Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / Quantic Dream, un studio et une vision du jeu vidéo /

The Nomad Soul : Trop ambitieux pour l'époque ? - Quantic Dream, un studio et une vision du jeu vidéo

Page Dossier
The Nomad Soul : Trop ambitieux pour l'époque ?
PC PS4 PS3 360 DCAST N64 PS2 Xbox
Partager sur :

The Nomad Soul : Trop ambitieux pour l'époque ?
Revenons à notre thématique de base : pourquoi ce jeu est, selon-moi, grandiose ? Parce qu'il arrive à vous impliquer dans un univers qui n'est pas le vôtre, en vous plaçant aux commandes d'une coquille vide, d'un corps qu'il va falloir utiliser à bon escient pour gérer l'intrigue. Car oui, ce monde est dangereux et Kay'l 669 avait raison en venant vous chercher à travers ce « jeu vidéo créé par les démons : The Nomad Soul ».

Après avoir pataugé un peu dans l'open world, découvert les taxis, votre appartement, et accessoirement votre tendre femme Telis, vous replongez dans l'affaire policière qui vous a amené ici. C'est à mon sens là que se profile le potentiel de The Nomad Soul : sa variété et le dépaysement qu'il procure.

Mener l’enquête sur le terrain dans le quartier chaud de Qualisar ? Pas de problème, prenons un taxi que nous pouvons piloter nous-même, et rendons-nous dans une tout autre ambiance, direction le bar de strip-tease, dialogues à choix multiple à la clé. Appelé pour un braquage dans un supermarché ? Allons-y à pied, histoire de se perdre, de rentrer dans diverses boutiques, d'acheter quelques boissons tout en discutant avec les PNJ, avant de se rappeler que l'on nous attend en urgence pour une intervention.

Et quand enfin nous trouvons l'endroit, le jeu nous joue à nouveau un tour puisque nous basculons dans une phase de FPS, peu réussie certes, mais troublante. Après la claque de la narration brisant le 4ème mur en vous plaçant VOUS en tant que joueur au cœur de l'intrigue, voilà que le gameplay nous bouscule également en faisant varier les genres !

The Nomad Soul : Trop ambitieux pour l'époque ?
Qu'à cela ne tienne, nous nous sortons tant bien que mal de ce traquenard qui flingue à tout-va pour trouver le chef des braqueurs et passer à un simulacre de jeu de combat de profil avec ses coups spéciaux et sa gestion des déplacements... Très bien, nous voilà encore plus déboussolés... C'est aussi à l'occasion de ces scènes risquées que l'on reconnaît la future Cage-touch concernant le game over, puisqu'il est très souvent question de réincarnation dans The Nomad Soul (d'où le titre). Il nous sera parfois imposé de changer de corps ou d'en hériter d'un nouveau si notre héros vient à succomber à ses blessures.

Je ne vais pas vous spoiler plus que ça, mais clairement, The Nomad Soul est un jeu qu'il est bon d'avoir testé au moins une fois dans sa vie, et si possible à l'époque de sa sortie. Il est notamment disponible sur PC via GOG.COM qui a sorti une version patchée permettant de jouer sur des bécanes contemporaines. Inspirante, impressionnante, immersive de par son univers et sa bande-son léchée, l'ambiance de la ville d'Omikron nous emballe et laisse rêveur. Loin de la formule des trois titres suivants, The Nomad Soul marque les esprits par l'audace de son univers et par ses idées un peu folles concernant le game design.

The Nomad Soul : Trop ambitieux pour l'époque ?
The Nomad Soul rencontra un succès commercial mitigé aux USA, que Cage regrette et explique de la sorte : « Eidos n'a pas du tout aidé le jeu, ce qui fut très décevant. Le gros des ventes s'est donc fait en Europe, avec entre 400.000 et 500.000 unités écoulées. C'était trop artistique, trop français, c'était trop "quelque chose" pour le département marketing américain ».

