´la cause


    Refrain


    Rohff
    Les jeunes montent leur patrimoine avec des outils et d´la one
    Chargent une porteuse en Espagne
    Prêt à défourailler à la douane avec les Espinguoins
    C´est le son des calashs, des lances-roquettes, des raboins
    Qui braquent ton S3 pour tracer à la conquête des gros sous sur ce gros son
    Tu peux fêter ton milliard sachant pertinemment qu´on se fait péter tôt ou tard
    La B.R.B. bosse, t´laisse enchaîné pour mieux t´niquer
    Réseaux démantelés, sommes faramineuses inexpliquées
    Faut pas être trop gourmand, savoir s´passer du dessert
    Sous-estime jamais la rapacité d´l´adversaire, investis dans la pierre
    On veut c´qui est rentable, confortable, histoire de s´évader
    En Audi S, GPS et ce putain d´DVD
    On veut s´vernir sans s´graisser les pattes
    Quand les keufs descendent qu´y ait pas un chat
    Tous au ski ou à Cuba à la pacha
    Fructifie notre pouvoir d´achat, nos paradis fiscaux
    J´casque trop d´impôts J´suis Vitriot pas Monégasque
    Donne-nous un tuyau à la méthode basque
    On t´raquette, on t´séquestre, si on estime que t´as trop de cash, on t´filoche
    Si t´es plein d´oursins dans les poches
    Malsain comme le monde de la nuit, la coke ou l´crack
    Ou nourrir sa famille avec de l´argent crade
    Pour ceux qui vivent la folie des grandeurs
    Au-dessus de leurs moyens, pour l´paraître
    Rien dans l´frigo, roule en guez ou en doublette, wesh poto
    Y´a des faux biftons, des michtons
    Qui s´font casser par des émirs pour des bijoux, sacs Vuitton


    Manu Key
    Ça commence par un sale plan
    Un mec qu´est planqué dans la nuit
    Il part au charbon sur un coup d´tête, 16 ans
    La violence dans son esprit, doué et instruit
    Comme j´rebondis sur l´instru
    Tu vois, monnaie urbaine, visage froid
    On aime compter les billets comme les malfrats
    Et quand y´a plus d´sous
    On devient égoïste comme Picsou
    Puis un jour on t´retrouve le ventre ouvert
    Refroidi comme à Vancouver
    Ta femme t´attend plus elle a rangé tous les couverts
    Mon frère dans c´monde rien n´est gratos
    Je respecte ceux qui survivent
    Jusqu´au dernier pesos


    Refrain






  • Lien permanent
  • -amaru- Voir le profil de -amaru-
  • Posté le 9 février 2004 à 12:22:56 Avertir un administrateur
  • On était assis à la terasse d´un café, relax
    Deux verres de Perrier sur la table en train de déguster une glace
    Neuf heures du soir la place était presque pleine
    Mais pas assez pour ne pas voir arriver le phénomène
    Méditerranéenne, mixée comme chez nous
    Basses, aigus à fond, "  Wooou" elle envoyait le ganzou
    Elle est venue s´asseoir à côté de nous
    Une clope cousine? Quoi, t´as ton mec, nous on est pas jaloux
    Deux mètres, cent dix kilos, il s´est pointé
    Illico aussi sec on est retournés à nos Perriers
    Je suis pas fou, le type était balaise
    Pas question de s´embrouiller, de se faire plier par Golgoth 13
    Mais la gadji reluquait, regard aguicheur
    Elle essayait quand même de me faire du pied
    Une vodka, la commande est passée
    Son mec va au comptoir, elle nous fait glisser un billet
    "  Rendez-vous à dix heures à votre appart´, dites moi où c´est
    Une copine va m´accopagner"
    Elle se leva, la main crispée sur le papier un clin d´oeil discret
    La soirée était bien commencée, ouais
    Dans toutes les situations, sans inhibition
    Elle donne son corps avant son nom
    Je préparais la pièce et les armures de latex
    Les sticks de "  popo", le stand de tir sur le Bultex
    Et moi à peine arrivé en bas, elles étaient déjà là
    La pure motivation, mon gars
    Dans l´ascenseur il ne faisait pas chaud
    Mais une autre chaleur leur fit déjà sauter les tricots
    Elles arrivèrent dans la maison en Wonderbras
    Vision irréelle, fracture nette de l´oeil droit
    On leur prposa de boire ou de manger un truc
    Un cappuccino, deux sucres roux, elles aimaient le luxe
    Je leur ai dit : "  Excusez-moi, prenez le bien certes
    Vous êtes raffinées mais vous avez l´air de deux filles ouvertes"
    Dix secondes après c´était la cavalcade
    Et comme Jackie Chan, on faisait nous-mêmes nos cascades
    Au matin, ce ne sont que des draps que j´ai sentis
    Les cacadeuses étaient parties
    En m´habillant, je palpais mes poches : vides
    Plus de chèques, plus de cartes, plus de liquide
    Le plan était simple et sans accroc
    Si on ratrappe les gazières, on les éclate à coup de marteau
    On a foncé au centre ville, on a aperçu les filles
    Pénétrer dans un bar américain
    Devant la porte, y´avait le type du bar, la baraque
    On a compris, mais trop tard, que ce mec était leur mac
    J´i dû trouver un exutoire pour passer mas nerfs
    Et un skin a morflé des coups de Black et Decker
    Traitez les filles avec respect mais attention
    Prenez garde à celles qui ne donnent pas leur nom
    Dans toutes les situations, sans inhibition
    Elle donne son corps avant son nom

  • Lien permanent
  • DonVicenzo Voir le profil de DonVicenzo
  • Posté le 9 février 2004 à 12:23:07 Avertir un administrateur
  • Artiste : Saïan Supa Crew
    Album : KLR
    Titre : Angela



    Sir Samuel
    Ou pé pa sav´, ki gen mwen aimé
    Lé ou ka di mwen ou excité
    Ké en mwen ka pèd cadence lé ou ka allongé
    Cow aw en lé mwen, jiska demain
    Mmew vlé senti po aw satin
    Nou cétain nou ké lass´ démain matin


    Leeroy Kesiah
    Illico j´mets l´turbo, j´adore quand tu m´dis :
    "   Leeroy, c´est toi l´plus beau, t´es celui qu´j´préfère,
    Celui qui m´fait grimper au rideau, à n´importe quelle heure et
    Dans n´importe quel studio, tout l´monde sait qu´tu connais
    Toutes le ses-po, donc on t´aime trop
    On sait tous qu´avec toi, on passera des moments très chaud "  
    A chaque fois qu´tu t´sens seule, n´hésite pas, compose mon numéro
    Toi-même tu sais qu´une fois d´plus, ce sera très chaud.


    Refrain
    Angela, mwen ké fend´ tchou aw
    Pendan papaw pa la, Angela


    Vicelow
    Trop "   chichi "  , trop "   hein hein "  ,
    Angela me "   tchip "  , a peur du "   hin hin "  
    Contraint je suis une contrainte, c´est par contrat moral
    Qu´elle se retrouve contre un noir à lunettes "   Vicelow "  
    Homme de zouk, homme de soukous, malhonnête ce coup-ci,
    Si j´ai pas elle, j´ai sa cousine, elle est coup-ci, coup-ça,
    Elle a grossi mais j´mettrai un coup à ça !  


    Refrain



    Revoir la pub

    ->Réservez votre nom de domaine! Trucs, astuces, ateliers pour créer son site


  • Lien permanent
  • DonVicenzo Voir le profil de DonVicenzo
  • Posté le 9 février 2004 à 12:25:24 Avertir un administrateur
  • Artiste : Matt f/ Kulu Ganja
    Album : Chant de bataille
    Titre : Wicked



    Trop de MC´s veulent test Houston on the Track
    Donc le B-Boy a une parade et lache du vrai son dans les bacs
    Le but être Fair-Play en distribuant des Waxs
    Pour que les DJ´s passent des New-Jack francais
    Un mic dans la main gauche, un verre de rhum dans la main droite
    J´ai appelé un PAK pour faire l´intro et faire mes backs
    Maximum de vibes ce soir c´est Ladie´s Night (  Oh Yeah)
    Je veux juste qu´elles en demandent encore


    Refrain (  x2)
    Wicked, Wicked
    Secoue ton corps girl
    Secoue ta tête boy
    Wicked, Wicked
    Secoue ton corps girl



    Trop de vauriens veulent ma peau
    Et veulent me chasser
    Pose ta seuf et laisse moi donc taffer
    Le B.A BA d´un MC c´est d´apprendre le respect
    Les vrais B-boys ont du tact (  oh)
    Trop de partenaires sont devenus étranges et prennent leurs sacs
    Trop de faux-frères en qui j´ai cru et ça m´a mis une claque
    J´ai mis trop d´années pour en prendre acte (  oh yeah)
    Je veux juste qu´ils aient des remors


    Refrain (  x2)


    Kulu Ganja
    Yeah..Ca c´est pour toi O.G à la tienne
    Et toi lady dans la danse t´es la reine
    On entends pull-up gal come again
    T´es la dame, t´es la flamme
    So fayabon dem t´es hardcore
    Baby girl t´as la vibe,
    Le feeling d´une lionne quand tu bouges
    Wind ton corps, danger, représente le vert jaune rouge
    On met le ghetto official
    Matt Houston pour les Wicked Gal
    Drum Flow pour les Wicked Boy
    J´donne des mélodies par tonnes, un style qui cartonne
    Les faux, on les gommes
    Les faux on les gommes


    Refrain (  x2)



  • Lien permanent
  • DonVicenzo Voir le profil de DonVicenzo
  • Posté le 9 février 2004 à 12:26:49 Avertir un administrateur
  • Artiste : Mc Jean Gab´1
    Album : Ma vie
    Titre : J´t´emmerde


