Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / iQue, la console chinoise de Nintendo /

Banc d'essai du produit : 'iQue Player' et cartouche contenant cinq jeux - iQue, la console chinoise de Nintendo

Page Dossier
Banc d'essai du produit : 'iQue Player' et cartouche contenant cinq jeux
Partager sur :

Pour mettre les mains moi-même sur le fameux iQue, je me suis adressé au site Lik-Sang.com, qui est un des seuls revendeurs à proposer ce produit en-dehors des frontières Chinoises. Ils m'ont fourni un pack avec cinq jeux pré-flashés sur la carte vierge : Dr. Mario, Mario 64, Star Fox 64, Wave Race et Zelda : Ocarina Of Time. Le pack comprenant cinq jeux est au prix de 119.00 USD (= 95 Euro), tandis qu'un pack ne comprenant que Dr.Mario et Mario64 se vend pour 99.90 USD (= 79 Euro) sur le même site. Ces prix n'incluent pas les frais de port, ni les éventuelles formalités douanières (TVA).

A la réception du colis, je jette d'abord un oeil au packaging et trois choses attirent mon attention : le fameux logo 'Seal Of Quality Nintendo', les textes tout en Chinois (je suis habitué aux Kanji Japonais sur les produits import) et enfin les screenshots de jeux à l'arrière qui contiennent plusieurs titres pas encore sortis à l'heure où j'écris ces lignes (F-Zero X, Yoshi's Island, Yoshi's Story et Animal Forest). S'il paraît évident que les franchises Nintendo seront exploitées à fond, aucune information n'a filtré concernant la possible utilisation des jeux SNES et N64 des éditeurs tiers (dont Nintendo ne possède pas seul les droits, et, pour lesquels il faudrait s'acquitter de royalties).

Banc d'essai du produit : 'iQue Player' et cartouche contenant cinq jeuxBanc d'essai du produit : 'iQue Player' et cartouche contenant cinq jeuxBanc d'essai du produit : 'iQue Player' et cartouche contenant cinq jeuxBanc d'essai du produit : 'iQue Player' et cartouche contenant cinq jeux

Dans la boîte, je trouve le iQue Player, une petite carte de 64 Mo (de la taille d'une carte mémoire Playstation ou GameCube), un câble pour le branchement du iQue sur le téléviseur (connecteurs Composite RCA, signal NTSC) et un adaptateur secteur aux normes Chinoises : 220 Volts comme chez nous mais la prise est la même qu'aux Etats-Unis (cela signifie qu'un adaptateur de voyage universel est nécessaire mais pas de transformateur ou 'stepdown converter'). Enfin, je trouve les cartes en plastique avec les codes d'autorisation de mes jeux et un manuel d'utilisateur de dix pages en Chinois Simplifié.

Le iQue Player me semble d'excellente qualité. Le plastique n'est pas 'cheap' comme sur les joypads pirates qui pullulent sur le marché Chinois et dont je parlais en introduction à ce reportage. Le revêtement lui donne un aspect métallique brillant, un peu comme sur la Gameboy Advance SP Platinum. Le design est ergonomique et tient bien dans mes mains. L'aspect général me fait penser au contrôleur de la Dreamcast, affublée des boutons de la manette N64 (stick analogique, croix directionnelle, boutons de tir A et B, quatre boutons fléchés jaunes et triggers L, R et Z sur la tranche du dessus) et aux dimensions proches d'un Xbox Controller-S. Niveau taille, c'est vaguement plus épais et plus lourd que le fameux pad de la Nintendo 64, mais une fois placés le iQue Player et sa carte 64 MB à côté de l'ancienne version de la console, avec une manette et quatre ou cinq jeux, la différence est frappante et le gain de place évident. Je m'imagine un écran pliable sur le dessus de l'appareil et me dis que c'est bien sûr plus volumineux qu'une GBA, mais que le tout resterait une console portable somme toute pas trop lourde et sans comparaison possible avec le char d'assaut qu'était l'Atari Lynx. Le iQue est aussi plus petit et plus léger que la PSone et sa Dual Shock.

