Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / Quantic Dream, un studio et une vision du jeu vidéo /

Beyond : Two Souls : Plus film interactif que jamais ! - Quantic Dream, un studio et une vision du jeu vidéo

Page Dossier
Beyond : Two Souls : Plus film interactif que jamais !
PC PS4 PS3 360 DCAST PS2 Xbox
Partager sur :

Beyond : Two Souls : Plus film interactif que jamais !
Il y avait pourtant de très bonnes idées dans le titre, telles que l'exploitation des différentes périodes de la vie de Jodie, qui nous permet d'alterner entre diverses ambiances, toutes très réussies. De même, le côté « grand public » était à la base une bonne idée récupérée de l'expérience Heavy Rain, malheureusement poussée à son paroxysme ici par une difficulté inexistante et par un guidage constant, encore une fois, vous êtes sur des rails et rien ne pourra vous en sortir, même si le titre vous offre parfois l'illusion d'embranchements, qui au final vous ramènent toujours sur une trame unique et non-chronologique.

Beyond : Two Souls : Plus film interactif que jamais !
On peut par exemple parler de la séquence dans laquelle Jodie est SDF, et doit se nourrir. Plusieurs choix s'offrent à nous, on peut soit jouer de la guitare sur un trottoir, soit pirater avec Aiden un distributeur de billets, soit satisfaire les envies perverses d'un passant louche contre de l'argent. Peu importe la décision, la finalité sera toujours la même et c'est en refaisant la séquence que l'on s'en rend compte, puisque l'illusion tient le temps d'une première partie.

Ce fameux côté « jeu canapé » que nous évoquions plus haut a d'ailleurs poussé Quantic à fournir une application mobile et tablette (Beyond Touch) qui nous offre la possibilité de jouer Aiden. Malheureusement, cet ajout n'est pas essentiel et remplace juste la pression du bouton triangle et le passage de manette. Pas de multijoueur simultané en somme, dommage.

Beyond : Two Souls : Plus film interactif que jamais !
En plus de ça, la trame nous laisse un arrière-goût de melting-pot des genres, allant du 6ème sens au film d'action en passant par le paranormal et le film romantique. Un mix que certains ont trouvé indigeste. Pour ma part, ce fut une réussite, appréciée sur un grand écran, entouré de joueurs et de non-joueurs avec qui j'ai pu terminer l'aventure dans de bonnes conditions. Avec ses superbes séquences et sa musique signée Lorne Balfe et Hans Zimmer (tous deux arrivés après le décès de l'excellent Normand Corbeil qui avait signé la BO d'Heavy Rain), nous sommes plus que jamais dans une "aventure interactive", une impression renforcée par les points cités plus haut. Elle est au final très agréable pour une première partie, mais vite décevante lorsque l'on tente d'explorer les limites du game design. Le néophyte vidéoludique sera sûrement séduit par la formule, mais l’aficionado attendant un Heavy Rain 2 se sentira forcément un peu floué à l'arrivée.

Beyond : Two Souls : Plus film interactif que jamais !
Toutefois, le titre a réussi à trouver son public, avec le cap du million d'unités vendues atteint en janvier 2014, trois mois après sa sortie. Conscient que la formule Quantic Dream, dans sa version la plus simplifiée, ne plaît pas forcément à tout le monde, Cage et son studio doivent désormais aller de l'avant et proposer un concept innovant et marquant. Le prochain titre du studio est logiquement prévu pour la PlayStation 4 et devrait bénéficier d'un visuel toujours plus saisissant. Espérons que le gameplay soit au rendez-vous !

Mis à jour le 08/08/2014
PC PlayStation 4 PlayStation 3 Xbox 360 Dreamcast PlayStation 2 Xbox Action Aventure RPG Autres Quantic Dream Eidos Interactive Sony Atari Contemporain Cinéma Rétrogaming

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Dredf07
Dredf07
MP
le 22 août 2014 à 23:13

Il est très bon mais je suis d'accord certains choix sont plus que discutables et le soft n'atteint pas les sommets atteints pas Heavy Rain :(

Lire la suite...
WildSwing94
WildSwing94
MP
le 17 août 2014 à 10:07

laguna4 Voir le profil de laguna4
Posté le 8 août 2014 à 13:08:23 Avertir un administrateur
C'est un jeu magnifique et tout simplement parfait.
Il ne plait pas à une certaine catégorie de gens ayant des oeillères et n'appréciant pas la nouveauté.
C'est un peu comme ces insultes du type "casual", des jeux ouverts à un public nouveau ou tout simplement un concept nouveau, ça ne plait pas aux anciens.
On se souviendra de Starwars où la communauté est toujours divisée entre ceux qui n'entendent que par la trilogie initiale, d'autres que par la nouvelle trilogie et enfin ceux qui ne veulent que le déssin animé.

