Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / Les 10 jeux les plus décevants de l'histoire /

10. Rise of the Robots / Super NES-MegaDrive- PC-Amiga...

Page Dossier
10. Rise of the Robots / Super NES-MegaDrive- PC-Amiga...
Partager sur :

Mirage et poudre aux yeux

Dans les années 90, le jeu de baston était un genre majeur. Un peu comme peut l'être le FPS aujourd'hui. Du coup, comme toute discipline qui enfile les titres et surtout qui fait vendre, elle était sujette à l'enthousiasme le plus mal senti. Il faut dire que Rise of the Robots a tout mis en œuvre pour faire monter la pression et que tant qu'on ne s'approchait pas d'un pad, il faisait parfaitement illusion. Situation qui convenait très bien à Acclaim et au studio Mirage (un nom révélateur) qui se réjouissaient d'un grand nombre de couvertures dans la presse ludique. Ce jeu de baston futuriste opposait des robots vaguement humanoïdes en ayant recours à toutes sortes d'artifices graphiques particulièrement spectaculaires à l'époque de sa sortie, en 1994. Scènes vidéos, séquences calculées sur ordonnateur et modélisations en 3D dans le style Terminator II, voilà des choses qu'on ne voyait pas tous les jours, en particulier sur les machines utilisant des cartouches. Une véritable tuerie qui pouvait en plus s'enorgueillir d'une bande-son signée par Brian May, le guitariste de Queen. Lorsqu'il arrive dans le commerce, sur quasiment tous les supports disponibles simultanément, ce qui était une première, il affiche d'ailleurs la couleur à l'aide de macarons indiquant la participation de Brian May ou d'annotations précisant que le visuel d'illustration est tiré du jeu.

Puis le bon peuple commença à jouer à Rise of The Robots pour découvrir qu'il s'agissait d'un fléau venu s'abattre sur eux. Inutile d'en faire des tartines, Rise of The Robots était tout bonnement injouable, creux et sans le moindre intérêt, ne proposant en solo qu'un seul personnage jouable ! Toute l'attention et tous les moyens du développeur Mirage Media étaient passés dans sa réalisation graphique. Quant à la fameuse participation de Brian May, elle se résumait en vérité à un seul titre, le reste des compositions ayant été retenu par sa maison de disque. La suite étant signée par le studio de développement. Peut-être le premier exemple, en tout cas le plus flagrant, de la dérive "poudre aux yeux" qui sévit toujours actuellement.

> Plus d'infos sur Rise of the Robots / Super NES-MegaDrive-PC-Amiga...

[VIDEO 0 INTROUVABLE]

10. Rise of the Robots / Super NES-MegaDrive- PC-Amiga...10. Rise of the Robots / Super NES-MegaDrive- PC-Amiga...10. Rise of the Robots / Super NES-MegaDrive- PC-Amiga...10. Rise of the Robots / Super NES-MegaDrive- PC-Amiga...10. Rise of the Robots / Super NES-MegaDrive- PC-Amiga...10. Rise of the Robots / Super NES-MegaDrive- PC-Amiga...10. Rise of the Robots / Super NES-MegaDrive- PC-Amiga...10. Rise of the Robots / Super NES-MegaDrive- PC-Amiga...
Mis à jour le 08/05/2009

COMMENTAIRES

Tous les commentaires (0)
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
SOMMAIRE

10. Rise of the Robots / Super NES-MegaDrive- PC-Amiga...

Jeuxvideo.com