Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter

Contributeur

Page Dossier
Il était une fois Score-Games

L'histoire de l'enseigne GAME en France commence par l'ouverture en juin 1992 d'un petit magasin de jeux vidéo à proximité des universités dans le Vème arrondissement de Paris. Baptisée Score-Games par son créateur Philippe Charot, cette boutique d'à peine 65 mètres carrés devient rapidement le rendez-vous privilégié de tous les gamers des alentours. Certes, le marché du jeu vidéo est à l'époque en pleine expansion, mais d'autres raisons expliquent ce succès. D'une part, l'emplacement même du magasin est idéal pour capter facilement la clientèle visée. Ensuite, on peut s'y procurer ou y revendre des jeux d'occasion bon marché, ce qui constitue une première pour l'époque. Enfin, il est possible d'y parler librement de jeux vidéo durant des heures, d'y tester des nouveautés ou d'y jouer en réseau sans passer pour un autiste ou un ado attardé..

Entrepreneur dans l'âme, Philippe Charot profite rapidement de sa réussite initiale pour lancer une véritable chaîne de magasins. Ainsi, dès 1996, un second magasin Score-Games autrement plus grand, ouvre ses portes à Saint-Lazare. Cette fois encore, les jeux d'occasion rachetés directement auprès des consommateurs s'écoulent comme des petits pains (avec une bonne marge) et d'autres boutiques ne tardent pas à essaimer dans toute la région parisienne. En quelques années seulement, la franchise Score-Games est ainsi en mesure de rivaliser avec les autres spécialistes du jeu vidéo que sont alors Micromania ou Stock Games. Grâce à elle, le marché de l'occasion explose, si bien qu'à un moment, les difficultés pour approvisionner le secteur deviennent telles qu'il est question de recentrer les activités de Score-Games vers "la nouveauté avant les autres". La vente sur Internet se développe également par le biais d'un site. Mais c'est bien le principe de l'occasion, appliqué non seulement aux jeux mais aussi aux consoles et à leurs périphériques, qui permettra à l'enseigne de faire ses choux gras jusqu'à son rachat par le groupe GAME en 2001. Elle compte alors pas moins de 37 magasins.

Sources images :

  • Photo 1 : Cityvox.fr
  • Photo 2 : geekons.canalblog.com
Mis à jour le 15/02/2013 Voir l'historique
  • Partager cette page :
Sommaire dossier Page suivante >

COMMENTAIRES

Tous les commentaires (77)
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
shark_white
shark_white
MP
le 21 Mars 2013 à 14:25:34

Avant c'etait mieux ...

Lire la suite...
Metal_Alchemist
Metal_Alchemist
MP
le 01 Mars 2013 à 11:49:28

La bonne époque et maintenant tout s'écroule . :-(

Lire la suite...
KobeB14
KobeB14
MP
le 24 Février 2013 à 22:40:44

Je préférais nettement Score-game à Micromania --"

Lire la suite...
Namekien38
Namekien38
MP
le 18 Février 2013 à 22:34:29

La belle époque d'hier laisse place au vide de demain...

Lire la suite...
wamaxx
wamaxx
MP
le 18 Février 2013 à 18:07:15

"avec une bonne marge", c'est un peu gentil, surtout si on parle des années 90: Souvenir d'un fatal fury megadrive acheté neuf 499 francs, et un prix de reprise une semaine plus tard à 100...

Les avertis de cette époque allait plus souvent a république, voir même avenue de flandre dans le 19e, pour échanger les jeux pour 50 francs contre jeux "de la même valeur" choisis par le magasin.

Stock Game etait arrivé un poil plus tard, la premiere concurence que visait score game était effectivement micromania sur le neuf, mais clairement sur l'occasion Shoot Again et la franchise Ultima.

  • Nostalgie*
Lire la suite...
stefscarface94
stefscarface94
MP
le 18 Février 2013 à 03:45:29

je mes souviens d'avoir acheter ma ps2 au score game de kremelin bicetre en 2000 ,ou encore plus recement j'avais pris black ops 2 , et 2 mois aprés le magasin ferme , je suis degouté pour game il ne mériter pas ça RIP SCORE GAME :snif:

Lire la suite...
italia25300
italia25300
MP
le 17 Février 2013 à 18:18:32

Enfin, il est possible d'y parler librement de jeux vidéo durant des heures, d'y tester des nouveautés ou d'y jouer en réseau sans passer pour un autiste ou un ado attardé..
Jerry à cette phrase :rire:

Lire la suite...
baxtos
baxtos
MP
le 17 Février 2013 à 17:46:11

"Ensuite, on peut s'y procurer ou y revendre des jeux d'occasion bon marché, ce qui constitue une première pour l'époque. "

Ca c'est faux, ca existait depuis des années chez 2010 electronics, Ultima...

Lire la suite...
Gamaran
Gamaran
MP
le 17 Février 2013 à 13:20:20

Il a eu une bonne idée le gars !
Maintenant on va de moins en moins dans les magasins de jeux vidéo mais c'est vrai qu'avant c'était un rituel :-p

Lire la suite...
dionycos1
dionycos1
MP
le 17 Février 2013 à 11:08:04

Je me souviens de ce magasin, à côté de l'université Jussieu. Grande nostalgie.
A noter qu'à côté de cet emplacement, il y a encore aujourd'hui quelques revendeurs de jeux vidéos oldies, un véritable bonheur.

Lire la suite...
SOMMAIRE

Il était une fois Score-Games

Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.