Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / Les Ecoles de Jeux Vidéo /

Le département Design et Réalisation Temps Réel - Les Ecoles de Jeux Vidéo

Page Dossier
Le département Design et Réalisation Temps Réel
Partager sur :

Le département Design et Réalisation Temps Réel
Avant de passer aux maquettes jouables issues de certains esprits toqués du cycle game design, il est tout à fait à propos de détailler la formation Design et Réalisation Temps Réel (DRTR). Elle aussi est destinée à remplir les places vacantes des studios de développement de jeux vidéo, sauf que ce sont des postes de directeurs artistiques, de graphistes et d'animateurs 3D qui sont ici concernés. ISART Digital a pensé cette formation comme un complément essentiel à son versant Game Design. Puisqu'on parlait des maquettes, le rapprochement entre les deux cursus est ici évident : les éléments graphiques et artistiques sont réalisés spécifiquement par les élèves de la section Design et Réalisation Temps Réel au service du game play en collaboration étroite avec les élèves Game Designers. Vous constaterez par vous-même sur les projets Goutte et Elements à quel point cette association se sent, dans la direction artistique comme sur un plan plus technique.

Le département Design et Réalisation Temps RéelLe département Design et Réalisation Temps RéelLe département Design et Réalisation Temps RéelLe département Design et Réalisation Temps RéelLe département Design et Réalisation Temps RéelLe département Design et Réalisation Temps RéelLe département Design et Réalisation Temps Réel

Les étudiants du DRTR ont aussi à charge la réalisation de rendus en low-poly, qui peuvent être "rééxploités" par les game designers pour des TP. L'essentiel du programme est néanmoins propre au cursus. Il se divise en cinq groupes de cours. Le premier est un récapitulatif sur les bases de la réalisation, avec les fondamentaux de la mise en scène et de la composition. Les quatre autres unités d'enseignements suivent la chronologie d'une production : conception artistique (concevoir un design), production de media (modélisation, textures, animations, sons), intégration des médias (scripts, assets et cinématiques), puis réalisation et réglage de comportements visuels et sonores temps réel. Cette dernière étape, la plus riche en tâches, est un amalgame de tous ces détails qui font la différence sur le plan visuel et sonore : animations procédurales et dotées d'un moteur physique, lumières et environnements sonores dynamiques, shaders, etc... Pour clore cette présentation de la formation Design et Réalisations Temps Réel, on retiendra particulièrement l'application pratique sur les maquettes de la section Game Design, tandis que son programme nous apparaît suffisamment robuste et exhaustif. Comme nous le verrons plus loin avec l'école Creajeux, ce genre de formation est idéal pour tous les prétendants graphistes et animateurs 3D qui ne veulent pas entendre parler de cinéma d'animation, et qui ne voient leur avenir qu'au sein d'un studio de jeux vidéo.

Pour en savoir plus sur le département Design et Réalisation Temps Réel

Mis à jour le 08/09/2006

COMMENTAIRES

Tous les commentaires (0)
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Sommaire Dossier
  • Il y a bien longtemps...
  • Pourquoi des écoles de jeux vidéo ?
  • Les prémices
  • L'officialisation
  • Point Info sur l'Ecole Nationale Du Jeu et des Médias Interactifs
  • Les six colorations
  • Les projets ENJMIN 2006 : Jia Ling
  • Les projets ENJMIN 2006 : Faceless
  • Les projets ENJMIN 2006 : Eye
  • Un projet 2004 du DESS Jeux Vidéos et Médias Interactifs : Kitchen Frenzy
  • Point info sur Supinfogame
  • Le cycle supérieur de Supinfogame
  • Le cycle préparatoire de Supinfogame
  • Les projets 2006 Supinfogame : >System_
  • Les projets 2006 Supinfogame : Cross Control
  • Les projets 2006 Supinfogame : Sonate
  • Drawn To Be Alive
  • Institut Supérieur de l'Art Digital
  • Alternance et Virtools
  • Le département Design et Réalisation Temps Réel
  • Les projets ISART Digital 2005 : Delirium Tremens
  • Les projets ISART Digital 2005 : Goutte
  • Les projets ISART Digital 2005 : Elements
  • LISAA
  • Creajeux
  • Formations et faux-semblants
  • Digipen
  • Digipen : Quelques Projets
  • Game Institute
  • Le cas Japonais : les senmon-gakko, la KGC et Nintendo
  • Le cas Japonais : Les senmon-Daigaku, la Konami Computer School et Toru Iwatani
  • Récapitulatif des formations francaises
  • Le choix du premier cycle universitaire
  • Les concours d'entrée : l'entretien
  • Les concours d'entrée : le Book
  • La veille technologique et culturelle
  • Paroles d'anciens étudiants et actuels professionnels
  • Introspection
  • Lexique
  • Remerciements