Dossiers

Zelda

Dans le monde des jeux vidéo, les petites séries comme les grandes sagas vont et viennent comme les vagues dans le tumulte de l'océan des sorties vidéoludiques. Mais si certaines disparaissent rapidement dans la poussière de l'oubli, soufflées par la brise du temps, d'autres parviennent à s'ancrer profondément dans nos mémoires, troublant à jamais nos coeurs marqués par le souvenir d'une expérience unique. Pour tous ceux qui ont grandi en même temps que la Légende de Zelda, la saga de Nintendo demeure à tout jamais une série à part, de celles que l'on n'a de cesse de recommencer pour faire en sorte qu'elles ne se terminent jamais. Mais le plus étonnant avec la Légende de Zelda, c'est que chaque épisode comporte suffisamment d'attraits et de particularités pour prétendre au rang de meilleur jeu pour les passionnés de la série. Pour les plus nostalgiques, le jeu original sorti sur NES en 1987 sous le titre The Legend of Zelda demeurera pour toujours indétrônable et inégalé. En ce qui me concerne, j'affectionne tout particulièrement sa suite, Zelda II : The Adventure of Link, sans doute le plus différent mais aussi le plus étonnant parmi les épisodes de Zelda de par son gameplay extraordinaire et sa difficulté stupéfiante. Qui ne se souvient pas de l'impact qu'a eu le mythique Zelda III : A Link to the Past lors de sa sortie sur Super Nintendo ? Et nombreux sont ceux qui estiment encore aujourd'hui qu'il faut voir le premier épisode Nintendo 64, Ocarina of Time, comme le véritable chef-d'oeuvre de la saga. Mais que dire dans ce cas de l'incroyable The Wind Waker, digne aboutissement de la Légende de Zelda sur GameCube aux côtés du récent Twilight Princess, également acclamé sur Wii ? Non, décidément, il est dit qu'on ne peut raisonnablement pas se mettre d'accord sur une quelconque hiérarchie entre ces différents opus, l'essentiel étant d'apprécier chacun de ces épisodes pour leurs particularités, en s'étonnant d'y découvrir, à chaque fois qu'on y revient, des choses que l'on n'avait pas vues, sinon de façon différente. Le seul constat qui s'impose est que la Légende de Zelda ne vieillit pas, elle évolue en s'appuyant toujours sur les trois mêmes piliers : un plaisir de jeu indescriptible, un univers inépuisable et une figure emblématique, Link. Serait-ce là la véritable nature de la Triforce ? Sans doute, du moins c'est ce que l'on peut croire en constatant la place privilégiée occupée par la saga imaginée par Shigeru Miyamoto dans le coeur des joueurs. Il était donc temps de faire une rétrospective de la Légende de Zelda en s'attachant à revenir sur les attraits, les particularités et les caractéristiques de chaque épisode de la saga, du chapitre originel à celui qui constitue l'aboutissement actuel de la série, tout en jetant un oeil sur les épisodes à venir. En espérant que vous apprécierez cette brève intrusion en Hyrule.

Romendil, le

Retour haut de page