Page Dossier
Les différents types de joueurs
  • Partager sur :

On distingue globalement aujourd'hui 4 catégories de joueurs :

Les différents types de joueurs
Les joueurs occasionnels, ou casual gamers, pratiquent les jeux vidéo de manière épisodique, le plus souvent en famille ou en compagnie d'autre joueurs. Les jeux vidéo ne constituent pas leur principal centre d'intérêt et le temps consacré à cette activité est très limité. Untel n'allumera ainsi sa console que pour jouer à Tetris dans le métro tandis qu'un autre ne jouera qu'en soirée à un jeu de danse ou à un karaoké avec des amis. Les joueurs occasionnels sont beaucoup plus nombreux aujourd'hui qu'il y a quelques années grâce, entre autres, au succès des jeux conviviaux (Singstar, Buzz, Just Dance...) et de la Wii.

Les différents types de joueurs
Les joueurs réguliers jouent pratiquement chaque jour. Ils s'intéressent à l'actualité vidéoludique, discutent volontiers de leurs jeux préférés et consacrent une partie non négligeable de leur budget à leur hobby. Ils aiment se réunir entre eux et peuvent se lancer dans des parties très longues en soirée ou le week-end. Ainsi que le précise Lucia Romo dans "La dépendance aux Jeux Vidéo et à Internet", les joueurs réguliers, aussi importante que soit leur consommation solitaire ou collective, conservent un contrôle sur leur activité en la limitant d'eux-mêmes lorsque c'est nécessaire. "Ce type d'usage n'altère pas le fonctionnement adaptatif et psychosocial de l'individu". La majorité des passionnés de jeux vidéo entrent dans cette catégorie.

Les différents types de joueurs
Les joueurs excessifs se caractérisent, on s'en doute, par leur surconsommation de jeux vidéo avec toutes les conséquences négatives que cela entraîne : psychiques, psychologiques, relationnelles, sociales, et même physiques (fatigue, prise de poids, etc). Les jeux vidéo deviennent pour eux le principal, sinon l'unique, centre d'intérêt, ce qui peut les amener à négliger un certain temps leur travail, leurs amis, leur famille, etc. Certains hardcore gamers, compétiteurs acharnés et autres joueurs très impliqués dans leur MMO favori sont ainsi capables de jouer sans problèmes 4 ou 5 heures d'affilée en soirée et beaucoup plus le week-end. Ce n'est toutefois que lorsque ces pratiques excessives s'installent durablement dans le temps et qu'elles s'imposent à un individu en dépit de ses efforts pour s'en libérer que l'on entre réellement dans le domaine de l'addiction.

Les différents types de joueurs
Enfin, les joueurs dépendants aux jeux vidéo ne peuvent plus résister à l'impulsion de jouer quelles que soient les conséquences de leurs excès. Le jeu n'est plus un simple divertissement mais un besoin qu'il faut assouvir, quitte à se cacher ou à empiéter sur des activités vitales (dormir, se nourrir, etc.). La vie psychique est envahie de telle sorte que même quand il ne joue pas, l'addict pense constamment à son jeu. Le moindre quart d'heure de temps libre est consacré aux jeux vidéo pour procurer du plaisir et/ou soulager une souffrance. Les activités auparavant investies sont totalement délaissées, l'intérêt pour les études ou le travail diminue considérablement et la vie sociale devient quasi inexistante, d'où le terme de "no-life" souvent utilisé pour qualifier cette petite minorité de joueurs qui a perdu le contrôle sur sa passion.

Mis à jour le 15/03/2013

COMMENTAIRES

Tous les commentaires (0)
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
SOMMAIRE

Les différents types de joueurs