Dossiers

Qui gère le PEGI ?

Tout ceci nous amène donc au cœur du système PEGI. Qui sont les acteurs du PEGI ? PEGI se gère-t-il de manière autonome ou bien dépend-il d'organismes extérieurs ? Nous pouvons déjà distinguer la gestion extérieure du PEGI, qui se compose de l'ISFE évoqué auparavant ainsi que du NICAM (Institut néerlandais de classification des médias audiovisuels, en anglais Netherlands Institute for the Classification of Audiovisual Media) et du VSC (Video Standards Council, conseil des normes vidéoludiques). Le premier organisme indépendant, le NICAM, administre le système pour le compte du PEGI. Le NICAM a pour objectif de contrôler les jeux classés 3 et 7 par rapport aux critères du PEGI, d'archiver les jeux PEGI et de délivrer les licences PEGI. Le VSC, quant à lui, est le second administrateur. Siégeant au Royaume-Uni, il effectue le contrôle des jeux classés 12, 16 et 18 par rapport aux critères du PEGI.

Mais le PEGI est également un système autonome, divisé en plusieurs conseils et comités, chacun ayant un rôle bien précis. Ainsi, il existe un conseil d'administration qui se situe au cœur du PEGI et regroupe de nombreux acteurs du marché du jeu vidéo (fabricants de consoles de jeu, éditeurs de jeux...) et gère avec le directeur général les activités quotidiennes du PEGI. Il existe également un autre conseil du PEGI qui s'occupe de transmettre les évolutions du PEGI aux pays européens. On note également la présence d'un groupe d'experts du PEGI qui travaille en parallèle avec les différents conseils de l'organisme. Enfin, un comité des plaintes s'occupe des contestations possibles, une commission des critères modifie le questionnaire PEGI selon les évolutions technologiques ou les recommandations, une commission juridique adapte PEGI à la législation des pays et une commission d'application s'assure de la mise en application des dispositions du code de conduite du PEGI (code que doit respecter tout éditeur utilisant le système de classification en question). Le PEGI est donc un organisme bien ficelé qui forme un ensemble cohérent.

Il est d'ailleurs intéressant de noter que les membres de ces conseils et organismes sont généralement très impliqués dans le jeu vidéo, mais pas que. Ainsi dans le conseil du PEGI, on retrouve des psychologues, des spécialistes des médias, des fonctionnaires et des conseillers juridiques spécialisés dans la protection des mineurs en Europe. Dans le conseil d'administration, des représentants de SEGA, Microsoft, Nintendo, Sony, et autres sont présents. Le groupe d'experts, lui, se compose de spécialistes et d'universitaires dans le domaine des médias, de la psychologie, de la classification, des questions juridiques, des technologies, des jeux en ligne, etc. Par ailleurs, on retrouve des éditeurs dans la commission d'application. De près ou de loin, chaque personne impliquée dans le système PEGI l'est également dans le domaine du jeu vidéo.

Retour haut de page