Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / Les boss dans le jeu vidéo /

Avis de la rédaction - Partie II - Les boss dans le jeu vidéo

Page Dossier
Avis de la rédaction - Partie II
Partager sur :

Avis de la rédaction - Partie II
Pixelpirate : Je déteste les boss. Mon traumatisme remonte à la fin des années 80 quand, après des heures de plaisir à arpenter Hyrule et à explorer la Montagne du Destin, je tombai sur le boss final de The Legend of Zelda : un cochon moche et pathétique que quelques flèches dans le postérieur suffirent à vaincre. Depuis, je n'apprécie guère – et évite autant que possible – les "jeux à boss". Au concept niveau/boss de fin, je préfère les déroulements moins structurés et plus subtils, comme celui de System Shock. Le joueur y est opposé à une intelligence artificielle du nom de Shodan, un adversaire invisible mais omniprésent qui contrôle le vaisseau dans lequel il est embarqué et ne cesse de lui mettre des bâtons dans les roues jusqu'à l'affrontement final.

Je garde toutefois en mémoire quelques boss plus classiques que j'ai pris un plaisir particulier à croiser : Zelda II où Link devait affronter son ombre, The Chaos Engine et sa machine infernale, Lechuck dans Monkey Island, le cyberdémon de Doom, Diablo (parce qu'il le vaut bien), Constantine dans Thief (je mouillais mon pantalon à l'idée de le rencontrer), The Nomad Soul et son boss final d'une difficulté hallucinante (dont Super.Panda saura vous parler mieux que moi), le combat contre Ultimecia dans FF VIII, les 10 assassins de No More Heroes, ou encore, plus récemment, le finish anthologique de Big Bang Mini. Voilà, ce sera tout. Bon game over à tous.

Avis de la rédaction - Partie II
Rivaol : Plutôt que de citer les boss qui m'ont marqué, que ce soit dans le bon sens ou non, je me contenterai simplement d'exprimer mon sentiment quant aux fameux boss de fin. Le jeu vidéo en a besoin ! Certains développeurs tendent à l'oublier, bâclant le dernier affrontement ou sucrant au joueur le plaisir de conclure une aventure en le noyant sous des QTE ou des cinématiques qui ne remplacent pas un bon vieux duel. Je pense sincèrement qu'un dernier boss réussi, que ce soit dans le design, dans la mise en scène du combat ou dans l'importance que sa mort (ou non) a sur l'histoire peut changer en partie notre avis ou notre ressenti sur le jeu tout entier. Il m'arrive souvent de garder de très bons souvenirs d'un jeu qui m'a moyennement plu mais qui s'est conclu de fort belle manière grâce à un boss charismatique possédant un point faible original. A l'inverse, certains titres irréprochables jusqu'au combat de fin m'ont laissé un goût amer tant la conclusion était banale et expédiée...

Avis de la rédaction - Partie II
Romendil : Les boss qui nous marquent le plus sont généralement ceux qui nous en font baver suffisamment pour faire monter en nous la haine, la colère et parfois même le désespoir. Je me rappelle avoir mis des années avant de venir à bout du boss de fin de Zelda II sur NES, l'ombre de Link, qui se déplaçait sans aucune logique et frappait comme un forcené sans qu'il soit possible d'anticiper la moindre de ses attaques. Chaque année (ou presque) je recommençais tout le jeu avec la ferme intention de lui donner une leçon, et chaque fois j'étais contrainte d'abandonner après des dizaines d'essais infructueux dans le dernier palais. Autant vous dire que le jour où je l'ai vaincu, je me suis sentie libérée d'un poids considérable !

Mon deuxième souvenir concernant un boss, c'est le jour où j'ai affronté Sephiroth pour la première fois à la fin de Final Fantasy VII. A l'époque, je n'étais pas du tout familiarisée avec les RPG, et j'étais allée au plus vite à la fin du jeu sans prendre la peine de faire leveller mes personnages. Résultat, j'ai subi son courroux pendant plus d'une heure, et je ne me souviens que trop bien de sa Super Nova qu'il me faisait manger toutes les deux minutes inlassablement. Certes, l'animation était spectaculaire, mais après l'avoir vu tourner plusieurs dizaines de fois sans pouvoir la zapper, j'en avais la nausée... Pour finir, je ne résiste pas au plaisir de vous faire partager deux vidéos (1, 2) issues de l'affrontement contre Bowser à la fin de New Super Mario Bros Wii (attention, spoiler !). Une partie multijoueur assez chaotique et désordonnée où super.panda, Dharn et moi-même avons persévéré durant 1h30 avant de nous incliner tristement face à l'échec.

