Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / Comparatif : 20 volants de course à l'essai, entre 80 et 1600€ /

Test du volant Thrustmaster T300 Ferrari Racing Wheel Alcantara Ed. : La revanche rennaise - Comparatif : 20 volants de course à l'essai, entre 80 et 1600€

Page Dossier
Test du volant Thrustmaster T300 Ferrari Racing Wheel Alcantara Ed. : La revanche rennaise
Test du volant Thrustmaster T300 Ferrari Racing Wheel Alcantara Ed. : La revanche rennaise
PC PS4 ONE PS3 360
Partager sur :
Profil de oliveroidubocal
L'avis de oliveroidubocal
MP
Twitter
Rédaction jeuxvideo.com
12 septembre 2016 à 11:59:16
18/20
Test du volant Thrustmaster T300 Ferrari Racing Wheel Alcantara Ed. : La revanche rennaiseRECHERCHER SUR AMAZONTest du volant Thrustmaster T300 Ferrari Racing Wheel Alcantara Ed. : La revanche rennaiseRECHERCHER SUR LDLC.COMTest du volant Thrustmaster T300 Ferrari Racing Wheel Alcantara Ed. : La revanche rennaiseRECHERCHER SUR MAT.NETTest du volant Thrustmaster T300 Ferrari Racing Wheel Alcantara Ed. : La revanche rennaiseRECHERCHER SUR HFR
Spécifications
Compatibilité : PC, PS3, PS4 / Rotation Max : 1080° / Retour de force : Dynamique / Motorisation : 1 moteur brushless / Palettes : Rotatives et métalliques / Mémoires internes : Non / Réglage de rotation : Via logiciel et interne / Pédalier : 3 pédales / Levier de vitesses : Optionnel / Poids volant : 4,5 kg / Poids pédalier : 2,7 kg / Connexion : filaire USB / Prix (09/2016) : 400€

Cela n’aura pas échappé aux spécialistes : dans l’esprit, cette version du T300 est une réponse directe à la sortie du G29 de Logitech. Exit, donc, le pack de base fourni avec un pédalier pour le moins perfectible et une roue au grip en plastique. Le Ferrari Integral Racing Wheel Alcantara Edition sort le grand jeu… Avec une certaine réussite.

Annoncé en septembre 2015, en même temps que le TX Racing Wheel Leather Edition pour Xbox One, cette édition profite de la modularité de la gamme Thrustmaster et comprend à ce titre une base T300, un pédalier avec 3 pédales et une roue de volant Ferrari 599XX EVO. Et tandis que le fabricant propose désormais un configurateur sur son site, lequel permet de créer son propre ensemble à loisir, ce pack apparaît comme une proposition plus équilibrée que celle d’origine, avec un prix avantageux par rapport à l’achat des éléments séparés.

Test du volant Thrustmaster T300 Ferrari Racing Wheel Alcantara Ed. : La revanche rennaise

Si la roue Ferrari 599XX se cale sur la même armature en métal que les autres modèles de la gamme, elle se démarque par son diamètre de 30 cm et sa finition Alcantara. Ce tissu synthétique très utilisé dans l’industrie automobile offre un excellent grip, une bonne absorption de la sueur et un toucher très proche du velours. De quoi assurer de longues sessions de jeu avec un confort maximal. Tout juste peut-on lui reprocher quelques jointures collées un peu grossières entre la roue et les parties horizontales, et une belle capacité à accrocher la poussière. Quant à l’ergonomie des touches, elle est quasiment identique à celle du Ferrari GTE. On retrouve donc les mêmes palettes métalliques rotatives, la croix directionnelle réactive mais un peu dure sous les doigts, un sélecteur deux positions avec retour au centre par ressort et un ensemble de boutons dont la sérigraphie n’indique en rien leur fonction. Et si un joueur régulier apprendra rapidement quelle touche correspond à quelle action, il faut avouer qu’au début, on s’y perd un peu.

