Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / Comparatif : 41 casques audio filaires à l'essai, entre 40 et 280€ /

Test du casque Sennheiser GSP 350 : Un concurrent sérieux - Comparatif : 41 casques audio filaires à l'essai, entre 40 et 280€

Page Dossier
Test du casque Sennheiser GSP 350 : Un concurrent sérieux
Test du casque Sennheiser GSP 350 : Un concurrent sérieux
PC PS4 ONE Mac iOS Android
Partager sur :
Profil de oliveroidubocal
L'avis de oliveroidubocal
MP
Twitter
Rédaction jeuxvideo.com
04 mai 2017 à 10:55:00
17/20
Spécifications
CompatibilitéPC (Windows)
Transducteurs2x40 mm
Réponse en fréquence15 Hz à 26 kHz
Impédance19 ohms @1kHz
Sensibilité113 dB SPL/mW
Type microphoneunidirectionnel cardioïde, rotatif
Atténuation bruit microOui
Zones éclairéesNon
Rendu 7.1Simple effet surround
Poids262 à 290 g
Connexions disponiblesUSB / Mini-jack 4 pôles optionnel

Sennheiser est aujourd’hui considéré comme LE spécialiste de l’audio en matière de casques, présent sur tous les secteurs professionnels, du DJing à la scène, du studio à la télévision, et avec à chaque fois des modèles qui servent de référence. Avec le GSP 350, nous nous attendions donc à mettre sur les oreilles un modèle de compétition, du genre à donner une vraie leçon à la concurrence. Et sur certains points, c'est le cas.

Bien loin des habituelles démonstrations tape-à-l’oeil auxquelles les fabricants de casques gamer nous ont parfois habitués, le GSP 350 joue la carte de la sobriété, mais non sans manquer d’un modernisme affirmé. Tout de plastique vêtu, le casque mélange ainsi les textures mat avec brio, en y ajoutant de très fines touches brillantes pour souligner les différents éléments. Les nuances de gris partagent l'affiche avec des touches rouge vermillon, que l’on retrouvera sur les mousses du crâne, autour des boutons, sur les différents axes ou en rappel régulier le long du microphone, le tout sans qu’aucun rétroéclairage ne vienne s’ajouter au tableau. Le GSP350 est au final assez discret, mais aussi sacrément racé.

Test du casque Sennheiser GSP 350 : Un concurrent sérieux

Côté construction, son design, totalement repris du GSP300, se base sur un arceau fixe doublé au niveau du haut du crâne, avec une fixation des oreillettes sur un axe légèrement mobile. Un ensemble qui promettait une tenue efficace, mais qui se sera malheureusement révélé moins confortable qu'escompté. Certes, le GSP 350 fait montre d'une belle stabilité sur toutes les tailles de tête. En revanche, les mousses de l’arceau nous semblent un peu fines (et particulièrement au centre), quand celles des oreillettes, en finition simili-cuir, manquent franchement d’aération. Ajoutez à cela un serrage plutôt ferme, et vous obtenez un produit assez clivant d'un point de vue confort : certains adoreront l'isolation phonique procurée, et la stabilité en toute circonstance, quand d'autres regretteront (ce fut notre cas) la douceur que pouvait offrir un SoundblasterX H7 ou un Razer Kraken 7.1 v2. Et ce, sans parler des problèmes de sudation qui finissent par peser sur de longues sessions d'écoute.

Au niveau des fonctionnalités, le GSP350 se veut simple et efficace. On commence avec le bouton de volume, situé au centre de l’oreillette droite, qui s’avère à la fois très facile à manipuler, mais aussi suffisamment isolé et résistant pour éviter les fausses manipulations, comme on avait pu le reprocher au Logitech G633. On notera simplement que ce bouton ne sera qu’un réglage analogique, sans action sur le volume général de l’ordinateur, et dénué de mute général. Côté micro, on apprécie le bras rotatif faisant office d’interrupteur même si le réglage de position latérale aurait pu être plus précis. Il souffre effectivement d’un effet de rebond, son bras faisant office de ressort et nécessitant d’être vraiment tordu pour accepter un nouveau placement.