    Certains m´appellent le nettoyeur,
    Mais j´opterais pour le fossoyeur, car j´aime remuer la merde,
    J´ai collé mes frolos avant de rentrer dans ce biz - go, alors pas besoin de poto,
    J´t´emmerde, j´t´emmerde, et j´t´emmerde,
    Et pour commencer, égratigner ceux qui soit- disant font danser,
    Tête à cloche, ou bien X sans nous pourraient pas becter,
    te pisseraient leur langue dans l´bas de France,
    pour t´faire des mix tape made in France,
    quand tu viens guincher, ramène tes guiboles rasées,
    Eh, t´as plus rien de Français,
    Alors monsieur dit à la "  one again" change de skeud,
    Et n´viens pas tu connais l´underground,
    T´es plutot fashion, alors action, j´t´emmerde et j´t´emmerde,
    Marquer avec frelo, t´es pas Romano,
    Mais en bikini Solo, ton pater, un tas de fric,
    Ca t´évite de repiquer avec les schmites,
    eh Squat, t´en a que l´odeur, t´as rien d´un assassin,
    Enfance dorée, c´est l´hôpital qui se moque de la charité,
    shoote toi, chouf toi dans une glace,
    Car c´que tu vois c´est dégeulasse,
    eh re-noi, oups !  , t´as rasé tes tifs, Babylone
    J´t´emmerde, j´t´emmerde et j´t´emmerde,
    Quant aux "  narvalos" de la nation,
    Leader qu´sur haut-parleur, sachez que le hip-hop,
    C´est pas seulement faire des gribouillis sur un muret,
    Et s´faire tâlter par les calcoups de la ferro comme un furet,
    F.M.P Fanfaron Manager par une Pute,
    Encore un coup foireux comme le B.O.S.S,
    Boulot Organisé qui Suce et Sniffe,
    Authentik sur papelar, alors qu´ces deux là voulaient se rentrer dans le lard,
    Eh tout n´est pas si facile,
    Qu´est ce t´attends pour le foutre au feu et t´foutre au feu,
    Critique la soupe, il faut les croûtons qui vont avec, eh,
    et même si y´en à qu´un qui sort des briques,
    Et l´autre Tos c´est venant des 30 piges pour vendre du shit,
    C´est arrivé près de chez toi, ouais ma gueule,
    Carrément sous ton nez, l´argent pourri les gens, c´est plus un sentiment
    Hep, bien sûr j´vous emmerde, j´t´emmerde, j´t´emmerde, et j´t´emmerde.


    Refrain (  x2)
    Joue les cakes, joue les "  one again",
    Joue les cons, j´reste concret, directe c´est la guerre,
    Joue les braves, joue celui qui sait,
    Ah mais t´omets la vérité sur toi, moi, j´la connais.


    Positive, rude boy, faut qu´il prenne une balle
    Pour qu´il comprenne, this is it, this is it
    Grande saucisse, parle si bien de ses sosies dans ses chansons,
    Un zguegue, sseuf, et pourtant il prend du côté pile,
    Y´en a qui ont l´emballage mais pas le contenu,
    Et ce qui gigote dans ton calcife, c´est aussi chétif que chez "  Garbitt",
    J´t´emmerde, j´t´emmerde, et j´t´emmerde,
    Honneur aux dames, la migale ?  
    Non la tronchonneuse, avant de donner des leçons,
    Regarde avec qui t´as fais un rej´ton, mais si,
    si seulement t´avais pas baisser ton froc pour en arriver là,
    Eh ouais c´est vrai ce jour là t´en avais pas,
    Et si, avec des scies, malheureusement j´coupe du bois,
    J´t´emmerde, douze, et pas un cerveau ,  
    fallait qu´on revienne, quitte à collabo avec l´autre facho,
    J´en place une spéciale pour toi, Pierpoljako,
    J´sais pas chanter mais j´sais bien ratonner
    Car tatoué tu l´es encore, et v´là l´envers du décor,
    Elle conte du racisme, c´est le train d´ess qui rebute,
    J´t´emmerde, j´t´encule et j´t´emmerde,

    Rappel-toi le mélancolique.
    Tu fais dans la purée Mousline,
    Car pour un muslim, t´aurais dû déjà changer de blaze,
    Ça sent le gaz, Allah Ouakbar,
    La première qualité d´un muslim c´est d´être humble, et tu l´es pas,
    Et sache que la religion n´est pas un sprint, mais une course de fond,
    Alors pense à ceux qui pratiquent depuis 20 ou 40 ans, et qu´en font pas tout un boucan
    Remarque, dis donc Marco, tu s´ra pas une icône, et si seul, l´être supreme juge,
    Alors la Sky - roulette, sacrilège, Bismillah, j´t´emmerde, j´t´emmerde et j´t´emmerde.


    Refrain (  x2)


    Booba, Booba, mon petit ourson
    Et nique sa mère la réinsertion, même pas re-noi même pas rabza,
    Juste une jaune d´oeuf mal ssé-ca,
    Terrain miné, ?  ?? propre gun
    Paris c´est pas top gun,
    Moi aussi j´écoute Polnareff, houhouhouhouhou, dans mes chiottes,
    J´ai pé-cho ton pote, et j´baise sur du Gilbert Bécaud,
    P´tain quel rime de batard, mais, c´est qui qui jappe comme ça,
    Eh, plutôt timide pour un pitt, un epagneul sorti tout droit de la S.P.A,
    Eh, t´aurais blazé le Mick Bacardi, ça t´aurais pas titiller,
    Tu tapes une coup à gauche, un coup à droite,
    Ça y est, v´la les super crew, bad badman mobile, chou on y comprend q´dalle.
    Quant aux crocos, qui m´ont pompé "  j´t´emmerde",
    Sachez que j´me souviens du 1er et pas du 2eme,
    Tchit Tchit,
    J´t´emmerde, la syphillis dans le rap ça fait bizarre,
    Et pour bronzer je crois que t´as besoin d´une passoire, vu que je m´arrête pas là,
    Repete apres moi.
    Ambiance scandale, danse de pédales, sentez bien la chaleur, dans ton cul.
    Marseille, ça pu, c´est sale, pas vrai ?  
    Et ton art de rue est bien propre, tu brûles au soleil,
    Et 306 cab à paname solo sans cape sono, "  street life", eh, c´est ça ma couille,
    Balance ta cendrillon du ghetto sur l´trottoir, la Fonky Family c´est fini.
    Et pour les pseudo indépendants, tous signés en maison de skeud,
    S.H.E.R.Y.O, ton rap d´immigrés à bon dos,
    Tu defie p´t´être X-Or ,   c´qui fera pas de toi un cador,
    King de la récupe et sans répute, ta révolution c´est Virgin, le pognon,
    On sait même pas si c´est un râteau ou un cageot,
    Eh tu te prends pour le nombril du monde,
    Alors que t´en ai que le trou du cul, continue l´impro,
    Tellement de trous de balle qui parlent de rue,
    À croire qu´c´est tous des S.D.F, mais y´en a pas Bezef, en bref,
    Mc Jean Gab´1, n´est pas une putain,
    Retiens le bien, j´te l´avais dis ma gueule, tin-tin-tin.



  • Lien permanent
  • DonVicenzo Voir le profil de DonVicenzo
  • Posté le 9 février 2004 à 12:28:24 Avertir un administrateur
  • Artiste : Lunatic
    Album : Mauvais oeil
    Titre : Le son qui met la pression



    Booba
    Le son qui met la pression, garçon
    C´est l´opressé contre la répression
    Ya plus d´maître ici, plus d´MCs


    Refrain
    Le son qui met la pression, garçon
    C´est l´opressé contre la répression
    Ya plus d´maître ici, plus d´MCs
    Plus d´saisons, tant de raison dans mes récits


    Booba
    Notre histoire au moins
    J´espére qu´elle est pas trop triste à la fin
    Dans mon crew ya foule et c´est la folie
    Qui l´emporte ouais
    On dit, fait souvent n´importe quoi
    Du bruit comme un R1 sans pot, suis impoli
    Je nie devant l´daron vis la nuit, ris devant le parrain
    C´est pas rose mais nique sa mére ici c´est Paris
    Pisse devant la barre
    Hauts-de-Seine et mon nombril
    C´est la seule cicatrice qui mérite un nom
    Mérité d´être un homme avoir la force du nombre et faire qu´un
    Si tu en tues un tu sais bien qu´il en reste un
    Trop de tracas, offensives
    C´est le champs des civiéres, du 18 carats sur les gencives


    Refrain (  x2)


    Ali
    Alors comme cela on veut racailler
    Ma présence une menace pour les khattayes
    Mental de muay-thaï en paix avec moi même
    Là où régne le KO
    La maille en a asservi plus d´un
    Coupables les fils de putes ne cessent de plaider
    Veulent salir nos pseudonymes
    A-l-i, Booba
    Disent que lunatic et criminalité sont synonymes
    Grillés pour une histoire de traits et de mélanine
    On nous endort mais ma croyance en l´au delà me réanime
    Raméne ma force pour ma famille, ma team, mes intimes
    92 Infanterie
    Tous enfantés entre joies et douleurs
    Vois le monde comme une mauvaise plaisanterie
    Plaies, sang et corps meurtris
    Champs des sirénes, émeutes, cris et civiéres
    Civilisés, on a l´art de la guerre et nos troupes mobilisés
    Des avants aux arriéres soldats
    Nés pour mourir, rien ne sert de courir
    Pendant le repos
    Me souviens des instants paumés
    Marche lame de rasoir à la machoire
    Souvent dans l´trom
    Agresse avec le sourire
    Prêt à partir au martyr
    Faut qu´ les bourreaux apprennent à souffrir
    C´est l´opressé contre la répression
    Lunatic, Révolution


    Refrain (  x2)


    Booba
    Des raps sales comme mon argent
    Et mon pécule à la que-ban
    Pour taffer ou pour dealer, partout ya la queue
    Vie crue un vécu d´ poissard
    Parmi les saï-saïs, les brassards
    Mon destin écrit sur du P.Q, anti-Pédés
    Pages entiéres pour une mort violente garantie
    Frères, ici c´est Despee
    Horrifié parce que je récite l´illicite kho
    Je suis une cuillére, du feu, une seringue et du citron
    Arrêtez de jacter, t´es un vrai gars, ouais
    Depuis hier, moi depuis mon premier K-way
    Tu t´adresses à qui ?  
    A moi, Brahms ou Issakha
    A qui moi, quand je suis né j´étais kaki
    Le son qui met la pression
    Ce soir, c´est pour Ferber, Pont-de-Sévres, et le square




  • Lien permanent
  • DonVicenzo Voir le profil de DonVicenzo
  • Posté le 9 février 2004 à 12:29:47 Avertir un administrateur
  • Artiste : Mafia K1fry
    Album : La cerise sur le ghetto
    Titre : Balance



    Refrain
    Teddy Corona
    Tu deviens tout rouge, t´as chaud, tu t´reconnais
    C´est à toi que j´parle balance
    Tu m´reconnais, p´tit enculé, on peut pas t´aimer
    Tu parles de moi aux flics, où est l´intérêt?


