Page Dossier
La faute aux jeux vidéo ?
  • Partager sur :

La faute aux jeux vidéo ?
Toujours plus beaux, toujours plus vastes, toujours plus immersifs, certains jeux vidéo nous offrent désormais l'opportunité d'explorer, seul ou à plusieurs, de gigantesques mondes virtuels. On peut y incarner le personnage de nos rêves (puissant chevalier, belle princesse, soldat d'élite, sportif de haut niveau, etc) et l'on dispose généralement d'une liberté d'action autrement plus grisante que celle qui nous est offerte par le monde réel. Que l'on joue à un FPS de type Halo, à un jeu d'aventure comme Zelda ou à un MMORPG comme World of Warcraft, la sensation d'évasion est garantie. Exit, les soucis quotidiens ! Ici, on ne souffre pas, on ne tombe pas malade et la mort ne constitue en général qu'un simple incident sans grandes conséquences. Les inégalités sociales et physiques sont gommées comme par magie et on peut exprimer une partie de sa personnalité que l'on n'aurait jamais osé mettre en avant en société.

La faute aux jeux vidéo ?
Si certains types de jeux ne sont a priori pas susceptibles d'entretenir particulièrement une forme de dépendance, d'autres comme les MMORPG (World of Warcraft, Dofus, Guild Wars...) favorisent manifestement les comportements abusifs. Tout d'abord, ils se déroulent dans d'immenses univers persistants qui continuent d'évoluer, même quand le joueur est déconnecté. Les quêtes à effectuer se comptent pas centaines voire par milliers et l'histoire n'a pas de fin. Ensuite, leurs mécanismes de jeu basés sur la farm (collecte de ressources), le grind (gain d'expérience), le craft (fabrication de matériel), le commerce, diverses collections (familiers, skins, etc.), et la recherche des équipements les plus rares sont aussi accrocheurs que chronophages. La soif de puissance pousse irrésistiblement le joueur à passer le plus de temps possible dans le jeu pour améliorer son personnage. Les quêtes journalières, les événements périodiques, et certaines compétitions spéciales, les incitent à revenir jouer quotidiennement. Un nombre invraisemblable de défis (les Hauts Faits, les Succès et autres Trophées) récompensent des actions parfois aussi répétitives qu'absurdes (pécher 1.000 poissons, fabriquer 200 cottes de mailles, parler à tous les PNJ d'une zone, etc.). Enfin des guildes permettent aux joueurs de se retrouver entre eux et de former de véritables communautés virtuelles. Comment s'étonner dès lors que certains joueurs puissent passer jusqu'à 16 heures par jour dans de tels jeux ? Ils y trouvent en effet tout ce qui serait susceptible de leur manquer dans la vie réelle : la puissance, la reconnaissance d'autrui avec un sentiment très fort d'appartenance à une communauté, la gratification facile, l'aventure, etc. Selon les critères retenus, 10 à 42 % des joueurs réguliers de MMORPG présenteraient des signes de dépendance.

La faute aux jeux vidéo ?
Pour autant, et en dépit des déclarations alarmistes que l'on entend parfois ici et là, le caractère intrinsèquement addictif des jeux vidéo n'est pas encore prouvé à l'heure actuelle. Il n'y a pas assez d'études sur le sujet et la communauté scientifique manque encore de recul dans ce domaine. Il est donc impossible d'affirmer que les jeux vidéo sont directement responsables de l'addiction dont souffrent certains joueurs. Accusé par des joueurs coréens rencontrés par CNN en 2012 d'entretenir volontairement la dépendance dans ses jeux, l'éditeur Blizzard (World of Warcraft, Diablo III...) a ainsi répliqué sur cette même chaîne :

Les jeux sont une source de divertissement et, au même titre que les films, la lecture, le sport ou la musique, on constate que leur usage varie en fonction des gens. Comme toute forme de loisirs, nous pensons qu'il est important que chacun fasse preuve de responsabilité et soit conscient de ses obligations. Nous n'avons jamais voulu faire en sorte que nos joueurs utilisent nos jeux à l'exclusion de toute autre activité. Nous pensons également que la priorité doit être accordée à la vie quotidienne et qu'il appartient au joueur, à ses parents ou à ses tuteurs de déterminer le temps passé à jouer. Il est important de rappeler que les joueurs peuvent apprécier nos jeux et atteindre de nombreux objectifs (quêtes, compétitions, chasser des monstres, commercer, bavarder avec leurs amis...) dans un laps minimum de temps.

