Dossiers

Bilan sur l'évolution de la série

Crash : Génération Mutant 360 - Screenshot 18La série Crash Bandicoot a donc connu un tournant très important dans son histoire lorsque Naughty Dog a choisi de la délaisser pour se consacrer aux titres Jak and Daxter. Alors qu'une partie du public a considéré cet abandon comme l'annonce d'un déclin inéluctable, d'autres ont pu s'intéresser à l'orientation humoristique de la série, instaurée puis conservée par les studios de développement qui ont succédé à Jason Rubin et Andy Gavin.

 

Crash Twinsanity PS2 - Screenshot 31Si on ne peut guère faire de reproches aux développeurs de s'être éloignés du gameplay pourtant fabuleux des premiers épisodes Playstation (Crash Bandicoot 4 avait tout repris de ses prédécesseurs mais n'a pas atteint l'excellence pour autant), force est de constater que les joueurs n'ont pas retrouvé la magie de la trilogie de Naughty Dog dans les jeux de plates-formes qui ont suivi. En effet, le studio était parvenu à les émerveiller avec chacun des trois premiers épisodes Playstation, leur offrant des niveaux toujours plus diversifiés tout en respectant les codes de l'univers bigarré du bandicoot instauré depuis le premier volet. Chaque zone était un véritable parcours d'obstacles et les voyages de warp-room en warp-room étaient synonymes de difficulté croissante, elle-même synonyme d'arrachage de cheveux pour les joueurs. Cependant, ce challenge permanent leur permettaient de ne pas s'ennuyer un seul instant et de profiter pleinement de l'univers mis à leur disposition. Depuis, divers titres spin-off plus ou moins réussis se sont succédés sur consoles, tandis que les volets axés plates-formes ont totalement bouleversé les habitudes des joueurs en leur proposant un gameplay nouveau, une difficulté très amoindrie et surtout une ambiance cartoon extrêmement prononcée. Le manichéisme de la série n'a certes pas disparu, mais il s'est peu à peu effacé pour laisser la place à des séquences dignes des dessins animés Warner Bros ou Tex Avery, quitte à montrer des personnages aux expressions très marquées et au comportement parfois plus que ridicule. Les puristes ont également pu être "choqués" par les modifications apportées au character design de Crash et ses amis.

 

Crash : Génération Mutant 360 - Screenshot 142D'un autre côté, il est également tout à fait possible de passer outre toutes ces interrogations et de simplement profiter du spectacle humoristique offert par les derniers épisodes de la série sur consoles. Après tout, Crash Bandicoot est un personnage cartoon pure souche. Il inspire la sympathie et amuse la galerie. Synonyme d'aventure et de bonne humeur, la série Crash Bandicoot n'a en cela rien perdu de sa fraîcheur. Bien sûr, tous les épisodes de la licence (et pas seulement les jeux de plates-formes) n'ont pas été de franches réussites, certains étaient même trop moyens voire trop mauvais pour être pleinement appréciés. Cependant, peut-on vraiment parler d'un réel déclin dans la qualité des jeux ou de simples passages à vide ? Est-ce un problème de gameplay insatisfaisant ou bien l'humour cartoon imposé par les nouveaux développeurs de la licence qui a rebuté ceux qui regrettent aujourd'hui l'époque Naughty Dog ?

 

Crash : Génération Mutant 360 - Screenshot 50Crash : Génération Mutant 360 - Screenshot 145Crash : Génération Mutant 360 - Screenshot 147

Retour haut de page