Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / Comparatif : 20 volants de course à l'essai, entre 80 et 1600€ /

Test Fanatec CSL Elite Advanced Bundle : L'habit ne fait pas le pilote (ou le bon volant) - Comparatif : 20 volants de course à l'essai, entre 80 et 1600€

Page Dossier
Test Fanatec CSL Elite Advanced Bundle : L'habit ne fait pas le pilote (ou le bon volant)
Test Fanatec CSL Elite Advanced Bundle : L'habit ne fait pas le pilote (ou le bon volant)
PC PS4 ONE PS3 360
Partager sur :
Profil de oliveroidubocal
L'avis de oliveroidubocal
MP
Twitter
Rédaction jeuxvideo.com
07 décembre 2017 à 10:05:49
18/20
Spécifications
Compatibilité : Xbox One, Windows / Rotation Max : 1080° / Retour de force : Dynamique / Motorisation : 1 moteur Brushless / Palettes : Rotatives / Mémoires internes : 5 / Réglage de rotation : Intégré au volant / Pédalier : 3 pédales / Levier de vitesses : Optionnel / Poids volant : 8 kg / Poids pédalier: 6 kg / Connexion : filaire USB / Prix (moyen, 12/2017) : 650 €

Tout est affaire de timing. Alors que Thrustmaster vient juste de lancer son TS-XW RACER, Fanatec dégaine déjà sa riposte. Avec le CSL Elite Advanced Bundle, le fabricant allemand place un tacle des plus judicieux en dotant sa gamme d’un ensemble vendu 50€ de moins que celui de son adversaire et en proposant, en plus de ses avantages habituels, une mise à niveau de sa roue de volant et de son pédalier. Un set de compétition donc, que nous mettons aujourd’hui à l’épreuve du test et de la course.

La bataille du moyen/haut-de-gamme fait rage à l’heure où Thrustmaster, avec ses TS-PC RACER, TS-XW RACER et T-GT, vient empiéter sur les platebandes du constructeur historique de ce segment. Pour ne pas laisser son CSL Elite Starter Pack affronter seul la charge de l’adversaire, Fanatec lance donc une version Advanced de son pack “d’entrée de gamme”. Disponible uniquement sur le site officiel de la marque, ce nouveau set intègre la toute nouvelle roue CSL Elite P1, le pédalier CSL Elite dans sa version complète avec 3 pédales, et bien sur, la base CSL Elite. De quoi répondre de la plus belle des manières à Thrustmaster, même si la beauté, vous allez pouvoir le constater, se montre finalement plus technologique qu’esthétique.

Test Fanatec CSL Elite Advanced Bundle : L'habit ne fait pas le pilote (ou le bon volant)

En effet, comme nous vous l’avions déjà signalé dans notre test du Starter Pack, il y a un certain décalage entre le prix payé pour un tel ensemble et la finition proposée par cette base CSL Elite : plastiques peu reluisants et qui sonnent creux, ouvertures d’aération sans grille, changements de textures sans véritable logique esthétique. C’est malheureux à dire, mais on se croirait plus dans la vieille Opel Kadett de mamie qu’aux commandes d’un bolide moderne. On est donc très, très loin des courbes du TS-XW et de sa finition irréprochable, et à des années lumières de l’impression de solidité qu’impose la vue d’une base de ClubSport V2.5. Etonnant quand on connait le passif de la marque, plus habituée à nous faire décrocher la mâchoire qu’à nous inspirer du dégoût. Et pourtant, si la déception est de mise au déballage, le reste de l’expérience se montre des plus satisfaisants.

Test Fanatec CSL Elite Advanced Bundle : L'habit ne fait pas le pilote (ou le bon volant)

En son coeur, la base CSL Elite s’équipe de la même motorisation que celle de la ClubSport v2.5. Et si le retour de force ne se montre pas identique, pour des raisons de différences de transmission comme de vibrations du carénage, sa qualité reste tout à fait comparable à ce que sait faire l’actuel haut-de-gamme de Fanatec, avec une force appliquée au volant offrant de belles nuances, même dans les moments de jeu les plus complexes à interpréter. On profite en outre d’une connectique plus fournie à l’arrière, intégrant directement le branchement d’un éventuel frein à main. Connectique auquel vient s'ajouter de quoi connecter le pédalier et deux entrées pour des sélecteurs de vitesse, la façade permettant d’y installer des palettes fixes (dans le cas de roues de volant historiques sans palettes rotatives par exemple). A l’avant, on retrouve évidemment l’axe métallique compatible avec l’ensemble des roues Fanatec actuelles, qu’elles soient équipées d’un serrage à vis (comme celle du pack) ou du système Quick Release permettant de retirer sa roue d’un clic. Enfin, contrairement à la ClubSport Base v2, cette base est bien fournie avec une pince de serrage, basée sur le même principe et tout aussi efficace que celle des modèles Thrustmaster.