    Mista Flo
    Tu parles trop, on devrait t´arracher la langue avec une grue
    Et t´la mettre directement dans le cul
    Tu baves en plus, tu salis la couche d´ozone,
    Fais gaffe t´es recherché dans ma zone
    Passes-moi un marteau pour lui clouer son bec de lièvre
    On t´expose tout nu au soleil et t´attrapes la fièvre


    Demon One
    Alors t´as chaud, c´est cramé
    Tout le monde sait que t´as balancé
    T´oses même plus te balader dans le quartier, t´es grillé, fiché, poucav
    Sur toi ça parle, y´a plus d´un contrat sur ton crâne
    On a même parlé de toi à l´émission Tout Le Monde En Parle
    Alors t´es vert, t´as ouvert ton derrière au commissaire
    On sait plus comment te faire taire, t´es victime d´effets secondaires
    Hey yo, faut pas violer la loi du silence
    Hé gros, balance, et nous du haut d´un pont on te balance


    Refrain


    Dry
    Si t´étais vraiment mon pote tu l´aurais pas fait
    T´as gaffé, au lieu de fermer tes dents, gros, t´as bavé
    On m´a dit pas sous les coups mais face à la tôle t´as perdu tes couilles
    Tu flippes du mitard et des embrouilles alors tu t´affoles
    Fais donc pas trop ta folle à frimer devant les halles mec
    Moi je rafale les putes qui renseignent les decks
    Si ton seul moyen de survie est de balance
    Ma devise est de balance, toujours un high kick quand ça balance


    Teddy Corona
    Je t´ai fait manger tu m´as fait plonger petit fils de pute
    Tu connais le code de la rue petite langue de pute
    En plus tu me connais, t´es chez toi, j´te hagal
    Je vais te faire mener une vie d´alloc dans mon local
    Six jours sans bouffer, sans boire ni péter
    Tu cries, dans le quartier tout le monde sait que t´es une balance à vie


    Refrain


    Rohff
    Pendant que mes potes se font remonter par l´ADN et les empreintes
    T´as de ces fils de putes qui jouent les chauds, qui portent plainte
    Aux amateurs d´mains courantes, appels anonymes
    J´imagine l´inspecteur a du mal à te suivre à la machine
    Tu frimes devant ta meuf, bluffe ton équipe, tu trahis ton baveux
    Devant les keufs passe aux aveux
    T´es qu´une balance à jamais gravée dans nos mémoires
    Une grosse balance quand ton reflet apparaît dans le miroir
    À ce qui paraît tu descends même plus en promenade au placard
    "  Hechèm" ta famille dans l´tiéquar, tu t´fais hagar .  ..?
    T´as plus qu´à te ranger dans la droiture, changer de voiture
    Devenir un trave, faire une teinture
    On va se venger, ton cul va faire un tour de magie
    Assis sur une bouteille, elle disparaît devant tous les mecs de la téci
    Avec ton gros trou de balle à travers ta bouche
    On peut voir par terre tellement tu peux pas te taire
    Même les petits te disent plus bonjour, mais t´affichent
    Ce qui t´oblige à faire un grand détour pour rentrer parce qu´on t´a mis une fiche


    AP & Rohff
    Tu fais ça sans vergogne, avec nonchalance, balance
    A chaque phrase on devrait te scier une phalange
    Tu tiens plus en place, peur d´avoir une équipe sur le dos
    Si c´est le cas pour t´en sortir faut que tu te surpasses, sale race
    Si tu l´as fait c´est que tu vas le refaire, trahir ton frère
    Alors qu´il voulait se refaire, tu peux en être fier
    Pas de saisie sans indic, nique les poucavs
    dans les histoires à vingt briques ou de la résine de cana
    Quand j´pense que tu faisais le canard pour qu´on te fasse quécro
    Maintenant tu veux nous carna, kâhba sous merde, t´es qu´une serpillière
    C´est de ta faute si des darons se font braquer à la première prière
    T´aurais dû garder le silence pour toi
    On bougera en silence, on aurait jamais dû te faire confiance, balance




  • Lien permanent
  • DonVicenzo Voir le profil de DonVicenzo
  • Posté le 9 février 2004 à 12:30:23 Avertir un administrateur
  • Artiste : Mafia K1fry
    Album : La cerise sur le ghetto
    Titre : Elle



    Karlito
    Elle m´a donné rendez-vous sur le palier, profondeur sous-sol
    Foldingue professeur, elle m´a fait rater l´école
    Retenu ma respiration, elle m´a fourré dans la dope
    La dope me tente, les taupes et les stops ?  
    Main dans la main sur des kilomètres on s´est plu l´un l´autre
    Elle m´a marqué au fer, compris comme un vrai pote
    Elle m´a fait tourner la tête dans le brouillard
    Elle m´a fait délirer, elle m´a mis d´humeur noire certains soirs
    Mais elle, je l´aime Elle m´oblige à crier ma haine
    Vidé le corps comme un raclo au Bois de Vincennes
    Elle m´a levé d´bonne heure pour forcer le bonheur
    On s´est dit oui pour le pire et l´meilleur


    Dry
    Le plus souvent elle t´enrôle dans ses rangs pour l´grade du plus vaillant,
    Tu veux l´rôle Mec tu rôdes souvent dans ses plaines arides à risquer,
    à braquer, à fumer de la weed sans démarquer
    T´es masqué, voilé, sur un fil au bord du gouffre,
    Tu souffres, tu t´étouffes, mais qui pouffe de rire poto ?  
    C´est elle, la traumatisante, la déconcertante, oppressante loi des ruelles,
    Pour ma part elle m´a eu Général à nos jours,
    C´est le jour où la rage pousse à faire des détours
    Mais pourquoi pas un séjour à l´ombre ou ailleurs, mon rêve c´est d´être ailleurs
    Faudrait pas qu´on finisse buté au fusil mitrailleur
    Par ailleurs elle prend mes potes, fait capoter mes jackpots
    Nargue le temps, tu perds ton temps, ici tu perds ton temps
    Les putains de conseils de la rue moi j´en veux plus
    C´est «faites vos jeux, les dés sont lancés, rien ne va plus.»


    Refrain
    Manu Key
    Je l´aime et j´la porte dans mon coeur même si parfois elle est dure
    Quand elle foudroie mes frères et mes soeurs
    Elle m´a dit : ´´même si tu pars loin d´moi
    Je serais toujours là accrochée à toi comme un aimant.´´
    L´hiver, vêtue de blanc ou l´été quand elle rayonne sous le soleil
    Le soir c´est avec elle que je sors, elle m´observe quand je dors
    Elle sait qu´on s´fait du mal quand on s´parle mal


    Rohff
    Elle m´a dit : ´´viens dans le tunnel si t´es un bonhomme.´´
    Comme j´en suis un je l´ai suivie, elle m´a sorti son magnum
    Elle a tiré à côté de ma tête pour m´intimider, véridique, elle m´a laissé repartir
    C´est ridicule parce que je la calcule plus
    Elle devient agressive, possessive, éprise de jalousie dans sa frénésie excessive
    Elle m´a refilé sa maladie, la haine
    Dans son labyrinthe à deux issues, elle m´entraîne à faire comme elle
    Un aller-simple pour manger la gamelle, qui sait le mektub
    Elle avance rapide le jour de mon décès, elle me double
    Elle me trompe, elle sait comment m´feinter, m´corrompre
    Elle se fout de mes sentiments, nuit à ma santé, elle veut pas rompre


    OGB
    Pendant que je bosse pour elle, elle s´empare de moi
    Pendant que je pense à moi elle décide de tout
    Quand je crois que je l´anticipe elle s´occupe de tout
    Remplace le mot ´elle´ par ´la rue´ et tu me comprendras d´un coup
    Elle te promet de prendre des thunes si demain tu squattais le bitume
    Et elle traîne avec l´amertume des mecs qui fument pour une thune
    Tu cherches le pourquoi de sa présence, ça c´est pas d´notre hiérarchie
    C´est malheureux mais c´est comme ça, elle fait partie de celles qui en chient
    Elle m´fait pas perdre tout espoir, malgré elle j´reste un homme heureux
    C´est quand tu t´dis que t´as tout perdu, qu´elle fait de toi ce qu´elle veut
    Au début elle te plaira, à la longue un peu moins
    Hier quand j´pense que tu l´admirais et c´est elle qui te buttera demain
    Elle travaille à la parole parce que t´as mêlé drogue, alcool
    Chez elle tu faisais des idoles quand tu prenais la parole
    Alors avec elle t´as pris conscience de ton palmarès
    J´me rappelle encore d´vos ´´pépère´´, on contrôle à l´aise, laisse


    Refrain



  • Lien permanent
  • DonVicenzo Voir le profil de DonVicenzo
  • Posté le 9 février 2004 à 12:33:41 Avertir un administrateur
  • Artiste : Sniper
    Album : Gravé dans la roche
    Titre : C´que j´ai sur le coeur



    2-0-0-3 j´suis la perdu dans c´putain d´merdier

    Encore un qui s´ plaint, encore un qui raconte sa vie
    Encore un comme t´en entend plein sans jouer les savants
    J´donne ça comme ça vient et ça vaut c´que ça vaut
    J´donne ça bien et après t´en fais c´que tu veux
    Mes paroles c´est p´ t-être du vent
    Mais si jamais elles influent sur les gens
    Va savoir comment ils vont les interpréter
    Ca m´fatigue, ça devient presque décourageant
    Les frères en ont rien à péter d´ la morale et des belles paroles
    Mais j´ compte pas les conforter dans c´ qu´ils pensent déjà
    Du moins j´essaierai car au fond j´suis comme eux
    J´ai pas toujours envie d´ philosopher ou d´ rester sérieux
    Quand ça va pas on l´montre pas, laisse c´est rien
    T´en fais pas, j´suis pas à une déception près
    Il ne peut qu´m´arriver ce que Dieu m´aura prescrit
    Le reste après, on s´prépare à le vivre
    Avant le grand jour du départ définitif
    Est-ce que j´aurai fait mon taf comme il fallait
    Ou bien est-ce que j´suis une tache, un bon à rien
    Ma iv elle tient à rien, j´arrive sur mes 23 ballets
    Allure de gringalet j´ crois qu´ j´ m´ faire avoir à l´usure
    J´assume mon statut de looser, pour l´heure on fait aller
    J´assure le minimum, pasqu´il le fallait

    Rien que j´ raconte ma life
    Le rap c´est ça non ?  !
    Si t´as saisi la vibe alors j´ai fait mon taf non ?  !