Test du casque Sennheiser GSP 350 : Un concurrent sérieuxTest du casque Sennheiser GSP 350 : Un concurrent sérieux

Ce qui différencie le GSP350 d’un GSP300, c’est la présence d’une carte son en USB, venant se connecter directement au niveau du casque. Si la présence d’une fiche amovible est un plus indéniable, permettant par exemple de ne remplacer que le câble en cas de panne, on peut néanmoins pester contre la politique tarifaire de Sennheiser qui a cru bon de proposer ce modèle 40€ plus cher que son prédécesseur, tout en omettant de mettre les câbles d’origines, lesquels permettaient de se brancher à tout type de plateforme grâce à un connecteur mini-jack 4 pôles. Et si ce câble ouvrant les portes des consoles de salons et autres systèmes portables existe bien dans la gamme du fabricant, il faudra en faire l’acquisition séparément, pour près de 20€.

Heureusement, côté carte son, on découvre une véritable gestion en 7.1, qu'il faudra néanmoins sélectionner manuellement lors de la première utilisation pour ne pas se retrouver bridé en simple stéréo (ce qui aurait d'ailleurs mérité d'être indiqué dans la notice papier fournie). Tout comme avec le Logitech G633 ou le SoundblasterX H7, la spatialisation est efficace, cohérente, et promet de bonnes sensations en jeu comme en film. Pour la musique par contre, comme pour n'importe quelle source stéréo d'ailleurs, l'utilisation du dolby est à proscrire tant il modifie l'équilibre des fréquences. Mais une fois le bon réglage trouvé, et que ce soit en écoute musicale, en film ou en jeu, le casque bénéficie d’un équilibre et d’une netteté d’un très haut niveau. Les graves sont pêchus et précis, les aigus sont clairs et dénués d’agressivité, les médiums gardent leur place et possèdent une excellente dynamique. On reconnaît sur ce point le savoir-faire de Sennheiser, même si l'on aurait aimé être aussi dithyrambique sur la sonorité du microphone. Car si l’on ne peut que saluer la qualité de la réduction de bruit et la clarté de la voix en jeu, force est de constater que le timbre reste assez métallique, comparé à la voix de crooner offerte par le Razer Kraken 7.1 v2.

Test du casque Sennheiser GSP 350 : Un concurrent sérieuxTest du casque Sennheiser GSP 350 : Un concurrent sérieuxTest du casque Sennheiser GSP 350 : Un concurrent sérieux

Et tant que l'on aborde le chapitre des griefs, parlons de la couche logicielle offerte par Sennheiser, qui se limite à trois fonctions sur lesquelles on aurait aimé avoir un peu plus de contrôle. L’égaliseur ne donne par exemple le choix qu’entre 4 préréglages, la réduction de bruit se limite à un ON/OFF et le retour de micro dans les oreilles n’offre que 4 niveaux. On est très (très) loin des possibilités offertes par les pilotes Logitech ou Razer et, pour le coup, la simplicité commence à ressembler furieusement à un manque de développement.

Au final, ce GSP350 titille bel et bien les meilleurs modèles du marché avec sa sonorité remarquable et son 7.1 réussi. Mais s'il affiche une qualité de fabrication exemplaire, avec de belles idées sans son design, il pêche principalement sur le niveau de confort qu'il offre. Un serrage légèrement moins fort, des mousses à peine plus épaisses, des revêtements d'oreillettes en tissu aéré en lieu et place du simili-cuir, et nous aurions là un modèle taillé pour la compétition. En l'état, ce n'est pas tout à fait le cas.

Les notes
+Points positifs
  • Une excellente sonorité en stéréo comme en 7.1
  • L’accès aux commandes sur le casque est bien pensé
  • Une finition plastique mais exemplaire
  • L’isolation phonique au top
-Points négatifs
  • Le support logiciel très en dessous des standards actuels
  • Un serrage de tête un peu fort, des mousses assez fermes, pour un confort discutable
  • Le son du micro manque de naturel
  • Le câble standard en option

Pour une première incursion dans ce dossier, Sennheiser frappe fort : le GSP350 affiche des qualités audio remarquables, et brillent notamment sur un aspect souvent mal négocié par la concurrence : le traitement 7.1. Certes, il reste sans doute quelques ajustements à faire en matière d'ergonomie logicielle, ou de confort, mais on reste sur une valeur sûre, qui ne devrait pas décevoir les acheteurs qui s'y investiront.