Là, c'est pareil !!!

Et pourtant, quel jeu !!! quels acteurs !! Que de choix !!
le nombre de fins vaut par le nombre de décisions que l'on prend.
Il y a un fil conducteur unique, mais la façon d'y arriver est différente selon chaque personne.

Pour moi, ce fut comme heavy Rain mais en mieux encore.
Ce sont les seuls jeux arrivant à créer de réels émotions.

Et parce que l'on parle d'émotions, on dit: "c'est un film interactif, c'est nul"

Bah non, ce n'est pas nul, c'est bien, c'est génial.
Ellen Page est grandiose, Wialliam Dafoe est grandiose, le jeu est grandiose.
Que Quantic Dream continue et que les ronchons ronchonnent, ça m'est bien égal

:d) je plussoie :ok:

Lire la suite...
Wigzm
Wigzm
MP
le 11 août 2014 à 15:22

Oui, alors Laguna4, les arguments du type « QD c'est trop bien, c'est les détracteurs qui sont trop nuls », passé 16 ans, c'est à bannir.
Pour ma part, je trouve que le test de Gamekult est le plus juste.

Non, moi je pense que le principal défaut des jeux QD, c'est Cage. Le melon qu'il se traîne depuis le succès de The Nomad Soul nuit particulièrement à ses jeux. Le fait que les jeux QD se rapprochent de plus en plus d'un film interactif, en soit, c'est pas vraiment le problème. The Walking Dead le fait très bien. Le problème, c'est que QD rate complètement ce qu'il entreprend.
Cage se vante de faire des jeux novateurs, ils ne font que reprendre ce qui a déjà été fait et refait dans les années 90 (un Dragon's Lair mou marié à un Point&Clic sans énigme). Il veut des jeux émotionnels, ils ne sont que larmoyants.
Il devrait sincèrement s'entourer de vrais auteurs ou scénaristes. Là, j'ai seulement l'impression qu'il ne fait qu'insérer des éléments de films qui ont eu du succès, pour les mettre ensemble dans une cohérence toute relative. Matrix a cartonné ? Bien, on va mettre des combats du même style dans Fahrenheit ! Et puis on va mettre un héros possédé, et puis une malédiction, ça marche toujours ça. Et un complot militaire ! Et une histoire d'amour. Et du sexe, c'est bien vendeur ça (j'ai d'ailleurs arrêté Fahrenheit à cette scène-là, de loin la plus mal amenée et la plus ridicule que je n'ai jamais vu que ce soit en jeu, film ou livre : ces « je t'aime » chuchotés, avec ces échos, cette réverb', ce flou, etc ; le kitsch à son paroxysme).
C'est bien simple, malgré le casting du dernier, très bon en effet, les jeux QD se rapprochent plus d'un direct to TNT, d'une production Syfy ou Asylum que d'un vrai film capable d'être exploité au ciné.

Cage vend du « rêve » à chacune de ses interview, démontant au passage ses confrères, ce qu'il n'aurait pas besoin de faire, s'il avait vraiment confiance en ses capacités.

Pour Fahrenheit, son discours nous promettait une super liberté d'action, avec des énigmes qui pouvaient voir leur origine remonter très loin dans le jeu et avoir de multiples résolutions possibles, changeant le déroulement. Dans les faits ça se résumait à quelques embranchements qui arrivent avec la subtilité d'un tractopelle, et puis c'est tout.
Pour B2S, le nombre de fins pouvait impressionner, laissant présager des actions avec des conséquences, tout ça n'est qu'illusion.

En fait, je pense étrangement que sans l'égo de Cage, les jeux QD seraient meilleurs (tout en restant plus ou moins des films interactif), mais ils se vendraient également moins bien, se privant de l'argent des naïfs qui croient en l'innovation du studio et du label « jeux intellos » ou « jeux pour adultes ».
Je peux comprendre qu'on aime, mais qu'on arrête de rabâcher toujours le même discours, d'ailleurs dicté en amont par le directeur du studio.