    Refrain
    Laisse-moi raconter ma vie, extérioriser
    C´que j´ai sur le coeur, au fond d´mes pensées
    Oh non ouh oh
    Rien à foutre de devenir une célébrité
    J´suis pas mieux qu´un autre tel est la vérité
    Aketo !  !
    Oh oh oh

    Les souvenirs s´entassent dans ma mémoire
    La face dans le miroir nous renvoie cette image du gosse que j´étais
    L´âge de l´innocence, le passage à l´adolescence
    On naît, on vit, on meurt, on pleurt, on s´marre
    On s´sert les coudes, on s´aime, on s´déteste, on s´marche dessus
    Ecoute, le temps s´écoule et on s´tape
    J´arrive à un stade où j´peux plus resté instable
    J´suis d´ceux qui fonctionnent à l´instinct mais est-ce fiable
    J´profite de l´instant
    J´tue le temps comme je peux
    J´réponds présent, toujours op tant qu´je peux
    Tant qu´j´ai pas perdu l´envie de continuer le combat contre qui
    Mon pire ennemi, autrement-dit moi
    Le rap, ma thérapie, mon confessionnal
    Du terre à terre papi, rien d´exceptionnel

    Rien que j´raconte ma life
    Le rap c´est ça non ?  !
    Si t´as saisi la vibe, alors j´ai fait mon taf non ?  !

    Refrain

    Laisse-moi raconter ma vie, extérioriser
    C´que j´ai sur le coeur, au fond d´ mes pensées
    Oh non ouh oh
    Rien à foutre de devenir une célébrité
    J´suis pas mieux qu´un autre tel est la vérité
    Aketo !  !
    Oh oh oh

    Le temps passe à une vitesse qui me dépasse
    On vit tous avec l´angoisse qu´un jour on y passe tous
    Parce que tous simples mortels
    On va tous crever d´une matière ou d´une autre
    Et y aura personne à la rescousse
    Souvent j´me rappelle
    Que d´un moment à l´autre on peut passer de l´autre coté
    Tous logés à la même enseigne
    A la médecine douce ici-bas on se soigne
    La vie est faite de signes
    Encore faut-il qu´on les voit
    Un voile devant les yeux, ici on marche à la vaille
    Au radar, tu t´laisses bouffer par la routine
    Au fond cette vie me va bien
    J´vais bien finir pas croire
    Qu´en fait dans la de-mer au moins on est au chaud
    Faut toujour tirer le meilleur parti d´une situation
    Aussi merdique soit-elle faut relativiser
    Et si jamais on s´en sort on l´aura pas volé
    Si Dieu l´aura voulu
    Tu peux m´jalouser le peu qu´jai me jeter l´oeil
    Aketo évolue

    Rien qu´tu raconte ta life
    Le rap c´est ça non ?  !
    Si t´as saisi la vibe, c´est qu´on a fait not´ taf non ?  !

    Refrain x2

    Laisse-moi raconter ma vie, extérieuriser
    C´que j´ai sur le coeur, au fond d´mes pensées
    Oh non ouh oh
    Rien à foutre de dev´nir une célèbrité
    J´suis pas mieux qu´un autre tel est la vérité
    Aketo !  !
    Oh oh oh

    Laisse-moi raconter ma vie, extérieuriser
    C´que j´ai sur le coeur, au fond d´mes pensées
    Oh non ouh oh
    Rien à foutre de dev´nir une célèbrité
    J´suis pas mieux qu´un autre tel est la vérité
    Aketo !  !
    Oh oh oh






  • Lien permanent
  • DonVicenzo Voir le profil de DonVicenzo
  • Posté le 9 février 2004 à 12:34:32 Avertir un administrateur
  • Artiste : Sniper
    Album : Gravé dans la roche
    Titre : Y´a pas de mérite



    Yeah hey yeah yeah
    Y´a pas d´mérite, oh no, oh no


    Tunisiano
    Eh j´m´en fous d´ta vie, me parle pas de tes exloits
    De tes histoires d´bandits et des tes 2 mois d´card-pla
    J´respecte les vrais pas ceux qui aiment s´la raconter
    Qui donnent d´mères en pleure d´vant les pénitenciers
    Voleurs invétérés, au portable dans leur cellule
    Du shit aux pillules, qui sont prêts à tout pour manger
    Incrédules, max tolards qui coffrent un 50G
    Un cul ou un sac-à-dos, p´t-être à la r´cherche de leur point G
    Privé d´ta famille tout d´abord, seul à chialer
    Maint´nant tu rêves de liberté mais fais gaffe aux miradors
    Et une fois dehors là tu diras qu´t´as assummé,
    Qu´t´auras fait ta peine sur un pied et tu joueras le mec hardcore
    Te-bê, y´a pas d´mérite à avoir fait du placard
    Si t´es béton c´est qu´t´as pas été en m´sure de les ber-bar
    Dès l´départ tu gruges mais là t´as pas fait l´bon choix
    Entre l´avocat qui connait la loi et l´autre qui connait l´juge
    Oui l´Etat t´as tué
    T´es rentré en tant qu´agneau, t´en est r´sorti parano
    Depuis c´est l´silence des agneaux
    Et rapelle-toi, au lieu d´te venter et jouer l´beau, dis-toi
    Que les vrais numbo sont ceux qui n´en parlent pas


    Refrain
    Se croire fort quand on est faible
    Se croire digne quand on l´est pas
    Quel talent, quelle valeur
    Ne pas jouer dans les règles
    Vouloir le mérite qu´on a pas
    Quelle vertue, quel honneur
    Se croire fort quand on est faible
    Se croire digne quand on l´est pas
    Quel talent, quelle valeur
    Ne pas jouer dans les règles
    Vouloir le mérite qu´on a pas
    Quelle vertue, quel honneur


    Aketo
    Le mérite c´est c´qui rend une personne digne d´estime
    Beaucoup veulent en tirer gloire et n´en ont aucun
    OK, t´emballes pas si vite
    Arrêtes de croire qu´on va t´décerner une médaille pour ton vécu
    C´est comme les enfants d´stars qui ont toujours tout eu
    Et qu´on retrouve du jour au landemain sous les projecteurs
    On t´a maché l´travail c´est sûr ça aide
    Y´en a qui s´cassent le cul et qui perceront jamais
    Des talents laissés dans l´oubli faute de piston
    Pas d´mérite à laisser une femme seule élever son fiston
    Cracher sa semence et ne pas vouloir assumer
    Tu t´es sauvé, t´as pas assuré, matte les conséquences
    Aucun mérite à faire la misère aux plus faibles
    Savater sa meuf ou arracher le keus des vieilles
    Où est l´mérite à glorifier la misère
    En faire son fond d´commerce en jouant la carte de l´émotion
    Et on est tous à fond d´dans devant leurs émissions
    La télé s´met à fabriquer des stars de la chanson
    Moi-même j´ai pas d´mérite à dire si t´as du mérite ou pas
    J´sais qu´j´en ai peu par rapport à mes rents-pa


    Refrain
    Se croire fort quand on est faible
    Se croire digne quand on l´est pas
    Quel talent, quelle valeur
    Ne pas jouer dans les règles
    Vouloir le mérite qu´on a pas
    Quelle vertue, quel honneur
    Se croire fort quand on est faible
    Se croire digne quand on l´est pas
    Quel talent, quelle valeur
    Ne pas jouer dans les règles
    Vouloir le mérite qu´on a pas
    Quelle vertue, quel honneur


    Black Renega
    Te sens-tu fort quand tu lèves la main sur ton gosse
    Quand il part à l´école avec des bosses, dis-moi
    Te sens-tu fort quand sous alcool tu frappes la femme
    Quand elle a peur, quand ses yeux s´remplissent de larmes
    Hey te sens-tu fort
    Quand tu prends soit-disant des vacances
    Quand tu pars à l´étranger pour aller briser une enfance
    Te sens-tu fort
    Quand tu vends la mort en-bas dans la rue
    Quand tu profites de la faiblesse d´une âme perdue
    Quand tu insultes ou parles mal à celle qui t´as porté pendant 9 mois
    Te sens-tu fort
    Quand tu racket ou victimises quelqu´un qui est plus faible que toi
    Te sens-tu fort mais dis-moi où est l´mérite
    J´arrive pas à comprendre, peux-tu m´expliquer
    Sur ton cas faut qu´tu médites
    Man ouvre les yeux et vois la vérité


    Refrain
    Se croire fort quand on est faible
    Se croire digne quand on l´est pas
    Quel talent, quelle valeur
    Ne pas jouer dans les règles
    Vouloir le mérite qu´on a pas
    Quelle vertue, quel honneur
    Se croire fort quand on est faible
    Se croire digne quand on l´est pas
    Quel talent, quelle valeur
    Ne pas jouer dans les règles
    Vouloir le mérite qu´on a pas
    Quelle vertue, quel honneur



