Dossiers

Crash Boom Bang! / DS

Jaquette Crash Boom Bang ! - Nintendo DS

Pour son deuxième party-game, c'est sur Nintendo DS que Crash débarque. Malheureusement, celui-ci ne va pas relever le niveau insatisfaisant de Crash Bash. C'est même plutôt le contraire...

 

Un système de jeu trop brouillon

Crash Boom Bang ! DS - Screenshot 6Le marsupial va devoir accomplir la tâche ingrate de retrouver un super cristal de pouvoir pour le compte du... Vicomte, le nouveau personnage de cet opus DS. Pour ce faire, Crash et ses acolytes (amis ou ennemis dans les jeux de plates-formes) doivent participer à la "course du boulet de canon" afin de déterrer des plaques enfouies sous le sable du désert qui, une fois réunies, permettent de découvrir l'emplacement du cristal. Voilà un scénario très peu inspiré servant surtout de justification à la présence de la quarantaine de mini-jeux proposés. De plus, il faudra plus d'une partie au joueur pour y comprendre quelque chose, car l'histoire brièvement résumée ici est en réalité plutôt mal narrée.

Crash Boom Bang! prend la forme d'un jeu de plateau dans lequel quatre personnages avancent en même temps, en fonction d'un lancer de dé. Un concept à la Mario Party qui aurait pu se révéler convaincant si l'interface de jeu n'était pas aussi confuse. En effet, cette dernière se révèle si peu intuitive que l'on a du mal à se repérer et à savoir quoi faire en début de partie. De plus, la présence d'un chronomètre, si indésirable soit-elle, empêche le joueur de choisir convenablement l'item qui pourrait lui permettre de prendre l'avantage sur ses concurrents : limiteur de cases, échangeur de place... bref, le débutant doit faire preuve de patience avant de pouvoir s'habituer à ce système de jeu inconfortable, et de se rendre compte qu'il n'est pas au bout de ses peines...

 

Un plaisir de jeu gâché

Crash Boom Bang ! DS - Screenshot 10Le gameplay de ce titre est une vraie catastrophe ! Les mini-jeux sont pour la plupart conçus maladroitement, certains en sont même injouables tant il est difficile de mettre en application les conseils qui nous sont donnés en début de jeu. A titre d'exemple, quand il est demandé au joueur d'appuyer sur l'écran tactile afin d'écraser la tête d'une créature qui sort du sol, ce dernier se retrouve la plupart du temps écrasé par ses adversaires qui non seulement auront tapé avant lui, mais ne lui auront tout bonnement pas laissé le temps de se déplacer jusqu'à la cible suivante. Autre cas magistral, les phases de shoot à bord d'un petit avion : tourner est un calvaire et il est impossible de tirer en même temps. On se retrouve donc à faire de grandes boucles, quitte à déserter la zone de jeu quelques instants, pour au final se retrouver canardé de toutes parts sans même pouvoir viser convenablement ses adversaires.

Ce ne sont que deux cas de figure parmi d'autres, mais ils suffisent amplement à expliquer pourquoi Crash Boom Bang! ne parvient pas à amuser le joueur. Celui-ci comporte en effet beaucoup trop de problèmes de jouabilité et de lisibilité pour que l'on s'y adonne plus de dix minutes sans s'énerver. On fera notamment l'impasse sur le mode multijoueur qui n'a pas vraisemblablement été créé pour relever le niveau.

 

Crash Boom Bang ! DS - Screenshot 21Crash Boom Bang ! DS - Screenshot 42Crash Boom Bang ! DS - Screenshot 66

Retour haut de page