Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / Comparatif : 20 volants de course à l'essai, entre 80 et 1600€ /

Test Thrustmaster T-GT : Quand le volant se fait ascenseur émotionnel ? - Comparatif : 20 volants de course à l'essai, entre 80 et 1600€

Page Dossier
Test Thrustmaster T-GT : Quand le volant se fait ascenseur émotionnel ?
Test Thrustmaster T-GT : Quand le volant se fait ascenseur émotionnel ?
PC PS4 ONE PS3 360
Partager sur :
Profil de oliveroidubocal
L'avis de oliveroidubocal
MP
Twitter
Rédaction jeuxvideo.com
14 décembre 2017 à 15:08:15
16/20
Spécifications
Compatibilité : Playstation 4 / PC Rotation Max : 1080° / Retour de force : Dynamique / Motorisation : 1 moteur Brushless / Palettes : Rotatives / Mémoires internes : Non / Réglage de rotation : Via logiciel / Pédalier : 3 pédales / Levier de vitesses : Optionnel / Poids volant : 5 kg / Poids pédalier: 3 kg / Connexion : filaire USB / Prix (moyen, 11/2017) : 700 €

A chaque génération de Gran Turismo son volant officiel. La Playstation 2 avait son GT Force, la Playstation 3 son T500 RS. Quant à la PS4, elle aurait très bien pu se contenter d’un T300 GT Edition dont les qualités nous avaient largement convaincus. Mais c’était sans compter sur la volonté de Thrustmaster d’utiliser leur partenariat prestigieux pour mettre sur le marché une vitrine technologique. Un modèle dont le prix de lancement s’écarte de l’image grand public de sa licence, mais qui présage clairement de l’avenir radieux que nous prépare le fabricant. Un avenir dans lequel les moteurs brushless se montrent sous leur meilleur jour. Un avenir dans lequel vibrations et forces sont parfaitement différenciées. Mais avec tout de même une question qui subsiste : que vaut cet avenir quand on le conjugue au présent ?

Surprise, impatience, questionnement, enthousiasme, désillusion, estime, regret, affection. S’il est un point sur lequel le T-GT ne nous a pas déçus, c’est bien sur la gamme d’émotions qu’il nous a permis de ressentir depuis sa première présentation en mai 2016 jusqu’à son test aujourd’hui. Une période durant laquelle tout ou presque a été imaginé sur la technologie que renfermait sa base aux formes exclusives. Les courbes asymétriques qui se prolongeaient jusqu’à son énigmatique grille laissaient même le tout internet espérer un modèle à entraînement direct. Au final il n’en n’est rien. La motorisation de ce T-GT est identique à celle des TS-PC et TS-XW, basée sur un moteur brushless embarquant sa ventilation avec quelques ajustements sur le contrôle et la transmission, pour encore améliorer la précision de ce retour de force et des vibrations qu’il génère. Quant à la nouveauté, celle qui pour le coup différencie grandement ce modèle de ceux qui composent la gamme du fabricant, elle se situe bien à l’arrière de sa base, sous la forme d’un transducteur exclusif. Un générateur de vibrations contrôlées qui décuple avec subtilité le champ des possibles, mais qui limite pour le moment son utilisation à Gran Turismo Sport.

Test Thrustmaster T-GT : Quand le volant se fait ascenseur émotionnel ?
Test Thrustmaster T-GT : Quand le volant se fait ascenseur émotionnel ?

Là où les précédents volants de Thrustmaster, T150 comme T300, proposaient une double compatibilité PS3 / PS4, ce T-GT marque le pas avec un mode classique pour la dernière console de Sony ou les PC Windows, et un mode dédié à Gran Turismo Sport. Avec ce dernier, on profite de l’ajout d’une fonction de vibrations, nommée T-DFB, indépendante du retour de force et capable dans cette simulation (et uniquement dans celle-ci) de vous faire ressentir la perte d’adhérence des pneumatiques comme les débordements du régime moteur. Ces informations, habituellement transmises par la rotation de l’axe de la colonne de direction, gagnent en précision comme en subtilité, et ont surtout le bon goût de libérer le retour de force de cette charge supplémentaire pour qu’il se concentre sur la direction. Le résultat est double. Non seulement on ressent beaucoup mieux son véhicule et ses réactions, avec un véritable avantage sur tout ce qui concerne les pneumatiques, mais on profite en plus d’un retour de force éclairci de tous les petits artefacts que l’on pouvait trouver sur les TS-PC et TS-XW. Les utilisateurs de cockpits apprécieront aussi que ces infras se transmettent assez facilement dans les structures métalliques pour venir offrir un effet comparable à un Buttkicker jusque dans le pédalier.

