Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / Comparatif : 18 casques audio gamer sans fil, entre 100 et 350€ /

Test du casque Turtle Beach Stealth 450 : Prix modéré mais qualités indéniables - Comparatif : 18 casques audio gamer sans fil, entre 100 et 350€

Page Dossier
Test du casque Turtle Beach Stealth 450 : Prix modéré mais qualités indéniables
Test du casque Turtle Beach Stealth 450 : Prix modéré mais qualités indéniables
PC PS4 ONE PS3 360
Partager sur :
Profil de oliveroidubocal
L'avis de oliveroidubocal
MP
Twitter
Rédaction jeuxvideo.com
22 septembre 2017 à 13:18:46
17/20
Spécifications
Compatibilité : Windows / Transducteurs : 2x50 mm / Réponse en fréquence : 20 Hz à 20 kHz / Impédance : 32 Ohms Sensibilité : NC / Type microphone : omnidirectionnel, amovible/ Atténuation bruit micro : non / Zones éclairées : Non / Rendu 7.1 : 7.1 virtuel / Poids : 248g avec son micro / Connexions disponibles : sans-fil via module USB, jack 3,5mm / Prix constaté (08/2017) : 90€
Test du casque Turtle Beach Stealth 450 : Prix modéré mais qualités indéniablesRECHERCHER SUR AMAZONTest du casque Turtle Beach Stealth 450 : Prix modéré mais qualités indéniablesRECHERCHER SUR LDLC.COMTest du casque Turtle Beach Stealth 450 : Prix modéré mais qualités indéniablesRECHERCHER SUR FNAC.COMTest du casque Turtle Beach Stealth 450 : Prix modéré mais qualités indéniablesRECHERCHER SUR P.MINISTER

Premier modèle de la marque Turtle Beach à entrer dans notre comparatif, le Stealth 450 se présente avec de nombreux arguments sur le papier : une connexion sans fil et filaire, un son surround 7.1 DTX et un prix plutôt doux comparé à un Logitech G533 qui fait l’unanimité. Mais dans les faits, ce casque est-il vraiment le concurrent qu’il prétend ou l’économie de quelques deniers se fait-elle au prix d’une véritable baisse de qualité?

La première chose que l’on remarque dès que l’on sort le Stealth 450 de son emballage, c’est sa légèreté. Une chose assez étonnante pour un casque sans fil qui intègre l’amplificateur de ses hauts parleurs ainsi qu’une batterie pour alimenter le tout. Pourtant, la balance n’affiche pas plus de 248g, soit 100 grammes de moins que le Logitech G533 déjà plébiscité pour son poids maîtrisé. Une fois sur la tête, la tenue se montre excellente, avec une pression peut être un peu forte dans les premières heures de jeu, le temps que les plastiques se détendent un peu, le casque se présentant comme un modèle assez ferme et rigide, à l’instar de ce que l’on retrouve chez Sennheiser. Résultat, le confort est bien présent, et ce quelle que soit la taille de votre crâne, le Stealth 450 se montrant même particulièrement adapté au tour de tête d’un enfant avec son réglage le plus serré. Les mousses recouvertes de tissu offrent une isolation phonique plutôt efficace sans toutefois atteindre les meilleurs standards du genre, et on apprécie le compromis qu’elles proposent en termes d’aération puisque le casque peut être porté pendant des heures sans ressentir d’excès de chaleur au niveau des oreilles.

Test du casque Turtle Beach Stealth 450 : Prix modéré mais qualités indéniables

Avant même avoir branché quoi que ce soit, l’impression générale qui se dégage du Stealth 450 est donc bonne. Alors il est vrai que l’ensemble des plastiques sonne un peu creux lorsqu’on le manipule, comme on pourrait le dire du Logitech G430, mais la finition ne montre aucun défaut particulier, tout au plus quelques vis apparentes, comme d’habitude placées à l’intérieur de l’arceau. Le design général est d’ailleurs plutôt sobre, avec des lignes simples et discrètes, d’un noir mat à peine souligné par une bande rouge et des caches d’oreillettes un peu plus brillants. On apprécie aussi de pouvoir poser son casque à plat, sur le bureau comme autour du cou, ou encore de retirer le micro de sa prise pour utiliser le Stealth 450 comme un simple casque d’écoute, ce qui se montre tout à fait agréable vue l’excellente portée qu’il offre, mesurée en sans fil à près de 20 mètres tout de même.

