Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / Les Ecoles de Jeux Vidéo /

Les projets ISART Digital 2005 : Goutte - Les Ecoles de Jeux Vidéo

Page Dossier
Les projets ISART Digital 2005 : Goutte
Partager sur :

Les projets ISART Digital 2005 : Goutte
Croyez-moi ou non, mais l'ordre de présentation des projets est dû au hasard. Ce n'est donc pas ma faute si je vous noie sous l'alcool de Delirium Tremens avant de vous plonger la tête sous la Goutte d'eau (qui fait déborder le vase, comme ça c'est fait). Qu'est-ce que vous voulez, les étudiants d'ISART Digital ont manifestement un problème avec les liquides de toutes sortes. Bien leur en prend puisque la démo de ce projet développé par trois personnes est un de ces petits bijoux qui font beaucoup de bruit avec à priori pas grand-chose. Comme précisé dans le point info de l'école, Goutte a à peu près tout raflé sur son passage en terme de récompenses. Primé comme meilleur projet étudiant des Imagina Awards 2006, détenteur du grand prix 3D Cube, du prix spécial Virtools, sélectionné dans la catégorie étudiants de l'Independant Game Festival 2006, Goutte a charmé tellement de professionnels et de joueurs curieux qu'il semble vain d'en rajouter. Je vais tout de même m'exécuter, mais il est évident que je ne ferai que paraphraser vos propres appréciations, pour peu que vous alliez tout de suite télécharger la démo jouable, dont le lien se trouve plus bas. Tout de suite, j'ai dit.

Les projets ISART Digital 2005 : Goutte

Le pitch est adorable et synthétise divinement le propos ludique des concepteurs. Il était une fois dans une cuisine bien mal entretenue une goutte d'eau désireuse de rejoindre l'océan, rien que ça. Son périple sera délicat ! Elle n'est qu'une infime masse liquide qui se désagrège progressivement, et l'environnement, forcément immense, qu'elle doit traverser est garni de pièges qui peuvent brusquer en un instant ce phénomène. On peut les rassembler en quatre types : les chutes de différentes hauteurs, les surfaces spongieuses et brûlantes, et les attaques animales. Heureusement, pour se reconstituer, notre larme croisent sur sa route des petites perles de H2O. Ce sont ces mêmes gouttelettes qui jaillissent de notre fluette bulle en cas de chute. Il suffit dès lors de repasser dessus pour éviter le dessèchement imminent. Le contrôle de cet atypique avatar est aussi fluide qu'on peut l'escompter de la part d'une goutte d'eau. Elle se déplace à bonne vitesse, peut sauter, se hisser le long d'une surface verticale et se réceptionner avec une élasticité rigolote. C'est un véritable délice de monter entre deux branches d'une fourchette, atteindre le verso d'une assiette inclinée et se laisser glisser mollement, ou visiter l'intérieur d'une boîte de tic-tac pour y récupérer quelques perles d'eau. Le level design, indiscutablement le point d'orgue du projet, est d'une finesse remarquable : pas un temps mort, beaucoup de relief, des surprises (surtout lors des rencontres avec deux animaux peu ragoûtants) et parfaitement maîtrisé de bout en bout. Si vos premières parties risquent d'être laborieuses, vous n'en viendrez jamais à maudire la disposition hasardeuses de l'environnement. Au contraire, votre progression a quelque chose de la parfaite machinerie infernale déclenchée par un effet domino, comme dans les anciens cartoons de la Warner. Sur certaines aires du parcours, vous pouvez aussi vous éloigner un peu de ce fil rouge pour récupérer d'autres gouttelettes.

Les projets ISART Digital 2005 : Goutte

En terme de ressenti, Goutte a de multiples parentés. Marble Madness, qui est, bien sûr, l'évidente référence, et tous ses descendants, de Monkey Ball à Ballance, entretiennent quelques points communs avec le projet étudiant. C'est moins flagrant mais on peut aussi mettre dans le panier l'abstrait Loco Roco pour la reproduction de mouvements caoutchouteux. Cependant, Goutte doit à mon sens énormément non pas à une typologie particulière de jeux, mais plutôt à une thématique que l'on a déjà rencontrée ça et là : l'infiniment petit qui s'agite dans un espace aussi gigantesque pour lui que familier pour nous autres humanoïdes. C'était déjà le cas dans le vieux Bad Mojo, les moins anciens Micro Machines ou Toy Commander, et le carrément récent Chibi-Robo. Il ne faut pas 30 secondes à Goutte pour nous convaincre définitivement que le postulat est respecté. Non seulement les imposantes proportions ne sont jamais incohérentes mais la représentation de tous ces objets si courants que vous croiserez est d'une précision affolante. Je vous renvoie aux screenshots pour que vous en preniez conscience. Ce soin graphique associé à une animation aqueuse comme il faut et un level design intouchable font de Goutte une petite démonstration de maîtrise et d'audace.

Les projets ISART Digital 2005 : Goutte

Pour télécharger la démo du projet Goutte

Site officiel du projet Goutte

Mis à jour le 08/09/2006

COMMENTAIRES

Tous les commentaires (0)
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Sommaire Dossier
  • Il y a bien longtemps...
  • Pourquoi des écoles de jeux vidéo ?
  • Les prémices
  • L'officialisation
  • Point Info sur l'Ecole Nationale Du Jeu et des Médias Interactifs
  • Les six colorations
  • Les projets ENJMIN 2006 : Jia Ling
  • Les projets ENJMIN 2006 : Faceless
  • Les projets ENJMIN 2006 : Eye
  • Un projet 2004 du DESS Jeux Vidéos et Médias Interactifs : Kitchen Frenzy
  • Point info sur Supinfogame
  • Le cycle supérieur de Supinfogame
  • Le cycle préparatoire de Supinfogame
  • Les projets 2006 Supinfogame : >System_
  • Les projets 2006 Supinfogame : Cross Control
  • Les projets 2006 Supinfogame : Sonate
  • Drawn To Be Alive
  • Institut Supérieur de l'Art Digital
  • Alternance et Virtools
  • Le département Design et Réalisation Temps Réel
  • Les projets ISART Digital 2005 : Delirium Tremens
  • Les projets ISART Digital 2005 : Goutte
  • Les projets ISART Digital 2005 : Elements
  • LISAA
  • Creajeux
  • Formations et faux-semblants
  • Digipen
  • Digipen : Quelques Projets
  • Game Institute
  • Le cas Japonais : les senmon-gakko, la KGC et Nintendo
  • Le cas Japonais : Les senmon-Daigaku, la Konami Computer School et Toru Iwatani
  • Récapitulatif des formations francaises
  • Le choix du premier cycle universitaire
  • Les concours d'entrée : l'entretien
  • Les concours d'entrée : le Book
  • La veille technologique et culturelle
  • Paroles d'anciens étudiants et actuels professionnels
  • Introspection
  • Lexique
  • Remerciements