Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / Comparatif : 42 casques audio filaires à l'essai, entre 40 et 280€ /

Test casque Konix Drakkar Bodhran : quand la chaleur l’emporte - Comparatif : 42 casques audio filaires à l'essai, entre 40 et 280€

Page Dossier
Test casque Konix Drakkar Bodhran : quand la chaleur l’emporte
Test casque Konix Drakkar Bodhran : quand la chaleur l’emporte
PC PS4 PS5 Switch ONE Xbox Series Mac iOS Android
Partager sur :
Spécifications
CompatibilitéPC, Mac, PS4, Xbox One, Switch, Smartphones et tablettes
Transducteurs2x53 mm
Réponse en fréquence20 Hz à 20 kHz
Impédance64 ohms
Sensibilité110dB +/-3dB
Type microphoneUnidirectionnel
Atténuation bruit microNon
Zones éclairéesNon
Rendu 7.1Ben non, en fait
Poids264 g sans câble
Connexions disponiblesMini-jack 4 pôles, adaptateur pour 2 mini Jack, USB avec télécommande

Rangez les doudounes, enlevez le bonnet, coupez le chauffage. En effet, le casque que nous vous proposons aujourd’hui en test est du genre à mettre vos oreilles au chaud comme jamais. Un vrai petit sauna portable. Et encore heureux que nous l’ayons disséqué en hiver.

MarchandsPrix
CDISCOUNTDisponible au prix de 54,90€
REFERENCE GAMINGDisponible au prix de 59,84€
FNACDisponible au prix de 64,51€
AMAZONDisponible au prix de 64,94€

Oui, il tient chaud. Avec sa configuration d’oreillettes supra-auriculaires molles, très épaisses et recouvertes de simili-cuir, le Bodhran aura eu raison de notre endurance pour nous imposer quelques minutes de pause entre deux demi-heures d’utilisation. En clair, ça manque d’aération. Et c’est bien dommage car du côté de la fabrication, nous sommes bien en présence d’un casque sérieusement conçu, parfaitement résistant aux torsions, avec en prime une finition digne de son tarif. Il rappelle d’ailleurs assez largement les modèles HyperX Cloud ou Soundblaster H7, notamment au niveau des rotules d’oreillettes, de l’arceau semi-rigide, ou des matériaux utilisés. Et à l’instar de ces modèles, la tenue de tête est plutôt rigide mais sans être oppressante. Elle est simplement suffisante pour assurer une excellente stabilité latérale et une parfaite isolation des oreillettes, quelle que soit la taille du crâne.

Test casque Konix Drakkar Bodhran : quand la chaleur l’emporte
Test casque Konix Drakkar Bodhran : quand la chaleur l’emporteTest casque Konix Drakkar Bodhran : quand la chaleur l’emporteTest casque Konix Drakkar Bodhran : quand la chaleur l’emporte
Test casque Konix Drakkar Bodhran : quand la chaleur l’emporte

Le Bodhran annonce fièrement une compatibilité 7.1. Fonctionnalité qui est néanmoins absente du modèle que nous avons entre les mains, tant au niveau matériel que logiciel. Pas de multipiste du côté de l’adaptateur USB, limité à du stéréo en 44,1/48 kHz, pas de gestion virtuelle logicielle, le modèle étant dénué de support software, et pas même un petit surround basique pour donner une impression de 7.1. A en croire la notice, c’est le casque lui-même qui est en 7.1 … Sauf que non, ni ses caractéristiques ni sa connectique ne permettent de valider une telle affirmation. Le Bodhran est un casque qu’on utilisera chaleureusement sur PC Windows ou Mac, sur consoles, tablettes et smartphones, en mini jack 4 pôles, en 2 mini jacks ou en USB, mais uniquement en stéréo. D’ailleurs, la petite télécommande intégrée au câble trahit cette limitation en ne proposant que le réglage du volume, ainsi que le mute du casque ou du micro.

Test casque Konix Drakkar Bodhran : quand la chaleur l’emporte

Côté sonorité, nous sommes en présence d’un modèle qui ne manque pas de qualités. Le son est équilibré, avec des aigus finement reproduits, des médiums justement en retrait et des graves qui s’expriment correctement, sans exagération ni manque. S’il fallait légèrement égaliser le casque tout en conservant sa polyvalence, nous lui aurions juste enlevé quelques haut-mediums un peu agressifs quand on monte le volume. En tout cas, dans le cadre du jeu, on apprécie d’avoir à la fois la clarté des voix, la précision des “petits bruits”, et la rondeur du son général pour l’ambiance. Surtout, il n’est pas besoin de monter le volume trop fort pour profiter d’une bonne immersion, l’isolation phonique étant particulièrement élevée.

