Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / Comparatif : 42 casques audio filaires à l'essai, entre 40 et 280€ /

Test du casque Sound BlasterX H7 : Le casque “à la Papa” - Comparatif : 42 casques audio filaires à l'essai, entre 40 et 280€

Page Dossier
Test du casque Sound BlasterX H7 : Le casque “à la Papa”
Test du casque Sound BlasterX H7 : Le casque “à la Papa”
PC PS4 ONE Mac iOS Android
Partager sur :
Profil de oliveroidubocal
L'avis de oliveroidubocal
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
20 mars 2017 à 22:14:54
18/20
Spécifications
CompatibilitéPC, XBox One, Mac, PS4
Transducteurs2x50 mm
Réponse en fréquence100 Hz à 15 kHz
Impédance32 ohms @1kHz
Sensibilité118 dB SPL/mW
Type microphoneunidirectionnel, amovible
Atténuation bruit microOui
Zones éclairéesOui, rouge
Rendu 7.1Oui (Blaster Acoustic Engine Pro)
Poids300 g
Connexions disponiblesUSB

C’est étonnant comme certains objets rappellent parfois des souvenirs lointains, profondément enfouis sous des tonnes de déchets que votre cerveau a accumulés au fil du temps. Avec ce H7, c’est un sentiment très particulier qui nous ainsi est revenu : celui de cette époque où nous écoutions du Madonna à fond les ballons posé sur le tapis du salon, collé à la chaîne stéréo familiale avec le casque de notre père sur les oreilles. Une délicieuse impression de sécurité, de douceur… de plénitude même.

N’allez pas croire que ce petit aparté est arrivé là de façon anodine. Si le Sound BlasterX H7 a eu ce pouvoir de re-mémorisation, c’est qu’il emprunte au passé un certain nombre de petits détails. Très proche dans sa conception d’un HyperX Cloud II, il se différencie d’une part par sa finition plus sobre avec des façades rondes et plates, mais surtout par son choix d’oreillettes. Ces dernières, que l’on pourrait sans peine qualifier de “sofa pour oreilles”, sont vraiment larges et présentent une finition similicuir sur des mousses particulièrement molles, rappelant forcément aux anciens les casques Hi-Fi d’antan. Très logiquement, le confort est donc au rendez-vous, notamment parce que les oreilles sont parfaitement englobées et que l’isolation qui en résulte est bonne. On notera simplement que le manque d’aération a une légère tendance à favoriser la sueur après quelques heures de jeu.

Test du casque Sound BlasterX H7 : Le casque “à la Papa”

Equipé d’un simple arceau, que certains trouveront probablement un peu léger en termes de serrage, le H7 se présente autrement comme un modèle des plus classiques. De la prédominance du métal dans sa construction comme dans sa finition, ainsi que de l’épaisseur des différents cuirs, se dégage une impression de qualité à laquelle peu d’autres casques de cette gamme peuvent prétendre. L’arceau subit d’ailleurs les torsions sans broncher, sans craquement ni grincement, et on regrettera simplement que les oreillettes n’aient pas un axe de mouvement supplémentaire pour pouvoir poser le casque à plat quand il est inutilisé.

Test du casque Sound BlasterX H7 : Le casque “à la Papa”

Quant aux différents câblages qui l’équipent, ils sont tous doublés d’une tresse épaisse, légèrement pelucheuse, mais qui encaisse facilement les nœuds et autres maltraitances. Leur longueur a d’ailleurs été judicieusement choisie, 80 cm pour le câble en Mini-jack (adapté pour un smartphone, une tablette ou une manette de jeu) et 150cm pour le cordon USB, histoire de pouvoir s’éloigner de son PC. Ils ont malheureusement le défaut de transmettre leurs frottements jusque dans l’oreillette, ce qui peut être un peu gênant lors des phases silencieuses.

Test du casque Sound BlasterX H7 : Le casque “à la Papa”Test du casque Sound BlasterX H7 : Le casque “à la Papa”

Enfin, si le H7 prend ses appuis sur des acquis du passé, il sait aussi les transcender avec des avantages bien modernes. Nous sommes donc en présence d’un modèle de casque stéréo équipé d’une interface en “vrai 7.1 virtuel”, laquelle propose une double connexion en entrée : USB et Mini-jack 4 points. Il n’est malheureusement pas possible d’utiliser les deux sources en simultané, la connexion analogique déconnectant carrément le casque du PC. On félicitera quand même la petite carte son qui se trouve sur le câble, à une trentaine de centimètres de l’oreillette, et qui propose un niveau de traitement en 24bits/96Khz lorsqu’elle est connectée en USB. Un détail technique qui passera au-dessus de la tête de la plupart des joueurs mais qui, pour les amoureux du beau son, a tout son sens. Surtout quand vient le moment de passer à la phase d’écoute.

