Menu
Page Dossier
Bandes originales et concerts
Partager sur :

Quoi de mieux pour apprécier les musiques d'un jeu que d'avoir tous ces morceaux compilés dans une BO ? Les bandes originales de jeu permettent de prolonger le plaisir éprouvé lors des parties, tout en redécouvrant des thèmes qu'on n'avait pas vraiment pu apprécier lors de l'écoute in-game (ce qui peut arriver quand on est poursuivi par un énorme dragon, par exemple…). Même si en Europe, la sortie de BO de jeux reste relativement rare, c'est une chose extrêmement commune au Japon. Pratiquement tous les grands jeux sortent avec une BO sur plusieurs CD, et il n'est pas rare de voir des versions collectors du jeu directement accompagnées de leur soundtrack. Mais qui en fut l'initiateur ?

Bandes originales et concerts

En 1986, avec l'énorme succès de Dragon Quest, son compositeur Koichi Sugiyama décida de ne pas en rester là. En effet, la qualité sonore 8-bit laissant quelque peu à désirer pour les mélomanes, il décida de réenregistrer ses compositions avec l'Orchestre Symphonique de Londres, pour les sortir sur une bande originale. A l'époque, c'était plutôt révolutionnaire, mais l'engouement des fans en a fait un succès retentissant. Il fut aussi le premier à tenir un concert live de musiques de jeux vidéo. Sugiyama continua de sortir des BO pour les autres opus de la série Dragon Quest. Nobuo Uematsu s'en inspira, et fit de même à partir de 1989 pour tous les Final Fantasy. En 1991, la bande originale d'ActRaiser, par Yuzo Koshiro, fut un nouveau gros succès, le jeu étant particulièrement connu pour ces musiques. Le compositeur était déjà connu pour les arrangements de ces propres compositions pour la série des Ys. Un peu plus tard, Nobuo Uematsu sortait, avec la chanteuse irlandaise Maire Breatnach, un réarrangement des musiques de Final Fantasy IV appelé Final Fantasy IV : Celtic Moon, aujourd'hui encore très prisé par les fans.

Bandes originales et concertsBandes originales et concertsBandes originales et concerts
Extrait audio : Aria di Mezzo Carattere (FFVI)
Extrait audio : World of Ruin (FFVI)

A la suite du premier concert live de musiques de jeux vidéo en 1987 par Koichi Sugiyama, d'autres concerts du même type furent organisés au Japon, toujours centrés sur les RPG, notamment par Nobuo Uematsu. En 1991, Sugiyama pu réunir plusieurs compositeurs de jeux de rôle pour son Orchestral Game Concert, encore une fois une première. Ce n'est que très tard que ce phénomène sortit du Japon. A partir de 2003, une série de concerts fut organisée, d'abord en Europe puis aux Etats-Unis. Des orchestres philharmoniques jouaient les morceaux les plus connus de RPG, notamment des Final Fantasy. En 2005, la création des concerts Video Games Live a su étendre ce type d'événements à d'autres genres de jeux que le RPG, comme les jeux de plates-formes ou de tir.

Bandes originales et concertsBandes originales et concertsBandes originales et concertsBandes originales et concerts

Chargement de la vidéo

Toutefois, même si le phénomène grandit constamment dans le reste du monde. Le Japon reste maître en ce qui concerne les sorties de BO ou l'organisation de concerts ayant pour sujet les musiques de jeux vidéo. Ils sont vraiment gâtés ces japonais…

Mis à jour le 19/06/2009

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Yuyu
Yuyu
MP
le 06 avr. 2010 à 18:27

Les concerts de Final Fantasy sont toujours des moments purs.
Il y a des tournées partout dans le Japon.
Sinon j'adore le video games live, ils font des tournées partout dans le monde et ça attire pas mal, s'ils passent en France j'irais surement les voir.

Lire la suite...
SOMMAIRE

Bandes originales et concerts

Jeuxvideo.com