Test Thrustmaster T-GT : Quand le volant se fait ascenseur émotionnel ?

Mais la question se pose évidemment quant à l’avenir de cette technologie. Si Thrustmaster nous a assuré avoir transmis les outils nécessaires aux différents studios pour l’intégration du T-GT dans les principaux jeux de course PC et PS4, le flou reste total lorsqu’il s’agit d’aborder la question de ces vibrations, qui pourraient rester exclusives à la licence de Sony. En tout cas, à l’heure actuelle, impossible d’en profiter dans Project CARS 2, Assetto Corsa, DiRT Rally, ou tout autre titre. Reste que cette base se montre un petit cran au dessus de ce que proposent les TS-XW et TS-PC RACER, tant en termes de force constante (celle qui vous met la pression dans les virages) que dans sa gestion des informations supplémentaires, avec ou sans l’utilisation du T-DFB. Et comme d’habitude avec le fabricant, on profite d’un design racé et d’une finition qui ne souffre d’aucune comparaison avec la concurrence. Mélange des plastiques de grande qualité avec des pièces de métal parfaitement intégrées, connecteurs accessibles et surtout une intégration totale avec l’écosystème de Thrustmaster, donnant accès à l’ensemble des accessoires et roues de volant du fabricant.

Test Thrustmaster T-GT : Quand le volant se fait ascenseur émotionnel ?Test Thrustmaster T-GT : Quand le volant se fait ascenseur émotionnel ?
Test Thrustmaster T-GT : Quand le volant se fait ascenseur émotionnel ?

A ce sujet, la roue de ce T-GT se montre elle aussi exclusive, affichant fièrement le gros logo de la licence en son centre. Et ce que l’on peut dire de prime abord, c’est qu’elle offre un grand nombre de fonctionnalités. Si l’on excepte le pavé tactile de la Dualshock 4, c’est l’ensemble de la manette qui est présent ici, y compris les deux sticks analogiques. Une première qui permet enfin de profiter totalement du mode photo directement depuis son volant, mais aussi de se balader plus rapidement dans certains menus intégrant un pointeur de souris. A celà s’ajoutent 4 boutons rotatifs cliquables, un complément idéal pour le réglage en temps réel des paramètres de la voiture, et là encore parfaitement intégrés dans Gran Turismo Sport. Globalement, le placement de l’ensemble de ces boutons se montre efficace et leur qualité de fabrication est indéniable. On retrouve le toucher typique des manettes pour les touches Playstation, sec et rapide, mais aussi des surfaces plus larges et plus douces pour les fonctions L2, R2, Option et Share. Quant aux palettes, elles sont au niveau habituel chez Thrustmaster, avec une course plutôt longue mais un retour nerveux, parfaitement compatible avec les changements de rapport rapides.

Test Thrustmaster T-GT : Quand le volant se fait ascenseur émotionnel ?

L’ergonomie serait donc une totale réussite si elle n’était pas plombée par quelques choix assez étranges de la part du fabricant. Alors que la plupart des roues qui sortent actuellement présentent un diamètre de 30 cm, celle du T-GT se limite à 28 cm. Une paille nous direz vous ? Sauf que cela se ressent clairement en course. On ne pourra pas reprocher à cette roue de manquer de vivacité, mais le confort comme la précision pâtissent de ces dimensions réduites. La comparaison avec celle du TS-XW, magnifique réalisation en partenariat avec Sparco, n’est clairement pas à l’avantage du T-GT. Surtout qu’à la finition cuir et métal de haut vol vient s’ajouter un revêtement en plastique sur la partie basse du volant, pour un effet visuel plutôt réussi mais qui a tendance à glisser avec la sudation après plusieurs tours. En clair, la roue du T-GT oscille entre grand public et joueurs de haut niveau, avec des fonctions bien pensées pour ces derniers, mais une volonté de plaire visuellement au plus grand nombre qui se répercute sur ses performances.

Test Thrustmaster T-GT : Quand le volant se fait ascenseur émotionnel ?
Test Thrustmaster T-GT : Quand le volant se fait ascenseur émotionnel ?

