Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / La série Dragon Quest /

Des règles héritées des jeux de rôle papier - La série Dragon Quest

Page Dossier
Des règles héritées des jeux de rôle papier
Partager sur :

Le Wizardry japonais

Des règles héritées des jeux de rôle papier
Directement inspiré des premiers RPG occidentaux sur micro-ordinateurs (Wizardry, Ultima), eux-mêmes adaptés des jeux de rôle papier, Dragon Quest pose dès son premier volet des règles du jeu qui seront respectées tout au long de la série.

L'action est vue à la première personne pour renforcer l'immersion, ce qui se fait toutefois au détriment de la mise en scène puisque le joueur ne peut pas voir ses personnages porter leurs attaques. Un compromis verra toutefois le jour à partir du huitième épisode. Le tour par tour est de mise mais le fait que les ennemis de même race aient tendance à se regrouper empêche de savoir avec certitude quel monstre chacun va toucher ni à quel moment.

[VIDEO 0 INTROUVABLE]

Des règles héritées des jeux de rôle papierDes règles héritées des jeux de rôle papierDes règles héritées des jeux de rôle papier

Des règles à respecter

Des règles héritées des jeux de rôle papier
Le game over n'entraînant que la perte de la moitié de l'or transporté, le joueur prudent a tout intérêt à entreposer régulièrement son argent à la banque pour éviter les mauvaises surprises.

L'absence d'objets permettant de regagner des MP (du moins dans les premiers volets) et le fait que les sorts de résurrection puissent échouer (ce qui renvoie aux jets de dés caractéristiques des jeux de rôle papier) rendent l'aventure souvent assez difficile, l'astuce étant comme toujours de faire du level-up en traquant les divers slimes de métal riches en XP.

Les coffres ne renferment pas seulement des trésors mais peuvent aussi abriter des Mimic ou des objets maudits qui paralysent leur porteur et qui ne peuvent être retirés que grâce à l'incantation d'un homme d'église. Chose amusante, les compagnons tombés au combat continuent de nous suivre à l'intérieur de leurs cercueils, et mieux vaut ne jamais sous-estimer la taille d'un donjon, quitte à vider les lieux lorsqu'on commence à traîner plusieurs cercueils derrière soi...

[VIDEO 0 INTROUVABLE]

Des règles héritées des jeux de rôle papierDes règles héritées des jeux de rôle papierDes règles héritées des jeux de rôle papier

L'évolution de la magie

Des règles héritées des jeux de rôle papier
La magie est également une autre composante immuable dans la série Dragon Quest qui s'est attachée à conserver une véritable unité dans la logique des noms des sorts utilisés (du moins en VO).

Les appellations choisies permettent en effet, avec un peu d'habitude, de deviner immédiatement le niveau de puissance des magies et leur appartenance à tel ou tel élément naturel. On a ainsi le feu (mera, merami, merazôma), les flammes (gira, begirama, begiragon), la glace (hyado, hyadaruko, mahyado, hyadain), les explosions (io, iora, ionazun), le vent (bagi, bagima, bagicross), la foudre (raidein, gigadein, gigaslash), les soins (hoimi, behoimi, behoma, behomarâ, behomazun), etc.

A noter que presque tous les épisodes réservent au héros principal ("yûsha" = le brave) l'usage des sortilèges de foudre, un élément qui sera parfaitement respecté dans le manga Dai no Daibôken (Fly), où l'on retrouve d'autres magies symboliques, comme la téléportation ("rûra"), ou le sacrifice ("megante").

[VIDEO 0 INTROUVABLE]

Des règles héritées des jeux de rôle papierDes règles héritées des jeux de rôle papierDes règles héritées des jeux de rôle papier
Mis à jour le 05/09/2014

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Finstern
Finstern
MP
le 05 sept. 2014 à 17:48

Les cercueils qui suivent le groupe me font toujours marrer.
Et puis la chasse aux slimes de métal, mercure et autres reste toujours un moment parfois frustrant et imprévisible mais ô combien obligatoire si on veut faire du gros levelling.

Lire la suite...
Djidane01
Djidane01
MP
le 05 sept. 2014 à 15:35

Faut comprendre que le level-up et le farming font partie intégrante de la série. C'est pourquoi je ne la considère pas comme dur: il est prévu par le jeu que le joueur fasse quelques allers retours ville/terrain au début et à quelques autres moments pour gagner des niveaux en se familiarisant avec le système.

Sinon, funfact: le héros du V ne peut apprendre Raiden/Gigadein mais seulement les sorts de vent. Ce qui s'explique par le fait qu'il n'est que le père du Héros (de la légende et non du jeu, donc le Yusha).

Lire la suite...
chaingunner92
chaingunner92
MP
le 05 sept. 2014 à 14:01

La gigalame. :bave:

Lire la suite...
Top commentaires
Djidane01
Djidane01
MP
le 05 sept. 2014 à 15:35

Faut comprendre que le level-up et le farming font partie intégrante de la série. C'est pourquoi je ne la considère pas comme dur: il est prévu par le jeu que le joueur fasse quelques allers retours ville/terrain au début et à quelques autres moments pour gagner des niveaux en se familiarisant avec le système.

Sinon, funfact: le héros du V ne peut apprendre Raiden/Gigadein mais seulement les sorts de vent. Ce qui s'explique par le fait qu'il n'est que le père du Héros (de la légende et non du jeu, donc le Yusha).

Lire la suite...
SOMMAIRE

Des règles héritées des jeux de rôle papier

Jeuxvideo.com