Avis de la rédaction - Partie II
Super.panda : Tout comme Romendil, je vais mentionner le dernier affrontement contre Bowser dans New Super Mario Bros Wii. Pour tout vous dire, je ne m'attendais pas à un si gros challenge dans un jeu Mario. Comme Romendil vous l'a signalé, nous avons essayé de le vaincre plusieurs fois à 3 joueurs (Dharn nous accompagnait). Mais impossible de l'avoir ! Heureusement, Romendil lui a fait sa fête un peu plus tard lorsqu'elle était seule. L'honneur est donc bel et bien sauf ! Comme quoi, un jeu Mario peut aussi procurer du challenge ! En matière de challenge néanmoins, le boss le plus difficile auquel j'ai eu à faire, c'est le dernier de The Nomad Soul d'une difficulté extrême, si bien que je n'ai réussi à le battre qu'une seule fois. Et les joueurs qui s'y sont frottés pourront vous dire que ce n'est déjà pas si mal tant sont nombreux ceux qui n'ont jamais pu voir la fin de ce fabuleux jeu à cause de la difficulté de ce dernier boss.

Voir Romendil (Mario), Dharn (Luigi) et Super.panda (Toad) affrontant Bowser en vidéo : première partie, deuxième partie

Mis à jour le 11/12/2009
Annonce

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
NeoToadLeGrand
NeoToadLeGrand
MP
le 24 déc. 2012 à 13:30

Pour moi , le pire boss était ans doute chaos dans final fantasy 1 , tous les boss étaient faciles donc je pensais que le dernier aussi , mais avec ses 20000 qui , dans ce jeu étaient énormes , et le fait que je ne lui affligeait que 200 points de dégâts ! C'était mon premier RPG et je n'avais que 4 ans ! :( alors :noel:

Lire la suite...
falco06
falco06
MP
le 05 oct. 2010 à 21:45

moi ya un boss qui est hyper impresionant c'est chef supreme le dernier boss dans shadow hearts il est hyper impresionant est tres dur

Lire la suite...
[victor]_you
[victor]_you
MP
le 26 avr. 2010 à 18:07

Excellent dossier !!! Bowser est chaud à battre.j'ai pris des jours pour le battre

Lire la suite...
Laetus
Laetus
MP
le 21 janv. 2010 à 00:21

Je pense que le boss qui m'en a fait le plus baver, c'est Hojo dans Final Fantasy VII. J'étais coincé entre le point de sauvegarde et le combat, donc pas moyen de m'entraîner ni d'acheter de l'équipement pourtant bien utile puisque je crois me souvenir que Hojo passe son temps à balancer des altérations d'état à nos combattants... A force, la musique du combat s'est imprimée dans ma tête de sorte qu'elle reste et de loin celle de FF VII qui me revient le plus facilement... Sephiroth a côté a été une vraie partie de plaisir puisque je ne m'y suis attaqué qu'après avoir vaincu l'Arme Emeraude. Avec les Chevaliers de la Table Ronde, ça va vraiment très vite...

Dans le genre charismatique, on ne peut évidemment pas oublier les boss mémorables de Metal Gear. Ocelot et Liquid sont vraiment deux de mes personnages préférés dans le jeu vidéo.

Un autre boss bien difficile a été pour moi Alpha 152, dans Dead or Alive 4, qui repousse les limites du sadisme dont on croyait capable les développeurs. Mais rien d'étonnant de la part de ceux qui développent Ninja Gaiden...

Sinon, pour le genre insurmontable, j'ai à citer Tartarus en Légendaire dans Halo 2. Avec mon frère et après en avoir bien bavé pour arriver jusqu'à lui (avec crises de nerf et compagnie), on a eu beau le bombarder à coups de Banshee pendant des heures, la sale bête ne s'est jamais écroulée. Vraiment de quoi péter les plombs...

