Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / Comparatif : 18 casques audio gamer sans fil, entre 100 et 350€ /

Test du casque Plantronics RIG 800 HD - Comparatif : 18 casques audio gamer sans fil, entre 100 et 350€

Page Dossier
Test du casque Plantronics RIG 800 HD
Test du casque Plantronics RIG 800 HD
PC PS4 ONE PS3 360
Partager sur :
Profil de Kracou
L'avis de Kracou
MP
Journaliste jeuxvideo.com
15 février 2018 à 17:06:56
15/20
Spécifications
Compatibilité : Windows / Transducteurs : 2x40 mm / Réponse en fréquence : 20 Hz à 20 kHz / Impédance : 32 Ohms Sensibilité : 111dBSPL/V / Type microphone : unidirectionnel, relevable / Atténuation bruit micro : oui / Zones éclairées : Non / Rendu 7.1 : 7.1 virtuel / Poids : 288g / Connexions disponibles : sans-fil via module USB / Prix constaté (02/2018) : 160€
Test du casque Plantronics RIG 800 HDRECHERCHER SUR AMAZONTest du casque Plantronics RIG 800 HDRECHERCHER SUR LDLC.COMTest du casque Plantronics RIG 800 HDRECHERCHER SUR FNAC.COMTest du casque Plantronics RIG 800 HDRECHERCHER SUR P.MINISTER

Pour bien comprendre ce qui d’après nous, aura manqué au RIG 800 HD pour se positionner comme un des tout meilleurs casques sans fil PC du marché, il faut se plonger dans le passé et dans un autre domaine d’activité, celui des GPU. Explications…

S’agissant du support logiciel, NVIDIA et AMD ont pendant longtemps adopté une stratégie très différente. Le premier misait sur la construction d’outils développés en interne et rassemblés au sein d’un environnement qui a fini par devenir GeForce Experience. Tandis que le second a préféré sous-traiter de nombreuses fonctionnalités annexes à des développeurs tiers, pour se concentrer sur la gestion matérielle pure. Le résultat, c’est que si le système GFE de NVIDIA n’a jamais été exempt de menus défauts, ses fonctionnalités ont toujours su se montrer plus fiables et plus efficaces que celles de la concurrence, respectant en cela l’adage qui affirme qu’on n'est jamais si bien servi que par soi-même. Un adage que Plantronics aurait peut-être dû appliquer à son casque RIG800HD et à son option de traitement 7.1.

Test du casque Plantronics RIG 800 HD

D’habitude, cet aspect peut être intégré de deux manières : soit au niveau des pilotes du casque, et son activation passe par une interface de configuration accessible sous Windows 10. Soit au niveau d’une carte son intégrée, en l’absence de pilote, et la fonction est alors activable via un bouton de commande (c’est le choix du modèle HyperX Cloud Revolver S, par exemple). Plantronics, de son côté, a opté pour une troisième solution : elle a fait confiance à Microsoft et à son application Dolby Atmos pour gérer le rendu spatialisé. On utilise le code Windows Store inclus dans la boite du RIG 800 HD pour débloquer ce service, et une nouvelle option « Dolby Atmos for Headphones » apparait alors dans la gestion des périphériques de lecture audio de Windows 10, après quoi il est normalement possible de profiter d’un rendu 7.1 performant sur tous les contenus, mais aussi sur n’importe quel système audio connecté, enceintes ou casques.

Dis comme ça, ça a l’air simple et sexy, sauf qu’en ce qui nous concerne, la concrétisation de cette promesse a été plus qu’aléatoire. Ainsi, lorsque l’on se cantonnait aux démonstrations proposées par l’application Dolby Access, aucun problème : le traitement ATMOS s’appliquait, et offrait une belle spatialisation enroulée dans une précision sonore aux petits oignons. Par contre, sorti de ce contexte, le traitement fonctionnait un peu quand il voulait, selon les PC sur lesquels nous tentions l’expérience. Entendez par là qu’il n’y avait souvent aucune variation de l’ambiance sonore, effet activé ou pas. Le problème venait-il de nos configurations de tests (nous avons rencontré des soucis dans 4 cas sur 6) ? De l’application Dolby Atmos ? De nos choix de jeux ? Impossible de savoir. Quoi qu’il en soit, cet élément tranche avec tous les casques qui sont passés entre nos mains jusqu’à présent, où le traitement 7.1 virtuel pouvait être bon ou mauvais, mais jamais à ce point défaillant.