Lire la suite...
PX5
PX5
MP
le 09 août 2014 à 21:57

"Espérons que le gameplay soit au rendez-vous !"

:d) Vu leurs derniers titres, j'en doute très fort...

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 08 août 2014 à 23:11

iave Voir le profil de iave
Posté le 8 août 2014 à 16:04:10 Avertir un administrateur
Un jeu de la qualité formidable du scénario de Beyond, avec ses retournements de situations, et aux embrachements d'Heavy Rain, serait le must :noel:
Lien permanent

:oui:
Thriller psychologique et ambiance à la Fahrenheit, ainsi qu'embranchements à la Heavy Rain comme tu dis et fond à la B:TS, ce serait trop bien !

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 08 août 2014 à 23:08

Oui les choix de B:TS n'impactent que le moment présent alors qu'HR impactent vraiment le présent mais ainsi que le futur. Encore un point qui a été enlevé sur le jeu et d'un qui faisait le charme de HR.

Lire la suite...
--Honsou--
--Honsou--
MP
le 08 août 2014 à 22:22

Je pense que si ce jeu aurait été comme Heavy Rain il se serait mieux vendu(même si il reste un très bon jeu à n'en pas douter) :oui:

Lire la suite...
Iave
Iave
MP
le 08 août 2014 à 16:04

Un jeu de la qualité formidable du scénario de Beyond, avec ses retournements de situations, et aux embrachements d'Heavy Rain, serait le must :noel:

Lire la suite...
laguna4
laguna4
MP
le 08 août 2014 à 13:08

C'est un jeu magnifique et tout simplement parfait.
Il ne plait pas à une certaine catégorie de gens ayant des oeillères et n'appréciant pas la nouveauté.
C'est un peu comme ces insultes du type "casual", des jeux ouverts à un public nouveau ou tout simplement un concept nouveau, ça ne plait pas aux anciens.
On se souviendra de Starwars où la communauté est toujours divisée entre ceux qui n'entendent que par la trilogie initiale, d'autres que par la nouvelle trilogie et enfin ceux qui ne veulent que le déssin animé.

Là, c'est pareil !!!

Et pourtant, quel jeu !!! quels acteurs !! Que de choix !!
le nombre de fins vaut par le nombre de décisions que l'on prend.
Il y a un fil conducteur unique, mais la façon d'y arriver est différente selon chaque personne.

Pour moi, ce fut comme heavy Rain mais en mieux encore.
Ce sont les seuls jeux arrivant à créer de réels émotions.

Et parce que l'on parle d'émotions, on dit: "c'est un film interactif, c'est nul"

Bah non, ce n'est pas nul, c'est bien, c'est génial.
Ellen Page est grandiose, Wialliam Dafoe est grandiose, le jeu est grandiose.
Que Quantic Dream continue et que les ronchons ronchonnent, ça m'est bien égal

Lire la suite...
orochriz
orochriz
MP
le 08 août 2014 à 11:47

Ce jeu avec "The Last of Us" fut le top des tops sur PS3 et j'espère qu'un jeu aussi incroyable et novateur verra le jour sur PS4 dans un avenir proche!

Lire la suite...
Fahrenheit
PCPS4360MaciOSPS2Xbox
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (4)
  • News (28)
  • Vidéos (14)
  • Images (388)
  • Wiki / ETAJV
  • Forum
  • Boutique
The Nomad Soul
PCDCASTN64
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (2)
  • News (13)
  • Vidéos (7)
  • Images (29)
  • Wiki / ETAJV
  • Forum
  • Boutique
Heavy Rain
PS4PS3
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (5)
  • News (83)
  • Vidéos (24)
  • Images (573)
  • Wiki / ETAJV
  • Forum
  • Boutique
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (5)
  • News (66)
  • Vidéos (38)
  • Images (414)
  • Wiki / ETAJV
  • Forum
  • Boutique
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (1)
  • News (5)
  • Vidéos (1)
  • Images (12)
  • Wiki / ETAJV
  • Forum
SOMMAIRE

Beyond : Two Souls : Plus film interactif que jamais !

Jeuxvideo.com