Lire la suite...
terra62
terra62
MP
le 06 janv. 2010 à 05:46

Moi ce sera Yami dans Okami! Déjà que ce jeu était une petite merveille, mais la mise en scène de ce combat était formidable et dans la scène avant la dernière phase du combat ça me donne la larme à chaque fois d'autant plus que la musique qui accompagne cette phase (The Sun Rises) est prodigieuse. Pourquoi je chiale devant Okami moi...?

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 29 déc. 2009 à 13:58

Excellent dossier, je dois avouer qu'après avoir vu, les extraits de Romendil, Dharn et Super.Panda affrontant Bowser, je les comprend d'avoir eu autant de mal à arriver jusque là sans avoir réussi à le battre est assez frustrant, mais comme vous l'avez précisé, lorsque l'on réussi à battre le boss, on se sent soulagé.

Lire la suite...
JiVaySay
JiVaySay
MP
le 16 déc. 2009 à 20:08

Je me souviens de mon premier jeu fini(le premier jeu que j'ai eu,pas fini en premier mais que j'ai fini,vous comprenez?)avec la sorcière je-ne-sais-plus-quoi dans The Legend Of Zelda:Oracle Of Ages ?Avec ses multiples formes(abeille,araignée,tortue...)
Que de souvenirs!
Ca me donne envie de me refaire une partie ça!

Lire la suite...
ballom29
ballom29
MP
le 14 déc. 2009 à 23:15

et les boss des jeux ordi ?
et même dans les MMO
je prend wow avec C'thun (lors de wow lvl60) et mimiron HM par exemple
C'thun est immense, peut complètement allumé 40 joueurs surentrainé en 3 secondes, sa demande une superbe organisation
et mimiron est pareil

Lire la suite...
Jackasso
Jackasso
MP
le 14 déc. 2009 à 17:56

Très bon dossier ! :bravo:

Lire la suite...
mazer
mazer
MP
le 14 déc. 2009 à 09:05

Ahh... dossier plutôt sympa ^__^

Moi, le dernier boss qui m'a le plus marquer c'est Sephiroth dans FF7... comme Romendil j'avais des pauvres LV de merde... j'ai galérer comme pas possible pendant une heure après près de 6-7h de jeu d'affilées... à la fin il était 2h du mat, j'avais plus que Cloud debout à moitié mort, plus d'item... au moment ou je me dit "c'est mort"... sur une attaque ultime, PAF il meurt !
J'en ai chialer... xD

Lire la suite...
Sommaire Dossier
  • Un peu d'histoire - Définition d'un boss
  • Un peu d'histoire - Les premiers boss
  • Un peu d'histoire - Il me parle !!
  • Les boss par genres - Shoot'em up
  • Les boss par genre - Plates-formes/action I
  • Les boss par genre - Plates-formes/action II
  • Les boss par genre - Jeux de baston
  • Les boss par genre - RPG/Aventure I
  • Les boss par genre - RPG/Aventure II
  • Les boss par genre - First Person Shooter
  • Les boss par genre - Third Person Shooter
  • Les boss en détails - Boss intermédiaires
  • Les boss en détails - Boss surprises
  • Les boss en détails - Boss imbattables
  • Les boss en détails - Boss récurrents
  • Les boss en détails - Boss puzzle I
  • Les boss en détails - Boss puzzle II
  • Les boss en détails - Boss optionnels I
  • Les boss en détails - Boss optionnels II
  • Les boss en détails - Boss final
  • Les boss marquants - Combats les plus mémorables I
  • Les boss marquants - Combats les plus mémorables II
  • Les boss marquants - Combats les plus mémorables III
  • Les boss marquants - Trop facile ! I
  • Les boss marquants - Trop facile ! II
  • Les boss marquants - Trop dur ! I
  • Les boss marquants - Trop dur ! II
  • Les boss marquants - Trop dur ! III
  • Les boss marquants - Quelques musiques de boss
  • Conclusion
  • Avis de la rédaction - partie I
  • Avis de la rédaction - Partie II
A lire aussi
Les ingrédients du J-RPG idéal 21 mars 2014, 09:45
L'évolution du genre Beat Them all 28 févr. 2014, 08:48
Le studio Naughty Dog 30 déc. 2013, 09:44
La série Shin Megami Tensei 29 mars 2013, 09:35