Menu
Page Dossier
Quand un compositeur sort du lot
Partager sur :

Quand un compositeur sort du lot
Les génies de la composition n'ont guère besoin de gros moyens pour faire parler leur talent. Dès la sortie des consoles 8 bits, comme la Famicom, certains parvenaient déjà à se faire remarquer en signant des mélodies intemporelles qui se laissent encore écouter aujourd'hui avec un plaisir non dissimulé. Qu'il s'agisse de Nobuo Uematsu (Final Fantasy) ou de Kôichi Sugiyama (Dragon Quest), pour ne citer qu'eux, leurs oeuvres musicales restent indissociables des séries dont elles sont issues. Tous deux ont su exploiter l'évolution technique du hardware pour proposer des compositions de plus en plus riches, sans pour autant perdre de vue leur propre style. Et quand les mélodies d'antan sont retravaillées pour être jouées par des orchestres symphoniques de renom, la magie opère inévitablement. Pas étonnant de voir alors les OST se décliner en une multitude d'albums arrangés, au piano ou symphoniques.

[VIDEO 0 INTROUVABLE]

Quand un compositeur sort du lotQuand un compositeur sort du lotQuand un compositeur sort du lot

Bien entendu, les cas de Nobuo Uematsu et Kôichi Sugiyama sont loin d'être isolés et l'âge d'or des J-RPG a permis l'émergence de bien d'autres compositeurs japonais extrêmement talentueux. On pensera notamment à Motoi Sakuraba (Valkyrie Profile, Baten Kaitos, Star Ocean, Shining Force, Dark Souls, Tales of), Hitoshi Sakimoto (Vagrant Story, Final Fantasy Tactics, Radiant Silvergun, Final Fantasy XII, Valkyria Chronicles, Muramasa, Dragon's Crown), Yôko Shimomura (Kingdom Hearts, Legend of Mana, Radiant Historia, Xenoblade), Hiroki Kikuta (Secret of Mana, Koudelka), Kenji Ito (Romancing SaGa, SaGa Frontier, Mystic Quest), ou encore Yasunori Mitsuda (Chrono Trigger, Chrono Cross, Xenogears, Xenosaga, Shadow Hearts). Une liste loin d'être exhaustive mais qui montre bien à quel point certains compositeurs de J-RPG ont laissé leur empreinte dans le coeur des joueurs que nous sommes.

[VIDEO 0 INTROUVABLE]

Quand un compositeur sort du lotQuand un compositeur sort du lotQuand un compositeur sort du lot

Plus proche de nous, le chef-d'oeuvre Bravely Default a bénéficié d'une OST exceptionnelle signée Revo, du groupe Sound Horizon et Linked Horizon, qui a donné un concert au Japon dont voici un extrait mixant les thèmes de combat du jeu !

La bande-annonce du concert Bravely Default donné au Japon

Chargement de la vidéo Bravely Default trailer

Outre la qualité des compositions proposées par Revo pour Bravely Default, l'album Linked Horizon Luxendarc Dai Kikô qui reprend les chansons du concert précédemment cité s'achève sur un bonus vraiment sympathique. Il s'agit en effet d'un medley reprenant à la sauce 8 bits les thèmes de Bravely Default, histoire de nous donner une idée des sonorités qu'auraient pu avoir les mélodies si elles avaient été composées il y a plus de 20 ans. La boucle est bouclée !

La bonus track de l'album Linked Horizon Luxendarc Dai Kikô, façon 8 bits

Chargement de la vidéo Bravely Default Extrait
Mis à jour le 21/03/2014

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
[Falgor]
[Falgor]
MP
le 04 avr. 2016 à 04:31

Citer Motoi Sakuraba sans mentionner Golden Sun... Ben bravo hein. :hum:

Lire la suite...
SOMMAIRE

Quand un compositeur sort du lot

Jeuxvideo.com