Banc d'essai du produit : 'iQue Player' et cartouche contenant cinq jeuxBanc d'essai du produit : 'iQue Player' et cartouche contenant cinq jeux
Banc d'essai du produit : 'iQue Player' et cartouche contenant cinq jeuxBanc d'essai du produit : 'iQue Player' et cartouche contenant cinq jeux
Banc d'essai du produit : 'iQue Player' et cartouche contenant cinq jeuxBanc d'essai du produit : 'iQue Player' et cartouche contenant cinq jeuxBanc d'essai du produit : 'iQue Player' et cartouche contenant cinq jeux
Banc d'essai du produit : 'iQue Player' et cartouche contenant cinq jeuxBanc d'essai du produit : 'iQue Player' et cartouche contenant cinq jeuxBanc d'essai du produit : 'iQue Player' et cartouche contenant cinq jeux

Je plugge l'adaptateur secteur dans un travel converter et le tout dans le mur. Je branche ensuite la prise vidéo à l'arrière de mon iQue (je remarque au passage un petit port USB qui ne me sert à rien dans l'immédiat – voir plus bas), et ensuite dans ma télévision. Une quatrième fiche pend le long des trois fiches et sert de connecteur femelle pour l'alimentation du iQue. J'y connecte mon adaptateur secteur et allume l'iQue en pressant le bouton 'power' juste au-dessus de la touche 'Start'.

Tous les menus sont fait de Chinois simplifié et de chiffres Arabes (bien que les Chinois aient leur propre système de sigles pour compter), les dialogues oraux et voix digitalisées sont en Mandarin. Heureusement, chaque jeu dispose d'une petite icône qui rappelle la jaquette de l'époque, ce qui me permet de sélectionner à quel titre je veux jouer. Je remarque au passage que si Dr.Mario ne prend que 13 blocs sur ma carte, Mario 64 et Wave Race en prennent 32 chacun tandis que Zelda culmine à 114 blocs. Tous les jeux sont localisés en Chinois, ce qui n'est pas vraiment un gros problème pour la jouabilité, si ce n'est pour Zelda : Ocarina Of Time dans lequel je n'arrive à progresser que grâce à mes souvenirs de la version PAL. Lik Sang a d'ailleurs remplacé ce titre dans son bundle de cinq jeux par MarioKart 64 depuis la sortie de ce dernier sur iQue le 27 Décembre 2003 . En-dehors de cela, les jeux sont identiques à leurs éditions originales et n'ont été ni améliorés, ni simplifiés. Les sauvegardes de partie se font directement sur la carte flashable. Une seule question me tourmente encore : le iQue est-il équipé en mémoire vive de 4 Mo (comme la N64 en standard) ou de 8 Mo (comme la N64 accouplée au Ram Expansion Pak). Je n'ai pas trouvé de réponse à cette question au jour d'aujourd'hui et la possible diffusion de titres comme Donkey Kong 64, Zelda : Majora's Mask, ou toutes autres cartouches qui nécessitaient jadis le Ram Expansion Pak pour fonctionner, en dépend.

<galerie> </galerie>

<galerie> </galerie>

Banc d'essai du produit : 'iQue Player' et cartouche contenant cinq jeuxBanc d'essai du produit : 'iQue Player' et cartouche contenant cinq jeux

Il est important de souligner que Wave Race a toujours un mode multiplayer dans le software. Il m'a été confirmé que MarioKart 64 continuait lui aussi d'afficher son option '4 joueurs'. Le Multipad Adapter et des contrôleurs additionnels pouvant se connecter au modèle principal contenant la console ont été confirmés par iQue Ltd. mais la société n'a pas livré plus d'informations quant à la date de disponibilité de ces accessoires. Ceci dit, des rumeurs persistantes dans la chaîne de distribution du iQue (Carrefour China) indiquent que tout cela arriverait très bientôt. Le Multipad Adapter s'insèrera dans le port normalement destiné à la prise vidéo sur le iQue, tandis que la prise vidéo s'insèrera ensuite dans le Multipad Adapter lui-même. Celui-ci offrira alors trois ports additionnels dans lesquels on pourra brancher des manettes iQue. Les manettes iQue auront le même aspect extérieur que le iQue Player mais ne contiennent pas de console en interne, et ne peuvent pas se brancher sur la télévision directement. Les connecteurs utilisés seront les mêmes que pour les pads Nintendo 64.