A ce sujet, le dongle USB qui sert d’émetteur/récepteur est officiellement compatible avec la plateforme Windows, à laquelle il offre une gestion en stéréo comme en 7.1 et basée sur du multicanal moyennant le téléchargement d’un driver. Mais le casque peut tout autant être utilisé sur MacOs, PlayStation 4 ou Linux, avec une limitation au mode stéréo. De plus, un port mini-jack permet de le connecter comme micro-casque sur n’importe quelle machine bien équipée : manette de PS4, d’Xbox One, tablette, ou smartphone. Là encore, le signal se limite à deux canaux en sortie, mais il faut en plus bien penser à charger sa batterie car le casque fonctionne en actif, avec son propre amplificateur donc, même en filaire. Il est d’ailleurs possible d’utiliser le casque avec son fil tout en le chargeant, mais on pestera contre Turtle Beach d’avoir mis entre nos mains un pauvre cordon Micro USB d’à peine 50cm, juste inutilisable en conditions réelles.

Test du casque Turtle Beach Stealth 450 : Prix modéré mais qualités indéniables
Test du casque Turtle Beach Stealth 450 : Prix modéré mais qualités indéniables

Du côté des fonctions, le Stealth 450 se montre tout à fait classique. Sous Windows, la partie logicielle se limite d’ailleurs à un driver intégré aux paramètres de l'OS et n’offre finalement que peu de réglages. On sélectionne son mode de 7.1 et on active ou non le Superhuman Hearing, nom pompeux donné à une compression appliquée aux aigus et mediums pour faire ressortir les bruits lointains. Une option que l’on réservera à certains types de jeux, entre FPS et infiltration, mais qui est sincèrement à bannir pour tout autre média. A noter aussi, qu’il est dommage que le volume général soit indépendant de celui du casque. En clair, vous pouvez augmenter ou baisser le son via la molette du casque, mais l'utilisation du panneau de réglage Windows n'a aucun effet sur ce que vous entendez. Seule l'option de mute général coupe le volume d’un coup. On aurait pourtant apprécié pouvoir contrôler tout ça depuis son clavier, comme avec tous les autres modèles de ce comparatif. Un phénomène qui se limite néanmoins à l’utilisation en sans-fil.

Sur le casque, l’ensemble des réglages se retrouve sur l’oreillette de droite. On y trouve dans l’ordre un bouton pour muter le micro, le volume du micro, une touche donnant accès à 4 presets et un volume général, le bouton d’allumage se trouvant directement sur la face de l’oreillette. Tout est bien placé, facile d'accès et rapidement identifiable. Et si les molettes de réglage des volumes ont la gentillesse de nous en épargner, sachez que chacune des autres actions déclenche un message vocal correspondant. C’est bien sympa au départ quand on n’a pas l’habitude des commandes, mais en jeu, cette voix qui annonce le nom du preset ou l’état du micro se montre des plus agaçantes, voire un peu gênantes quand on est concentré sur les voix de ses partenaires de jeu. Et il n’est malheureusement pas possible de la désactiver.

Test du casque Turtle Beach Stealth 450 : Prix modéré mais qualités indéniables

A l’écoute, le Stealth 450 se montre assez agréable, sans être parfaitement équilibré. La qualité des aigus est tout à fait compatible avec les besoins d’un joueur en quête de précision et les hauts médiums sont assez bien définis pour offrir des voix parfaitement claires. Du côté des bas médiums et des graves, c’est un peu plus en retrait, mais sans être catastrophique. On aurait apprécié plus de dynamique sur le bas du spectre, avec des basses plus présentes et plus rondes. Là, il faut avouer que l’ensemble est un peu sec. Et si le preset “Bass Boost” permet de combler ce retrait, il le fait au détriment des médiums qui se trouvent finalement masqués. Impossible donc de profiter de belles voix avec un timbre bien retranscrit en même temps que de graves profonds et pêchus. Étonnant car le couple hauts-parleurs / amplificateur se montre tout à fait capable d’offrir un volume élevé sur toutes les fréquences, avec un maximum bien au delà du raisonnable. Quant au 7.1, il se montre assez honnête, dans la moyenne, mais un cran en dessous de ce que proposent les Sennheiser GSP350 et autres Logitech G533. Pas étonnant qu’on préfère régulièrement à ce mode surround une bonne vieille stéréo, certes moins immersive, mais beaucoup plus précise et moins chargée d’artefacts inutiles.