La qualité du microphone est elle aussi très appréciable. Le son est clair, le timbre joliment respecté et la dynamique de la voix est bonne, de telle sorte que l’on peut jouer avec les nuances, entre chuchotements et haussements de la voix, sans craindre de distorsion. On est sur ce point à un niveau suffisant pour envisager du streaming ou du podcast. Attention tout de même à jouer dans un environnement silencieux, le casque étant dénué de toute atténuation des bruits ambiants.

Test casque Konix Drakkar Bodhran : quand la chaleur l’emporte
Test casque Konix Drakkar Bodhran : quand la chaleur l’emporte

Au final, on apprécie le Bodhran pour ses qualités sonores, en écoute comme au micro, ainsi que pour son excellente tenue de tête. Son micro amovible et sa connectique élargie pourraient donc en faire un véritable compagnon des joueurs multi-plateformes comme des audiophiles nomades. Sauf que le niveau élevé d’isolation de ses oreillettes implique un véritable manque d’aération, lequel mène rapidement à un défaut de confort. Il faut aussi accepter que l’argument du 7.1 ne soit suivi d’aucune fonction qui y ressemblerait de près ou de loin. Au final, considérons le Bodhran comme un modèle stéréo pour joueur frileux des oreilles. Une catégorie parfaitement inexistante, mais dans laquelle il excelle.

Les notes
+Points positifs
  • Construction et finition solides
  • Une sonorité équilibrée
  • Le micro sonne particulièrement bien
  • Tenue de tête très agréable
  • Une bonne isolation phonique
  • Connectique fournie pour une large compatibilité
-Points négatifs
  • Non ce n’est pas un casque 7.1 du tout
  • Le manque d’aération le rend vite inconfortable
  • Pas de support logiciel
  • Pas d’atténuation des bruits au microl

Quel dommage que ce casque manque autant d’aération et devienne si rapidement inconfortable. Avec des oreillettes mieux adaptées, nous aurions eu là un modèle équilibré, efficace au niveau de son micro, et fonctionnant sur de nombreuses plateformes. La copie de Konix est donc imparfaite, trompeuse sur l’argument du 7.1, mais finalement assez peu éloignée d’un résultat satisfaisant. Insuffisant aujourd'hui, mais à surveiller à l’avenir.

Profil de oliveroidubocal
L'avis de oliveroidubocal
MP
Twitter
Rédaction jeuxvideo.com
28 janvier 2020 à 11:25:03
13/20
Mis à jour le 28/01/2020 à 11:25
PC PlayStation 4 PlayStation 5 Nintendo Switch Xbox One Xbox Series Mac iOS Android

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Corbulo
Corbulo
MP
le 29 janv. à 07:22

Si l'on peut, autant passer sur HyperX Cloud 2 ou Alpha, ancien QPad QH-90 créé en collaboration avec Beyerdynamics sur la base du MMX 300.
Idéalement mieux vaut prendre un casque ouvert type QPad QH-85 ou directement un casque Hi-Fi ouvert.
La spatialisation et la précision est infiniment meilleur que les casques fermés et plus encore que les casques estampillé Gamers.

Perso j'ai lacher mon QH-85 pour passer sur un DT-990 de Beyer, je viens encore de passé un step au niveau qualitatif dans les jeux.

Lire la suite...
LtMa
LtMa
MP
le 29 janv. à 04:00

En prix moyen le "Steelseries Arctis 3" c'est juste le TOP.
J'l'ai payé 74 euros, hier soir 2h sur Demon's TILT, ce casque pour son prix c'est une tuerie.
J'l'ai pris en blanc, et en plus il est beau !

Oubliez ce Konix Drakkar Bodhran, prix/prestation c'est juste une grosse merde... Pour 25 euros de plus y'a 4 fois mieux...

Lire la suite...
Commentaire édité 29 janv., 04:04 par LtMa
breizhbev
breizhbev
MP
le 28 janv. à 20:02

Encore du hardware avec un nom bien pourri. Konix (??), Drakkar qui est un néologisme inventé en 1840 et bodhran, un instrument de musique irlandais...

