Dossiers

Crash Nitro Kart / PS2-Xbox-GC-GBA-NGage

Après l'excellent Crash Team Racing sorti fin 1999, Crash reprend du service sur les circuits de karting dans Crash Nitro Kart, sorte de jeu hommage aux premières heures de gloire du marsupial en tant que pilote. Si l'idée de développer un nouveau jeu de course estampillé Crash Bandicoot était bonne, le résultat final proposé par Vicarious Visions ne fut pas aussi convaincant que prévu...

 

Crash Nitro Kart PS2 - Screenshot 4Crash Nitro Kart PS2 - Screenshot 5Crash Nitro Kart PS2 - Screenshot 8

 

Les jeux de course tirés de grandes licences ne brillent généralement pas par l'originalité de leur scénario et celui-ci ne fait pas exception à la règle. Cette fois, Crash, Cortex et leurs bandes respectives sont enlevés par un extraterrestre répondant au nom d'"Empereur Velo". Lui et son peuple étant en mal de distractions, Velo contraint le groupe à participer au Circuit Galactique, un championnat de karting, sans quoi l'alien n'hésitera pas à détruire leur belle planète Terre. On l'aura compris, ce petit scénario est tout juste bon à servir de cadre pour relancer le Bandicoot sur les pistes mais ne va certainement pas changer le cours de sa vie.

 

Crash Nitro Kart PS2 - Screenshot 2Crash Nitro Kart PS2 - Screenshot 3Crash Nitro Kart PS2 - Screenshot 10

 

Crash Nitro Kart PS2 - Screenshot 19Nous vous parlions précédemment d'un hommage à Crash Team Racing, et nous n'avions pas menti ! En termes de contenu, Nitro Kart est tout aussi complet que CTR. Le mode Aventure se déroule de la même manière que le jeu PSOne, avec plusieurs mondes ouverts comportant des portails à franchir afin de se rendre sur les différents circuits. Une fois la course remportée, il est possible de la refaire pour décrocher divers bonus : reliques, pièces CNK et jetons. On retrouve également cinq autres modes de courses (Contre-la-montre, Tour unique contre-la-montre, Course rapide, un mode Tournoi jouable jusqu'à quatre personnes et enfin une petite nouveauté, le mode Team Race basé sur une jauge de frénésie qui se remplit lorsque l'on reste à proximité d'un coéquipier contrôlé par l'ordinateur). Le multijoueur n'est pas en reste avec plusieurs modes dédiés à la coopération ou la compétition (bataille limitée, survie, collecte de cristaux, capture de drapeau...). Il y a donc de quoi faire, mais rien de véritablement novateur quand on compare le soft à son prédécesseur, qui disposait déjà d'un grand panel de modes de jeu similaires à ceux de cet épisode.

 

Crash Nitro Kart PS2 - Screenshot 22Crash Nitro Kart PS2 - Screenshot 15Crash Nitro Kart PS2 - Screenshot 16

 

Graphiquement parlant, le constat est peu réjouissant. Crash Nitro Kart se rapproche beaucoup plus d'un jeu PSOne dont les textures ont été améliorées que d'un véritable jeu Playstation 2. On retrouve ainsi des circuits colorés mais pas mieux garnis. Les décors environnants présentent quelques angles marqués et quelques formes géométriques dignes de la PSOne, moins de la PS2. On pouvait espérer mieux sur la 128 bits de Sony. En vérité, l'ennui vient surtout du manque général de sensations de vitesse. Alors que CTR s'était révélé très bon en termes de fluidité et de rapidité, Nitro Kart peine à faire de même sans que l'on ne sache pourquoi. En résulte un plaisir de jeu amoindri malgré les variantes offertes. En somme, Crash Nitro Kart se contente d'imiter son aîné. Sans évolution majeure, son intérêt est donc relativement limité. La version GBA, proposant des circuits sympathiques pour le support et un contenu tout aussi conséquent, ne se révèle pas plus passionnante pour autant. En effet, l'originalité n'y est pas de mise et les courses peuvent même fâcher les compétiteurs, la faute à des adversaires ayant une fâcheuse tendance à s'agglutiner près de vous afin de vous devancer tous en même temps si par malheur il vous arrive un petit accident de parcours.

Extrait (PS2) : Course

Si rien ne s'affiche après plusieurs secondes d'attente :

Retour haut de page