Comme je le disais, il y a un petit port USB à l'arrière du iQue. Celui-ci devrait servir à connecter l'appareil à un PC mais après avoir tenté le coup avec un câble adéquat, je n'ai pas réussi à faire détecter le iQue par un ordinateur. Cela ne veut pas dire que cela ne sera pas rendu possible un jour, notamment lorsque les serveurs de téléchargement en ligne seront ouverts. On peut alors imaginer charger sa carte flashable ou même mettre un jour l'OS de son iQue grâce à la connectique USB.

Pour finir, j'ai ouvert le iQue et sa carte vierge, histoire de voir les entrailles de la bête. Jetez-y un oeil vous-même, les clichés sont disponibles en fin de page. Les processeurs principaux de l'iQue Player sont cachés derrière une plaque de métal sur la carte mère mais une fois cette plaque rétirée, on découvre un microprocesseur central développé par NEC et un chip de mémoire vidéo livré par Samsung. La carte flashable, quant à elle, est architecturée autour d'un chip 64MByte 48pin TSOP de Samsung. Le tout est compact et de bonne qualité d'assemblage (pas de soudure dégoulinante sur la carte mère par exemple), semblable aux autres consoles de la marque Japonaise, et visiblement supérieure à la grosse majorité des périphériques tiers pour consoles. Selon Nintendo, la fameuse « Nano-technologie » aurait été utilisée pour le iQue, de même que pour la PSX de Sony (pour la lecture de jeux PS2). Ce terme n'est pas utilisé par les deux sociétés vidéoludiques au sens littéral mais sur un ton « superlativiste » de spécialiste en relations publiques pour en réalité désigner les fameux chips modernes baptisés SoC (System on Chip) : tout un système (CPU, moteur graphique, GPU etc.) est maintenant contenu sur un seul composant. Nintendo n'est pas peu fière d'avoir battu Sony de trois semaines dans la course à la « Nano-Technologie » : le iQue sortait le 21 Novembre et la PSX le 13 Décembre, faisant de Big N la première société à utiliser un SoC dans une console de jeux vidéo.

Banc d'essai du produit : 'iQue Player' et cartouche contenant cinq jeuxBanc d'essai du produit : 'iQue Player' et cartouche contenant cinq jeuxBanc d'essai du produit : 'iQue Player' et cartouche contenant cinq jeuxBanc d'essai du produit : 'iQue Player' et cartouche contenant cinq jeux

Le iQue m'a bien plu (j'ai toujours bien aimé le gameplay N64 personnellement), et finalement le seul problème que je rencontre en tant qu'utilisateur import, hormis les textes chinois dans Zelda, se situe au niveau de l'acquisition de jeux supplémentaires. En effet, le téléchargement en ligne n'étant pas encore mis au point au moment où je tape ce texte sur mon clavier, et les iQue Depots étant tous en Chine, je n'ai aucun moyen de mettre à jour ma carte iQue. Lik Sang fait de son mieux de ce côté-là et annonce qu'ils sont en train de mettre sur pied un programme d'upgrade pour leurs utilisateurs. Ils tentent de s'enquérir des calendriers de sortie pour pouvoir permettre des upgrades par 'package'. Cela devrait diminuer les frais de port afférant à l'opération mais ceci reste tout de même beaucoup moins confortable que s'il y avait un iQue Depot au coin de ma rue... Or, c'est justement là l'intérêt du iQue. Bien sûr, Lik Sang n'y peut pas grand'chose, mon utilisation du produit ne sera optimale que lorsque iQue Ltd. aura ouvert les serveurs de vente de jeux en ligne.

Mis à jour le 05/02/2004

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Pseudo supprimé
le 10 oct. 2014 à 11:20

J'en ai une, c'est excellent de pouvoir jouer de cette manière. :hap:

Lire la suite...
bloctemporel
bloctemporel
MP
le 21 avr. 2013 à 14:26

j'aimerais tant l'avoir :cute:

Lire la suite...
Heenock
Heenock
MP
le 16 juin 2012 à 15:58

Une sorte de mini n64 :(

Lire la suite...
Sommaire Dossier
  • Nintendo choisit la Chine
  • Explications et analyse du concept iQue
  • Banc d'essai du produit : 'iQue Player' et cartouche contenant cinq jeux
  • Conséquences possibles pour la stratégie globale de Nintendo