Lire la suite...
Commentaire édité 28 janv., 20:03 par breizhbev
Felix_g
Felix_g
MP
le 28 janv. à 16:00

50 balles pour cette bouse :rire:

Lire la suite...
Top commentaires
Felix_g
Felix_g
MP
le 28 janv. à 16:00

50 balles pour cette bouse :rire:

Lire la suite...
LtMa
LtMa
MP
le 29 janv. à 04:00

En prix moyen le "Steelseries Arctis 3" c'est juste le TOP.
J'l'ai payé 74 euros, hier soir 2h sur Demon's TILT, ce casque pour son prix c'est une tuerie.
J'l'ai pris en blanc, et en plus il est beau !

Oubliez ce Konix Drakkar Bodhran, prix/prestation c'est juste une grosse merde... Pour 25 euros de plus y'a 4 fois mieux...

Lire la suite...
Commentaire édité 29 janv., 04:04 par LtMa
Sommaire Dossier
  • Test du casque MSI Immerse GH50 : MSI veut faire vibrer nos coeurs
  • Test casque Konix Drakkar Bodhran : quand la chaleur l’emporte
  • Test Roccat Noz : un casque trop léger pour être net
  • Test Turtle Beach Recon Spark : un casque à petit prix, mais aux prestations solides
  • Test Cooler Master MH752 : Une bonne surprise
  • Test HyperX Cloud Alpha S : Pour quelques graves de plus
  • Test Audio-Technica ATH-G1 : Équilibre difficile entre qualités et défauts
  • Test Logitech Pro X : De nets progrès, mais est-ce suffisant ?
  • Test Logitech Pro Headset : Une belle évolution qui craque
  • Test Cooler Master MH752 : Une bonne surprise
  • Casques et technologies surround : L'histoire du bon et du mauvais casque 7.1
  • Test du casque Cougar Phontum : Le charme à l'ancienne
  • Test du casque Logitech G Pro : LE casque pour les joueurs pro ? Vraiment ?
  • Test Plantronics RIG 300 : Un (trop?) petit casque d'entrée de gamme
  • Test Plantronics RIG 400 : La recette était presque parfaite
  • Test du casque Sennheiser GSP 303 : A-t-il hérité des qualités de ses aînés ?
  • Test du casque Sennheiser GSP 600 : Un modèle catégorie poids lourd
  • Test du casque Astro Gaming A40 TR + MixAmp Pro TR : Une vraie plus-value pour le joueur
  • Test du casque ASUS ROG Centurion : La grosse déception
  • Test du casque ASUS Strix 7.1 : Promesses non tenues
  • Test du casque Cougar Immersa Pro : Tout ce qui brille n’est pas fait d’or
  • Test HP Omen Mindframe : Winter is coming...
  • Test du casque HyperX Cloud Revolver S : Un incontournable dans sa catégorie
  • Test du casque HyperX Cloud II : Une évolution à minima
  • Test du casque Logitech G433 : Un compromis bien pensé
  • Test du casque Logitech G633 : Le plein de fonctions
  • Test du casque Logitech G430 : Une (bonne) affaire de compromis
  • Test du casque MSI Immerse GH70 : La lampe d’ambiance qu’il vous faut ?
  • Test du casque Plantronics RIG 500E : Le bonheur est dans le kit
  • Test du casque Plantronics RIG 500 Pro Esports Edition : Simplicité et efficacité à prix élevé
  • Test du casque Razer ManO'War : Des progrès suffisants ?
  • Test du casque Roccat Khan Aimo : La recette qu'on attendait
  • Test du casque Sennheiser GSP 350 : Un concurrent sérieux
  • Test du casque Sennheiser PC 373D : L’argent ne fait pas le bonheur
  • Test du casque SteelSeries Arctis 5 : Des changements qui font mouche
  • Test du casque SteelSeries Arctis Pro + GameDAC : Hail to the king, baby !
  • Test du casque Thrustmaster Y-350X 7.1 Powered : C’est compliqué
  • Test Turtle Beach Elite Pro 2 + SuperAmp (PS4) : Une révision qui déçoit
  • Test du casque Corsair VOID Surround : Quand les sirènes chantent faux
  • Test du casque Razer Kraken 7.1 v2 : L'heure est grave
  • Test du casque Sound BlasterX H7 : Le casque “à la Papa”
  • Test du casque Steelseries Siberia 350 : La douche froide
  • Test du casque Turtle Beach Elite Pro + TAC : Le contrôle du bout des doigts