Test Fanatec CSL Elite Advanced Bundle : L'habit ne fait pas le pilote (ou le bon volant)
La compatibilité chez Fanatec
Pour ce qui est de la compatibilité, il faut faire un petit peu attention à ce qui est écrit sur le site du fabricant. En effet, cette base CSL Elite a été conçue pour fonctionner sur PC avant tout et c’est l’ajout d’une roue de volant compatible Xbox One qui lui permet d’ajouter cette console à ses possibilités. Mais rien ne peut rendre cette base compatible avec la Playstation 4. Pour se faire, la base CSL Elite PS4 est obligatoire, et elle devient compatible avec les 3 plateformes si l’on y ajoute une roue Xbox One. Un imbroglio dû aux exigences des différents constructeurs plus qu’à une volonté de Fanatec de multiplier les systèmes mais qui impose de la part du joueur une certaine attention au moment de faire son achat.

Ce CSL Elite Advanced Bundle doit entre autres son nom à l’arrivée d’une nouvelle roue de volant chez le fabricant. D’un point de vue esthétique, la version Elite de la CSL Steering Wheel P1 se montre légèrement différente de sa prédécesseure avec l’apport de tissu Alcantara en lieu et place du plastique, à même d’apporter un gain de confort considérable vu la puissance de la motorisation. Même si la tendance générale est à la sobriété, la finition se montre assez exceptionnelle, tant au niveau du collage que des piqûres de couture, pour un résultat qui apparait à la fois ferme et doux. La deuxième nouveauté apportée par ce modèle tient aux contacteurs des palettes rotatives qui l’équipent, de type tactile. En résulte un clic beaucoup plus discret, tant au niveau du son qu’ils émettent au contact, qu’au ressenti sous les doigts. Étrange lorsqu’on manipule les palettes pour la première fois, mais là encore un véritable gain en confort au fil des courses, sans la moindre perte de réactivité.

Test Fanatec CSL Elite Advanced Bundle : L'habit ne fait pas le pilote (ou le bon volant)

Une forme ronde, une section de tube large mais sans excès, et un diamètre de 30 centimètres, la CSL Elite P1 est donc assez classique dans sa conception mais se montre vraiment efficace, polyvalente et idéalement équipée pour les longues sessions. Ses boutons siglés Xbox sont plutôt fermes (il est d’ailleurs possible de les customiser par des cache-boutons orientés course et fournis dans le pack), son stick 4 directions avec clic convient parfaitement aux menus en jeu comme au contrôle des paramètres en direct. Nous touchons d’ailleurs là un des principaux avantages de la gamme sur ses concurrents, puisqu’il est possible de modifier nombre de paramètres liés à l’angle de rotation du volant (de 90° à 1080°) ou aux différentes forces appliquées au moteur, sans même quitter la course, avec jusqu’à 5 profils directements intégrés dans la mémoire. Un must quand on joue à plusieurs jeux régulièrement ou qu’on utilise différents réglages pour plusieurs voitures, et de quoi largement compenser l’absence de profils dans le driver PC, particulièrement dénué de fonctions. Et si les 3 digits de l’écran ne permettent pas d’obtenir un menu des plus clairs pour le débutant, il faut avouer qu’avec un peu d’habitude, ces modifications se montrent très accessibles et surtout bien pensées. Sauf que s’il est possible d’ajuster avec précision ces paramètres pour améliorer ses conditions de jeu, il est tout aussi possible de transformer son volant en monstre injouable, dont les vibrations n’auraient pour seul effet que de vous empêcher de conduire normalement. A manipuler avec précaution donc, même s’il est toujours possible de revenir à des valeurs par défaut.

Test Fanatec CSL Elite Advanced Bundle : L'habit ne fait pas le pilote (ou le bon volant)

Sous les pieds, Fanatec place dans ce bundle la version complète de son CSL Elite Pedals, au châssis et à la finition intégralement faits de métal. Ce petit bijou, qui ne souffre d’aucune comparaison avec les T3PA de Thrustmaster, s’équipe de 3 pédales amovibles laissant au joueur le choix de profiter ou non de l’embrayage et de choisir son écart de pieds. Il fera même le bonheur des utilisateurs de cockpits faits maison puisque chaque pédale est utilisable indépendamment, sans châssis. A cela s’ajoute la présence d’un capteur LoadCell (donc un capteur de pression) au niveau du frein, avec un réglage fin de la résistance de l’axe, et même de sa courbe grâce à l’empilement de petites rondelles de caoutchouc plus ou moins denses. Le résultat est sans appel. Même s’il manque la vibration d’un moteur comme on en trouve sur le ClubSport pedals V3 de la marque, la sensation d’appuyer véritablement sur un frein dont on contrôle la pression est immédiate, avec un gain de réalisme évident. Surtout que Fanatec fournit aussi les gommes en caoutchouc amovibles et le grip à coller directement sur les pédales, pour un total de 3 niveaux d’accroche du pied.

On notera simplement qu’en cas de réglage élevé de la résistance, il est impossible d’utiliser ce pédalier sans fixation. S’il se montre parfaitement stable face aux mouvements latéraux, et ce grâce à de larges patins d’une grande efficacité, il bascule allègrement vers l’arrière dès que la pression sur le frein est trop forte. Une petite erreur de conception qui aurait pu être réglée avec un allongement du châssis de quelques centimètres supplémentaires, mais que l’on pardonne en ce disant qu’à ce niveau de prix, l’utilisation d’un cockpit nous semble obligatoire. Mais pour ceux qui jouent sur leur table ou bureau, il faudra donc penser à une solution de maintien qui n’est malheureusement pas fournie.