Test du volant Thrustmaster T300 Ferrari Racing Wheel Alcantara Ed. : La revanche rennaise

Au niveau de la base, on a affaire au modèle T300 classique, avec ses deux touches L3 et R3 correspondant aux clics des sticks des manettes Playstation, son interrupteur PS3/PS4 et son bouton Mode permettant entre autres de modifier l’angle maximal du volant en temps réel, sans passer par le driver, ce qui est un plus non négligeable. On apprécie aussi que l’alimentation soit interne et que les bruits de fonctionnement soient plutôt discrets, même quand le ventilateur se met en rotation rapide. Le système de fixation reste lui aussi inchangé, et s’il est globalement inférieur à ce que propose Logitech pour son G29, manquant de résistance sur quelques surfaces trop lisses, il n’en reste pas moins efficace. Evidemment, les possesseurs de support dédié et autres cockpit trouveront des embases en M6 pour une fixation durable.

Test du volant Thrustmaster T300 Ferrari Racing Wheel Alcantara Ed. : La revanche rennaise

Là où cette révision du T300 classique entend marquer les esprits (et revenir sur la concurrence), c’est évidemment sur le pédalier, un T3PA qui s’inscrit dans le milieu de gamme chez Thrustmaster. Bien meilleur que celui du T300RS d’origine, il se place directement face au modèle qui équipe le G29 avec 3 pédales chromées ajustables en hauteur, en angle et en écart. Ses caractéristiques techniques ne sont cependant pas calquées sur celles de son concurrent. Plus large et légèrement plus haut, il ne réussit pas à assurer une résistance suffisante sur carrelage ou moquette. Il peut néanmoins être calé beaucoup plus facilement, ses arrêtes étant parfaitement droites (et non courbes comme le pédalier du G29) et son câble de connexion dirigé vers les côtés. Il est évidemment possible de le fixer lui aussi avec ses deux embases M6. Quant aux réactions des pédales, on apprécie leur résistance d’origine et leur réactivité en retour, supérieure à celles du G29. Ce dernier garde tout de même un avantage évident sur la finition et sur le choix des matériaux, l’aspect plastique du T3PA tranchant avec ses performances.

Test du volant Thrustmaster T300 Ferrari Racing Wheel Alcantara Ed. : La revanche rennaise

Quoi qu’il en soit, et ainsi configuré, ce Ferrari Integral Racing Wheel Alcantara Edition se place comme un ensemble de grande qualité, équilibré, agréable à utiliser, et qui profite des qualités du T300 tout en gommant ses principaux défauts. L’utilisateur peut donc profiter d’une compatibilité élevée sur consoles, particulièrement sur PS4 où le volant semble être le premier choix des développeurs, quand sur PC, le driver s’adapte aussi bien aux jeux modernes qu’aux anciens avec un réglage indépendant des différentes forces. On regrette néanmoins l’absence de gestion des profils qui aurait facilité le passage d’un titre à un autre avec une configuration dédiée.

Quant aux sensations, elles sont simplement exceptionnelles, pratiquement au niveau de la dernière gamme ClubSport de Fanatec. L’ensemble est aussi efficace sur les courbes légères que dans les enchainements de gros virages, avec une précision et un rendu des plus impressionnants, la large palette de vibrations et autres variations d’intensités des forces donnant au joueur toutes les informations nécessaires pour comprendre le comportement de son véhicule et en apprécier la conduite. Evidemment, il reste encore quelques menus défauts comme ces fines vibrations qui trainent dans les mouvements du volant, mais rien qui ne réussisse à gâcher le plaisir.

Test du volant Thrustmaster T300 Ferrari Racing Wheel Alcantara Ed. : La revanche rennaiseTest du volant Thrustmaster T300 Ferrari Racing Wheel Alcantara Ed. : La revanche rennaise

Pour conclure, le T300 Ferrari Integral Racing Wheel Alcantara Edition est un cru de haute volée, conçu pour mettre à mal la concurrence, et qui s’acquitte de cette tâche avec efficacité. Si son tarif le réserve à une catégorie de joueurs passionnés et plutôt fortunés, son rapport qualité/prix reste excellent aux vues des sensations qu’il procure. Avec un ensemble plus cohérent et surtout plus confortable, il surclasse largement le T300RS dans sa version de base.