Test du casque Plantronics RIG 800 HD

Au même titre que l’absence de réglages sur le traitement 7.1, c’est l’absence de réglages tout court que l’on regrette. Le RIG 800 HD ne dispose ainsi d’aucune gestion logicielle particulière, contrairement au RIG 500E et par exemple, il est impossible de créer des profils personnalisés en fonction de ses gouts en matière de rendu. On dispose bien sûr de 3 profils enregistrés dans une mémoire interne, qui mettront en avant les voix, ou les fréquences graves, mais ils sont si déséquilibrés que leur intérêt sera très limité par rapport au profil par défaut, baptisé Pure. Dès lors, si l’on considère les possibilités offertes par des produits comme le ManO’War, ou le G533, Plantronics a déjà en partie perdu la bataille du sans-fil.

Test du casque Plantronics RIG 800 HD

Et c’est bien dommage… Oui, c’est dommage, car en dehors de ces deux éléments (manque de fiabilité du traitement ATMOS, et absence de support logiciel), le RIG 800 HD avait tout pour faire un excellent casque sans fil. Plantronics a en effet repris la philosophie générale de sa gamme RIG en matière de design, et a cherché à développer le produit sans fil le plus léger possible. Pari réussi, puisque le RIG800 affiche un poids de seulement 288 grammes, et propose un excellent port. Le casque reste stable sur la tête en toute circonstance, et la bande amortissante qui vient en complément de l’arceau principal ne vient jamais trop en appui, pour un confort optimal. Les écouteurs seront d’ailleurs détachables et repositionnables en hauteur pour s’adapter au plus grand nombre. Les mousses seront quant à elle souples et douces, mais attention cependant : elles sont plutôt aérées, et ne procureront donc pas une bonne isolation passive. Et ne vous braquez pas devant l’aspect « tout plastique » de l’armature : en plus d’être légère et souple, elle affichera une solidité à toute épreuve, autorisant les torsions les plus extravagantes.

Test du casque Plantronics RIG 800 HD

Côté rendu stéréo, on se situera quelque part entre l’expérience d’un RIG 500E et celle d’un Back Beat Pro. La marque reste donc fidèle à une certaine signature audio, caractérisée par des basses fréquences rondes et agréables, et des aigus précis. Par rapport à un modèle Back Beat, grave et medium manquent pourtant de chaleur et de présence, rappelant en cela que l’on est plus sur un casque gaming que musical, encore que ce dernier usage ne soit nullement proscrit. Audio toujours, mais côté micro, la maitrise sera encore meilleure : le système s’active ou se désactive en fonction de la position de la tige (levée ou abaissée), et la captation est aussi limpide que naturelle. L’exemple type d’une fonctionnalité plug and play réussie.

Restons dans les points positifs avec des considérations propres aux produits sans fil. Que ce soit en matière d’autonomie ou de portée, Plantronics n’a jamais déçu, et ce n’est pas avec le RIG 800 que cela va changer. Le nouveau casque sans fil de la marque propose une réception correcte dans un rayon de 15 m du boitier USB (en vue dégagée), de même qu’il pourra fonctionner un peu plus de 20H avant de demander à être branché (Un message sonore vous indique le niveau de batterie, et le casque pourra continuer à fonctionner une fois connecté en filaire).