S'il ne nous appartient pas de juger la sincérité de cette déclaration, provenant en outre de l'un des rares éditeurs à proposer un contrôle parental efficace dans ses jeux, n'importe quel joueur de MMORPG expérimenté conviendra que dans certaines situations (donjons, raids, batailles PvP...) un joueur n'a pas d'autres choix que de rester des heures d'affilée devant son écran s'il veut accomplir la mission qu'il s'est fixée. Et les développeurs peuvent bel et bien pousser les joueurs aux excès les plus contestables comme en témoigne cet exemple extrême d'un combat de 18 heures dans le MMO Final Fantasy XI de Square Enix...

Mis à jour le 15/03/2013

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Tomino34
Tomino34
MP
26 oct. 2013, 19:27

La faute des jeux? Hum peut-être un peu mais je trouve que c'est surtout aux joueurs de faire attention surtout dans les MMORPG. Les développeurs eux veulent juste amuser le joueur mais je ne pense qu'il se soit dit "Allez ce jeu-là il est super addictif ça va marcher du tonnerre :diable: "

Lire la suite...
Juju-Le-Poulpe
Juju-Le-Poulpe
MP
18 mai 2013, 20:23

18 heures dans un combat à FF 9 :ocuh:

Lire la suite...
antithrx
antithrx
MP
22 mars 2013, 18:58

Facile de pointer du doigt et dire "c'est ta faute".
En vient un soudain sentiment de déculpabilisation personnel et... hop ... la vie est belle

Lire la suite...
antithrx
antithrx
MP
22 mars 2013, 18:56

C'est la faute des jeux vidéos!!

C'est aussi la faute des constructeurs automobiles s'il y a des accidents.
L'addiction au tabagisme est la faute des compagnies de cigarettes.
C'est la faute de Molson s'il y a des alcoolo.
C'est la faute au soleil si on devient aveugle quand on le regarde directement.

Enfin ... je crois que vous comprenez mon point de vue. lol

Lire la suite...
Bhogavati
Bhogavati
MP
18 mars 2013, 12:27

La responsabilité revient au joueur, il faut arrêter de renvoyer la faute sur les jeux vidéos :hum:
Dans le cas des joueurs mineurs, il convient que les parents cadrent un minimum l'enfant, mais une fois adulte, j'estime qu'on est maitre de soi même.
Et puis, il n'y a pas que les MMORPG comme genre de jeux vidéos, bien heureusement! :)

Lire la suite...
toiine88
toiine88
MP
18 mars 2013, 11:08

J'aimerai réagir face à cet article. J'ai eu l'occasion de travailler, lors de mes études, dans le milieu de la toxicomanie. Il me semble que la catégorie de dépendance exposée ici concerne aussi bien les joueurs vidéo-ludiques dépendants que les autres dépendances en général. Il semblerait en effet que face aux événements de la vie, difficultés vis-à-vis de soi-même, d'autrui et du monde environnement, le jeu vidéo, la drogue, l'alcool, le sexe,... apparaissent comme une sorte d'auto-médication empêchant une descente aux enfers encore plus importante, une accroche à la vie mais sans vie... Loin de moi l'idée d'amoindrir la nécessité des soins à apporter et la gravité de ces phénomènes sociaux ou encore de généraliser trop rapidement mais c'était un point assez important à souligner d'après moi.

Lire la suite...
DoRiaN100100
DoRiaN100100
MP
17 mars 2013, 22:50

Jerry VDD :noel:

Lire la suite...
BaconStrip
BaconStrip
MP
17 mars 2013, 15:33

"Les inégalités sociales et physiques sont gommées comme par magie."

Pourtant les Dummners et Khajit sont pas super bien acceuillis en bordeciel :rire:

Lire la suite...
Pseudo supprimé
17 mars 2013, 13:48

C'est pas de la faute au jeu vidéo t'as qu'a pas acheté on ne t'a pas forcé :(

Lire la suite...
Linoa-Aion
Linoa-Aion
MP
16 mars 2013, 22:01

j'ai arrêter les MMORPG pour jouer a Starcratf 2
pour baisser le temps que je jou sur les jeux vidéo.

Lire la suite...
Top commentaires
antithrx
antithrx
MP
22 mars 2013, 18:56

C'est la faute des jeux vidéos!!

C'est aussi la faute des constructeurs automobiles s'il y a des accidents.
L'addiction au tabagisme est la faute des compagnies de cigarettes.
C'est la faute de Molson s'il y a des alcoolo.
C'est la faute au soleil si on devient aveugle quand on le regarde directement.

Enfin ... je crois que vous comprenez mon point de vue. lol

Lire la suite...
SOMMAIRE

La faute aux jeux vidéo ?