Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / Comparatif : 29 manettes / gamepads à l'essai, pour consoles ou PC /

Test Thrustmaster GP XID PRO : une manette à l'excellent rapport qualité-prix - Comparatif : 29 manettes / gamepads à l'essai, pour consoles ou PC

Page Dossier
Test Thrustmaster GP XID PRO  : une manette à l'excellent rapport qualité-prix
Test Thrustmaster GP XID PRO : une manette à l'excellent rapport qualité-prix
PC PS4 Switch ONE WiiU
Partager sur :
Profil de oliveroidubocal
L'avis de oliveroidubocal
MP
Twitter
Rédaction jeuxvideo.com
30 août 2019 à 16:16:50
16/20
Spécifications
CompatibilitéWindows
Type de connexionFilaire USB
Boutons d’action 8
Sticks analogiques2
Pad tactileNon
VibrationsNon
BatterieNon
Poids170g

"25 balles". La manette que nous avons à tester aujourd’hui est à un peu moins de 25 euros chez la plupart des marchands du web. Autant vous dire que le niveau de méfiance est à son apogée quand celui de nos attentes a bien du mal à décoller. Parce que franchement, que peut-on attendre d’une manette à ce prix

La GP XID PRO est donc une manette filaire pour PC Windows, reprenant un format déjà éprouvé chez Thrustmaster, à savoir celui des GP XID, GPX ou Dual Analog, et qui n’est pas sans rappeler la manette de la Xbox 360, tant au niveau du placement des différentes commandes que de la forme des poignées. Au sortir de sa boîte, le contrôleur présente plutôt bien avec une finition très correcte, des ajustements sans défauts particuliers et seul un petit “rajout” de plastique à l’avant, probablement pour le placement d’un port micro-casque prévu sur un modèle partageant cette coque, vient très légèrement ternir le tableau. Si l’on ne peut pas parler de sobriété, la manette oscillant entre le noir, l’orange et l’argenté, l’ensemble reste plutôt raisonnable en termes de changements de textures, couleurs et courbes. On évite l’aspect trop jouet et au final, c’est bien une impression de qualité qui s’en dégage. Une impression renforcée par la présence d’un câble tressé épais mais parfaitement souple, équipé de deux blocs anti-parasites et offrant une longueur de près de 2m50. Clairement, avant même d’avoir commencé à jouer, on se dit que pour 25 balles, c’est déjà pas si mal.

Test Thrustmaster GP XID PRO  : une manette à l'excellent rapport qualité-prix
Test Thrustmaster GP XID PRO  : une manette à l'excellent rapport qualité-prix

Evidemment, c’est surtout sur sa jouabilité que l’on attend des résultats. Et déjà, bonne nouvelle, la manette s’adapte facilement aux grandes mains et se laisse apprivoiser par celles des plus jeunes. Pour ces derniers, seule la croix directionnelle, très à l’intérieur, demande un effort de décalage du pouce. On reste tout de même sur un modèle qui s’apprécie plus largement que la manette de la Xbox One ou la DualShock 4. En tout cas, les nostalgiques de la Xbox 360 retrouveront cette prise en main très dynamique et toujours confortable. La GP XID PRO atteignant à peine les 170 grammes sur la balance, elle se laisse aussi facilement porter pendant de longues sessions..

Test Thrustmaster GP XID PRO  : une manette à l'excellent rapport qualité-prix

Avec une course longue et un ressort assez dur à l’appui, les gâchettes sont assez typées, bien loin des modèles souples et courts de la plupart des références de ce comparatif. Néanmoins, pas de crainte pour la jouabilité puisque l’on reste dans des proportions qui ne révolutionnent pas grand chose, même si le curseur précision/réactivité est clairement placé du côté de la précision. Ainsi, la manette montre son avantage lorsque la gâchette sert à gérer une accélération ou tout autre paramètre variable, plus que lorsqu’il s’agit de tirer à répétition. Et dans les deux cas, attendez vous à souffrir un peu à la longue et à vous muscler les doigts sur le long terme.

Test Thrustmaster GP XID PRO  : une manette à l'excellent rapport qualité-prix

On peut en dire autant des boutons de tranche qui ont un seuil d’activation plutôt élevé. Là encore, ça reste de l’ordre du raisonnable pour ce qui est de l’appui, le principal problème de ces touches se situant surtout côté sonore. En effet, le passage du seuil déclenche un “clic” très audible, du genre à bien agacer ceux qui vivent à vos côtés. Reste que ces deux boutons offrent un contact sec et un retour en position des plus rapides, parfaitement adaptés aux appuis en cadence. On vous conseille donc simplement de jouer au casque et de demander à la famille de sortir de la maison pour ne pas être dérangé.

Test Thrustmaster GP XID PRO  : une manette à l'excellent rapport qualité-prix
Test Thrustmaster GP XID PRO  : une manette à l'excellent rapport qualité-prix

Au niveau des joysticks cliquables, on profite de modèles très agréables, au chapeau suffisamment large pour offrir un bon contrôle, avec une tête en gomme qui aurait tout de même mérité un grain plus épais pour vraiment assurer face aux longues sessions et à la sudation qui peut apparaître. Néanmoins, nous n’avons rien à redire face à leur précision, leur niveau de ressort, et leur retour rapide en position centrale dès qu’on les lâche. C’est tout à fait équivalent à ce que l’on trouve sur une DualShock 4. Peut être que, pour une position un peu plus reposante, on aurait apprécié avoir le stick droit un peu moins à l’intérieur, comme sur les manettes Xbox One. Mais cela reste un détail auquel on s’habitue rapidement.