Test du casque Plantronics RIG 800 HD

Enfin, on appréciera le bon sens qui a guidé le positionnement des différents éléments de commandes : côté droit, un bouton permet de naviguer entre les différents profils d’écoute, tandis que côté droit, ce sont 2 molettes et un interrupteur qui donnent accès au réglage du volume (synchronisé sur le volume système de Windows 10), au démarrage et à l’extinction du casque, et à la balance entre différentes sources, typiquement les voix d’un système de chat, et les sons produits par une session de jeu… Oui, sauf que cette molette ne fonctionne que pour gérer les signaux qui proviendraient simultanément de la connexion USB, et de la connexion optique du boitier. Et sur PC, seul le mode USB fonctionne, la partie optique étant réservée aux consoles.

Test du casque Plantronics RIG 800 HD

Dès lors, si l’on ajoute ce défaut aux deux autres critiques que nous formulions un peu plus haut, ce RIG 800 HD dédié aux joueurs PC nous fait un peu penser à un produit console que l’on aurait adapté sans tenir compte des spécificités de la plateforme. Aussi le RIG 800 HD est sans doute un produit qui fera merveille sur les machines de Sony ou Microsoft, pour lesquelles on imagine que le 7.1 et la molette de balance des sources seront fonctionnels. Mais sur PC, on trouve des prestations globalement bien plus abouties chez d’autres marques, et à des prix plus attractifs. Citons le Turtle Beach Stealth 450, le Logitech G533 ou le Razer ManO’War.

Les notes
+Points positifs
  • Un casque qui sonne plutôt bien en stéréo
  • A la fois léger et très confortable
  • Autonomie et portée excellentes
  • Un micro qui respecte la voix
  • Positionnement des commandes bien pensé (à une exception près, voir plus bas)
-Points négatifs
  • Aucune personnalisation possible du rendu stéréo
  • Gestion logicielle absente
  • Traitement 7.1 via l'application Dolby Atmos pour le moins défaillant
  • Une molette de balance des sources qui ne sert à rien
Profil de Kracou
L'avis de Kracou
MP
Journaliste jeuxvideo.com
15 février 2018 à 17:06:56
15/20
Mis à jour le 15/02/2018

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
worklys
worklys
MP
le 09 nov. 2018 à 11:24

Enfin, on appréciera le bon sens qui a guidé le positionnement des différents éléments de commandes : côté droit, un bouton permet de naviguer entre les différents profils d’écoute, tandis que côté droit

Plutôt d'accord avec le test , cependant aucun mot sur le côté "modulaire" du casque.Très pratique si l'arceau casse par exemple "ce qui a était mon cas" 10euro un arceau ,ma fois plutôt cool quand on a la guigne avec les périphériques sans fil. ^^

Lire la suite...
Sommaire Dossier
  • Test Plantronics RIG 700HD : Un peu trop léger
  • Test Audeze Mobius : L'excellence, tout simplement...
  • Test du casque Alienware AW988 : De belles perspectives mais quelques ratés
  • Test Astro Gaming A50 (3ème Gen) : La rançon du succès
  • Test du casque Corsair H2100 Wireless 7.1 : L’heure de la retraite n’a pas encore sonné !
  • Test du casque Corsair VOID Dolby 7.1 RGB : Qu'il est difficile de succéder au H2100 !
  • Test du casque HyperX Cloud Flight : Aller à l'essentiel, le faire bien !
  • Test du casque Logitech G533 : Le charme du G933, sans l'arrière coût
  • Test du casque Logitech G933 : Un véritable couteau suisse de l'audio
  • Test Logitech G935 : Une évolution en demi-teinte
  • Test du casque Plantronics RIG 800 HD
  • Test du casque Razer ManO'War : Le fabricant ne la joue plus profil basse !
  • Test du casque SteelSeries Arctis 7 : Un passage au sans fil compliqué
  • Test du casque SteelSeries Siberia 840 : Enfin une véritable expérience sans fil !
  • Test du casque Tritton Katana HD 7.1 : La polyvalence comme objectif, et une déception à l'arrivée
  • Test du casque Turtle Beach Stealth 450 : Prix modéré mais qualités indéniables
  • Test Turtle Beach Stealth 600 : Prix attractif, perfs en conséquence
  • Test Turtle Beach Stealth 700 : Un couteau suisse pour joueur occasionnel