Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / Actu business #4 : Le succès des micro-transactions / Street Fighter V à la peine /

Quel avenir pour Street Fighter V ? - Actu business #4 : Le succès des micro-transactions / Street Fighter V à la peine

Page Dossier
Quel avenir pour Street Fighter V ?
Quel avenir pour Street Fighter V ?
PC PS4 iOS Android
Partager sur :

Sorti le 16 février dernier, Street Fighter V semble faire le bonheur des amateurs de VS fighting, et des amoureux de la franchise de Capcom. Est-ce un succès pour autant ? Non, car l’on parle ici d’une niche de joueurs finalement assez mince, et en vérité, les ventes du titre sont bien loin de ce que l’on pourrait attendre… ou tout du moins de ce que l’éditeur nippon pouvait espérer. Au point de mettre en danger l’avenir de la licence ?

8,9/20. C’est la note que les lecteurs de Jeuxvideo.com ont accordé à Street Fighter V. Ce qui rejoint les 3,2/10 (PS4) et 2,6 (PC) accordés par les utilisateurs de Metacritic, qui ne font aucun cadeau à Capcom. Il faut dire que Street Fighter V a connu des débuts difficiles, que l’on aurait pu prédire. Les différentes bêtas du jeu se sont fort mal déroulées, et à son lancement officiel, il était compliqué de trouver un adversaire en ligne… Pour ne pas dire impossible. En outre, le grand public a reproché au titre un certain manque de contenu, notamment en ce qui concerne les modes de jeu. Il n’aura pas fallu attendre longtemps pour qu’une foulée enragée attaque Yoshinori Ono et ses troupes, les accusant d’avoir mis en vente une version incomplète du jeu. Ou même de faire payer plein tarif pour une version early-access d’un titre pas fini.

Bien entendu, les fans de Street Fighter ne l’entendent pas de cette oreille, et on peut les voir un peu partout défendre leur jeu fétiche. Dans la communauté VS Fighting, on n’a pas les mêmes soucis : le gameplay du titre est impeccable, l’équilibrage est très bon, et les nouveautés de gameplay sont encore étudiées sous toutes les coutures, rendant la pratique de SFV absolument passionnante... Le manque de contenu, les soucis de online ? Peu importe. La plupart jouera principalement en mode entrainement, ou en local.

Quel avenir pour Street Fighter V ?Quel avenir pour Street Fighter V ?Quel avenir pour Street Fighter V ?

Des ventes trop basses

Malheureusement pour Capcom, ce ne sont pas ces joueurs qui rapportent de l’argent, malgré leur enthousiasme. Ils ont beau être toujours plus nombreux à s’inscrire à des compétitions, c’est le grand public qu’il faut séduire pour permettre à un jeu d’exister sur le long terme, et d’être profitable. Car jusqu’à présent, l’éditeur japonais avait un plan très intéressant en ce qui concerne son jeu de baston : pas de version Super, pas de version Ultra, afin de rassembler tous les joueurs sur un seul et même titre, et surtout ne pas perdre les non-initiés. Pour compenser le manque à gagner, l’éditeur misait donc sur une politique de DLC agressive. Problème : comment vendre beaucoup de DLC d’un jeu donné, quand celui-ci se vend mal ?

Quel avenir pour Street Fighter V ?
Des chiffres pas franchement rassurants.

Car c’est bien ici le problème : Street Fighter V se vend mal, sur PS4 comme sur PC. Le 8 avril dernier, le blog PlayStation publiait la liste des 20 jeux les plus vendus sur le PSN. Le titre de Capcom n’y figurait pas. Côté PC, SteamCharts nous permet de savoir que le jeu est abandonné par les joueurs. Deux fois moins de joueurs en mars qu’en février… et les chiffres continuent de dégringoler. Aux USA, le jeu s'est écoulé à 200 000 exemplaires sur les deux premières semaines de sa sortie. Courant mars, les ventes ont stagné, puis se sont écroulées : au 1er avril, 268 000 copies physiques s'étaient écoulées. En ce qui concerne le dématérialisé, on sait que quelques 100 000 copies digitales de SFV avaient trouvé acquéreurs, via Steam, lors de sa première semaine de sortie. Un chiffre bien faiblard… Au Japon, on apprenait grâce à l’institut Media Creates que Pokkén, le jeu de combat Pokémon de Bandai Namco, se vendait mieux que le titre qui nous intéresse aujourd’hui. 69 675 copies, contre 59 553 de l’autre. Autant dire que ça ne doit pas être la mega-fiesta chez Capcom actuellement.

