Menu
Baten Kaitos Origins
  • NGC
Actus
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / Baten Kaitos Origins /

L'effet papillon - Baten Kaitos Origins

Page Dossier
L'effet papillon
NGC
Partager sur :

A l'image du couple Chrono Trigger/Chrono Cross, l'enchaînement entre BK1/Origins, (ou plutôt Origins/BK1 si on veut pousser la comparaison à son paroxysme), constitue une duology comme le désigne le terme anglais. Du premier matin de Sagi dans le Dark Service au dernier plan des Ailes Eternelles il n'y a qu'un seul conte, composé de deux parties qui s'emboîtent parfaitement. Avec une telle structure, la grande fresque repose évidemment sur le principe de l'enchaînement logique : causes, problèmes (Origins) / conséquences, résolutions (BK1). C'est aussi pour cette raison que BKO est très naturellement une pièce plus tragique, plus sombre que sa suite. Jusqu'à la toute dernière réplique d'Origins, Kojima et ses comparses de scénaristes créent des ponts entre les évènements provoqués par Sagi, Baehleit, Verus ou Shannath, et l'aventure de Kalas, Xhela et Melodia. Et celle-ci est la conclusion d'une affaire entamée il y a un siècle. Nous allons relever dans ce sous-chapitre quelques unes de ces connexions. Alors, certes, ça sera truffé de spoilers pour ceux qui n'ont jamais terminé BK1, mais je n'entrerai par contre jamais dans les liens les plus "étroits", ceux que vous découvrirez à la toute fin du jeu. Je vous invite à revenir, une fois Origins terminé, sur les pages qui commencent à partir d'ici. Pour l'instant, concentrons-nous sur quelques correspondances non pas secondaires, mais moins avancées dans le jeu, à savoir les principaux personnages communs aux deux épisodes.

L'effet papillonL'effet papillonL'effet papillonL'effet papillon

Geldoblame

C'est la première retrouvaille avec le casting de BK1. Pas la moindre, convenez-en. Se retrouver épaulé par celui qu'on a considéré comme l'ennemi public numéro 1 pendant 60 heures est assez troublant mais diablement malin de la part des scénaristes. Évidemment, malgré sa position plutôt mineure (le toutou de Verus), impossible de ne pas le percevoir comme une bombe à retardement. Difficile également d'accorder le moindre crédit à ses conseils. Il faut dire que le chara design du personnage n'aide pas : les manières du bonhomme, sa voix mielleuse, son assurance exaspérante (il ne réagit même pas aux piques de Guilo ou du joueur/esprit), tout sonne faux chez lui. Pourtant, jusqu'au final «annoncé», Geldoblame va rester très sage, se montrera au service du trio (davantage que Verus d'ailleurs) et dévoilera même quelques états d'âme surprenants. Le futur empereur fou à lier de BK1 est finalement un homme amoureux de son maître et ami : le Lord Verus. Geldoblame ne cache pas vraiment son homosexualité, et il n'y a aucune ambiguïté sur les relations qu'entretiennent les deux hommes. Toute la méfiance du joueur finit alors par se diluer au fur et à mesure de l'aventure. Le personnage est innocent... pour l'instant. Que fait-il sinon veiller sur l'homme qu'il aime ?

L'effet papillonL'effet papillonL'effet papillon

Giacomo

La némésis de Kalas, ici à peine pubert, est malheureusement l'un des personnages les moins développés d'Origins. Déjà monomaniaque, déjà obsédé par les démonstrations de force, il ne fera que quelques allers-retours, le temps d'affrontements gratuits pour savoir qui a la plus grosse (épée) entre lui et Sagi. C'est déjà une vrai tête à claque, il n'y a rien à en tirer. Ses défaites successives face à Sagi permettent quand même de comprendre sous un autre angle sa future folie meurtrière et la métamorphose physique à venir.