Test du casque Sound BlasterX H7 : Le casque “à la Papa”

Parce que le traitement c’est bien beau, mais si les propriétés sonores du casque ne suivent pas, ça ne sert pas à grand-chose. Et là, il faut l’avouer, difficile de reprocher quoi que ce soit au H7. La définition est excellente, l’équilibre des fréquences est plus que correct et il varie en plus assez peu avec le volume. La signature sonore est d’ailleurs très proche de celle de l’HyperX Cloud II, profitant d’aigus brillants et de basses dynamiques mais justement dosées. Pour chipoter, et parce qu’à 159€ ça mérite qu’on entre dans les détails, on note que les médiums prennent un peu le pas sur les graves lorsqu’on pousse la puissance à son maximum, même s’il reste toujours la possibilité de corriger le tir en passant par l’égalisation. Dans l’ensemble, c’est donc une vraie réussite qui place le H7 parmi les modèles les plus agréables du moment.

Du côté du microphone, l'intelligibilité ne se cache pas derrière une égalisation métallique et c’est avec plaisir qu’on découvre un timbre de voix respecté. Il faut cependant faire attention à la proximité du micro, lequel peut facilement dégager quelques plosives et autres bruits de respiration de par sa sensibilité. Heureusement le réglage est assez aisé grâce à une tige flexible très précise et sans aucun mouvement de retour. Seul défaut majeur qui empêche notre recommandation totale pour du commentaire de stream, la présence d’un souffle assez important, dépendant du niveau d’entrée (et donc difficilement atténuable), qui vient combler tous nos moments de silence pour le malheur de nos auditeurs. Un défaut du préampli qui gâche un tableau presque parfait et pour lequel la suite logicielle n’offre aucune correction.

Test du casque Sound BlasterX H7 : Le casque “à la Papa”Test du casque Sound BlasterX H7 : Le casque “à la Papa”
Test du casque Sound BlasterX H7 : Le casque “à la Papa”Test du casque Sound BlasterX H7 : Le casque “à la Papa”

Cette dernière est d’ailleurs composée de deux principales interfaces. L’une pour intégrer un profil sonore global dans le casque, l’autre pour ajuster ses paramètres. On y trouve une pléthore d’options, entre gestion des profils sur PC, égalisation, effets sur la voix (si vous aimez vous faire passer pour un alien ou un démon, c’est par ici que ça se passe) et Scout Mode, un compresseur qui agit sur les sons faibles pour les rendre plus audibles, quitte à mettre à mal l’homogénéité de l’espace sonore. C’est aussi là que se fait la gestion du 7.1 qui peut facilement être basculé en 5.1 ou en stéréo. Le traitement audio Surround est d’ailleurs assez réussi, mais plutôt marqué dans les directions qu’il simule avec des passages de la gauche à la droite parfois un peu trop abruptes. Très utile en jeu vidéo, il se montre donc un peu en retrait lorsqu’il s’agit de regarder un film.

Pour résumer, le Sound BlasterX H7 est une excellente surprise, cumulant de nombreuses réussites en termes de fabrication, de confort ou de prestations sonores. La partie Surround n’est d’ailleurs pas en reste, notamment grâce à une carte son qui gère le 24bits/96Hz avec brio. Il reste néanmoins quelques détails à améliorer pour en faire un véritable casque de référence, entre mixage des différentes sources et souffle sur le microphone.

Les notes
+Points positifs
  • Très confortable
  • La qualité sonore indéniable
  • Le timbre et la précision du micro
  • La finition, sobre mais qualitative
-Points négatifs
  • Le petit souffle sur le micro
  • L’entrée analogique qui coupe l’USB
  • Serrage un peu léger
  • Les bruits de câble qui gâchent le silence

Le Sound BlasterX H7 est une excellente surprise, cumulant de nombreuses réussites en termes de fabrication, de confort ou de prestations sonores. La partie Surround n’est d’ailleurs pas en reste, notamment grâce à une carte son qui gère le 24bits/96Hz avec brio. Il reste néanmoins quelques détails à améliorer pour en faire un véritable casque de référence, entre mixage des différentes sources et souffle sur le microphone.

Profil de oliveroidubocal
L'avis de oliveroidubocal
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
20 mars 2017 à 22:14:54
18/20
Mis à jour le 11/03/2019 à 16:45

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Paybackmike
Paybackmike
MP
le 12 nov. 2017 à 11:28

J’ai une carte mère avec un DAC intégré : MSI Gaming 5, le dac c’est Soundblaster de Creative. Du coup j’obtiens la meme chose avec un bon casque stéréo (Sennheiser Momentum On ear).

et franchement pour les films, jeux et musique... ça tue ! :-)

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 01 nov. 2017 à 10:59

Merci beaucoup pour votre revue, je l'ai acheté mais en version TE. :) Très bon travail.