Les notes
+Points positifs
  • Une référence en termes de sensations
  • Une belle qualité de fabrication
  • Un volant puissant, dynamique et précis
  • Le réglage d’angle directement au volant
  • Une compatibilité réelle sur 3 plateformes
  • Logiciel fiable et réglages précis
  • Un pédalier (enfin) à la hauteur du volant
-Points négatifs
  • La sérigraphie de la roue, inutile en jeu
  • Le pédalier encore glissant sur certaines surfaces
  • Encore quelques vibrations parasites
Profil de oliveroidubocal
L'avis de oliveroidubocal
MP
Twitter
Rédaction jeuxvideo.com
12 septembre 2016 à 11:59:16
18/20
Mis à jour le 13/10/2017
Annonce

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
liudov
liudov
MP
le 29 sept. 2017 à 14:11

Je ne comprends pas pourquoi la version alcantara est noté en dessous de la version GT (18/20 contre 19/20). Pour moi ça devrait être le contraire, sur la version alcantara la roue est de bien meilleur qualité, de plus sur le pédalier on peux deplacer l'angle de la pédale de frein.
Pour ceux qui hésite entre les 2 modèles, moi j'ai déjà investi pour la version alcantara et ayant essayé la version GT chez un ami, bon bien evidement l'ensemble est assez similaire mais la roue alcantara rajoute un petit plus non négligeable, le touché est bien plus agréable comparé à la mousse d'origine, surtout si vous l'obtenez au même tarif. A vous de voir...

Lire la suite...
Commentaire édité 29 sept. 2017, 14:13 par liudov
Top commentaires
liudov
liudov
MP
le 29 sept. 2017 à 14:11

Je ne comprends pas pourquoi la version alcantara est noté en dessous de la version GT (18/20 contre 19/20). Pour moi ça devrait être le contraire, sur la version alcantara la roue est de bien meilleur qualité, de plus sur le pédalier on peux deplacer l'angle de la pédale de frein.
Pour ceux qui hésite entre les 2 modèles, moi j'ai déjà investi pour la version alcantara et ayant essayé la version GT chez un ami, bon bien evidement l'ensemble est assez similaire mais la roue alcantara rajoute un petit plus non négligeable, le touché est bien plus agréable comparé à la mousse d'origine, surtout si vous l'obtenez au même tarif. A vous de voir...

Lire la suite...
Commentaire édité 29 sept. 2017, 14:13 par liudov
Sommaire Dossier
  • Test Fanatec CSL Elite McLaren GT3 : Le proto fantastique
  • Test du Speedlink Trailblazer Racing Wheel : Tout se joue à l'âge Playskool (sauf les volants)
  • Test du volant Thrustmaster Ferrari 458 Spider : Un moteur vous manque et tout est dépeuplé...
  • Test du volant Thrustmaster T150 Force Feedback : La force tranquille
  • Test du volant Thrustmaster T80 Racing Wheel : On en voit vite les limites
  • Test du volant Thrustmaster TMX Force Feedback : Juste ce qu’il faut sous le capot
  • Test du volant Logitech G29 : Une belle évolution sans révolution
  • Test du volant Logitech G920 : Le retour du roi ?
  • Test du volant Thrustmaster T300 Ferrari Racing Wheel Alcantara Ed. : La revanche rennaise
  • Test du volant Thrustmaster T300RS : Le bond technologique
  • Test du volant Thrustmaster T300RS GT Edition : Une belle affaire !
  • Test du volant Thrustmaster TX Racing Wheel Ferrari 458 Italia Edition : Le déséquilibre en force
  • Test du volant Thrustmaster TX Racing Wheel Leather Edition : La véritable référence sur Xbox One ?
  • Test du Fanatec CSL Elite Wheel Starter Pack : entre démonstration de force et défauts de jeunesse
  • Test Fanatec CSL Elite Advanced Bundle : L'habit ne fait pas le pilote (ou le bon volant)
  • Test Fanatec CSL Elite PS4 Starter Kit : Une référence presque multiplateforme
  • Test Fanatec Xbox One Competition Pack : Un premier pas vers l’excellence
  • Test Thrustmaster T-GT : Quand le volant se fait ascenseur émotionnel ?
  • Test du volant Thrustmaster TS-PC RACER : Dans la cour des grands
  • Test TS-XW RACER Sparco P310 : Petit défauts pour un grand volant
  • Test du volant Fanatec Forza Motorsport Wheel Bundle : Un autre monde
  • Quelques conseils pour bien installer son volant
  • Ces jeux qui méritent que l'on s'offre un volant