Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / Sous le radar #1 : Brawlout, Full Metal Furies, Deep Sky Derelicts… /

Coup d'oeil dans le rétro : Brawlout, une alternative viable en attendant Smash Bros ? - Sous le radar #1 : Brawlout, Full Metal Furies, Deep Sky Derelicts…

Page Dossier
Coup d'oeil dans le rétro : Brawlout, une alternative viable en attendant Smash Bros ?
Coup d'oeil dans le rétro : Brawlout, une alternative viable en attendant Smash Bros ?
PC PS4 Switch ONE Mac Linux
Partager sur :

Si Rivals of Aether et le free-to-play Brawlhalla se sont imposés comme des brawler de qualité sur PC, les possesseurs d’une Nintendo Switch attendent désespérément l’annonce d’un Smash Bros qu’ils pourraient emmener partout avec eux. Si vous êtes dans ce cas de figure, la sortie de Brawlout sur l’eShop n’a sans doute pas échappé à votre vigilance. Un mois plus tard, il truste encore le top 15 des meilleures ventes. Preuve de sa maîtrise d’un genre aussi fun que technique, ou simple prise de position par manque de concurrence ? Un peu des deux en réalité.

Coup d'oeil dans le rétro : Brawlout, une alternative viable en attendant Smash Bros ?

D’un côté, Brawlout réunit les ingrédients de base d’un bon brawler, à commencer par un roster de qualité, bien que léger, à base de bestioles anthropomorphes. Un morse boxeur capable de geler ses adversaires, un oiseau au jeu offensif aérien, un crapaud catcheur maîtrisant la chope à la perfection… chacun des huit personnages dispose d’un gameplay distinct, entre coups spéciaux pompés ailleurs et d’autres plus originaux. Mario, Kirby et Link ne sont évidemment pas de la partie, mais la présence de Juan (Super Turbo Championship Edition Guacamelee!) et de Drifter (Hyper Light Drifter) en invités de luxe est appréciable.

D’un point de vue prise en main, le ressenti est plus rigide que dans un Smash Bros, la faute notamment à des sauts au timing très serré. Puisqu’il n’y a aucun système de garde, adopter un jeu agressif est de mise pour faire grimper rapidement le pourcentage de dégâts de l’adversaire avant de l’éjecter de l’arène. Seules moyens pour se défendre : une jauge de rage, permettant au choix de se dépêtrer d'un combo adverse trop violent ou de rendre son combattant plus résistant aux coups tout en renforçant ses attaques, ainsi que le wavedash, cette glissade au sol dont on a tendance à abuser pour éviter les coups adverses et qui apporte un minimum de fluidité aux bastons. En parlant de fluidité, on ne peut pas dire qu’elle ne soit pas techniquement au rendez-vous : 1080p et 60 fps constants, combinés à une lisibilité permanente puisque ni objets ni terrains aux évènements aléatoires mortellement dangereux (hormis un terrain en partie destructible) ne viennent jouer les trouble-fêtes.

Coup d'oeil dans le rétro : Brawlout, une alternative viable en attendant Smash Bros ?Coup d'oeil dans le rétro : Brawlout, une alternative viable en attendant Smash Bros ?Coup d'oeil dans le rétro : Brawlout, une alternative viable en attendant Smash Bros ?

Viva Piñata… ou pas

Coup d'oeil dans le rétro : Brawlout, une alternative viable en attendant Smash Bros ?

Malgré un fond dans l’ensemble bien fichu, la forme, elle, pose souci. Les développeurs d’Angry Mob Games ont fait le choix étrange d’adopter un enrobage aux allures de free-to-play : s’il n’y a pas de microtransaction, tout le contenu se débloque par le biais de piñatas, sortes de loot boxes qui contiennent chacune un élément cosmétique aléatoire que l’on ne possède pas déjà. Sur le principe, c’est du déjà-vu. Le fait est que leur coût excessivement élevé rend le contenu déblocable du jeu uniquement accessible aux joueurs les plus motivés qui accomplissent avec détermination les défis quotidiens tout en faisant monter de niveau leurs combattants. Et il en faut de la motivation pour venir à bout d’un mode arcade solo nous opposant dans une série de combats rageants au possible face à une, deux ou trois IA en même temps, nécessitant alors une patience inlassable pour espérer remporter la victoire. Reste les combats en ligne, où une partie sur deux est injouable à cause d’un netcode frileux et de la présence massive des joueurs japonais sur les serveurs.

Coup d'oeil dans le rétro : Brawlout, une alternative viable en attendant Smash Bros ?Coup d'oeil dans le rétro : Brawlout, une alternative viable en attendant Smash Bros ?Coup d'oeil dans le rétro : Brawlout, une alternative viable en attendant Smash Bros ?

En l’état, malgré un manque de peaufinage certain, Brawlout remplit tout de même son rôle et peut faire l'affaire pour de la baston sans prise de tête de temps en temps, en local avec des amis de préférence, en attendant que le géant Smash Bros rentre dans la mêlée. Fuyez toutefois la version PC si vous comptez jouer en ligne. Toujours en accès anticipé, celle-ci réunit à peine une dizaine de joueurs par jour.

GenreBrawler / platform fighting
Dates de sorties / Plateformes19 décembre 2017 sur Nintendo Switch, accès anticipé sur Windows (Steam)
Prix19,99 €
Pourquoi y jouerPour s'amuser le temps de quelques soirées entre potes

Drifter, l'un des personnages plébiscités dans Brawlout

Chargement de la vidéo Brawlout trailer
Mis à jour le 20/01/2018
PC PlayStation 4 Nintendo Switch Xbox One Mac Linux Action FPS Aventure Action RPG Plate-Forme Stratégie Wargame Tactique Sport Digital Dreams Entertainment 1C Company Alientrap Angry Mob Studios Cellar Door Games Rain Games Team17 Digital Ltd Petroglyph Games Snowhound Games
Annonce

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
bilbao12
bilbao12
MP
le 26 janv. 2018 à 11:30

Bon article, les devs ont publiee une mise a jour qui va corriger les problemes de "framerate" assez chelou et ajouter du contenu. Elle devrait apparaitre très bientôt.

Lire la suite...
Top commentaires
bilbao12
bilbao12
MP
le 26 janv. 2018 à 11:30

Bon article, les devs ont publiee une mise a jour qui va corriger les problemes de "framerate" assez chelou et ajouter du contenu. Elle devrait apparaitre très bientôt.

Lire la suite...
Sommaire Dossier
  • À surveiller : Deep Sky Derelicts, Forged Battalion et Gunhead
  • Arrière-boutique : Full Metal Furies, Mutant Football League et World to the West
  • Coup d'oeil dans le rétro : Brawlout, une alternative viable en attendant Smash Bros ?
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Acheter sur MicrosoftMicrosoft Store Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Amazon PS4 13.62€ Fnac Marketplace PS4 17.79€ Amazon PS4 17.91€ Amazon Switch 19.99€ Fnac Marketplace Switch 19.99€ Cdiscount Switch 19.99€
Marchand
Supports
Prix