Quel avenir pour la série ?

Quel avenir pour Street Fighter V ?
Monster Hunter débarquera prochainement sur mobile.

Certains fans demanderont donc : « quel est le problème, le jeu est bon et on s'amuse beaucoup ? », mais c'est un raisonnement naïf, et ce serait oublié que c'est l'argent qui régit ce monde. Le premier risque, ce serait donc que le suivi du jeu soit moins important, avec notamment moins d'équipes dédiées aux diverses mises à jour du jeu (équilibrage, correction de bugs, etc), afin de faire des économies.On ne vous apprendra pas que depuis quelques années, le géant du jeu vidéo japonais prend peu de risques. Pendant qu’il multiplie les remakes et remasters, Capcom se tourne également vers le jeu mobile, un secteur ô combien profitable ; d’autant qu’il a quelques marques à faire valoir. Ainsi, on sait que l’éditeur aurait dans ses cartons des jeux Mega Man et Monster Hunter, qui pourraient débarquer cette année. Sous quelle forme cela se fera-t-il, voilà la question.

Quel avenir pour Street Fighter V ?
Street Fighter IV s'était extrêmement bien vendu en 2009, puisqu'il incarnait le retour sur le devant de la scène d'une licence mythique.

Toujours est-il que l’éditeur n’aime pas perdre de l’argent et les ventes décevantes de Street Fighter V mettent en péril une licence qui jusqu’à récemment était encore assez profitable. Rappelons qu’à sa sortie en 2009, Street Fighter IV avait trusté dès sa première semaine de vente les podiums, notamment grâce à l’énorme engouement populaire que son retour avait suscité. Mais concernant le nouvel opus, Capcom paie sans doute quelques-uns de ses choix. Notamment celui de « l’exclusivité » PlayStation 4. Car si sortir le jeu sur Xbox One n’avait probablement pas changé grand-chose à la donne, l’éditeur, main dans main avec Sony, avait largement communiqué sur cette simili-exclusivité. Au point que certains joueurs auraient oublié la version PC ? Peut-être. À sa sortie, Street Fighter IV était disponible sur trois supports différents, tous extrêmement populaires, favorisant le bouche à oreille et l’émulation de groupe. « Mon copain joue à SFIV sur PS3 ? Dis donc, ça a l’air vachement bien, je vais me l’acheter sur Xbox 360 ». « Mon copain joue à SFIV sur 360 ? Dis donc, ça a l’air vachement bien, je vais me l’acheter sur PC ». Etc. Un phénomène que l’on ne peut retrouver aujourd’hui, avec une One deux fois moins vendue et un deal signé avec PlayStation qui met dans l’ombre la version PC de Street Fighter V.

La meilleure solution pour Capcom serait sans doute de revenir sur quelques une de ses promesses, et notamment de sortir dans un avenir proche une version « Super » de SFV, avec plus de personnages, plus de modes de jeu, moins de bug. Ce qui pourrait permettre une sorte de renaissance du titre, qui reviendrait à la vie lavé de tous ses péchés. Plus de polémiques, plus de soucis techniques : bref, le Street Fighter V qui aurait dû sortir le 16 février dernier, afin de s’épargner de telles contrariétés. Tout cela dépendra de ce que décidera Capcom après réflexion. « Street Fighter intéresse-t-il suffisamment de joueurs pour que nous puissions en tirer des revenus ? » Voilà une question que l’éditeur doit se poser à l’heure actuelle. Pas sûr que les fans aient envie de connaître la réponse.