  • Lien permanent
  • DonVicenzo Voir le profil de DonVicenzo
  • Posté le 9 février 2004 à 12:37:09 Avertir un administrateur
  • Artiste : Serum f/ Kayliah
    Album : On vit comme on peut
    Titre : Vis à fond



    Refrain (  x2)
    Kayliah
    Aujourd´hui j´ai envie de me sentir bien
    De pas penser à demain
    Vivre le moment présent ici et maintenant


    Alcide H
    Je mène pas la vie de rêve mais une vie de crevard
    Il faut que j´ai le sourire aux lèvres avant de crever que je crève l´abcès
    Vers un kif sans trêves sans tousser sur des projets sans stress
    Sans traitres mais des potes qui s´entraide mec
    La vie est courte et j´ai pas le temps de me prendre la tête
    Sur des problèmes de merde en squatant les bancs de la tess´
    Prendre un pete et fumer à me péter le crâne
    J´ai pas le time car tout ca c´est du blé que j´crâme
    C´est grave de perdre son temps à chialer
    Faut se laisser aller profiter de chaque instant et laisser parler
    Les putes, les pitres au bout de la vie c´est un seul chapitre
    Un parcours à risque où les flipettes perdent très vite
    Y´a pas d´arbitres donc gère ton truc et vis à fond
    Avec les gens ou t´as fonsdé les vie à fond
    Et profite tant que t´es jeune sans attendre
    Car c´est mort pour la marche arrière à 40 ans


    Refrain (  x2)
    Kayliah


    Danny Boss
    Quand y´a pas de tune les temps sont durs
    Mais quand même je vis à fond
    Mon futur c´est de voir grandir mon petit garcon
    Donc sans modération la vie je la consomme
    C´est comme ca que je fonctionne
    Je balance des voyelles et puis des consonnes
    Avant que mon heure sonne je m´efforce de kiffer
    Je fume je bois et puis j´ken
    C´est ca qui fait que j´ai pas le temps de chialer
    Mec tu dis que la vie est une chienne mais toi t´es vernis
    Pense plutôt a ceux qui travaillent à la chaine
    Aux gens que t´aime et qui sont parti avant l´heure
    Tu pigeras qu´il faut kiffer la vie au lieu d´être un branleur
    Un glandeur ou un de ces mecs qui craquent
    J´te raconte pas des cracs, la vie est courte
    Il faut qu´on s´éclate quitte à prendre des claques
    En effet faut se battre pour ne pas pourrir en bas
    Si tu le fais pas pour toi fais le au moins pour tes rent-pa
    Nique les remparts et tous ceux qui t´empechent d´avancer
    Dans la vie fait ce que t´aimes et te laisse pas devancer


    Refrain (  x2)
    Kayliah


    Kayliah
    Apprécier chaque moment, profitez-en tant qu´il est temps
    Fais toi une vie en grand
    Toujours aller de l´avant sans oublier c´qui compte vraiment
    Je veux voir les gens rire plus souvent
    On a tant de choses à faire, tant de choses à voir,
    Recommencer nos vies, il n´est jamais trop tard
    On a tous eu des coups durs, des moments ou tout était noir
    Je sais que le bonheur nous attends tous quelque part


    Refrain (  x2)
    Kayliah


    On a qu´une vie faut la kiffer
    Maintenant ca pote, vis a fond mec
    Compte sur personne
    Vis à fond, Serum, Kayliah ouais kiffe ça



  • Lien permanent
  • DonVicenzo Voir le profil de DonVicenzo
  • Posté le 9 février 2004 à 12:38:44 Avertir un administrateur
  • Artiste : Mafia K1fry
    Album : La cerise sur le ghetto
    Titre : Liberta



    Mista Flo
    J´t´appelle de ma cellule dedans on est 4
    Y´en a qui prennent la pilule mais moi j´reste black
    Je tiens le coup, barreaux grillagés malgré l´âge que j´ai
    Difficile de t´imaginer les grosses boules que j´ai
    J´attends l´auxiliaire et la gamelle,
    J´espère qu´cet enculé va me ramener mon shit en lamelle
    J´suis tombé pour une connerie,
    J´avais besoin d´oseille, de respect, pas de plan de taspé


    Karlito
    Ça tourne autours du canabis
    Le 1er du mois c´est Canal +, ça se branle sur les fouffes de M6
    Puis on en parle en promenade pendant que les arrivants pètent un câble,
    gonflés à bloc comme des grenades
    Les dealers font ménage avec les dealers,
    Les braqueurs avec les braqueurs et les killers avec les killers
    Et quant aux pointeurs, descente en mandat d´dépôt,
    La roue te retrouvera et te mettra paro


    Selim Du 9.4.
    Le compteur bloqué sur les mois qu´il me reste à faire
    Je repense à mon affaire et à l´oseille que j´aurais pu faire
    Dehors, j´entends les pas du maton, le bruit des clés dans la serrure, ça va chier
    Dès que je sors, tous ces keufs à qui je (  censuré)
    On veut des sous, ta justice, je l´encule
    Nique sa mère le procureur, ces fils de pute m´ont jugé sur ma couleur


    Rohff
    Putain les mecs ma génération, ouech, que sont-ils devenus
    Toute ma ville en calèche je vois plus personne à l´avenue
    Ouech boulette à titi qui m´écrit du tarmi J´suis sous contrôle judiciaire
    J´peux pas faire le permis Pour des détenus on vient représenter
    Bissenti à Bois d´Ar, Tinta à la Santée Mandjao,
    Daga, gardez le moral et la santé
    Pour les meufs à la M.A.F., celles qui ont accouché là-bas
    Nique les matons, faudrait qu´on se fasse un concert là-bas
    Lyrics criminels, le son des assiettes, la correctionnelle
    J´vous souhaite des grâces, vices de formes, la conditionnelle
    Liberta aux daronnes qui éprouvent beaucoup de peine
    L´amour de l´argent rend aveugle, et les potos enchaînent les longues peines
    Rêvent d´une vie plus saine, en cavale à la trentaine
    Hommage à ceux qui sont décédés, aux heps qui cantinent notre CD
    Fais-le péter par la fenêtre si tu descends pas en promenade
    C´est fouleck, c´est la B.S., c´est pas la même limonade

    Dry
    Seul décor une porte scellée, juste la tétée et j´ai l´air de peiner
    Pour 2 ans fermes traîner devant la proc, cette traînée, quite à traîner
    J´préfère traîner les pieds dans les rues qu´au mitard
    Un mec de Marseille m´a reconnu
    J´l´reconnais, on s´connaît sauf son cellulaire s´est kané
    Reste sans voix comme ligoté sur une voie
    À ce qu´on dit c´est toujours plus dur la première fois (  Liberta, Liberta)


    Demon One
    Autours de moi ça parle de grâces et de remises de peine
    J´attends la conditionnelle mais d´après le juge c´est pas la peine
    Mais nique sa mère j´fais ma peine sans appel, de ma cellule j´passe mes appels
    Les bonhommes répondent à l´appel
    Ici j´ai qu´un matricule et mon pécule pour cantiner
    Retour de promenades, j´attends qu´le maton rapporte le courrier
    J´me suis inscrit au sport pour passer le temps et garder la forme
    Même en taule j´garde le moral faut pas que j´mendorme
    Mec je suis tellement ouf qu´ils veulent que je passe devant les psychiatres
    Ils savent pas qu´à l´armée déjà j´étais réformé P4
    J´arrête pas d´écrire pour qu´ces pédés m´envoient en CD
    Je me suis évadé pour venir poser sur ce CD


    Rim-k
    J´arrive discrètement comme quand on te viole dans les douches
    C´est la 2ème fois qu´on t´encule mais cette fois c´est pas l´rnouch
    500 voyous parqués dans l´building
    Ça se fait des chauffes en attendant les cantines
    Ça chouff, en promenade ça fait les 100 pas
    Des mecs qui se sentent pas, des cas sos en voie de disparition
    C´est chaud tout le monde sort mais sauf toi
    Tombé par une pourliche mais trahi par tes paluches
    Ton cellulaire, un toxo, un cleptomane, un Kossovard ou un Russe
    Dans l´immeuble tu trouves toutes sortes de drogues
    Pourtant au parloir on t´examine la rondelle
    Avec du shit et toutes sortes de trocs
    Le manque d´hygiène, les yoyos, la rengaine
    Certains iront jusqu´à sucer l´proc



  • Lien permanent
  • DonVicenzo Voir le profil de DonVicenzo
  • Posté le 9 février 2004 à 12:39:21 Avertir un administrateur
  • Artiste : Mafia K1fry
    Album : La cerise sur le ghetto
    Titre : Rabzouz




    Refrain
    OGB & Rimk
    Être étranger à Paris une vie, une aventure
    Mafia africaine on t´raconte nos mésaventures
    Aux mangeurs de traâm qui triment qui rament
    À nos petits minots qui font le ramdam
    Une vie, une aventure, Mafia Africaine on t´raconte nos mésaventures
    Aux mangeurs de traâm qui triment qui rament
    A nos petits minots qui font le ramdam


    Rim-K
    Rabzouz ou Rabzounette
    On s´en bat les couilles que tu sois honnête, ou bicraveur d´savonettes
    Fils d´immigré qui veut pas s´soumettre, originaire d´Hammamet, Oran, Ouarzazat
    Marqué par la vie et le soleil comme à Bagdad
    A la casbah y´a pas que des grenailles y´a des grenades
    Sur nos terrains vagues ça déborde de Ronaldo
    Et nos soeurettes sont pas bonnes qu´à bosser au Mac Do
    Rabzouz d´Algérie, du Maroc ou de Tunisie
    A toute la jeunesse, à tous les gens blessés
    par la mort de Hasni ou Matoub Lounès
    Les pères de famille solides comme des rocs,
    mangeurs de trame qui triment qui rament
    Et les chauffeurs de taxis comme Youness
    A tous ceux qui me connaissent, les gros rebeux costauds comme Conan
    Avec une moustache, même les "  espèces de connasses"
    Ceux qui marchent pieds nus au bled et en France ont des trous pleins les godasses
    Qui t´attaquent à la caillasse, les dégueulasses, les plus tenaces


