Dossiers

Fire Emblem : Shadow Dragon

Versions existantes

Fire Emblem : Shin Ankoku Ryû to Hikari no Tsurugi / DS (7 août 2008 au Japon)
Fire Emblem : Shadow Dragon / DS (16 février 2009 aux Etats-Unis)
Fire Emblem : Shadow Dragon / DS (5 décembre 2008 en Europe)

 

 

Fire Emblem : Shadow Dragon est le remake DS du tout premier volet de la série qui avait déjà eu droit à un remake sur Super Famicom dans l'épisode Monshô no Nazo. Il est donc basé sur la version Famicom et non sur la mouture 16 bits, ce qui explique pourquoi on ne trouve pas la partie inédite de Monshô no Nazo dans cette adaptation DS.

 

Fire Emblem : Shadow Dragon DS - Screenshot 329Le jeu nous présente la genèse du continent d'Akaneia, alors qu'il était encore sous le joug de l'empire de Doluna. La légende raconte qu'un brave se serait néanmoins dressé face au tyran draconique Medeus, brandissant la lame divine Falchion pour triompher de son puissant adversaire. Elevé au rang de héros, cet homme issu de la région d'Altea légua à son peuple et à ses descendants un royaume libéré et l'espoir d'une paix durable. Mais celle-ci ne dura guère plus d'un siècle, le tyran Medeus ayant trouvé le moyen de renaître de ses cendres pour monter une alliance maléfique avec les légions les plus cruelles d'Akaneia. Face à la résurgence du mal, les peuples libres furent contraints à l'exil ou à la reddition, et tous les regards se tournèrent vers le principal descendant du héros de jadis, le roi Cornelius d'Altea. Mais le destin saute parfois quelques générations, et c'est finalement son jeune fils Marth qui sera au coeur des événements qui décideront de l'avenir d'Akaneia. Résolu à retrouver les deux artefacts qui lui permettront de venger la mort de son père et l'enlèvement de sa soeur, Marth espère bien triompher de Medeus pour reconquérir le royaume d'Altea.

 

Fire Emblem : Shadow Dragon DS - Screenshot 298Fire Emblem : Shadow Dragon DS - Screenshot 299Fire Emblem : Shadow Dragon DS - Screenshot 301

 

Fire Emblem : Shadow Dragon s'autorise un certain nombre de changements majeurs qui ont été reniés par les puristes de la série, bien que, afin de ne pas dénaturer les règles établies tout au long de la saga, le jeu s'efforce de rendre chaque nouveauté totalement facultative. Vous pouvez donc parfaitement jouer dans les conditions de la version originale ou bien profiter des possibilités inédites pour faciliter le déroulement de votre progression. Durant les batailles, on trouve ainsi des points de sauvegarde qui, bien qu'ils ne peuvent servir qu'une seule fois, s'avèrent bien souvent providentiels dans le sens où ils vous évitent de tout recommencer depuis le début en cas d'erreur de parcours. Les maps comportent d'ailleurs presque toujours des armureries dont l'inventaire est beaucoup plus intéressant que celui auquel on accède entre les missions.

 

Fire Emblem : Shadow Dragon DS - Screenshot 153Fire Emblem : Shadow Dragon DS - Screenshot 211Fire Emblem : Shadow Dragon DS - Screenshot 159

Des points de sauvegarde font leur apparition sur les maps.

 

Les contrôles peuvent se faire à l'aide du stylet, bien que la jouabilité classique avec les boutons reste encore la plus efficace. La réalisation n'est franchement pas terrible, la faute à un rendu terne, un manque de finesse général et la présence de gros contours noirs sur les personnages. Côté gameplay, on note que le remake prend en compte le triangle des armes, même si cette notion n'était pas encore apparue à l'époque du jeu original. Plus surprenant, on peut désormais réaffecter la classe de ses personnages quasiment à volonté. Cette option est assez providentielle, car elle vous permet de passer outre les contraintes habituelles du scénario en spécialisant n'importe quel personnage dans n'importe quel job, ou presque. Votre second voleur ne vous sert à rien, pourquoi ne pas en faire un vicaire ou un magicien ? Bien sûr, rien ne vous oblige à tirer parti de cette nouveauté, mais sachez qu'aucun changement n'est irréversible et qu'il suffit d'avoir un certain niveau dans une catégorie d'arme précise pour accéder à toute une série de classes compatibles.

 

Fire Emblem : Shadow Dragon DS - Screenshot 251Fire Emblem : Shadow Dragon DS - Screenshot 203Fire Emblem : Shadow Dragon DS - Screenshot 240

On peut changer la classe des unités à volonté.

 

Le soft nous invite également à distribuer des points d'expérience bonus entre ses unités après chaque bataille. En revanche, on ne peut plus jouer sur le poids des unités pour que certaines en transportent d'autres afin de les protéger, et les cavaliers ne peuvent pas non plus continuer leur déplacement après avoir attaqué. Heureusement, l'accès au convoi est bien à l'ordre du jour entre chaque bataille, tout comme les arènes où l'on peut entraîner ses troupes à volonté en misant une certaine somme d'argent à chaque duel. L'écran des préparatifs, accessible assez rapidement dans l'aventure, permet de gérer ses unités librement entre chaque mission. Pas mal de petites choses différencient encore le remake de l'original au niveau du gameplay, comme le fait que les prêtres gagnent enfin de l'XP en soignant leurs alliés, ce qui n'était pas le cas sur la version Famicom.

 

Fire Emblem : Shadow Dragon DS - Screenshot 218Fire Emblem : Shadow Dragon DS - Screenshot 221Fire Emblem : Shadow Dragon DS - Screenshot 229

On déplore l'absence de la partie inédite du premier remake (Monshô no Nazo).

 

Ce remake a le bon goût de proposer un prologue inédit qui fait office de tutorial et qui a le mérite de s'attarder un peu plus sur le scénario en relatant la fuite de Marth qui précède le début du jeu, même si les dialogues restent bien moins développés que dans les autres volets de la série. On note aussi le retour des cinq chapitres qui avaient été écartés du remake Super Famicom (la partie 1 de Monshô no Nazo). Fire Emblem : Shadow Dragon est par ailleurs le premier épisode de la série à proposer des options multijoueurs grâce à la connexion Wi-Fi. Les batailles à deux joueurs sont désormais autorisées, en local ou sur le Net, le micro étant d'ailleurs pris en compte pour le chat. On peut même échanger des unités avec d'autres joueurs et revendre ou acheter des objets dans la boutique en ligne. Au final, il est dommage que cette nouvelle version s'avère moins complète que le premier remake qui comprenait une seconde partie inédite. Mais elle sera justement reprise dans le remake suivant : Shin Monshô no Nazo...

 

Fire Emblem : Shadow Dragon DS - Screenshot 289Fire Emblem : Shadow Dragon DS - Screenshot 293Fire Emblem : Shadow Dragon DS - Screenshot 294

Fire Emblem : Shadow Dragon DS - Screenshot 312Fire Emblem : Shadow Dragon DS - Screenshot 320Fire Emblem : Shadow Dragon DS - Screenshot 324

 

Vidéo : Double recrutement
Vidéo : Préparatifs et début de bataille
Vidéo : Cinématique d'introduction
Vidéo : Spécificités

 

Retour haut de page