Profil de oliveroidubocal
L'avis de oliveroidubocal
MP
Twitter
Rédaction jeuxvideo.com
04 mai 2017 à 10:55:00
17/20
Mis à jour le 18/03/2019

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
suntinge
suntinge
MP
le 09 mai 2017 à 11:34

perso cette marque est encore dans la course compare a certaines autres haut de gamme.
hâte de tester ces bébés mais pour le moment sur la gamme intra auriculaire j ai pas trouve mieux ;)

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 09 mai 2017 à 11:19

Sennheiser, valeur sûre, ce qui m'avait frappé lorsque j'ai mis mon game zero sur les oreilles, le confort.
Avec une carte son, c'est tip top. :ok:

Lire la suite...
datplayer
datplayer
MP
le 05 mai 2017 à 22:17

Le seul l'unique le PC350 (et ces variantes ^^)

Lire la suite...
bly06
bly06
MP
le 05 mai 2017 à 22:10

Je connais pas les Casques millieu de game, mais généralement Sennheiser on est jamais déçu vu que c'est une référence dans l'industrie du son.

Personnellement j'ai le Sennheiser GAME ZERO il est certes cher mais il est excellent tant au niveau sonore que au niveau du micro ( son cristallin auprès de mes amis sur teamspeak )

Destiné aux PC avec de bonnes carte sons, il n'a pas de 7.1 et il n'a que des prise jack mais si on est malin et nous le somme tous, il suffit de télécharger un simple logiciel qui crée aussi du 7.1 comme n'importe qu'elle autre casque qui le propose, du genre razer surround il est gratuit.

Lire la suite...
7Z7
7Z7
MP
le 05 mai 2017 à 10:59

Je ne vais pas me prononcer sur ce casque que je n'ai pas pu tester.

Par contre, j'ai son grand frère, le Sennheiser PC 373D. Certes il coûte plus cher (entre 180€ et 230€, personnellement, j'ai eu de la chance en le trouvant à 150€). Mais même à 200€, il vaut largement son prix :

- Un son exceptionnel digne de Sennheiser.

- Un 7.1 vraiment bien retranscris (le meilleur que j'ai pu tester sur une dizaine de casque 7.1). Ça m'est très utile dans des FPS style Overwatch où, non seulement d'entendre des bruits que je ne percevais avec d'autres casques, je peux entendre un ennemi qui est derrière ou en haut et si c'est plus à droite ou à gauche. A tel point qu'on m'a déjà accusé de Wallhack alors que je ne faisais tout simplement qu'écouter la provenance des pas de l'ennemi.

- Un confort comme je n'ai jamais trouvé sur d'autres casques. Je peux le porter des heures sans ressentir la moindre douleur ou gêne, il se fait oublier. Il est d'autant plus agréable que de part sa caractéristique de casque ouvert, les oreilles sont aérés et restent au frais, aucune transpiration. Quand on porte un casque pendant longtemps, ce n'est pas négligeable.

- Quant au logiciel, certes, il est très simple comparé à d'autres mais très efficace. Il est régulièrement mis à jour notamment ses derniers temps pour moins consommer en ressource.

Au final, certes, ce n'est pas la même gamme de prix mais il vaut largement ce prix. Si un jour, vous trouvez une promotion sur le PC 373D, n'hésitez pas, vous ne le regretterez pas :-)

Lire la suite...
Top commentaires
7Z7
7Z7
MP
le 05 mai 2017 à 10:59

Je ne vais pas me prononcer sur ce casque que je n'ai pas pu tester.

Par contre, j'ai son grand frère, le Sennheiser PC 373D. Certes il coûte plus cher (entre 180€ et 230€, personnellement, j'ai eu de la chance en le trouvant à 150€). Mais même à 200€, il vaut largement son prix :

- Un son exceptionnel digne de Sennheiser.

- Un 7.1 vraiment bien retranscris (le meilleur que j'ai pu tester sur une dizaine de casque 7.1). Ça m'est très utile dans des FPS style Overwatch où, non seulement d'entendre des bruits que je ne percevais avec d'autres casques, je peux entendre un ennemi qui est derrière ou en haut et si c'est plus à droite ou à gauche. A tel point qu'on m'a déjà accusé de Wallhack alors que je ne faisais tout simplement qu'écouter la provenance des pas de l'ennemi.

- Un confort comme je n'ai jamais trouvé sur d'autres casques. Je peux le porter des heures sans ressentir la moindre douleur ou gêne, il se fait oublier. Il est d'autant plus agréable que de part sa caractéristique de casque ouvert, les oreilles sont aérés et restent au frais, aucune transpiration. Quand on porte un casque pendant longtemps, ce n'est pas négligeable.

