Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / Comparatif : 37 casques audio filaires à l'essai, entre 60 et 280€ /

Test du casque Cougar Phontum : Le charme à l'ancienne - Comparatif : 37 casques audio filaires à l'essai, entre 60 et 280€

Page Dossier
Test du casque Cougar Phontum : Le charme à l'ancienne
Test du casque Cougar Phontum : Le charme à l'ancienne
PC PS4 Switch ONE Mac iOS Android
Partager sur :
Profil de oliveroidubocal
L'avis de oliveroidubocal
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
11 mai 2018 à 11:53:53
17/20
Spécifications
CompatibilitéPC (Windows), consoles, smartphones et tablettes
Transducteurs2x53 mm
Réponse en fréquence20 Hz à 20 kHz
Impédance32 ohms @1kHz
Sensibilité98 dB SPL/mW
Type microphoneUnidirectionnel, amovible
Atténuation bruit microNon
Zones éclairéesNon
Rendu 7.1Non
Poids375 g
Connexions disponiblesJack 3,5mm 4 pôles et 2x jack 3,5mm 3 pôles via adaptateur

Nous avons testé assez de casques pour savoir que le prix ne fait pas tout. Bien des modèles au sein de nos comparatifs, et parmi les plus onéreux, se sont montrés particulièrement aptes à multiplier des fonctionnalités plus à même de gonfler le tarif que de nous offrir une sonorité digne de ce nom. Avec le Cougar Phontum, c’est tout l’inverse qui nous est proposé, et vous allez voir que la simplicité a aussi du bon.

La stéréo, c’est la base d’un bon casque. L'ajout d'un traitement 7.1 peut certes apporter ce soupçon d'immersion qui vous manquerait sur un champ de bataille virtuel, mais encore faut-il qu'il soit élégamment diffusé, ce qui d'expérience, n'arrive pas assez souvent. Non vraiment, ce qui compte avant tout, ça reste la qualité audio en stéréo, car c'est celle qui se montre la plus définie, la plus simple d’utilisation, et finalement la plus compatible avec l’ensemble des plateformes auxquelles nous avons accès. Avec le Phontum, Cougar s’est justement concentré sur cette base, mettant de côté la plupart des fonctions que l'on retrouve dans de nombreux casques modernes. Ici, point de RGB, point de carte son externe à brancher en USB, ni même un support logiciel autre que celui que proposent les différents systèmes d’exploitation de nos machines. L’essentiel des ressources a été mis sur la qualité sonore, la construction et les matériaux. Et il faut avouer que cette philosophie est assez attirante, telle qu'elle a été mise en oeuvre par Cougar..

Test du casque Cougar Phontum : Le charme à l'ancienne

Test du casque Cougar Phontum : Le charme à l'ancienne
Au sortir de l’épaisse boîte qui protège le Phontum, on découvre pour commencer un casque à la finition remarquable. En comparaison avec un modèle au prix équivalant, à savoir le Logitech G430, le casque de Cougar se montre beaucoup plus qualitatif, et à tout point de vue. Déjà, on profite d’une armature métallique fine, et donc plutôt souple, mais qui sait assurer un serrage assez prononcé. De quoi offrir un maintien très correcte avec un appui plutôt ferme sur les tempes. Cette armature propose un réglage de taille via deux glissières auto-serrantes, une sur chaque oreillette, sur lesquelles une pastille métallique arbore le logo de la marque. C’est joli et efficace, même si on aurait apprécié que ce réglage permette de réduire encore plus le tour de tête pour mieux s’adapter aux crânes les plus fins. En l’état, le Phontum se montre un peu trop large pour convenir à un enfant.

Test du casque Cougar Phontum : Le charme à l'ancienne
La partie supérieure de l’arceau est entourée de deux épaisseurs de simili-cuir cousues l’une à l’autre. Celle du dessus, d’un noir profond, intègre assez discrètement le nom et le logo de la marque, quand celle du dessous, d’un orange assez vif, présente de nombreuses aération et un doublage qu’on aurait voulu un peu plus épais pour le qualifier de vraiment confortable. Mais si l’on y ajoute la qualité des plastiques qui recouvrent les oreillettes, les petites grilles métalliques purement esthétiques qui se cachent sous l’axe de fixation de l’arceau et la sobriété générale se dégageant du Phontum, on peut aisément le comparer aux modèles Kraken et ManO’War des chez Razer, le micro rétractable directement dans l’oreillette en moins. Pour un casque à moins de 70 euros, c’est clairement une réussite, même si on pointera quand même son poids élevé, autour de 370 grammes, et qui se ressent forcément durant de longues sessions de jeu.

