Dossiers

Fire Emblem : Awakening

Versions existantes

Fire Emblem : Kakusei / 3DS (19 avril 2012 au Japon)
Fire Emblem : Awakening / 3DS (4 février 2013 aux Etats-Unis)
Fire Emblem : Awakening / 3DS (avril 2013 en Europe)

 

 

Fire Emblem : Awakening 3DS - Screenshot 33L'avenir de la saga Fire Emblem passera par la case 3DS avec la sortie de Fire Emblem : Awakening en avril prochain dans notre pays. Disponible au Japon depuis de longs mois, cet épisode s'annonce d'ores et déjà exceptionnel, affichant clairement sa volonté de faire évoluer la série tout en nous en mettant plein les yeux ! Explications.

 

L'histoire se déroule sur le même monde que celui qui a vu naître l'épopée de Marth, mais des siècles plus tard. Krom, prince du saint royaume d'Iris, est contraint de mener ses hommes sur le champ de bataille pour défendre sa nation lorsque le royaume voisin de Perezia décide d'entrer en guerre. Son périple sera teinté de sang, mais il lui fera également croiser la route d'un mystérieux individu masqué dont l'identité pourrait bien avoir un rapport avec le tourbillon d'événements qui annoncent le réveil du dragon maléfique.

 

Fire Emblem : Awakening 3DS - Screenshot 9Fire Emblem : Awakening 3DS - Screenshot 10Fire Emblem : Awakening 3DS - Screenshot 24

Les parties à plusieurs sont autorisées.

 

Ne vous y trompez pas, ce n'est pas parce que Fire Emblem : Awakening tourne sur une console portable qu'il fait moins bien qu'un Radiant Dawn sur le plan visuel. La 3DS est capable de bien belles choses et cet épisode surpasse presque les deux opus consoles de salon en matière de réalisation. Techniquement, le soft est véritablement bluffant, les maps affichent un souci du détail impressionnant et l'effet de profondeur dû aux capacités 3D stéréoscopiques de la console est parfaitement exploité. En combat, il est désormais possible de contrôler la caméra pour aller au plus près de l'action, de changer l'angle de vue et même de passer en vue subjective pour percevoir la bataille à travers les yeux de ses personnages. Comme, en plus, les unités disposent d'attaques spéciales joliment mises en scène, le titre nous en met plein les yeux et ne nous donne à aucun moment envie de couper les animations des combats pour gagner du temps.

 

Fire Emblem : Awakening 3DS - Screenshot 8Fire Emblem : Awakening 3DS - Screenshot 12Fire Emblem : Awakening 3DS - Screenshot 15

Un épisode qui s'annonce incontournable.

 

Mais ce n'est pas seulement dans la forme que ce nouvel opus se montre audacieux. Les concepteurs ont tout fait pour lui insuffler le meilleur des épisodes précédents, c'est pourquoi on y retrouve tous les éléments clés de la franchise. A l'instar de Shin Monshô no Nazo (inédit chez nous), le joueur doit commencer par créer un avatar qui sera jouable tout au long de la partie aux côtés des héros du jeu. Cet avatar a le mérite d'intervenir véritablement dans l'histoire et est capable de manier aussi bien l'épée que la magie. Le joueur peut ainsi orienter librement sa classe au fil de l'aventure, le système de jobs étant encore une fois relativement ouvert pour toutes les unités.

 

Fire Emblem : Awakening 3DS - Screenshot 22Fire Emblem : Awakening 3DS - Screenshot 23Fire Emblem : Awakening 3DS - Screenshot 27

L'entraide entre les unités est poussée à son paroxysme.

 

Tout droit venue de The Sacred Stones, la carte du monde est de retour dans Fire Emblem : Awakening, permettant au joueur d'arpenter la map comme il le souhaite pour se confronter à une multitude de défis en marge de l'aventure principale. On peut ainsi affronter autant d'ennemis qu'on le souhaite pour améliorer ses unités dans des combats optionnels, visiter les échoppes dans les villes déjà libérées, ou encore s'essayer aux chapitres Gaiden qui apparaissent sur la carte à mesure qu'on fait avancer l'histoire. Le menu de gestion des unités est accessible à tout moment à partir de cet écran et autorise les traditionnels changements de classe, promotions et autres transferts d'objets et d'équipements.

