Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Page Dossier
De la magie, oui, mais en musique !

Que serait une aventure sans pouvoirs magiques, fées, animaux qui parlent et autres adjuvants typiques d'un conte ? De par sa dimension résolument fantastique, la série Zelda laisse, du féerique enchanteur à l'inquiétante étrangeté, la part belle au surnaturel. La musique joue alors un rôle fondamental dans la manifestation de la magie, et permet plus particulièrement de tisser des liens immersifs avec le joueur via le gameplay. Ainsi, les opus dans lesquels l'utilisation d'un ou plusieurs instruments de musique n'est pas nécessaire à l'avancée de l'histoire se comptent sur les doigts de la main (Four Sword Adventure, Phantom Hourglass, et Link's Crossbow Training).

Link doit donc souvent laisser son épée de côté pour devenir interprète, les instruments à vent étant généralement rois puisqu'utilisés dans pas moins de neuf des quinze jeux de la série. Ils permettent au joueur de se téléporter d'un lieu à un autre, d'entrer en communication avec certains personnages, d'ouvrir des portes, de vaincre certains ennemis, d'invoquer épouvantails, pierres, pluie, etc.

Certaines de ces mélodies aux pouvoirs magiques se retrouvent d'ailleurs d'un opus à l'autre, ce qui renforce leur cohérence. Ainsi le Chant du Temps, qui servait dans Ocarina of Time à ouvrir les portes du temple du même nom (donnant accès à la Master Sword et à un voyage de sept années en avant ou en arrière), est réutilisé dans Majora's Mask, où il permet cette fois de revenir au début des trois jours fatidiques qui précèdent la fin du monde. Joué à l'envers, il ralentit le cours du temps, lorsqu'on double ses premières notes, il l'accélère...

Chargement du lecteur vidéo...
Chargement du lecteur vidéo...
Chargement du lecteur vidéo...

Petite anecdote : la mélodie de l'ocarina dans The Minish Cap est identique à celle du sifflet dans The Legend of Zelda premier du nom, mais également de la flûte dans... Super Mario Bros. 3 ! Si le lien entre les deux derniers jeux est évident (ces deux séries ayant les mêmes créateurs), cette citation sonne comme un hommage à Koji Kondo dans The Minish Cap, développé par une équipe différente : Capcom.

Chargement du lecteur vidéo...
Chargement du lecteur vidéo...
Mis à jour le 21/01/2013 Voir l'historique
  • Partager cette page :
< Page précédente Sommaire dossier Page suivante >

COMMENTAIRES

Tous les commentaires (0)
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
SOMMAIRE

De la magie, oui, mais en musique !

Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.