Dossiers

Fire Emblem : The Sacred Stones

Versions existantes

Fire Emblem : Seima no Kôseki / Gameboy Advance (7 octobre 2004 au Japon)
Fire Emblem : The Sacred Stones / Gameboy Advance (23 mai 2005 aux Etats-Unis)
Fire Emblem : The Sacred Stones / Gameboy Advance (4 novembre 2005 en Europe)
Fire Emblem : The Sacred Stones / 3DS eShop (16 décembre 2011 en Europe via le programme des ambassadeurs)

 

 

Fire Emblem : The Sacred Stones GBA - Screenshot 142Nous sommes à présent le 4 novembre 2005 et les fans occidentaux ont l'insigne privilège de fêter pour la deuxième fois seulement la venue de la saga Fire Emblem en Europe. L'événement est d'ailleurs double puisque ce n'est pas un mais deux jeux qui nous sont proposés par Nintendo simultanément : Fire Emblem : The Sacred Stones sur GBA et Fire Emblem : Path of Radiance sur GameCube ! A noter que cette sortie groupée concernait uniquement le territoire européen et que c'est bien l'épisode GBA qui a été développé en premier au Japon.

 

Fire Emblem : The Sacred Stones GBA - Screenshot 193Fire Emblem : The Sacred Stones GBA - Screenshot 194Fire Emblem : The Sacred Stones GBA - Screenshot 202

 

L'histoire de Fire Emblem 8 se déroule sur le continent de Magvel, plusieurs siècles après que les hommes aient réussi à capturer le Roi-Démon à l'aide de cinq reliques baptisées les Pierres Sacrées. Des ruines de Magvel sont nées cinq nations, hébergeant chacune une des précieuses reliques, symboles de paix et d'espoir. Mais lorsque l'empire de Grado décide d'envahir le royaume de Renais, la princesse Eirika s'empresse de partir sur les traces de son frère jumeau, le prince Ephraim, dont elle est sans nouvelles depuis le début du conflit. Tous deux devront sortir les armes pour empêcher la destruction des Pierres Sacrées.

 

Fire Emblem : The Sacred Stones GBA - Screenshot 143Fire Emblem : The Sacred Stones GBA - Screenshot 157Fire Emblem : The Sacred Stones GBA - Screenshot 185

Lequel des deux jumeaux déciderez-vous d'accompagner ?

 

Pour sa dernière création sur Gameboy Advance, l'équipe d'Intelligent Systems a tenté de mettre en place quelques nouveaux éléments de gameplay. Cela concerne aussi la construction du jeu puisque, assez rapidement dans l'aventure, on nous oblige à faire un choix en décidant de suivre soit le parcours du prince Ephraim, soit celui de la princesse Eirika. Certes, il est possible d'effectuer deux sauvegardes en parallèle pour profiter des deux scénarios, mais l'idée est assez déroutante, même si les jumeaux finissent par se rejoindre dans la dernière partie du jeu.

 

Fire Emblem : The Sacred Stones GBA - Screenshot 8Fire Emblem : The Sacred Stones GBA - Screenshot 60Fire Emblem : The Sacred Stones GBA - Screenshot 66Fire Emblem : The Sacred Stones GBA - Screenshot 9Fire Emblem : The Sacred Stones GBA - Screenshot 26Fire Emblem : The Sacred Stones GBA - Screenshot 103

 

Conscients de la légendaire difficulté de la série, pas forcément adaptée au jeune public de la GBA, les développeurs ont cette fois carrément rajouté un mode Facile qui permet de bénéficier d'indications stratégiques très utiles, surtout pour ceux qui n'ont pas fait leurs premières armes sur l'opus précédent. La seconde chose, et sans aucun doute la plus importante, est la possibilité qui nous est offerte de se déplacer librement à travers le continent. D'une part, cela permet de se faire un peu d'expérience supplémentaire en menant à bien quelques missions secondaires, et d'autre part cela autorise l'acquisition d'objets et d'armes dans les échoppes en dehors des missions. Autant dire que cela suffit déjà à rendre la progression nettement moins fastidieuse.