    Demon One
    Freestyle, rabzouz mets ta blouse
    Prépare le mouton prépare ton douze de Marocco, gares ton auto
    Avec ma tête d´Arabe j´passe pas les barrages ni les douanes
    Mon frère s´appelle Halim et je côtoies que des Moussa et des Rédoine
    J´suis le genre de mec qui préfère les merguez aux saucisses
    Un bon tajine à 6 de Marackech ou bien d´Tunis
    J´viens de l´Algérie là où on trouve les plus belles moustaches
    C´est le rap des bougnoules Mafia k´1 Fry accomplit sa tâche


    Refrain


    OGB
    Sheba, sheba, vas-y fais nous ta danse du ventre
    Rabzouz rabza, on frappe pas, direct on rentre
    J´suis pas un fils de marquis ni de (  censuré)
    C´est rare qu´ils me disent wesh lebess !  
    Toujours il m´rabaisse "  sâbhi"
    J´représente familles nombreuses et clandos qui vivent sans taff
    Du bled à mon tiequar ceux qu´on inscrit à la CAF
    J´déboule à chameau dans le rap et je veux mon oasis
    Normal que je sois à l´aise "  hella belek" OG Bessif
    J´suis à l´image de mon village, du bled, des faux barrages
    Etranger à Paris, une vie de merde peu importe ton âge
    Aux mangeurs de traâm et de Tajines, d´Oran, Mostaganem jusqu´à Médine


    Selim Du 9.4
    Etre cousins maghrébins on fait le Hip Hop
    On ne sait pas que braquer on sait aussi breaker et hop, un tour de coupole
    J´ai copié les pas des clips moi aussi j´ai la parabole, et la coupe à la bol
    Mes voisins en ont ras le bol ils veulent signer une pétition
    J´leur ai fait un couscous pour qu´ils « ferme ta gueule »
    Entre une rixe de clando, au mousse et une ronde de anouch
    Les mecs qu´ont attrapé Larbi et Mouss sur les puces piratent
    Noos Selim du 9.4 d´un ptit pas racailleux
    comme Selim Ben Achour à la coupe du monde
    Représente les tounsie (  Rabzouz, Rabzouz)


    Demon One
    J´préfère ma chorba et mes bricks
    Remballe ton cassoulet, j´suis fier d´être rebeu
    J´peux pas trahir mon couscous au lait caillé
    J´ai passé toute ma jeunesse à racailler
    Fidèle au survêt même quand il caillait
    J´suis paré mec, j´prends des thunes sans ratailler Akim
    Un mec, tout keus qui passe son temps à tailler, les gros


    Rim-K
    Comme le gros Nacine, le gros Nordine, mes potos
    Les Algériens, danger ils ont du mal à nous gérer
    Les Algériens, danger le passé on l´a mal digéré


    Refrain





  • Lien permanent
  • z0z0 Voir le profil de z0z0
  • Posté le 9 février 2004 à 12:40:32 Avertir un administrateur
  • Et dire que des gens trouve ça bien...
  • Lien permanent
  • DonVicenzo Voir le profil de DonVicenzo
  • Posté le 9 février 2004 à 12:43:21 Avertir un administrateur
  • Artiste : Rohff
    Album : Le code de l´honneur
    Titre : Rohff vs l´État


    Ewah, Come on, Wow Wow Wow Wa
    Come on, Come on, Come on
    Et si on s´tapait un délire...
    Fouleck, hardcore sur l´instrumental.
    Aw !   Universel soldat Comoria.
    Y´a quoi, Rohff, qu´est-ce qu´y´a. K´1Fry Mafia.
    Clan, Clan, GRA, Manama, ici c´est Rohff.
    Come on

    Soldat en cavale, dernière escapade, j´galope, j´cavale,
    À travers la jungle urbaine j´tape mon délire sur l´instrumental, Ewah !  
    Mon instinct animal, vient d´se réveiller, j´ai la dalle, les crocs.
    Mec de cité suspecté comme illégal, négro,
    Cramé, à tous les coins d´rue, armé jusqu´aux dents,
    Jamais j´m´avoue vaincu, comme Khaled Kelkal,
    À mes trousses, j´ai l´État mon principal rival.
    Entre nous y´a pas d´rapport amical, ça s´annonce radical.
    J´suis prêt à mourir pour ma cause, parce que l´amour me recale.
    J´ai l´sheitan qui m´propose plein d´choses, j´ricane.
    Tous mes frères au car-pla, scandale.
    De cette société j´vais en faire tout un plat,
    J´n´irais pas au service militaire, de naissance j´suis soldat universel.
    Transféré du bled à la France, j´ai traversé le ciel,
    Rôdé par ton système, endurcit par excès d´souffrance.
    Comprends par ce thème que j´ai opté pour la résistance.
    En conséquence, dans ton jeu j´suis plus interne mais externe,
    Tout est vide non j´veux pas subir ton esclavage moderne.
    J´ai pris conscience ta bourgeoisie m´a servit de lanterne,
    Il est temps d´mettre un terme à cette misère qui nous consterne.
    A travers son règne l´état blasphème parce qu´il nous berne,
    Il veut qu´on s´plie mais y´a que devant dieu qu´j´me prosterne.
    Ramène qui tu veux, ça va barder, enfourayer, ça va bombarder, j´vais défourailler.
    Dehors c´est désert, ça pue la misère, qu´il caille sa mère,
    Une atmosphère de guerre, mon frère.
    J´tape mon délire, hardcore comme l´instrumental,
    Rohff vs l´état, croisons le fer que ça fasse mal.


    Refrain
    Come on, Come on, Come on, Come on
    Dis moi !   quoi, qu´est-ce qu´y´a ?   K´1Fry Mafia.
    Y´a quoi ?   Dis moi. Y´a quoi ?  
    Et si on s´tapait un délire sur l´instrumental, Ewah, Rohff
    Ewah, K´1Fry Mafia. Y´a quoi ?   Y´a quoi ?  
    K´1Fry Mafia. Y´a quoi ?   Qu´est-ce qu´y´a ?  
    Dis moi. Dis moi !   Y´a quoi ?  
    Come on, Come on, Come on, Come on


    J´veux pas m´soumettre à l´esclavage moderne de l´état.
    Y´a quoi ?   Universel soldat, K´1 Fry Mafia !   Y´a quoi ?  
    Pour un flicard, opération vendetta !   Y´a quoi ?  
    J´tire dans l´tas, ça fait ratatata.
    Issus d´un peuple qui a trop souffert, Comoria,
    Prenez garde, calibrés parés pour la guérilla.
    Qu´est-ce qu´y´a ?   Cette société j´vais en faire tout un plat.
    J´viens faire des dégâts, pour tous mes gars au car-pla.
    J´veux pas m´soumettre à l´esclavage moderne de l´état.
    Y´a quoi ?   Universel soldat, K´1 Fry Mafia !   Y´a quoi ?  
    Pour un flicard, opération vendetta !   Y´a quoi ?  
    J´tire dans l´tas !   ça fait ratatata.
    Issus d´un peuple qui a trop souffert, Comoria.
    Prenez garde, calibrés parés pour la guérilla.
    Qu´est-ce qu´y´a ?   Cette société j´vais en faire tout un plat.
    J´viens faire des dégâts, pour tous mes gars au car-pla.


    C´est un festival, l´État défile dans l´9.4 comme au 14 juillet,
    J´sors la patate, ils sont pas loin, ça va chier.
    J´suis dans mon élément, mon secteur, mon environnement.
    Trop tard pour reculer, pas d´regrets, pas d´sentiments.
    Pourtant conscient, j´suis mort étant vivant.
    Dans l´113 clan, on a toujours plaint le syndrôme de survivant.
    Y´a pas l´feu, y´a pas drah.
    Enfin j´aperçois la bac là-bas y´a pas plus de cent pas.
    Comme quoi y´a qu´les montagnes qui s´rencontrent pas.
    Ils m´voyent pas, j´ouvre le feu, ça fait ratatata.
    Trop bien j´suis gaz, ca couille, y comprennent pas.
    Ca vient d´où ?   Ca vient d´Vitry, coup d´kalashnikov.
    Brise le pare-brise, part en couilles sur l´trottoir, catastrophe !  
    Yeah qu´est-ce c´que j´aime autant plaire un feu d´artifice,
    Mais ce dernier est plus beau car il symbolise nos sacrifices.
    Hommage à Malik Ousekine, Ibrahim Ali,
    Tous les expulsés, des Comores à l´Algérie et le Mali.
    Pour tout le mal qu´ils ont causé à mon continent l´Afrique.
    Envoyez-moi Bob Denard, j´lui vide le chargeur, l´automatique.
    Entre-temps, j´vois la Brink´s qui passe,
    à c´t´heure-ci j´ai plus rien à perdre donc nique sa race.
    J´vise, éclate les pneus, l´fourgon bascule puis s´renverse,
    J´défouraille dans la carrosserie que les bastos transpercent.
    A travers la fumée, j´perçois trois âmes qui s´élèvent vers le ciel.
    Il en reste un, le conducteur faut qu´j´le crève.
    J´m´approche, doucement mais sûrement même si c´est auch,
    L´état c´est l´prix sur l´béton une balle qui ricoche,
    Il m´semble que j´l´ai touché mais c´t´enfoiré s´accroche,
    J´tire à droite pour le tromper car j´arrive par la gauche,
    J´parviens à troubler son attention, c´est dans la poche,
    à p´tites foulées j´arrive vers lui, et puis décroche.
    J´ouvre la portière du fourgon, tombe sur le magot,
    J´sors le chariot, tout ça c´est pour mon ghetto.
    C´n´est pas une charité, en fait la vérité,
    C´est qu´on a récolté, qu´une p´tite partie du cash qu´on a hérité, mérité.
    A l´occas, j´ref´rais des casses.
    On m´signale qu´y´a des flash infos sur mes dégâts.
    Faut qu´j´me casse, mon Bario !  
    Avant j´ai une mère à embrasser, ensuite tu connais l´scénario,
    J´ai un max de porcs à effacer, avant d´trépasser.