Test du casque Cougar Phontum : Le charme à l'ancienne

Test du casque Cougar Phontum : Le charme à l'ancienne
Même du côté câblage, on profite d’une gaine torsadée sur l’ensemble des longueurs, avec des connecteurs en mini-jack ultra fins mais de belle qualité. D’ailleurs, le Phontum assure une large compatibilité en optant pour un simple mini-jack 4 pôles véhiculant le signal stéréo et le micro. Les possesseurs de PC portable, mais aussi les joueurs sur Playstation 4, Xbox One (avec port casque sur la manette), Switch ou smartphone apprécieront la longueur mesurée de 1m20. Pour les joueurs sur PC fixe, Cougar a ajouté un câble d’extension de 1m80 se terminant en deux mini-jack 3,5mm, l’un pour la sortie casque, l’autre pour l’entrée micro. Sur cette rallonge, la prise d’entrée se place sur un boîtier offrant un réglage du volume et un mute du micro. Deux options qui ne seront donc pas disponibles pour qui n’utilise pas l’extension, ce qui est un peu dommage, surtout qu’aucun adaptateur n’est fourni pour son utilisation sur consoles et smartphones.

Côté sonorité, le Phontum se montre agréable et suffisamment équilibré pour être utilisé dans de nombreuses situations, entre musique, films et évidemment jeux. On apprécie la rondeur des graves, les mediums qui restent à leur place et des aigus qui, bien que manquant un peu de présence, offrent une belle précision sonore. Une signature sonore qui promet de profiter du casque sans fatigue auditive particulière. Mais si ses qualités sont évidentes à volume moyen, le Phontum montre aussi rapidement ses limites dès qu’on pousse le volume un peu trop loin. Les basses s’étouffent, les médiums gagnent en agressivité et la définition globale en prend un sacré coup. Heureusement, il y a peu de chances que l’on ait à supporter ces désagréments, l’isolation des mousses d’oreillettes faisant plutôt bien leur office. On a d’ailleurs le choix entre deux épaisseurs, interchangeables par un astucieux système de clip, avec une légère modification du confort mais aussi du rendu sonore suivant le modèle choisi : les mousses épaisses favoriseront la rondeur au détriment des aigus, quand les mousses fines offriront une meilleure présence et des basses plus punchy. Mais quel que soit votre choix, le casque reste équilibré et efficace ce qui, vu l’absence de soutien logiciel et donc d’égaliseur, est une bonne chose.

Test du casque Cougar Phontum : Le charme à l'ancienne Test du casque Cougar Phontum : Le charme à l'ancienne

Terminons enfin avec le microphone, monté sur une tige amovible, qui délivre un son tout à fait correct, intelligible et dénué d’artefacts ou de souffle. On n’est pas à un niveau de qualité suffisamment élevé pour assurer un streaming pro, la faute à un manque de graves qui dénature le timbre de la voix, mais pour du jeu en ligne c’est largement suffisant. Reste une contrainte de taille due à l’absence d’atténuation des bruits ambiants : il faut jouer dans un environnement silencieux. En effet, le micro a beau être annoncé comme étant unidirectionnel, on a droit à une belle captation dans toutes les directions, avec une compression naturelle des bruits les plus faibles ramenés au niveau de la voix. Pas très agréable pour vos coéquipiers.

Nous voilà donc face à un casque qui ne joue pas la carte du “full option” mais se concentre plutôt sur l’essentiel. Une construction et des matériaux qui inspirent confiance, une qualité sonore tout à fait honorable et une gestion analogique adaptée à la plupart des plateformes. Il nous reste tout de même quelques défauts plus ou moins gênants à l’arrivée, entre un poids trop élevé, des commandes de volume sur un adaptateur que tous ne pourront pas utiliser et l’absence d’atténuation des bruits du micro. Pas de quoi effacer l’excellente impression que nous laisse ce Phontum qui, dans sa catégorie de prix, se place parmi les meilleurs modèles que nous ayons testé.

Les notes
+Points positifs
  • Une sonorité équilibrée et agréable à la longue
  • Simplement utilisable sur de nombreuses plateformes
  • Plutôt confortable avec une bonne tenue de tête
  • Fabrication qualitative et sans bruits mécaniques
  • Micro amovible pour l’utilisation en simple casque
  • Deux jeux de coussins pour deux types de confort
  • La voix intelligible avec le micro
-Points négatifs
  • Les commandes sur l’adaptateur double jack
  • Un peu lourd avec ses 375 grammes
  • Pas d’atténuation du bruit et micro peu directionnel
  • Aucun soutien logiciel sur PC
  • Ne s’adapte pas bien aux petites têtes

Tout le monde n'a pas les moyens ou l'envie de s'offrir un casque hors de prix et bardé de fonctionnalités, et si vous êtes de ceux-là, alors le Cougar Phontum a tout pour vous séduire : simple dans sa construction, confortable dans son utilisation et agréable à l'écoute, voilà un produit qui mise sur l'essentiel et qui le fait bien. Il manquera sans doute la présence d'un contrôle logicielle pour parfaire la proposition, mais en l'état, on peut d'ores et déjà vous le conseiller chaudement.

Profil de oliveroidubocal
L'avis de oliveroidubocal
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
11 mai 2018 à 11:53:53
17/20
Mis à jour le 19/04/2019

COMMENTAIRES

Tous les commentaires (0)
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
SOMMAIRE

Test du casque Cougar Phontum : Le charme à l'ancienne

Jeuxvideo.com