- Quant au logiciel, certes, il est très simple comparé à d'autres mais très efficace. Il est régulièrement mis à jour notamment ses derniers temps pour moins consommer en ressource.

Au final, certes, ce n'est pas la même gamme de prix mais il vaut largement ce prix. Si un jour, vous trouvez une promotion sur le PC 373D, n'hésitez pas, vous ne le regretterez pas :-)

Lire la suite...
bly06
bly06
MP
le 05 mai 2017 à 22:10

Je connais pas les Casques millieu de game, mais généralement Sennheiser on est jamais déçu vu que c'est une référence dans l'industrie du son.

Personnellement j'ai le Sennheiser GAME ZERO il est certes cher mais il est excellent tant au niveau sonore que au niveau du micro ( son cristallin auprès de mes amis sur teamspeak )

Destiné aux PC avec de bonnes carte sons, il n'a pas de 7.1 et il n'a que des prise jack mais si on est malin et nous le somme tous, il suffit de télécharger un simple logiciel qui crée aussi du 7.1 comme n'importe qu'elle autre casque qui le propose, du genre razer surround il est gratuit.

Lire la suite...
Sommaire Dossier
  • Test Turtle Beach Recon Spark : un casque à petit prix, mais aux prestations solides
  • Test Cooler Master MH752 : Une bonne surprise
  • Test HyperX Cloud Alpha S : Pour quelques graves de plus
  • Test Audio-Technica ATH-G1 : Équilibre difficile entre qualités et défauts
  • Test Logitech Pro X : De nets progrès, mais est-ce suffisant ?
  • Test Logitech Pro Headset : Une belle évolution qui craque
  • Test Cooler Master MH752 : Une bonne surprise
  • Casques et technologies surround : L'histoire du bon et du mauvais casque 7.1
  • Test du casque Cougar Phontum : Le charme à l'ancienne
  • Test du casque Logitech G Pro : LE casque pour les joueurs pro ? Vraiment ?
  • Test Plantronics RIG 300 : Un (trop?) petit casque d'entrée de gamme
  • Test Plantronics RIG 400 : La recette était presque parfaite
  • Test du casque Sennheiser GSP 303 : A-t-il hérité des qualités de ses aînés ?
  • Test du casque Sennheiser GSP 600 : Un modèle catégorie poids lourd
  • Test du casque Astro Gaming A40 TR + MixAmp Pro TR : Une vraie plus-value pour le joueur
  • Test du casque ASUS ROG Centurion : La grosse déception
  • Test du casque ASUS Strix 7.1 : Promesses non tenues
  • Test du casque Cougar Immersa Pro : Tout ce qui brille n’est pas fait d’or
  • Test HP Omen Mindframe : Winter is coming...
  • Test du casque HyperX Cloud Revolver S : Un incontournable dans sa catégorie
  • Test du casque HyperX Cloud II : Une évolution à minima
  • Test du casque Logitech G433 : Un compromis bien pensé
  • Test du casque Logitech G633 : Le plein de fonctions
  • Test du casque Logitech G430 : Une (bonne) affaire de compromis
  • Test du casque MSI Immerse GH70 : La lampe d’ambiance qu’il vous faut ?
  • Test du casque Plantronics RIG 500E : Le bonheur est dans le kit
  • Test du casque Plantronics RIG 500 Pro Esports Edition : Simplicité et efficacité à prix élevé
  • Test du casque Razer ManO'War : Des progrès suffisants ?
  • Test du casque Roccat Khan Aimo : La recette qu'on attendait
  • Test du casque Sennheiser GSP 350 : Un concurrent sérieux
  • Test du casque Sennheiser PC 373D : L’argent ne fait pas le bonheur
  • Test du casque SteelSeries Arctis 5 : Des changements qui font mouche
  • Test du casque SteelSeries Arctis Pro + GameDAC : Hail to the king, baby !
  • Test du casque Thrustmaster Y-350X 7.1 Powered : C’est compliqué
  • Test Turtle Beach Elite Pro 2 + SuperAmp (PS4) : Une révision qui déçoit
  • Test du casque Corsair VOID Surround : Quand les sirènes chantent faux
  • Test du casque Razer Kraken 7.1 v2 : L'heure est grave
  • Test du casque Sound BlasterX H7 : Le casque “à la Papa”
  • Test du casque Steelseries Siberia 350 : La douche froide
  • Test du casque Turtle Beach Elite Pro + TAC : Le contrôle du bout des doigts