    Ewah Come on, Come on, Come on, y´a quoi ?  
    Dis moi. Qu´est-ce qu´y´a ?   K´1 Fry Mafia. Y´a quoi ?  
    Dis moi. Rohff. Soldat Comoria. Ewah. Leila Rami. Gra, Manama.
    9.4. 4 soit, 400 hardcore connard. 5, 6, 7, 5, 6, 7 ma station.
    J´veux pas m´soumettre à l´esclavage moderne de l´état.
    Y´a quoi ?   Universel soldat, K´1 Fry Mafia !   Y´a quoi ?  
    Pour un flicard, opération vendetta !   Y´a quoi ?  
    J´tire dans l´tas, ça fait ratatata.
    Issus d´un peuple qui a trop souffert, Comoria,
    Prenez garde, calibrés, parés pour la guérira.
    Qu´est-ce qu´y´a ?   Cette société j´vais en faire tout un plat.
    J´viens faire des dégâts, pour tous mes gars au car-pla.
    J´veux pas m´soumettre à l´esclavage moderne de l´état.
    Y´a quoi ?   Universel soldat, K´1 Fry Mafia !   Y´a quoi ?  
    Pour un flicard, opération vendetta !   Y´a quoi ?  
    J´tire dans l´tas, ça fait ratatata.
    Issus d´un peuple qui a trop souffert, Comoria,
    Prenez garde, calibrés parés pour la guérilla.
    Qu´est-ce qu´y´a ?   Cette société j´vais en faire tout un plat.
    J´viens faire des dégâts, pour tous mes gars au car-pla.
    J´veux pas m´soumettre à l´esclavage moderne de l´état.
    Y´a quoi ?   Universel soldat, K´1 Fry Mafia !   Y´a quoi ?  
    Pour un flicard, opération vendetta !  
    J´tire dans l´tas, ça fait ratatatata. Ewah, ewah, ewah.



    Revoir la pub

    ->Réservez votre nom de domaine! Trucs, astuces, ateliers pour créer son site


  • Lien permanent
  • DonVicenzo Voir le profil de DonVicenzo
  • Posté le 9 février 2004 à 12:49:11 Avertir un administrateur
  • Artiste : Mafia K1fry f/ Lara
    Album : La cerise sur le ghetto
    Titre : Official



    Refrain
    Lara
    Mafia K´1 Fry official, official, official
    Mafia K´1 Fry official, official, official
    Un instinct de survie
    J´ai forcé le destin
    Pas besoin
    Envie d´exister, envie d´exister
    Ton destin MC
    Essaies pas de m´arrêter
    Trop puissant, pourquoi résister


    AP, RIMK & ROHFF
    Chez nous on est tous lassé de rêver
    Car la vie est dure comme le banc d´une G.A.V.
    Ouais gros on a grandi à la V Comme voleur, comme violence,
    Comme voyou, comme vaillant, comme Vitry, les mecs téh bekli
    En chaleur, devant une banque, comme face à une pute en vitrine
    Une vie triste c´est pour ça qu´on a pas tout le temps envie de rire
    Bref comme tout le monde, on s´tape des délires
    Des barres dans le ventre, bref comme tout le monde
    Si t´es drôle comme Bigard, j´mange une crampe
    Toujours un sale regard quand on se marre
    Ça crie, ça pleure, t´as peur, tu crois qu´on se bagarre
    Plus besoin qu´on nous présente
    On a la tchatche, on sort d´un BEP vente C.P.P.N.
    Toute ma banlieue en Airmax TN
    A 18 ans en 3ème dans le virage, en Citroën, en Fiat Tipo
    On marche avec des blancs qu´attaquent comme Michael Owen
    Hein p´tit con t´as la haine on a l´sum, bouge en soum
    P´tits jeunes arrogants qui cognent comme Brahim Asslum
    Gamberge d´ancien c´est mon destin qui s´mélange avec le tien
    Et le sien et ne forme qu´un Mafia K´1 Fry, n°1 dans le ghetto,
    Tu verras nos blazes au dépôt Crapulax comme Tuco .  ..


    Refrain


    RIMK
    J´veux une meuf comme cette musique trop bonne,
    Official d´où je viens, on ouvre les coffres forts,
    Même avec un trombone on se démerde
    Reçois-nous avec des verres de cristal
    On a le mérite de s´en sortir, avec des vies agitées comme la Route du Rhum
    T´es pas au courant, on t´fusille et on porte la couronne 9.4 l´usine,
    on s´dépose la cerise sur le ghetto, negrito
    Au fantasme qui donnent du rêve comme à Caracas,
    Sous ta carapace de voyou bouges ta carcasse
    C´est yo, yo, miss t´es prise en chasse
    Quand on arrive on casse le ghetto
    Et prend ta défense pour les potos sous défonce
    Ceux qui traînent en bas des tours, pas celles de la Défense
    Si tu cherches les plus ghettos, t´as ta réponse.


    Refrain


    MOKOBE
    Dix personnes paraissent cinq à l´étroit comme dans un train à couchettes
    On embarque la recette de vos soirées jet set
    Chez nous on marche pas les cheveux gominés
    Les jeunes nous ont nominés
    Et on est là pour dominer Mafia K´1 Fry official pour toute l´année,
    Tu sais, et loin des pétasses cocaïnées


    Rohff
    A cause de l´Etat on trime, d´où on vient on se fait trouer comme dans Scream
    On se fait trouer parce qu´on est doué
    Que dans le crime, victime d´une détresse sociale y´a peu de temps
    J´étais dans une suite cinq étoiles repensant au casse dalle à la catalane
    qu´on partage à l´arrière du 183
    Aujourd´hui official on fait 113


    Refrain




  • Lien permanent
  • DonVicenzo Voir le profil de DonVicenzo
  • Posté le 9 février 2004 à 12:49:49 Avertir un administrateur
  • Artiste : Mafia K1fry
    Album : La cerise sur le ghetto
    Titre : Nuage de Fumée 2



    Kery James
    J´sais qu´un nuage de fumée néfaste, te contient
    Parce que dans un simple joint ta rage tu contiens, très bien
    A qui cela profite, dis-moi qui y tient
    Mesquins sont restés ceux qu´ont décidé d´élire certains
    À petit feu mais à coup sûr, tu consumes ton futur
    Ce nuage devient un mur, que tu crois te protéger des coups durs
    En fait, tu sais fuir une réalité
    Ou t´être enfermé dans un vice qui devient vite ton complice de tous les jours
    Laisse-moi m´exprimer à ce sujet et te démontrer le jeu auquel tu es sujet
    On t´a vu, spliff à la bouche dans la téci,
    Déambulant dans les rues sans même faire gaffe aux plus petits
    Malheureusement, on t´a également montré l´exemple
    On aurait pu souhaiter que cela t´aurait servi d´exemple
    Mais incapable à ce jour d´assumer tes responsabilités
    Tu préfères leur dire «je vais te savater si je te vois fumer»
    Comme si cela t´avait empêché de le faire
    Regarde comme tu t´affaires vers ce qui mène à l´enfer
    Et rappelles-toi qu´au départ t´as pensé pouvoir gérer
    Maintenant t´allumes un spliff avant même d´avoir déjeuné
    Un nuage de fumée, infâme, enfume ton âme
    En vain, t´essaies de semer les drames qui consument ton âme
    Accepte qu´à l´évidence une dépendance s´établit
    Tu noies ton cerveau dans l´absence, peu à peu tu t´oublies
    Simulacre au goût âcre d´une vie qui t´a fait battre en retraite
    Parce que t´es devenu ce que t´as pas voulu être
    Si la vérité j´viens faire éclater
    C´est sûrement que j´me trouvais dans un moment de lucidité
    Car un nuage de fumée m´a trop souvent ralentit
    Pervertit les pensées ou ramollit l´esprit
    Et je prie pour que mon petit frère n´en soit jamais épris
    Et je prie pour que ce vice s´éloigne à jamais de ma vie


    Refrain
    Dans un nuage de fumée
    T´essaies d´oublier
    tes projets s´évaporent (  tu noies tes déceptions)
    S´envolent tes ambitions (  ta rage tu contiens)
    Dans un liquide nocif
    Tes rêves sont dilués
    Tes projets s´évaporent (  tu noies tes déceptions)
    S´envolent tes ambitions (  ta rage tu contiens)


    J´sais qu´un liquide fluide nocif t´atteint
    Puis soudain le mal qu´il contient déteint sur tes traits
    Là tout devient abstrait tu tires un trait sur le respect
    L´inconvénient tu sais c´est qu´avant de penser tu fais
    C´est vrai, Combien de tes refrès ont dit maîtriser l´alcool
    Mais sont tombés sous son effet quand un liquide fluide nocif coule dans ton sang
    Je sais qu´en quelques temps tu te sens un combattant
    Un guerrier, un chevalier, tu penses te passer d´allié
    Tu fais des trucs de fou à lier, damné
    Pires encore sont ceux qui ont détruit leur famille, battu leur femme maltraité leur gosse
    Dans un simple verre leurs rêves se condamnent
    Lorsqu´on est devenu c´qu´on a pas voulu être
    Par cette vie, déçue S´autodétruire, voilà ce qu´on se met en tête
    Et ça c´est vrai, pour toi, lui et moi
    On se maintient sur le fil de la vie jusqu´aux faux-pas
    As-tu observé la tristesse de ceux qu´ont perdu leur jeunesse ?  
    Donc se noient dans l´ivresse
    Ont des blessures profondes
    Sur leur sort se morfondent
    En fait, quand on s´enferme dans une bouteille
    C´est qu´il y a quelque chose qu´on regrette
    C´est net et clair, ta vie dans le flash est un éclair
    Les conséquences morales sont aussi amères que sévères
    Première chose tu fais du mal à ceux qui t´aiment
    J´ai jamais su pourquoi on fait du mal à ceux qu´on aime
    Est-ce l´extrême profondeur de nos peines qui nous assène
    D´une haine qui, elle, entraîne une violence quotidienne
    Qu´elle soit physique ou morale, perpétrée ou subie
    A chaque fois elle fait mal