L'effet papillonL'effet papillon

Gibari et Ladekahn

Vu que BK1 laissait déjà une autoroute ouverte à toute spéculation sur le passé de Gibari, les scénaristes ne se sont pas privés pour mettre en scène l'enfance du futur pêcheur et, par la même occasion, de son roi . Ce qui est plutôt logique vu le lien tragique qui unit ces deux personnes. Les deux gamins étaient copains comme cochons, trompe-la-mort notoires, et considéraient leurs responsabilités mutuelles comme les plus sinistres occupations au monde. Ladekhan est alors assez peu apprécié par la population, qui sent bien qu'elle n'est pas sous la coupelle d'un roi mais plutôt d'une mauvaise tête totalement immature. Gilbari sera la première victime de ce comportement, et paiera un lourd tribu au cours d'un épisode initiatique, dans lequel Sagi aura d'ailleurs un rôle à jouer. De grands changements, pour Gilbari autant que pour Ladekahn, naîtront de cet évènement.

L'effet papillonL'effet papillonL'effet papillonL'effet papillon

La reine Corelia et le gouverneur Rodolfo

Deux autres dirigeants, et deux caractères qui se cherchent encore. Corelia est moins conciliante que dans BK1, elle ne perçoit absolument pas le danger de sa neutralité. Grâce à Sagi, pour la première fois de sa vie, elle finira par enfreindre ses convictions. Rodolfo, de son côté, est juste un gouverneur temporaire, qui aurait dû assurer la régence quelques temps, en attendant de prochaines élections sur Sadal Suud. L'intérimaire restera finalement en place. Grave erreur : l'orientation impériale de Sadal Suud 20 ans plus tard, doit finalement tout à ce faux responsable qui montre, dès ses débuts comme politicien, son incompétence et sa faiblesse. C'est un classique de l'Histoire : le malentendu tragi-comique.

L'effet papillonL'effet papillon

Descendances et passages de témoins

Origins anticipe aussi l'arrivée de la nouvelle génération, celle qui devra mener la série à sa conclusion vingt ans plus tard. Ladekahn et Gibari, par exemple, en font partie. Mais c'est plutôt dans l'ombre que cette prochaine lignée s'annonce. La naissance de Lyude plane ainsi au-dessus de la relation, à demi esquissée, entre Almarde et Lyuvann, à Azha. Pendant ce temps, Camilia, la femme de Lyuvann, parasite l'esprit de Vallye et Skeed, les forcant à ingurgiter sans recul la propagande impériale. La haine de ces deux têtes blondes envers Lyude, futur batard, sera inévitable.

L'effet papillonL'effet papillonL'effet papillon

Une autre mise au monde, de la plus haute importance, se prépare également, quelque part dans le désert de Nihal. Georg est là, Larikush également. Je n'en dis pas plus, les joueurs de BK1 ont déjà compris.

L'effet papillonL'effet papillonL'effet papillon

D'autres signes ostensibles présagent la fin d'une époque et l'arrivée d'un nouveau cycle, le dernier avant le dénouement. A Duhr, le passage de notre trio provoquera le désistement du grand Kamroh. On apprend les raisons de ce départ, et pourquoi son successeur sera désormais accompagné par Sir Krumly. Quant à l'attentat terroriste mené par le Mourning Mistral, il va évidemment entériner la discrimination future de l'Empire envers le peuple d'Azha. Il est d'ailleurs intéressant de voir que c'est bien le petit village, par la voix de ses extrémistes, qui a frappé le premier. On comprend alors, quelque part, les racines du génocide à venir. Le sang attire le sang.

L'effet papillonL'effet papillonL'effet papillonL'effet papillon

Il y a enfin le cas Savyna, la Xena-bis de BK1, personnage ô combien déconcertant. Son apparition dans le jeu n'est pas clairement annoncée, si bien que beaucoup d'entre vous ne la reconnaîtrons qu'après un certain temps. Pourtant, elle apparaît assez tôt et reviendra fugitivement à plusieurs reprises. Que dire sur ce qu'on apprend d'elle ? On se doutait bien qu'il ne pouvait y avoir qu'un traumatisme profond dans son enfance pour expliquer l'insensibilité qui la caractérise dans BK1. Et on n'est pas déçu mais plutôt horrifié. Encore une fois, Origins va droit au but, cash : la petite histoire de Savyna est d'une cruauté sans équivoque.

Visionner le Gaming Live : Vue d'ensemble sur Baten Kaitos 1

Mis à jour le 13/04/2007
Gamecube RPG Nintendo Monolith Soft

COMMENTAIRES

Tous les commentaires (0)
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
SOMMAIRE

L'effet papillon

Jeuxvideo.com