Mis à jour le 15/04/2016
PC PlayStation 4 iOS Android Stratégie Combat MOBA Riot Games Capcom Supercell Heroic Fantasy Arts martiaux

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
hitsougaya69
hitsougaya69
MP
le 08 août 2016 à 23:14

enfin un article objectif qui ne lèche pas le (........) de street fighter 5 tous est dit dans l'article . je ne comprend toujours pas comment ils ont pue penser que plaire a une minorité de joueur pourrait leurs faire gagné de l'argent comment sortir un jeux avec moins de contenue que les autres pourrait satisfaire les joueurs . vraiment je pige pas et ils vont faire la meme connerie avec RE7 ils ont dénaturé la license et ils vont perdre plus de joueurs qu'ils vont en gagner .

Lire la suite...
gamerobscure
gamerobscure
MP
le 14 mai 2016 à 11:07

Capcom voilà bien l'exemple à ne pas suivre pour tout les éditeurs qui souhaiteraient encore se payer la gueule des joueurs... Avec leur jeu qui fait office de demo payante à 70 euros... Suivi de DLC PAYANT...

Bref Capcom à su au fil des années détruire ces meilleurs licence... SF DMC Résident evil etc

Alors évidemment j'aimerais vous dire que je suis triste pour Capcom et qu'il était parti avec de bonnes intentions en supprimant les versions à rallonge pour sf5

Mais NON bien fait pour ta gueule Capcom qui à voulu nous glisser des DLC en douce...

À croire que le sort réserver à STREET FIGHTER VS TEKKEN vous à pas servi de leçon :hap:

Lire la suite...
chaos-atila
chaos-atila
MP
le 22 avr. 2016 à 14:45

C'était à prévoir ! Les jeux exclu une machine (de salon j'entends) se vendent mal, tomb raider sur one l'a montré, sf5 sur ps4 l'a prouvé !

Du coup je suis à peu près certains que sur one, on aura un sf5 ultra moins cher et avec tout le contenu manquant genre en 2017.

Lire la suite...
SushiSaumon
SushiSaumon
MP
le 21 avr. 2016 à 19:10

Amplement mérité quand on voit la politique dégueulasse de Capcom ces dernières années :)
De puis Resident Evil 4 j'ai pplus acheté un seul jeu Capcom, et c'est pas pret de changer !

Lire la suite...
Ledeadpoule
Ledeadpoule
MP
le 21 avr. 2016 à 11:33

Tres bon article merci. C'est important de parler de ce genre de choses.
Etant joueur depuis 20ans environ , cela m'exaspere de voir de plus en plus de jeux adopter ce systeme de micro transactions.

Mes derniers jeux en date, halo 5 et forza 6, qui me proposent eux aussi d'ouvrir des packs que je pourrais acheter directement....

Lire la suite...
vegastar92
vegastar92
MP
le 21 avr. 2016 à 02:18

récemment il y a la démo de guilty gear qui est sortie sur PS4...

Et elle est plus complète que street 5

c'est dire...

quoi qu'il en soit, d'un point Vu vente, street se fait rouler dessus par mortal kombat et CAPCOM ont intérêt à se ressaisir parce que quand KOF (Qui s'est quand même bien amélioré depuis) et guilty gear (qui convainc déjà plus Avec sa démo) Vont sortir, Ça va être très chaud pour eux 😕

à vouloir chercher des astuces pour plus gagner en donnant moins, Ils vont surtout perdre...

Lire la suite...
Commentaire édité 21 avr. 2016, 02:21 par vegastar92
deltat34
deltat34
MP
le 20 avr. 2016 à 20:41

Les jeux de baston ont plus la cote en ce moment. On est plus dans les années 90 et seuls quelques dinosaures (comme MK) arrivent à tirer leur épingle du jeu...

