Menu
Page Dossier
La fin d'une époque
Partager sur :

La fin d'une époque
En 1983, un an seulement après sa commercialisation, et comme beaucoup d'autres consoles de l'époque, le Vectrex connaît un destin tragique puisque le grand crash américain du jeu vidéo le frappe de plein fouet. GCE, une petite entreprise qui commercialisait la bécane au pays de l'oncle Sam jette immédiatement l'éponge. MB rachète GCE et devient l'unique distributeur de la machine sur les deux continents. Mais en 1984, c'est au tour de MB de se faire racheter, par Hasbro, qui mettra alors un terme à la branche jeu vidéo de MB de manière définitive l'année suivante. Il faudra au marché tout entier deux ans pour se remettre de ce grand crash, avec l'arrivée en 1985 de la NES de Nintendo. Entre-temps de nombreuses consoles sont restées sur le carreau (les plus connues étant l'Intellivision de Mattel, et la Colecovision de Coleco). En 1989, Hasbro décide de vendre les droits exclusifs du Vectrex et de tous ses jeux. Ironiquement, c'est Jay Smith, le concepteur de la machine, qui rachète le tout, et le fait basculer aussitôt après dans le domaine public. Cette surprenante décision permet à toute une communauté de fans de continuer à développer des jeux « homebrews » légalement sur la machine. Le dernier en date, un clone de Space Invaders baptisé YASI, est sorti en 2003 !

Autre avantage de l'ouverture de la plate-forme, il est désormais légal de télécharger des émulateurs et des jeux pour le Vectrex. Un excellent moyen de faire un bond en arrière dans le jeu vidéo arcade des années 80 ! Le meilleur émulateur à ce jour est français (cocorico !) et s'appelle ParaJVE. Il intègre déjà tous les jeux disponibles pour la plate-forme et affiche des graphismes très proches de la véritable machine ! Essayer l'émulateur ParaJVE.

Mis à jour le 15/04/2011

COMMENTAIRES

Tous les commentaires (0)
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
SOMMAIRE

La fin d'une époque

Jeuxvideo.com