Dossiers

La fiche technique

Comme prévu, la PS4 s'oriente vers une architecture PC, adoptant la mode du System on a Chip, un processeur central et une puce graphique réunis. En l'occurrence il s'agit donc d'un APU faisant appel au processeur Jaguar à 8 coeurs d'AMD dont le constructeur ne précise pas sa fréquence de fonctionnement. Notez qu'il s'agit selon toute vraisemblance d'une variante du même processeur qu'AMD destine au marché PC, et que certains estiment sa fréquence à 1,6 GHz. Une cadence relativement basse, mais compensée par le grand nombre de coeurs au travail. On ne trouve pas beaucoup plus de détails concernant le processeur graphique, en dehors de l'habituel, mais peu informatif, calcul de puissance brute en teraflops estimée à 1,84. Ce qui rapprocherait la puce de la série Radeon 7800 sur PC dont les modèles les plus poussés grimpent à 2,56 TFLOPS. La véritable surprise que l'on n'attendait pas, ce sont évidemment les 8 Go de RAM qui s'opposent aux 4 attendus, Sony ayant probablement revu sa position au regard des réactions sur le Net ou même des rumeurs faisant état de la présence de 8 Go chez la concurrence. Comme on s'y attendait, Sony fait de plus le choix d'une mémoire GDDR5 à haute fréquence et à large bande passante. En d'autres termes : une RAM qui déboîte. Cela ne devrait pas être suffisant pour faire tourner les jeux en ultra haute résolution 4K (3840 x 2160), mais la machine sera capable de lire et sortir des vidéos dans ce format. Attention toutefois, les fichiers pourront peser plus de 100 Go.

Largement inspirée par l'architecture PC, la configuration de la machine devrait permettre non seulement un gain sur les coûts de production, mais également d'en réduire la consommation et la chauffe, et donc de produire une machine silencieuse évitant le syndrome du sèche-cheveux dans le salon. Notez que paradoxalement, l'arrivée de processeurs AMD "octocores" pourrait être bénéfique au marché PC, l'exploitation des 8 coeurs sur une console très proche de l'architecture PC pouvant pousser les développeurs à optimiser leurs jeux en ce sens sur tous les marchés et à démocratiser ce type de puces, ce qui n'est pas franchement le cas actuellement.

Notons que les jeux (qui devraient également tous être disponibles sous forme dématérialisée) pourront tirer parti d'un lecteur Blu-ray 6X.

La configuration complète

Processeur APU CPU / GPU

  • - CPU : x86-64 AMD "Jaguar", 8 coeurs
  • - GPU : 1,84 TFLOPS, AMD next-generation Radeon

 

Mémoire

  • - 8 Go de RAM GDDR5

 

Lecteurs optiques

  • - Blu-ray 6X
  • - DVD 8X

 

Entrées / Sorties

  • - USB 3.0
  • - Ethernet (10BASE-T, 100BASE-TX, 1000BASE-T)
  • - Wi-Fi 802.11 b/g/n
  • - Bluetooth 2.1 (EDR)

 

Connectique audio / vidéo

  • - HDMI
  • - Sortie AV analogique
  • - Sortie optique

 

Tableau comparatif PS3 / PS4 :

PS3PS4
CPU7 cœurs à 3.2 GHz8 coeurs à 1,6 GHz (selon les rumeurs)
GPU1,8 TFLOPS selon un calcul de Sony qui fait encore débat aujourd'hui1,84 TFLOPS
RAM256 Mo GDDR3 à 700 MHz (25.6 Go/s) couplée à 256Mo de RAM vidéo dédiée8 Go GDDR5 (176 Go/s) unifiés
Lecteur optiqueLecteur Blu-ray 2xLecteur Blu-ray 6x

 

Retour haut de page