Je crois que c'est ça la véritable explication

Lire la suite...
Pyeroman
Pyeroman
MP
le 18 avr. 2016 à 22:38

Pas facile pour Street fighter 5. Ce jeu à la lourde responsabilité de replacer un Street 4 encore très populaire 8 ans après sa sortie. Entre la communauté du VS Fighting frileuse (voir hostile) à la nouveauté qui commençait à critiquer les mécaniques du jeu sans même les comprendre. Et de l’autre le choix « discutable » de Capcom de sortir un jeu dans un état de finition déplorable, c’était presque perdu d’avance.

Presque, car le jeu est toujours vivant. Au sein de la communauté du VS Fighting, la hype monte progressivement autour de Street Fighter 5. Les joueurs se rendent progressivement compte que finalement il n’est pas si mal, voir même carrément bon ! Au minimum il mérite qu’on lui donne sa chance. :play:

Le problème c’est que récupérer le grand public maintenant sera très difficile voire impossible. Comme dit dans l’article, l’un des meilleurs choix serait de sortir une version « Super ». Le jeu aura une bien meilleure finition, un online stable, du contenu solo et un plus gros casting.

Lire la suite...
Commentaire édité 18 avr. 2016, 22:40 par Pyeroman
Coldfather
Coldfather
MP
le 17 avr. 2016 à 14:48

A force de vouloir gagner du pognon avec les dlc, les editeurs se foutent tous seul dans la merde. C est tres bien que les ventes ne soient pas au rendez vous.On veut des jeux finis et complets, c est juste normal lorsque tu depenses 70 euros.
Il faudrait aussi prendre en compte ce parametre messieurs de jeuxvideo.com dans vos tests, parce que ce meme jeu a obtenu 17/20...

Lire la suite...
daworm23
daworm23
MP
le 17 avr. 2016 à 01:57

Capcom est peut-être frileux, mais n'a certainement pas été intelligent quand son jeu est sorti. De ce dernier on attend quelque chose qui fonctionne plutôt bien. Or, à sa sortie, SF5 mettait une plombe à nous mettre en versus un autre combattant. Les décos sauvages ne sont toujours pas sanctionnées et les "téléportations" pullulaient. Sans parler d'un contenu solo hyper maigrichon, comment le grand public devait-il l'accueillir ? Oui les fans s'y retrouvent, mais les autres veulent un produit fini même si on leur promet du contenu plus ou moins gratuit.
Oui parce que là dessus aussi Capcom a raté le coche : la communication n'est pas forcément très claire pour un initié.

Tout ça additionné, et il n'est pas étonnant de voir que le jeu rencontre un succès commercial bien mitigé. Le gameplay a beau être aux petits oignons, le reste a été cafouillé comme jamais.

Lire la suite...
Top commentaires
Pseudo supprimé
le 15 avr. 2016 à 12:57

Et ça ne vous effleure pas l'esprit que les joueurs ont peut être justement voulu sanctionner ce sur quoi vous passez trop brièvement, à savoir ; L'absence de modes de jeu essentiels pour le grand public, les politiques commerciales immondes de Capcom dont les DLC à outrance ne sont qu'un aspect, la sortie trop rapide d'un jeu ultra bugué avec des serveurs en mousse ?

Perso, je trouve ça assez logique que seuls les joueurs les plus hardcore l'aient acheté. Le jeu est sorti dans un tel état qu'il n'y avait que eux pour être satisfaits.

Lire la suite...
BiggestCakeEver
BiggestCakeEver
MP
le 15 avr. 2016 à 15:47

c'est dommage car pour moi ils avaient réussit un des plus grands parie pour les jeux de VS. Rendre le gameplay accesible pour les débutants et suffisamment intéressant pour les anciens.

Apres les mecs ont rien respecté je rappel que les 3-4 premiers jours de la sortie le contenu solo est rachitique et le online ne fonctionnait pas ! Incroyable sachant que pendant les betas on arrivaient a jouer en ligne.

Globalement on sent que le jeu est sortie trop tot et ils ont abandonnées de nombreuses idées présentent sur le premier trailer du jeux (décors destructible sur les cotés, interactions personnage/stage)

Lire la suite...
Sommaire Dossier
  • Ces jeux qui nous font et refont passer à la caisse
  • Quel avenir pour Street Fighter V ?