Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / Dans le Rétro #2 : Secret of Mana, Mr. Nutz et la 3D en guise de bourreau /

Le Bourreau des Licences : Le passage de la 2D à la 3D - Dans le Rétro #2 : Secret of Mana, Mr. Nutz et la 3D en guise de bourreau

Page Dossier
Le Bourreau des Licences : Le passage de la 2D à la 3D
Le Bourreau des Licences : Le passage de la 2D à la 3D
PC MD N64 PS1 PS2 Saturn SNES
Partager sur :

L'arrivée des consoles 32-bits, au milieu des années 90, fut une révolution sur bien des points. Alors que la 2D, tant en termes de graphismes que de gameplay, fut la norme pendant des années, la 3D devenait enfin plus accessible et le secteur vidéoludique tout entier s'y lança à corps perdu... Non sans accident. Retour sur une période que l'on peut facilement renommer le "Bourreau des licences".

Aujourd'hui, quand on parle de 3D, on pense notemment à la 3D stéréoscopique de la Nintendo 3DS et autres technologies similaires. Mais il y a 25 ans, le terme 3D était un doux rêve, celui d'un univers plus complexe et immersif que ce que la technologie pouvait supporter alors. Dès les années 80, la 3D dans le jeu vidéo était . Avant même l'arrivée des consoles 32-bits, des jeux avaient tenté l'aventure, comme Driller en 1987. Bien sûr, on parle ici de balbutiements. De moteurs révolutionnaires pour l'époque qui pourraient aujourd'hui ressembler à des errements vides à 3 fps, surtout pour un néophyte. Mais au milieu des années 90, l'idée de construire un vrai univers tout en 3D devenait enfin palpable, et accessible à tous... Ou presque.

Driller était déjà un jeu 3D

Le Bourreau des Licences : Le passage de la 2D à la 3DLe Bourreau des Licences : Le passage de la 2D à la 3D
Le Bourreau des Licences : Le passage de la 2D à la 3D

Car si des jeux comme Super Mario 64 ont sonné comme une révolution, posant les bases futures de ce que devait être un jeu en trois dimension, il ne faut pas oublier que de nombreuses licences se sont cassés les dents sur la 3D, à tel point que la plupart n'y ont pas survécu. Et les exemples sont malheureusement nombreux. Je ne peux d'ailleurs pas oublier un des cas les plus évidents : Bubsy 3D. Le premier opus, Bubsy, était un jeu de plates-formes 2D mettant en scène un chat anthropomorphe censé devenir le "prochain Sonic". Même si la hype était sans aucun doute un peu trop forte, le titre s'en sortait plutôt bien avec des décors colorés malgré quelques défauts, notamment en termes de maniabilité. Sa suite, Bubsy 2, fut de meilleure facture avant un Bubsy in Fractured Furry Tales sur Jaguar.

Le Bourreau des Licences : Le passage de la 2D à la 3DLe Bourreau des Licences : Le passage de la 2D à la 3DLe Bourreau des Licences : Le passage de la 2D à la 3D

Malheureusement, rien qui ne laissait augurer le carnage Bubsy 3D, un véritable assaut visuel et auditif qui a plus de chances de vous provoquer des cauchemars que de vous amuser ne serait-ce qu'une seconde. Une maniabilité horrible, des décors vides, une caméra tellement mal placée qu'on la croirait maîtrisée par un esprit malin, bref, l'exemple même de tout ce qui ne faut pas faire quand on crée un jeu 3D. Si vous voulez des images, rien de mieux que la chronique de Joueur du Grenier sur la période du passage du 2D à la 3D, où il parle de Bubsy 3D à partir de 8'54".

Joueur du Grenier parle de Bubsy 3D vers 8'54"

Chargement de la vidéo Chronique

Mais pourquoi sortir un jeu pareil dans une 3D aussi peu maîtrisée pour une série qui était plutôt potable en 2D ? Une seule réponse : Le marketing. La 3D, en 1995, ça faisait autant rêver que la réalité virtuelle aujourd'hui. C'était, sans aucun doute, LE virage à prendre. A tel point que l'on parlait littéralement de mort de la 2D, totalement vieillotte et obsolète. Pour vendre un jeu, il fallait être à la pointe, et la pointe, c'était le polygone. D'ailleurs, notez que cet argument était tellement puissant qu'il se retrouvait dans le titre des jeux, comme Bubsy 3D. Autre exemple, Earthworm Jim 3D a lui aussi sonné le glas d'une série qui avait pourtant démarré avec deux épisodes de qualité et un héros diablement drôle et charismatique. Sans être aussi catastrophiques que Bubsy 3D, les nouvelles aventures de Jim souffraient elles aussi d'une caméra à la ramasse et d'une furieuse impression de vide, deux éléments qui reviennent souvent quand on parle de passages ratés de la 2D à la 3D.

