Menu
Page Dossier
GTA Vice City
PC PS3 360 DCAST PS1 PS2 PSP Xbox
Partager sur :
GTA Vice CityGTA Vice CityGTA Vice City

Fiches de jeux > PC / PS2 / Xbox

Le personnage

Prénom Tommy. Nom Vercetti. L'exotisme de Vice City tranche avec la froideur de GTA III à tous les niveaux, héros compris. Si celui-ci a, physiquement parlant, beaucoup de traits communs avec son prédécesseur, c'est bien en termes de caractère qu'une scission considérable est marquée. Certes, dans le fond, il demeure un larbin de base qui passe son temps à satisfaire les intérêts de Pierre, Paul et Jacques, en empochant de modiques sommes tout en prenant des risques démesurés. Mais Tommy pense aussi à sa tronche et, à l'inverse du héros de GTA III, a vraiment l'ambition de se faire une place à Vice City. Pour commencer, il n'a pas sa langue dans sa poche et arbore un look décontracté et sûr de lui, en jean et chemise hawaïenne, pour ce qui est du début du jeu en tout cas. Tommy a une vraie personnalité et l'ampleur qu'il prend progressivement dans le milieu du grand banditisme va lui donner l'assurance supplémentaire nécessaire à mettre en avant ses souhaits et désirs, aussi mégalomanes soient-ils. Amené à se muer en caméléon, en changeant simplement de fringues ou en jouant sur tous les tableaux, il dégage un charisme et une capacité de réflexion (limitée, convenons-en) qui en font plus qu'un avatar. Clairement, le joueur va prendre du plaisir à incarner ce pourri qui a une certaine classe, en avance sur son époque bien qu'un brin influençable. Et pour la première fois dans un GTA, le héros va dépenser son argent autrement qu'en armement puisqu'il va s'offrir petit à petit tous les bâtiments à vendre de Vice City. Tommy est donc franchement moins coincé que son prédécesseur et saura imposer le respect durant des cut-scenes où il balance autant de grossièretés que ses employeurs.

GTA Vice CityGTA Vice CityGTA Vice CityGTA Vice City

Le contexte urbain

Vice City n'a rien à voir avec Liberty City. Le contraste est saisissant. L'ambiance années 80 n'y est pas étrangère. Les couleurs sont plus vives, l'atmosphère plus détendue. Le jeu baigne dans une luxure malsaine dans laquelle va parfaitement se fondre le personnage de Tommy Vercetti. La Floride, un Miami fictif, la plage, les PNJ en tenue légère, les clubs branchés... Un univers qui n'a plus rien à voir avec la noirceur ambiante de GTA III. Pourtant, la base du jeu demeure inchangée. Si ce n'est que le principe de gangs cède sa place à des entités plus restreintes, chaque malfrat de la ville tirant les ficelles de son côté, sans représenter de véritables mouvements idéologiques. Le scénario gagne ainsi en rebondissements, d'autant que Tommy va acquérir une certaine crédibilité au fil de son emprise sur Vice City. Comme son prédécesseur, celui-ci sort de prison mais va immédiatement utiliser sa liberté et l'immensité de la ville divisée en deux îles de taille similaire pour garnir son compte en banque et trafiquer avec tout le monde et n'importe qui. Plus que jamais l'alcool, la drogue et le sexe vont être au coeur des très nombreuses missions proposées au joueur. Ce qui sera, forcément, plus que jamais source à polémiques.

GTA Vice CityGTA Vice CityGTA Vice CityGTA Vice City

L'évolution de la série

La franchise suit avec Vice City une courbe ascendante vers le simulateur de vie qui omet de moins en moins de détails. Ainsi, il est désormais possible de pénétrer dans des bâtiments, d'investir dans l'achat de points de sauvegarde aux quatre coins de la map et même de changer de look, par obligation pour certaines missions ou tout simplement par goût pour la mode de la fin des années 80. Le joueur peut même créer de véritables commerces, plus louches les uns que les autres, après avoir chassé quelques fortes têtes des commandes de compagnies de taxi ou de studios de cinéma pornographique par exemple. En parallèle, d'autres moyens de gagner de l'argent interviennent, plus ludiques que vraiment rentables, et sous forme de missions secondaires. S'il vous en dit, Vice City vous propose d'incarner temporairement un taxi-driver, un pompier professionnel, un ambulancier ou encore un livreur de pizzas. Le mot d'ordre est donc liberté et surtout non-linéarité afin de donner un maximum de pouvoirs au joueur. Et ça marche.

GTA Vice CityGTA Vice CityGTA Vice CityGTA Vice City
Mis à jour le 25/04/2008
PC PlayStation 3 Xbox 360 Dreamcast PlayStation PlayStation 2 PlayStation Portable Xbox Action Course Take-Two Interactive DMA Design Rockstar Games Rockstar North Contemporain Amérique du Nord Rétrogaming

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Nagh
Nagh
MP
le 06 mai 2015 à 16:23

Pour moi le second meilleur de la série, après l'ultime San Andreas!

Lire la suite...
Grand Theft Auto : San Andreas
PCPS4PS3360MaciOSAndroidPS2Xbox
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (3)
  • News (75)
  • Vidéos (22)
  • Images (224)
  • Wiki / ETAJV
  • Forum
  • Boutique
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (13)
  • News (219)
  • Vidéos (70)
  • Images (3873)
  • Wiki / ETAJV
  • Forum
  • Boutique
Grand Theft Auto : Vice City
PCPS4PS3MaciOSAndroidPS2Xbox
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (3)
  • News (52)
  • Vidéos (13)
  • Images (71)
  • Wiki / ETAJV
  • Forum
  • Boutique
Grand Theft Auto III
PCPS4PS3MaciOSAndroidPS2Xbox
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (5)
  • News (45)
  • Vidéos (16)
  • Images (92)
  • Wiki / ETAJV
  • Forum
  • Boutique
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (2)
  • News (20)
  • Vidéos (10)
  • Images (129)
  • Wiki / ETAJV
  • Forum
  • Boutique
SOMMAIRE

GTA Vice City

Jeuxvideo.com
Boutique
  • Grand Theft Auto III PC
    24.00 €
    34.00 €
  • Grand Theft Auto III PS2
    13.90 €
    39.90 €
  • Grand Theft Auto III XBOX
    199.90 €