Test Thrustmaster GP XID PRO  : une manette à l'excellent rapport qualité-prix

Il sera plus difficile de se familiariser avec la croix directionnelle, clairement le point le plus négatif de ce contrôleur. Non pas que le modèle soit injouable, mais le résultat est loin d’être à la hauteur des standards actuels. Trop épaisse, molle et avec les directions trop peu marquées, elle manque franchement de précision et d’efficacité dans tous les types de jeux où la croix peut devenir un avantage, entre jeux de combat et jeux de plateformes. Elle conviendra cependant très bien pour la navigation dans les menus. Et pour tout le reste la GP XID PRO ajoute 4 boutons d’actions A, B, X et Y, de taille standard, avec une hauteur de touche d’environ 1 mm et une réponse plutôt rapide, un bouton Back et un bouton Start, ainsi qu’un gros bouton Home central doté d’une LED pour signaler que la manette est connectée. On peut dire qu’au global, la manette joue très bien son rôle et ne laisse à aucun moment la moindre impression de faible qualité, même dans les sensations.

Test Thrustmaster GP XID PRO  : une manette à l'excellent rapport qualité-prix

La connexion de la manette est des plus simple. Sous Windows 10, on branche et 5 secondes plus tard, on joue. Avec Steam, elle est d’ailleurs reconnue comme un modèle Xbox 360, les vibrations en moins puisqu’elles sont simplement absentes. Pas étonnant vu le tarif pratiqué.

Au final, et après quelques heures de jeu de tir, de course et d’aventure, il faut avouer que la GP XID PRO s’en sort vraiment bien. Elle ne révolutionne rien, mais se montre joliment fabriquée, confortable et légère. On apprécie particulièrement ses gâchettes pour les jeux de course ou de vol, quand son design général fait preuve de polyvalence et d’efficacité. Reste 3 points qui ternissent un peu le tableau, à savoir la croix directionnelle trop floue, la dureté des gâchettes à la longue et le clic sonore des boutons de tranche. Franchement, pour 25 eruos, on n’en attendait pas tant.

Les notes
+Points positifs
  • Un modèle confortable pour tous
  • La manette est vraiment légère
  • Un câble long, tressé mais parfaitement souple
  • Des sticks confortables et précis
  • Une jolie finition, colorée mais racée
  • Plug’n play sous Windows
  • Le tarif, très attractif
-Points négatifs
  • Pas de vibrations
  • Le ressort des gâchettes est un peu dur
  • Le clic des boutons de tranche trop sonore
  • La croix directionnelle est floue
  • PC Windows uniquement

Joueurs occasionnels ou peu fortunés à la recherche d’une manette sérieuse mais peu onéreuse pour jouer sur PC, voici peut être le modèle qu’il vous faut. La GP XID PRO est en effet bien fabriquée, confortable, efficace et plug’n play. Oui, elle a un peu tendance à muscler les mains, mais pour le reste, c’est plus que ce que l’on attendait.

Profil de oliveroidubocal
L'avis de oliveroidubocal
MP
Twitter
Rédaction jeuxvideo.com
30 août 2019 à 16:16:50
16/20
Mis à jour le 30/08/2019

COMMENTAIRES

Tous les commentaires (0)
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Sommaire Dossier
  • Astro Gaming C40 TR : La manette PS4 à 200€
  • Test Hori Mini Gamepad : La manette des plus petits
  • Test SCUF Impact : Une DualShock 4 améliorée ?
  • Manette Xbox Elite Série 2 : elle écrase la concurrence
  • Test Hori Battle Pad Switch : le retour du pad Gamecube
  • Nacon Revolution 3 : Rien de révolutionnaire pour cette manette filaire
  • Test Thrustmaster eSwap Pro Controller : La manette PS4 ultra modulaire
  • Test du Steelplay Contrôleur sans fil Switch : Bonne surprise mais pas dénuée de défauts
  • Test Hori Horipad Wireless Switch : Pas vraiment au niveau
  • Test Thrustmaster GP XID PRO : une manette à l'excellent rapport qualité-prix
  • Test Scuf Prestige : un avant goût de ce que sera la manette Elite 2 ?
  • Test de la Nacon Manette Sans Fil Asymétrique : L’alternative à la DualShock 4 ?
  • Test de la Nacon Revolution Unlimited : Si chère à notre coeur
  • Test Sony DualShock 4 v2 : Tradition et innovation
  • Test Nintendo Switch Pro Controller : La face sérieuse de Nintendo
  • Test Nintendo Joy-Con : La polyvalence avant tout
  • Test Microsoft Xbox One S Controller v2 : La voie de la sagesse
  • Test Xbox One Elite : Le haut de gamme qui avait du sens
  • Test Razer Raiju Ultimate : Le premium PS4 a enfin un nom
  • Test 8bitdo NES30 / FC30 : Le passé revisité
  • Test 8bitdo SN30 Pro / SF30 Pro : Vers la nostalgie et au delà
  • Test du Dragon Quest Slime pour PS4 : Manette, figurine ou les deux ?
  • Test Hori Onyx PS4 : L'appel aux joueurs Xbox
  • Test du Horipad Switch filaire : La croix et la bannière
  • Test Hyperkin X91 : Les défauts du rétro, façon moderne
  • Test Razer Raiju Tournament Edition : La qualité... à prix d’or
  • Test Razer Wolverine Tournament Edition : Un tarif difficile à justifier
  • Test Nacon Revolution 2 : Plus de possibilités, moins de polyvalence
  • Test Valve Steam Controller : Le destin manqué