Le Bourreau des Licences : Le passage de la 2D à la 3DLe Bourreau des Licences : Le passage de la 2D à la 3D

Pourquoi ? Parce qu'à l'époque, beaucoup de développeurs faisaient l'erreur d'essayer de transposer un gameplay 2D dans un univers en trois dimensions, plutôt que de travailler le gameplay à partir de la 3D. Cette politique se traduisait en des environnements creux et un manque total d'intérêt. Néanmoins, certains développeurs ont su apprendre de leurs erreurs et ont tout de même pu bâtir une carrière par la suite. D'ailleurs, Bubsy 3D est l'exemple parfait. Le titre était le premier jeu d'un jeune studio : Eidetic. Leur deuxième jeu ? Syphon Filter, un très bon jeu d'action, lui aussi en 3D, comme quoi...

Syphon Filter, l'après Bubsy 3D pour le studio Eidetic

Le Bourreau des Licences : Le passage de la 2D à la 3D
Le Bourreau des Licences : Le passage de la 2D à la 3D

Malheureusement, tout le monde ne s'est pas sorti de cette époque comme a pu le faire Eidetic. Et les disparus sont nombreux. Parmi eux, outre les deux déjà cités ci-dessus, on peut aussi parler de Lemmings (qui fêté ses 25 ans le 14 février dernier), dont le principe puzzlesque, tellement ancré dans la 2D, était déjà moins convaincant avec Lemmings 3D. On peut d'ailleurs pratiquement dire la même chose pour Worms 3D et ses rejetons. Bomberman est un cas similaire, puisque le mode le plus populaire de la série, le multijoueurs, s'est très sévèrement cassé les dents sur la 3D. Aujourd'hui, la licence n'a plus vraiment d'actualité hormis un épisode sur... mobile. Dans un autre genre, Mega Man fait partie des grandes victimes de la 3D, n'ayant jamais vraiment réussi à faire la transition, comme le prouve un certain Mega Man X7 bâtard. Tout comme Bomberman, on a ici affaire à une licence dont le gameplay, intouchable, est fondamentalement ancré dans l'esprit 2D. Et tout comme Bomberman, la série Mega Man fait partie des portés disparus aujourd'hui, malgré des tentatives old school plutôt appréciées il y a de cela 6 ans.

Mega Man X7

Le Bourreau des Licences : Le passage de la 2D à la 3DLe Bourreau des Licences : Le passage de la 2D à la 3D
Le Bourreau des Licences : Le passage de la 2D à la 3D

Quand on y pense, le plus dommageable avec tout ça, c'est que la "folie 3D" ne fut qu'une période. Contrairement à une révolution, où l'idée est de ne jamais revenir à l'ancien régime, le passage à la 3D a lui-même créé un vent nostalgique. Car au final, le monde entier s'est rendu compte que la 3D n'était pas une évolution de la 2D, mais un cadre différent. Certes, elle a pris le pas en ce qui concerne les blockbusters, mais certains gameplay 2D, fichtrement fun et ludiques, sont toujours aussi efficaces. Ainsi, aux alentours de 2006, la 2D est revenu sur le devant de la scène, y compris pour certaines grosses licences, comme Mario par exemple. Malheureusement, pour la plupart des licences citées ci-dessus, le mal était déjà fait et il est déjà trop tard. Tombées dans l'oubli, des licences comme Bubsy ou Earthworm Jim auraient du mal à trouver un nouveau public, ne pouvant alors compter que sur les quelques nostalgiques qui traînent encore dans le coin. Parce que dans le jeu vidéo, 10 ans, c'est une éternité. Des échecs qui nous rappellent que le secteur vidéoludique peut être diablement cruel quand on ne monte pas dans le bon wagon...

Mis à jour le 01/03/2016
PC Megadrive Nintendo 64 PlayStation PlayStation 2 Saturn Super Nintendo Action Réflexion RPG Plate-Forme Autres Capcom Psygnosis Interplay Activision Nintendo Accolade Squaresoft Clockworks Entertainment Ocean Racjin Heroic Fantasy Rétrogaming
Annonce

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
natsirte
natsirte
MP
le 02 mars 2016 à 19:08

Faut voir pour Bomberman... Il y avait eu Bomberman 64 qui proposait une aventure solo (avec évidemment un mode multi) trés réussi, jouable, avec des idées de gameplay plutôt innovante!