Du côté du pédalier, on se retrouve face à une légère évolution de celui du T300 GT Edition, lui même très proche du T3PA. Une large plaque métallique rectangulaire surmontée d’un carénage en plastique dur et anti-dérapant, avec 3 pédales qui, cette fois, profitent de bras et de larges plaques en métal, pour un ensemble parfaitement rigide. Sous le frein, un petit cône en caoutchouc peut venir se placer pour simuler la dureté de fin de course, ce dernier rendant la fixation du pédalier obligatoire pour ne pas avoir à supporter de bascule vers l’arrière lorsque l’appui est trop fort. Les sensations sont correctes, agréables même, mais bien loin de ce que Fanatec propose à ce tarif. Disons que pour un prix de lancement avoisinant les 800€, on aurait aimé voir une vraie évolution du côté des mécanismes de pédales, avec notamment un capteur de pression sous celle du frein, eut-il seulement été optionnel. L’effort de Thrustmaster aurait même pu se faire en intégrant un T3PA Pro, capable de fonctionner en mode GT justement (avec les pédales prises par le haut), pour limiter l’impression de déséquilibre entre la base, sa roue et son pédalier.

Ce T-GT, du moins le bundle auquel nous avons affaire, nous apparaît donc en demi teinte à plusieurs niveaux, oscillant entre émerveillements et déceptions. La motorisation se montre exceptionnelle et silencieuse, mais son système de vibrations a beau être convaincant il est, pour l’heure, exclusif à Gran Turismo Sport. Il nous manque aussi ces réglages supplémentaires et profils accessibles depuis la base comme depuis le pilote PC, à l’instar de ce que propose Fanatec, pour en faire un véritable atout multi-plateformes. Côté roue, les fonctions accessibles sont formidables, mais le diamètre réduit nous paraît en décalage avec la puissance de la base et le public auquel il s’adresse. Enfin, le pédalier se montre agréable mais là encore un cran en dessous de ce que Fanatec propose à ce niveau de prix. On sent bien la progression de Thrustmaster sur de nombreux points, mais aussi quelques errances qui tirent cet ensemble vers la gamme inférieure. Ainsi, le T-GT fait systématiquement mieux que le T300 GT Edition, sans que la différence de sensations ne justifie tout à fait l’écart de prix qui les sépare, du simple au double tout de même.

Les notes
+Points positifs
  • Une excellente maîtrise de la puissance
  • L’ajout de vibrations qui décuplent les sensations
  • Artefacts quasiment imperceptibles
  • Un ensemble particulièrement silencieux
  • Une base à la finition irréprochable
  • De nombreuses fonctions sous les doigts
  • Dureté et sensibilité des boutons bien réglées
-Points négatifs
  • Prix de lancement trop élevé pour cet ensemble
  • La roue de volant trop petite
  • Les vibrations supplémentaires exclusives à GT Sport
  • Le pédalier qui n’est pas au niveau de la concurrence
  • Pas de réglage du volant en direct ni gestion des profils
Profil de oliveroidubocal
L'avis de oliveroidubocal
MP
Twitter
Rédaction jeuxvideo.com
14 décembre 2017 à 15:08:15
16/20
Mis à jour le 14/12/2017
PC PlayStation 4 Xbox One PlayStation 3 Xbox 360 Course Simulation Polyphony Digital Sony Codemasters Bandai Namco Slightly Mad Studios Kunos Simulazioni Gran Tourisme

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
CornelioYPK
CornelioYPK
MP
le 27 juil. 2018 à 18:10

Le volant maintenant est sorti depuis quelques temps et il fait bien ses preuves.

Beaucoup d'entre vous parle du tarif excessif, mais dites vous bien qu'il s'agit d'un prix de vente conseillé par le constructeur.

Juste pour rire allez voir le prix de vente conseillé d'un G29 sur le site Logitech et dites moi si vous payez le prix annoncé.

Lire la suite...
Commentaire édité 27 juil. 2018, 18:10 par CornelioYPK
Spidey1982
Spidey1982
MP
le 15 déc. 2017 à 02:33

C'est dommage que Thrustmaster sort toujours des bundles volants avec leurs pédaliers pourris. Autant la qualité de leurs bases et de leurs roues est là sans aucuns soucis, mais leur pédaliers sont plus qu'en retard sur ceux de chez Fanatec. Le jour où ils comprendront qu'il faut un load cell sur la pédale de frein pour enfin avoir un vrai ressenti du freinage et pouvoir faire ce qu'on appel le freinage dégressif, alors ils pourront commencer à prétendre être dans le haut de gamme à tous les niveaux. Mais non, il faut mieux sortir un beau volant avec le logo GT (qui est tout sauf une simu tout le monde est d'accord), plutôt qu'un pédalier qui vaillent le coup. Celui-là, à ce prix là, désolé mais de la pure arnaque.