 

Fire Emblem : The Sacred Stones GBA - Screenshot 21Fire Emblem : The Sacred Stones GBA - Screenshot 31Fire Emblem : The Sacred Stones GBA - Screenshot 124

Le fait de pouvoir effectuer des combats contre des monstres sur la carte du monde permet d'engranger pas mal d'XP.

 

Toujours au chapitre des nouveautés, sachez que le convoi où est entreposé le matériel (armes, armures, sortilèges, items) est désormais directement relié au personnage principal, à savoir Eirika ou Ephraim. Autrement dit, le joueur n'est plus contraint de s'embarrasser d'une caravane qu'il doit protéger en plein coeur des batailles, et les transferts d'objets s'effectuent ainsi avec beaucoup moins de lourdeur. D'autres éléments nouveaux sont à prendre en compte en ce qui concerne les unités, avec notamment l'apparition de nouvelles classes de personnages, comme les aventuriers qui sont inexpérimentés mais qui peuvent rapidement évoluer en pirates ou en combattants, et l'introduction de races inédites. Les humains doivent désormais lutter contre toutes sortes de monstres, tels les revenants ou les squelettes. Une idée qui avait certes déjà été expérimentée dans Fire Emblem Gaiden.

 

Fire Emblem : The Sacred Stones GBA - Screenshot 58Fire Emblem : The Sacred Stones GBA - Screenshot 84Fire Emblem : The Sacred Stones GBA - Screenshot 126

Les recrues inexpérimentées ont un large potentiel de progression.

 

Fire Emblem : The Sacred Stones GBA - Screenshot 186On notera par ailleurs que les promotions sont plus ouvertes qu'auparavant, à savoir qu'il est enfin possible d'orienter l'évolution de ses personnages comme on le désire en optant pour l'une ou l'autre des deux promotions différentes proposées pour chaque type d'unité. Qui plus est, certaines classes promues ont accès à des capacités spéciales, comme on avait pu le voir déjà dans les épisodes 4 et 5 sur Super Famicom. Autant d'éléments qui favorisent le confort de jeu et qui permettent au joueur d'éviter de frayer trop souvent avec la colère ou le désespoir.

 

Fire Emblem : The Sacred Stones GBA - Screenshot 187Fire Emblem : The Sacred Stones GBA - Screenshot 188Fire Emblem : The Sacred Stones GBA - Screenshot 189

Les unités ont maintenant le choix entre deux classes différentes lorsqu'elles sont promues.

 

Jugé trop facile et trop court par les fans, Fire Emblem : The Sacred Stones constitue pour ces mêmes raisons une très bonne entrée en matière pour qui souhaite s'initier en douceur à la série. D'autant que sa durée de vie peut être augmentée par les à-côtés offerts en marge de l'aventure principale, comme l'exploration de la Tour de Valni et des Ruines de Lagdou, pour ceux qui recherchent d'autres défis à relever. Cela permet d'ailleurs de débloquer une dizaine de personnages supplémentaires jouables, ce qui n'est pas rien. De la même façon, on peut continuer à développer nos personnages et leurs relations de soutien même une fois la campagne terminée, et participer à des parties multijoueurs via l'arène en link. Notez que ce titre est aussi sorti sur l'eShop 3DS fin 2011 dans le cadre du programme des ambassadeurs.

 

Fire Emblem : The Sacred Stones GBA - Screenshot 196Fire Emblem : The Sacred Stones GBA - Screenshot 197Fire Emblem : The Sacred Stones GBA - Screenshot 198Fire Emblem : The Sacred Stones GBA - Screenshot 199Fire Emblem : The Sacred Stones GBA - Screenshot 200Fire Emblem : The Sacred Stones GBA - Screenshot 201

 

Vidéo : Bande-annonce
Vidéo : Extrait de gameplay

 

Retour haut de page