Lire la suite...
Asaweak
Asaweak
MP
le 02 mars 2016 à 06:46

Earthworm Jim ca pourrait passer creme maintenant, meme les 2 jeux en 2D pourraient ressortir pratiquement tel quel

Lire la suite...
shikamaru_2007
shikamaru_2007
MP
le 02 mars 2016 à 00:55

Et Metal Slug apparu à ce moment la en arcade, qui était dans une 2d très bien maîtrisé, a été plébiscité par les joueurs :hap:
On peut aussi citer Pokemon qui faisait des animations d'attaques toutes moches alors qu'on commençait enfin à avoir de belles animations dans les RPG au tour par tour...

Lire la suite...
G7K
G7K
MP
le 02 mars 2016 à 00:37

Ils sont en train de nous expliquer que la 3D et la VR sont aussi primordiales dans l'évolution du jeu vidéo. La VR me paraît bien plus anecdotique que révolutionnaire pour ma part.

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 02 mars 2016 à 00:08

Ya tout plein de jeu qui sont fait en parcours 2d depuis quelques temps (Child of Light, Unravel, LittleBig Planet, etc.)

Alors pourquoi ne pas tenter de relancer ces jeux morts aujourd'hui sachant que le gameplay 2d avec profondeur 3d retrouve sa place auprès des joueurs?!

Lire la suite...
Neo-slayer
Neo-slayer
MP
le 01 mars 2016 à 23:39

Je me souviens d'Earthworm Jim 2 ce jeu était excellent en effet, c'est vraiment dommage que la 3D ait tué cette licence car l'histoire déjantée et le héros charismatique avaient tout pour plaire les joueurs pour des décennies encore.

Lire la suite...
LeVieuxNick
LeVieuxNick
MP
le 01 mars 2016 à 20:03

le dernier paragraphe (le seul que j'ai lu entièrement) est bourré de fautes d'orthographe et meme de syntaxe ("contrai[t]ement", "l'idée [n]'est", "licences cité[..]s", "[v]agon").

Autre chose:"le mal était déjà fait et il est déjà trop tard". Trop tard pour quoi?

"Contrai[t]ement à une révolution, où l'idée n'est de ne jamais revenir à l'ancien régime" peux-tu développer ta pensée, qu'est ce qu'une révolution? que vient faire ici cette métaphore politique et historique?

"Tombées dans l'oubli, des licences comme Bubsy ou Earthworm Jim auraient du mal à trouver un nouveau public, ne pouvant alors compter que sur les quelques nostalgiques qui traînent encore dans le coin." ah, il reste quelques nostalgiques, mais combien exactement? A t'on les chiffres? 5, 6, une dizaine, peut-etre plus?
A quoi rime de dire que ces séries auraient du mal à trouver du public aujourd'hui quand on voit le succès des kickstarters qui tentent justement de remettre au gout du jour certaines de ces séries (mighty n9, le nouveau jeu "castlevania,..) ou qui font appel à des créateurs "historiques (raynal, tim shafer, etc)? est-ce que les "quelques nostalgiques qui trainent encore dans le coin" sont tous millionaires?

Lire la suite...
Commentaire édité 01 mars 2016, 20:06 par LeVieuxNick
Simbabbad
Simbabbad
MP
le 01 mars 2016 à 19:53

Bon survol de l'époque et article agréable à lire, mais il faudrait passer tout ça au correcteur... des mots qui manquent, "un univers immersive", "vagon"...

Lire la suite...
LeVieuxNick
LeVieuxNick
MP
le 01 mars 2016 à 19:43

euh, avant megaman x7 (sur ps2) yavait megaman legends sur ps1 et qui et un jeu tout à fait correct!

Lire la suite...
Top commentaires
shikamaru_2007
shikamaru_2007
MP
le 02 mars 2016 à 00:55

Et Metal Slug apparu à ce moment la en arcade, qui était dans une 2d très bien maîtrisé, a été plébiscité par les joueurs :hap:
On peut aussi citer Pokemon qui faisait des animations d'attaques toutes moches alors qu'on commençait enfin à avoir de belles animations dans les RPG au tour par tour...

Lire la suite...
LeVieuxNick
LeVieuxNick
MP
le 01 mars 2016 à 19:43

euh, avant megaman x7 (sur ps2) yavait megaman legends sur ps1 et qui et un jeu tout à fait correct!

Lire la suite...
Sommaire Dossier
  • Secret of Mana : A-t-il bien vieilli ?
  • Il Etait Une Fois : Mr. Nutz, l'autre écureuil
  • Le Bourreau des Licences : Le passage de la 2D à la 3D
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Amazon PS4 25.86€ Fnac Marketplace PS4 34.82€ Amazon PS4 39.99€
Marchand
Supports
Prix