Dossiers

Quand la Chine s'éveille au développement de jeux vidéo

L'essor économique de la Chine se traduit dans tous les secteurs, et le jeu vidéo n'échappe pas à la règle. Il y aurait d'ailleurs beaucoup à dire sur les relations entre le géant chinois et le monde vidéoludique. Nous avons déjà étudié la copie et la contrefaçon, mais nous pourrions aussi évoquer le gold farming, la censure, le piratage... Ou tout simplement parler de l'image du pays dans les jeux où il est présent. Mais ce n'est pas ces aspects qui nous intéressent aujourd'hui. Dans ce dossier, nous allons voir qui sont les principaux acteurs du développement vidéoludique en Chine, qu'il s'agisse de studios locaux ou d'implantations d'éditeurs occidentaux. Pour illustrer notre propos, nous prendrons l'exemple de Snail Game, le plus gros studio chinois, que nous avons eu l'opportunité de visiter récemment. Son dernier projet, le MMORPG Age of Wulin, vient tout juste d'entrer en bêta ouverte en Europe. Un signe qui montre que les jeux made in China s'exportent désormais bien à l'ouest, et qu'il faut considérer ce phénomène avec toute l'attention qu'il mérite.

 

CptObvious, le

Retour haut de page