 

Fire Emblem : Awakening 3DS - Screenshot 18Fire Emblem : Awakening 3DS - Screenshot 26Fire Emblem : Awakening 3DS - Screenshot 14

En plus d'être très complet, le jeu est visuellement somptueux.

 

Fire Emblem : Awakening 3DS - Screenshot 6Mises au tout premier plan dans cet épisode 3DS, les relations de soutien entre les unités sont une composante cruciale du gameplay. Les liens qui se tissent entre les personnages à travers les dialogues optionnels ou suite à des combats menés côte à côte, se traduisent maintenant de manière concrète sur le terrain. Car en plus de bénéficier de bonus de stats non négligeables, une unité épaulée par une autre peut voir son allié intervenir directement au beau milieu du combat afin de lui sauver la vie en s'interposant pour contrer une attaque fatale ou en achevant l'ennemi avant même qu'il n'ait eu le temps de contre-attaquer. Il y a bien sûr une part de hasard qui fait que l'allié peut assister à la scène passivement sans intervenir, mais plus leur amitié sera forte, plus il y aura de chances de les voir se soutenir mutuellement.

 

Fire Emblem : Awakening 3DS - Screenshot 28Fire Emblem : Awakening 3DS - Screenshot 30Fire Emblem : Awakening 3DS - Screenshot 31Fire Emblem : Awakening 3DS - Screenshot 66Fire Emblem : Awakening 3DS - Screenshot 68Fire Emblem : Awakening 3DS - Screenshot 71

 

Les concepteurs ont également ajouté une fonction, baptisée «double», qui permet de grouper deux personnages pour leur permettre d'avancer de concert, ce qui fait à la fois office de sauvetage et de soutien sans s'infliger le moindre malus. Cela relance considérablement les schémas tactiques tout en insufflant l'élément qui manquait à la série pour rendre les combats propices aux rebondissements les plus incroyables. Déjà expérimenté avec succès dans le quatrième volet de la saga, le système de générations fait un retour remarqué dans ce volet 3DS. Si les liens entre deux unités sont suffisamment forts, elles peuvent se déclarer leur amour et se marier, engendrant même des enfants qui se battront ensuite à vos côtés !

 

Fire Emblem : Awakening 3DS - Screenshot 84Fire Emblem : Awakening 3DS - Screenshot 20Fire Emblem : Awakening 3DS - Screenshot 21

Difficile de résister à la tentation des DLC.

 

Fire Emblem : Awakening 3DS - Screenshot 11Toujours attachés à ouvrir la série au plus grand nombre, les développeurs n'ont pas oublié d'inclure un mode Casual destiné aux néophytes qui n'ont pas envie de voir leurs unités périr définitivement en combat. Bien sûr, il est tout à fait possible de jouer dans les conditions habituelles du mode Classic où les héros tombés ne reviennent jamais et où l'on ne peut pas sauvegarder à tout bout de champ. Des modes de jeu encore plus ardus sont également inclus pour offrir un challenge à la mesure des joueurs les plus aguerris. En prime, la connexion autorise bien sûr les affrontements à plusieurs et même le recrutement des avatars personnalisés. A noter que Fire Emblem : Awakening a été le premier titre japonais à proposer des DLC payants sur 3DS. Ces contenus téléchargeables donnent accès à des missions supplémentaires dédiées aux personnages phares issus des autres volets de la série, mais il est également possible de débloquer un nombre impressionnant de héros bonus gratuitement via SpotPass.

 

Fire Emblem : Awakening 3DS - Screenshot 50Fire Emblem : Awakening 3DS - Screenshot 57Fire Emblem : Awakening 3DS - Screenshot 62

Sans doute le meilleur character design de la série !

 

Pour finir, sachez qu'une 3DS collector aux couleurs du soft a même été éditée au Japon à l'occasion de la sortie du jeu.

 

Une 3DS aux couleurs du jeu a vu le jour au Japon.

 

Vidéo : Bande-annonce US
Vidéo : Spots TV japonais
Vidéo : Détail des classes
Vidéo : Soutien entre unités
Vidéo : Promotions et capacités
Vidéo : Cinématique
Vidéo : Présentation globale

 

Retour haut de page