Avec plus de 600.000 ventes au total, deux projets, intitulés The Nomad Soul : Exodus et Infraworld, furent un temps prévus, puis annulés suite au succès du second jeu du studio : Fahrenheit, qui transporta Quantic sur les rails de son futur genre de prédilection. Exodus ou The Nomad Soul 2 s'est perdu dans les limbes, tandis qu'Infraworld est sans doute devenu Beyond : Two Souls, dernier jeu en date de la firme. Exit l'open world, jugé trop dangereux pour instaurer et gérer une ambiance et une ligne narrative conséquente, et place à une trame plus soutenue et à un gameplay plus fermé avec Fahrenheit.

Mis à jour le 08/08/2014
PC PlayStation 4 PlayStation 3 Xbox 360 Dreamcast Nintendo 64 PlayStation 2 Xbox Action Aventure RPG Autres Eidos Interactive Sony Atari Quantic Dream Contemporain Cinéma Rétrogaming
Annonce

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
madmaxrun
madmaxrun
MP
le 29 août 2014 à 11:08

Putain ce jeu est vraiment une bombe...et quelle bande-son!!!

Lire la suite...
[Volke]
[Volke]
MP
le 29 août 2014 à 00:17

Trés bon jeu mais il a très mal vieilli.

Lire la suite...
elixx22
elixx22
MP
le 12 août 2014 à 19:02

quel jeu mais quel jeu ! je l'ai fini 2 fois

Lire la suite...
MyPHP
MyPHP
MP
le 09 août 2014 à 12:05

axaenigma :d) en effet, un remake HD de ce jeu et j'achète de suite, à 50 euros max.

J'ai aussi le remake de Grim Fandango sur ma liste

Lire la suite...
drm_2010
drm_2010
MP
le 09 août 2014 à 00:47

zizotope
d) Pareil aussi, c'est le 2eme gros point que j'aime dans ce jeu, le fait que ce soit 1 des premier open World réussi comme avec le brillant jeu Outcast. Que de souvenirs, ca ne nous rajeunis pas tout ca.

Ho oui Outcast ! Il était super aussi ce jeu, je l'avais complètement oublié lui, faudrait que j'y rejoue un des ces quatre !

Lire la suite...
Axaenigma
Axaenigma
MP
le 09 août 2014 à 00:11

EDIT : Bien que je le possède non seulement sur Dreamcast mais aussi sur PC (incompatible avec Win7 64bits :snif2: )

Lire la suite...
Axaenigma
Axaenigma
MP
le 09 août 2014 à 00:09

Le meilleur Open World qui m'a été donné de jouer.
A l'époque ou ce jeu est sorti, non seulement d'etre une raclée visuelle sur pc, était un jeu immense et surtout, FRANCAIS!!!
Il fait parti des jeux qui me feron aisément repasser par la case ACHAT si jamais on nous le propose en HD, comme beaucoup d'entre vous j'en suis sûr.
Et même si c'est pour l'acheter à 50€.

Lire la suite...
Marco_the_real
Marco_the_real
MP
le 08 août 2014 à 22:04

tout simplement le meilleur jeux de quantic dream !

Lire la suite...
--Honsou--
--Honsou--
MP
le 08 août 2014 à 21:46

Il va falloir que j'essaie ce jeu!

Lire la suite...
superobotaisen
superobotaisen
MP
le 08 août 2014 à 20:17

ce jeu etait genial,prenant imerssif et memes varié
maintenant on a que des film interactifs de ce studio,c'est gentil mais niveau gameplay on a plus grand chose a faire,quand je joue aux jeux video je veux pas passer mon temps a etre spectateur

Lire la suite...
Sommaire Dossier
  • L'aventure Quantic Dream
  • Capturer l'émotion : Les travers d'un art
  • The Nomad Soul : Joyau de la SF open world
  • The Nomad Soul : Trop ambitieux pour l'époque ?
  • Fahrenheit : Le début d'un nouveau concept
  • Fahrenheit : Une ébauche d'Heavy Rain ?
  • Heavy Rain : Le "jeu dont vous êtes le héros" à son paroxysme ?
  • Heavy Rain : Une expérience sociale, à savourer sans modération
  • Beyond : Two Souls : La formule magique ne fait plus effet ?
  • Beyond : Two Souls : Plus film interactif que jamais !
  • Qu'attendre de Quantic Dream pour le futur ?
A lire aussi