Test Fanatec CSL Elite Advanced Bundle : L'habit ne fait pas le pilote (ou le bon volant)Test Fanatec CSL Elite Advanced Bundle : L'habit ne fait pas le pilote (ou le bon volant)Test Fanatec CSL Elite Advanced Bundle : L'habit ne fait pas le pilote (ou le bon volant)

Avec ce CSL Elite Advanced Bundle, Fanatec réaffirme sa suprématie sur cette gamme de prix. On regrette évidemment le piètre niveau de finition de la base, son niveau de bruit un peu élevé et ses fougueuses vibrations lorsque les réglages sont excessifs. Mais l’ensemble se montre tellement équilibré, tellement pratique et tellement agréable à jouer, qu’on écarte rapidement ces petits défauts pour se concentrer sur ses impressionnantes qualités. Une motorisation exceptionnelle, une roue vraiment qualitative, des réglages au volant qui s’avèrent très utiles et un pédalier taillé pour la compétition font de ce CSL Elite Advanced Bundle une véritable référence, capable sur de nombreux points de taquiner la gamme supérieure.

Les notes
+Points positifs
  • Des sensations excellentes
  • La roue Elite P1 confortable et polyvalente
  • Les réglages en direct sur le volant
  • 5 profils dans la mémoire interne
  • Un bijou de pédalier
  • Le frein réglable équipé d’un capteur de pression
  • Dureté et sensibilité des boutons bien réglées
  • Les petits accessoires intégrés au pack
-Points négatifs
  • Finition de la base, limite honteux
  • Le driver PC qui manque de réglages
  • Globalement bruyant
  • Attention au réglage des vibrations
  • Le pédalier qui bascule s’il n’est pas fixé
Profil de oliveroidubocal
L'avis de oliveroidubocal
MP
Twitter
Rédaction jeuxvideo.com
07 décembre 2017 à 10:05:49
18/20
Mis à jour le 08/12/2017
PC Xbox One PlayStation 4 PlayStation 3 Xbox 360 Course Simulation Bandai Namco Microsoft Turn 10 Slightly Mad Studios Automobile
Annonce

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
xboxcestmieux1
xboxcestmieux1
MP
le 24 janv. 2018 à 20:49

le sparco p310 est meilleure et vous lui mettez 16 alors que tout le monde dit que le sparco est égal ou supérieur au fanatec elite csl

Lire la suite...
Sommaire Dossier
  • Test Fanatec CSL Elite McLaren GT3 : Le proto fantastique
  • Test du Speedlink Trailblazer Racing Wheel : Tout se joue à l'âge Playskool (sauf les volants)
  • Test du volant Thrustmaster Ferrari 458 Spider : Un moteur vous manque et tout est dépeuplé...
  • Test du volant Thrustmaster T150 Force Feedback : La force tranquille
  • Test du volant Thrustmaster T80 Racing Wheel : On en voit vite les limites
  • Test du volant Thrustmaster TMX Force Feedback : Juste ce qu’il faut sous le capot
  • Test du volant Logitech G29 : Une belle évolution sans révolution
  • Test du volant Logitech G920 : Le retour du roi ?
  • Test du volant Thrustmaster T300 Ferrari Racing Wheel Alcantara Ed. : La revanche rennaise
  • Test du volant Thrustmaster T300RS : Le bond technologique
  • Test du volant Thrustmaster T300RS GT Edition : Une belle affaire !
  • Test du volant Thrustmaster TX Racing Wheel Ferrari 458 Italia Edition : Le déséquilibre en force
  • Test du volant Thrustmaster TX Racing Wheel Leather Edition : La véritable référence sur Xbox One ?
  • Test du Fanatec CSL Elite Wheel Starter Pack : entre démonstration de force et défauts de jeunesse
  • Test Fanatec CSL Elite Advanced Bundle : L'habit ne fait pas le pilote (ou le bon volant)
  • Test Fanatec CSL Elite PS4 Starter Kit : Une référence presque multiplateforme
  • Test Fanatec Xbox One Competition Pack : Un premier pas vers l’excellence
  • Test Thrustmaster T-GT : Quand le volant se fait ascenseur émotionnel ?
  • Test du volant Thrustmaster TS-PC RACER : Dans la cour des grands
  • Test TS-XW RACER Sparco P310 : Petit défauts pour un grand volant
  • Test du volant Fanatec Forza Motorsport Wheel Bundle : Un autre monde
  • Quelques conseils pour bien installer son volant
  • Ces jeux qui méritent que l'on s'offre un volant
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Acheter sur MicrosoftMicrosoft Store
Fnac Marketplace ONE 21.84€ Amazon ONE 38.14€ Fnac ONE 39.99€ Amazon ONE 40.99€ Amazon ONE 44.82€
Marchand
Supports
Prix