Lire la suite...
Dexter1971
Dexter1971
MP
le 14 déc. 2017 à 22:44

Merci pour ce test Olive, j'aime beaucoup Thrusmaster mais la pour le coup...ils abusent un poil quand même avec le tarif....

Lire la suite...
Zephyphy
Zephyphy
MP
le 14 déc. 2017 à 21:40

800€ pour çà :rire: Il vaut 300€ grand max

Lire la suite...
O_Neill_8
O_Neill_8
MP
le 14 déc. 2017 à 18:40

Merci pour ce test :ok:

Lire la suite...
9785
9785
MP
le 14 déc. 2017 à 17:47

Quitte a mettre autant de prix dans un volant, autant économiser encore et se payer un Accuforce a 1500€. Sans compter que vous avez pas le levier de vitesse, donc c'est 150€ de plus.

Après c'est pas le matos qui fait le joueur.

J'ai troqué mon G25 vieux de 10 ans (et qui fonctionne encore a la perfection) pour un G29 a 300€ et j'envoie des temps top 10 mondiaux sur Project CARS 2. Le volant est de très bonne qualité, le système est certes vieillissant mais les sensations sont suffisantes (et bonnes :oui:) et j'ai préferé rester chez Logitech qui m'a convaincu avec la fiabilité du G25. Et pour avoir eu des volants Thrustmaster récents (TS-PC Racer et T500RS) bah.... non, ça vaut pas leur prix. Du moins de mon point de vue.

Lire la suite...
Zx7r
Zx7r
MP
le 14 déc. 2017 à 16:52

plus de 2X le prix de la console,les prix des volant sont une dinguerie,pour en avoir testé quelque un,bah j'arrive même pas a passer les premier virage :hap: alors qu'a la manette je maitrise quoi.

Lire la suite...
Top commentaires
Dexter1971
Dexter1971
MP
le 14 déc. 2017 à 22:44

Merci pour ce test Olive, j'aime beaucoup Thrusmaster mais la pour le coup...ils abusent un poil quand même avec le tarif....

Lire la suite...
O_Neill_8
O_Neill_8
MP
le 14 déc. 2017 à 18:40

Merci pour ce test :ok:

Lire la suite...
Sommaire Dossier
  • Test Fanatec CSL Elite McLaren GT3 : Le proto fantastique
  • Test du Speedlink Trailblazer Racing Wheel : Tout se joue à l'âge Playskool (sauf les volants)
  • Test du volant Thrustmaster Ferrari 458 Spider : Un moteur vous manque et tout est dépeuplé...
  • Test du volant Thrustmaster T150 Force Feedback : La force tranquille
  • Test du volant Thrustmaster T80 Racing Wheel : On en voit vite les limites
  • Test du volant Thrustmaster TMX Force Feedback : Juste ce qu’il faut sous le capot
  • Test du volant Logitech G29 : Une belle évolution sans révolution
  • Test du volant Logitech G920 : Le retour du roi ?
  • Test du volant Thrustmaster T300 Ferrari Racing Wheel Alcantara Ed. : La revanche rennaise
  • Test du volant Thrustmaster T300RS : Le bond technologique
  • Test du volant Thrustmaster T300RS GT Edition : Une belle affaire !
  • Test du volant Thrustmaster TX Racing Wheel Ferrari 458 Italia Edition : Le déséquilibre en force
  • Test du volant Thrustmaster TX Racing Wheel Leather Edition : La véritable référence sur Xbox One ?
  • Test du Fanatec CSL Elite Wheel Starter Pack : entre démonstration de force et défauts de jeunesse
  • Test Fanatec CSL Elite Advanced Bundle : L'habit ne fait pas le pilote (ou le bon volant)
  • Test Fanatec CSL Elite PS4 Starter Kit : Une référence presque multiplateforme
  • Test Fanatec Xbox One Competition Pack : Un premier pas vers l’excellence
  • Test Thrustmaster T-GT : Quand le volant se fait ascenseur émotionnel ?
  • Test du volant Thrustmaster TS-PC RACER : Dans la cour des grands
  • Test TS-XW RACER Sparco P310 : Petit défauts pour un grand volant
  • Test du volant Fanatec Forza Motorsport Wheel Bundle : Un autre monde
  • Quelques conseils pour bien installer son volant
  • Ces jeux qui méritent que l'on s'offre un volant
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Rakuten PS4 16.69€ Rakuten PS4 16.69€ Fnac Marketplace PS4 16.98€ Rakuten PS4 17.46€ Fnac PS4 19.99€ Cdiscount PS4 19.99€
Marchand
Supports
Prix