Nous terminerons la section audio avec le microphone, lequel se montre vraiment efficace avec un vrai respect du timbre d’origine, sans souffle ni grésillement. Il faudra simplement faire attention à son placement, pas trop près de la bouche, pour éviter les saturations lorsque le volume de la voix s’élève. Dénué de soutien logiciel, on note tout de même sa propension à capter les bruits venant de toutes les directions, ce qui le rend difficilement utilisable dans un lieu bruyant. Dommage qu’un gate et un compresseur ne soient pas disponibles, on aurait alors frôlé la perfection.

Test du casque Turtle Beach Stealth 450 : Prix modéré mais qualités indéniablesTest du casque Turtle Beach Stealth 450 : Prix modéré mais qualités indéniables

Pour conclure, il faut avouer que ce petit Stealth 450 a fait son effet. Un prix modéré, des prestations plus qu’honnêtes et un outil qui se montre à la fois agréable et facile à utiliser. On n’est certes pas tout à fait au niveau de la qualité sonore d’un Logitech G533, mais la possibilité d’utiliser le casque avec ou sans micro, et sur un grand nombre de plateformes, en font un compagnon plus polyvalent. Juste dommage que l’utilisation en filaire impose le fonctionnement en actif et que la suite logicielle ne soit pas à la hauteur. Mais pour le prix, soyons clair, le Stealth 450 fait le job, et plus que correctement.

Les notes
+Points positifs
  • Une sonorité efficace en jeu
  • Un modèle ferme, mais confortable pour tous
  • Le bon compromis isolation phonique / aération
  • Un micro qui respecte la voix
  • Une compatibilité assez large finalement
  • La portée de plus de 15 mètres sans coupure
  • A moins de 100€, c’est un bon rapport qualité/prix
-Points négatifs
  • On aurait aimé des basses plus présentes
  • La partie logicielle n’est pas au niveau
  • Le mode filaire qui utilise obligatoirement les batteries
  • La gestion du volume indépendante de la plateforme
  • Le câble d’alimentation, trop court
  • On ne peut pas désactiver les informations vocales
Profil de oliveroidubocal
L'avis de oliveroidubocal
MP
Twitter
Rédaction jeuxvideo.com
22 septembre 2017 à 13:18:46
17/20
Mis à jour le 30/08/2018

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
KaaviX
KaaviX
MP
le 16 nov. 2017 à 14:11

J'ai le même en version One, il est parfait pour moi, le son est mieux que mon ancien Sennheiser filaire et c'est un vrai 100% sans fil sur One, pas de câble à brancher à la manette, juste la clé USB sur la console et c'est parti.

Lire la suite...
qarim350xd
qarim350xd
MP
le 25 sept. 2017 à 21:21

J'ai le Turtle Beach 520 (pour la PS4) pour 102 € et je suis très satisfait :)

Lire la suite...
Sommaire Dossier
  • Test Plantronics RIG 700HD : Un peu trop léger
  • Test Audeze Mobius : L'excellence, tout simplement...
  • Test du casque Alienware AW988 : De belles perspectives mais quelques ratés
  • Test Astro Gaming A50 (3ème Gen) : La rançon du succès
  • Test du casque Corsair H2100 Wireless 7.1 : L’heure de la retraite n’a pas encore sonné !
  • Test du casque Corsair VOID Dolby 7.1 RGB : Qu'il est difficile de succéder au H2100 !
  • Test du casque HyperX Cloud Flight : Aller à l'essentiel, le faire bien !
  • Test du casque Logitech G533 : Le charme du G933, sans l'arrière coût
  • Test du casque Logitech G933 : Un véritable couteau suisse de l'audio
  • Test Logitech G935 : Une évolution en demi-teinte
  • Test du casque Plantronics RIG 800 HD
  • Test du casque Razer ManO'War : Le fabricant ne la joue plus profil basse !
  • Test du casque SteelSeries Arctis 7 : Un passage au sans fil compliqué
  • Test du casque SteelSeries Siberia 840 : Enfin une véritable expérience sans fil !
  • Test du casque Tritton Katana HD 7.1 : La polyvalence comme objectif, et une déception à l'arrivée
  • Test du casque Turtle Beach Stealth 450 : Prix modéré mais qualités indéniables
  • Test Turtle Beach Stealth 600 : Prix attractif, perfs en conséquence
  • Test Turtle Beach Stealth 700 : Un couteau suisse pour joueur occasionnel