    Refrain



  • Lien permanent
  • DonVicenzo Voir le profil de DonVicenzo
  • Posté le 9 février 2004 à 12:50:42 Avertir un administrateur
  • Artiste : Diam´s
    Album : Original Bombattak
    Titre : Suzy


    On m´attends au studio, parait qu´ya un challenge là-bas,
    Parait qu´ya une petite qui dit suzy je la mange là bas
    Bon elle est chiante en plus ce matin chuis pas d´humeur
    J´vais voir son producteur qui pour m´avoir a joué l´allumeur
    Moi c´est Suzy, j´rap et j´déchire
    J´parle de uzy, de rap et d´désir
    J´fais dans la provoc´ ouais, chuis la future missy,
    Chuis une meuf trop top ouais, une bombe et même un missile
    donc faut qu´je crame ma rivale dans l´tournoi,
    Faut que j´mette le paquet sinon la victoire, elle est pas pour moi
    J´avoue c´est l´trou noir, si j´perds c´est la honte,
    Mais chuis pas sournoise, car j´veux percer là-haut
    Tu veux me cerner, j´rap mieux que toi et ta bande,
    Direct quand tu m´écoutes ferme-la cash, et abandonne
    Bon diam´s diamant j´vais lui mettre un perfect
    Elle a à peine laché une phrase que déjà moi j´intercepte
    Tu en dis quoi d´ça, est-ce que tu contestes
    C´est pas un hazard qu´on m´ai pris dans c´contexte moi c´te suzy
    J´vais la rabaisser, l´humi-li-lier, des vannes par mil-li-liers j´vais l´harceler,
    J´vais la li-lier affi-li-liée à aucun groupe, ni lascar ni tribu
    Suzy ;  i-liée au défaite que je distribue
    Moi c´est suzy, j´rap et j´déchire, j´parle de uzy, de rap et d´désir


    Refrain
    Peu importe qui gagne quoi qu´il arrive la coupe est pour moi
    J´fais l´nécessaire pour remporter l´tournoi
    Peu importe qui gagne diamant c´est fulgurant
    Diamant c´est tête d´affiche diamant c´est plus les figurants


    Qu´est-ce qu´elles ont toutes à s´prouver Diamant
    Parait qu´chuis rare, Diamant chuis dure à trouver
    Parait qu´chuis dyslexique car parait qu´j´ai du lexique
    Parait qu´quand j´dit le lesic y´a des filles qui s´disent sceptiques
    Elle est tellement pas connue qu´j´savais même pas qu´elle existait
    Faut pas qu´j´reparte toute nue, faut pas que j´la laisse résister
    Mais bon malgré tout, Diamant, j´ai pas d´handicap,
    J´ai l´flow qui cerne les demoiselles et qui même les handicapent
    Logiquement j´devrais même pas rentrer dans l´jeu
    Mais c´est plus fort que moi j´devrais même pas
    Car c´est dangereux imagine qu´elle me sorte moi
    Et puis j´m´en fou des polémiques, si la fille elle pose et m´nique,
    Moi j´m´en fou du kicke moi je pose drôle et vite
    Bon faut qu´je grouille j´vais être en retard, elle va croire que j´fuie,
    Même si elle sue j´ferais pas d´sentiments, elle verra qui chuis,
    Diamant, je suis la force, elle le légume
    Et j´dé-dé-déguste la fille j´dé-dé-dégomme quand mon flow dé-débute


    Refrain
    Hey Hey quoi qu´il arrive la coupe est pour moi
    J´fais l´nécessaire pour remporter l´tournoi
    Peu importe qui gagne, diamant c´est fulgurant
    Diamant c´est tête d´affiche diamant c´est plus les figurants


    ´´Bienvenue dans original bombattak ce soir
    Pour le fameux clash entre Diam´s et Suzy
    ça va déchirer toutes à vos cassettes´´

    Alors c´est toi la rivale, c´est toi qui face à moi frime
    T´as à peine 15 ans, tu marches de travers 75A de poitrine
    Mais bon, vas y rap un peu, que j´rigole beaucoup et fort
    T´as intérêt d´avoir du cran et d´avoir fait beaucoup d´efforts
    Et tu sais pas qu´chuis Suzy, j´manie le mic comme le fusil
    J´pète les fusibles j´rap à la chaine en gros j´rap à l´usine
    Pourquoi tu l´ouvres avec ta voix rauque, wesh t´as fumé trop d´marauque
    On parle de toi dans les arroks avec ton rap daywok
    Tais toi, Stop, 20Syl, montre leur qui met à l´amende qui, hein ?  
    Diamant qui met à l´amende, Diamant qui pose salement
    Diamant qui pose sagement suzy ça j´m´en moque
    Même si l´message manque dans ce passage non et Diam´s ce passage non
    Diamant c´est d´l´abattage non
    Diamant compte son nom, diamant dans ta sono,
    Diamant tentation, diamant tente à son tour de cramer sa rivale
    Si elle arrive à l´faire c´est qu´elle va l´faire avec d´la poigne et que ça va l´faire
    Et maintenant 20Syl, tu remets le son normalement
    Parce que la petite j´crois pas qu´elle peut suivre

    Tu m´as fait un vrai coup d´crasse, tu mérites des vrais coups d´crosse
    Des vrais coups j´casse ton image car nan Suzy j´te suis partout ou j´passe
    J´aurai ma r´vanche, chuis rancunière et acharnée,
    Dis ce que tu veux j´déchire même si chuis dure à cerner


    Refrain
    Peu importe qui gagne quoi qu´il arrive la coupe est pour moi
    J´fais l´nécessaire pour remporter l´tournoi
    Peu importe qui gagne diamant c´est fulgurant
    Diamant c´est tête d´affiche diamant c´est plus les figurants


    ´´Franchement, là il y a eu de la mise à la demen là, et on sait tous pourquoi, parce que´´
    Diamant qui met à l´amende, Diamant qui prose salement
    Diamant qui prose sagement suzy ça j´m´en moque
    Même si l´message manque dans ce passage nan et Diam´s ce passage nan
    Diamant c´est d´l´abattage nan
    Diamant compte son nom, diamant dans ta sono, diamant tentation
    Diamant tente à son tour de cramer sa rivale si elle arrive à l´faire
    C´est qu´elle va l´faire avec d´la poigne et que ça va l´faire
    Diam´s diam´s diam´s diam´s diam´s diam´s non non non
    C´est diam´s diam´s diam´s diam´s diam´s diam´s non non non


    Refrain
    Peu importe qui gagne quoi qu´il arrive la coupe est pour moi
    J´fais l´nécessaire pour remporter l´tournoi
    Peu importe qui gagne diamant c´est fulgurant
    Diamant c´est tête d´affiche diamant c´est plus les figurants



  • Lien permanent
  • DonVicenzo Voir le profil de DonVicenzo
  • Posté le 9 février 2004 à 12:51:45 Avertir un administrateur
  • Artiste : Willy Denzey f/ Diam´s
    Album : #1
    Titre : Ma gueule



    Willy Denzey
    Depuis qu´ma face est diffusée dans les clips
    J´vois des têtes chelous et des drôles de types
    Ils ont cru que ma tête était mise à prix
    Ici les bad boys se prennent pour des cainris
    Si je pose ainsi faut pas que ça te choque
    C´est une réponse pour leur dire que je les fuck
    Moi aussi j´ai du lourd et j´peux riposter
    Si t´as envie chérie de venir m´accoster


    Refrain (  x2)
    Dis-moi qu´est-ce que tu trouves à ma gueule
    Ca sent comme le délit de sale gueule
    Dis-moi qu´est-ce que tu trouves à ma gueule
    Tu veux me tester toi et ta sale gueule


    Willy Denzey
    C´est trop facile de me traiter de crevard
    Quand on fout rien et que l´on glande au plumard
    Pourquoi tu me fais chier t´as qu´à chercher du taff
    J´men bats les couilles qu´on t´en ai foutu des baffes
    J´me demande pourquoi je fais sonner toutes mes rîmes
    Pour des gros chlagues qui 24h en dépriment
    Le respect n´est plus dans leur vocabulaire
    Avec leur démarche du style patibulaire


    Refrain (  x2)


    Willy Denzey
    La jalousie est un péché
    Beaucoup de gens ne peuvent s´en empêcher
    Quand je les entends ça me fout la rage
    Ça me donne plus de force pour l´abattage


    Diam´s
    Tu veux m´tester toi et ta sale gueule
    Y´a un petit con qui m´a dit Diam´s
    Si tu vends t´es plus des nôtres
    T´es plus inderground, t´es plus dedans t´as plus les crocs
    T´es plus la meuf en chien qu´on aimerait tant revoir en bas
    S´il te plait arrête ton char et laisse moi kiffer mes barres
    T´as trop la haine parce que j´ai trop la cote
    Parce que t´es bien trop laid pour faire marquer l´époque mec
    Sois pas deg qu´on soit venu braquer ton bizz
    Des gueules d´anges des fois ça aide pour pouvoir marquer les clips
    On a cassé le mur du son mon pote
    T´es deg parce que ta meuf rêve que Willy lui fasse un gosse
    Mon pote ouais t´es mal
    Parce qu´en vrai c´est trop kiffant d´avoir des fans
    Trop puissant d´être à la une des bacs des médias et d´être aimé aussi
    Trop puissant de pouvoir dire maman: Regarde j´ai réussi
    Willy Denzey et Diam´s c´est deux jeunes comme toi
    Sauf que nous on s´est donné du mal pour être détesté de vous.


    Refrain (  x2)



  • Lien permanent
Alerte mail  Répondre  Rafraichir

Sujet : « Paroles de rap français »

Créer un nouveau sujet   Liste des sujets

Flux RSS du sujet "Paroles de rap français"

Les vidéos à la une