Lire la suite...
tonnerre1979
tonnerre1979
MP
le 24 mai 2017 à 20:29

je crois que ça vas être mon prochain casque , chez moi pour l'instant jai 3 casques jai un aftherglow , un drakar , et un steel séries écouteur en cuir , j'aime bien collectionnez des casques ^^ .

Lire la suite...
clarnod
clarnod
MP
le 23 avr. 2017 à 00:08

Il donne vraiment envie celui là.... Craquera, craquera pas...

Lire la suite...
Etwelin
Etwelin
MP
le 24 mars 2017 à 11:17

Merci pour ce dossier, et merci d'avoir porté l'éclairage sur ce casque. Prochaine acquisition en vue, mon capitaine !

Capitaine capitaine ! On a plus d'or capitaine !..

Lire la suite...
Top commentaires
Etwelin
Etwelin
MP
le 24 mars 2017 à 11:17

Merci pour ce dossier, et merci d'avoir porté l'éclairage sur ce casque. Prochaine acquisition en vue, mon capitaine !

Capitaine capitaine ! On a plus d'or capitaine !..

Lire la suite...
Sommaire Dossier
  • Test du casque MSI Immerse GH50 : MSI veut faire vibrer nos coeurs
  • Test casque Konix Drakkar Bodhran : quand la chaleur l’emporte
  • Test Roccat Noz : un casque trop léger pour être net
  • Test Turtle Beach Recon Spark : un casque à petit prix, mais aux prestations solides
  • Test Cooler Master MH752 : Une bonne surprise
  • Test HyperX Cloud Alpha S : Pour quelques graves de plus
  • Test Audio-Technica ATH-G1 : Équilibre difficile entre qualités et défauts
  • Test Logitech Pro X : De nets progrès, mais est-ce suffisant ?
  • Test Logitech Pro Headset : Une belle évolution qui craque
  • Test Cooler Master MH752 : Une bonne surprise
  • Casques et technologies surround : L'histoire du bon et du mauvais casque 7.1
  • Test du casque Cougar Phontum : Le charme à l'ancienne
  • Test du casque Logitech G Pro : LE casque pour les joueurs pro ? Vraiment ?
  • Test Plantronics RIG 300 : Un (trop?) petit casque d'entrée de gamme
  • Test Plantronics RIG 400 : La recette était presque parfaite
  • Test du casque Sennheiser GSP 303 : A-t-il hérité des qualités de ses aînés ?
  • Test du casque Sennheiser GSP 600 : Un modèle catégorie poids lourd
  • Test du casque Astro Gaming A40 TR + MixAmp Pro TR : Une vraie plus-value pour le joueur
  • Test du casque ASUS ROG Centurion : La grosse déception
  • Test du casque ASUS Strix 7.1 : Promesses non tenues
  • Test du casque Cougar Immersa Pro : Tout ce qui brille n’est pas fait d’or
  • Test HP Omen Mindframe : Winter is coming...
  • Test du casque HyperX Cloud Revolver S : Un incontournable dans sa catégorie
  • Test du casque HyperX Cloud II : Une évolution à minima
  • Test du casque Logitech G433 : Un compromis bien pensé
  • Test du casque Logitech G633 : Le plein de fonctions
  • Test du casque Logitech G430 : Une (bonne) affaire de compromis
  • Test du casque MSI Immerse GH70 : La lampe d’ambiance qu’il vous faut ?
  • Test du casque Plantronics RIG 500E : Le bonheur est dans le kit
  • Test du casque Plantronics RIG 500 Pro Esports Edition : Simplicité et efficacité à prix élevé
  • Test du casque Razer ManO'War : Des progrès suffisants ?
  • Test du casque Roccat Khan Aimo : La recette qu'on attendait
  • Test du casque Sennheiser GSP 350 : Un concurrent sérieux
  • Test du casque Sennheiser PC 373D : L’argent ne fait pas le bonheur
  • Test du casque SteelSeries Arctis 5 : Des changements qui font mouche
  • Test du casque SteelSeries Arctis Pro + GameDAC : Hail to the king, baby !
  • Test du casque Thrustmaster Y-350X 7.1 Powered : C’est compliqué
  • Test Turtle Beach Elite Pro 2 + SuperAmp (PS4) : Une révision qui déçoit
  • Test du casque Corsair VOID Surround : Quand les sirènes chantent faux
  • Test du casque Razer Kraken 7.1 v2 : L'heure est grave
  • Test du casque Sound BlasterX H7 : Le casque “à la Papa”
  • Test du casque Steelseries Siberia 350 : La douche froide
  • Test du casque Turtle Beach Elite Pro + TAC : Le contrôle du bout des doigts