Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / Comparatif : 36 claviers gamer à l'essai, entre 50 et 250€ /

Test Razer BlackWidow X Chroma : Quelques grammes de finesse, dans un monde de joueurs - Comparatif : 36 claviers gamer à l'essai, entre 50 et 250€

Page Dossier
Test Razer BlackWidow X Chroma : Quelques grammes de finesse, dans un monde de joueurs
Test Razer BlackWidow X Chroma : Quelques grammes de finesse, dans un monde de joueurs
PC
Partager sur :
Profil de Kracou
L'avis de Kracou
MP
Journaliste jeuxvideo.com
24 mars 2016 à 15:59:27
16/20
Spécifications
Technologie de toucheMecanique Razer Green
RétroéclairageOui, RGB touche par touche
Raccourcis multimédia Oui, partagés
Raccourcis macroNon
Anti-ghosting - Prise en compte simultanée des touchesOui, 10-KRO
Connectique requise1 port USB
Port(s) USBNon
Fréquence d'interrogation max.1000 Hz
Port(s) audioNon

Il faut bien l’avouer, depuis que nous la connaissons, la gamme BlackWidow, qui regroupe les claviers mécaniques de la marque Razer, n’a finalement que très peu évolué : un peu de rétroéclairage RGB par ci, un changement d’interrupteurs par là… Aucun véritable faux pas à signaler, mais rien non plus qui serait réellement venu modifier l’orientation et la qualité globale du produit dans le bon sens. Un statu quo qui vient toutefois de prendre fin, puisque la marque aux serpents sort aujourd’hui un nouveau clavier mécanique, qui tranche avec ses précédentes productions.

Test Razer BlackWidow X Chroma : Quelques grammes de finesse, dans un monde de joueurs

BlackWidow X Chroma, tel sera donc le nom de ce nouveau produit, et comme nous le soulignions dans notre petit laïus d’introduction, son design tranche nettement avec le parti pris esthétique de ses prédécesseurs : pour commencer, le châssis abandonne sa robe soft touch qui n’était certes pas de mauvaise qualité, mais qui avait une forte tendance à attirer les traces de doigts, pour adopter une structure ouverte et tout en métal. Double avantage : le matériau est beaucoup moins salissant, et le dégagement autour des touches permet un nettoyage de l’ensemble plus aisé. Par ailleurs, difficile de ne pas tomber sous le charme de ce nouvel habillage, qui se trouve rehaussé par deux arguments : Razer a revu la police de caractère de ses touches, la nouvelle étant à la fois plus fine (et par extension, plus classe) et plus lisible.

Test Razer BlackWidow X Chroma : Quelques grammes de finesse, dans un monde de joueurs

De même, le rétroéclairage proposé est toujours de type RGB, configurable touche par touche, mais ces dernières n’étant plus enfermées dans le châssis, les couleurs des diodes se diffusent légèrement sur toute la structure, pour un rendu visuel des plus réussis. Par contre, le positionnement de la source de lumière étant décalé sur la partie supérieure des touches, les caractères inférieurs se retrouvent privés d'éclairage. Dommage, si vous avez l'habitude d'utiliser votre clavier dans la pénombre. Finalement, ce dernier bémol mis à part, l’ensemble offre un excellent équilibre entre sobriété et personnalité, faisant sans doute du BlackWidow X Chroma le clavier le plus abouti de la marque d’un point de vue design. Toutefois, un bon produit n’est pas seulement un beau produit. Et du côté des fonctionnalités, si certains changements sont appréciables, d’autres marqueront un léger recul par rapport aux précédentes itérations de la gamme.

Test Razer BlackWidow X Chroma : Quelques grammes de finesse, dans un monde de joueursTest Razer BlackWidow X Chroma : Quelques grammes de finesse, dans un monde de joueurs

Dans la première catégorie, on notera par exemple la présence d’une goulotte sous le châssis, qui permettra de guider le câble d’alimentation afin de le faire sortir par l’arrière, par la droite ou par la gauche du clavier, selon l’agencement de votre bureau. Une amélioration rendue possible par la finesse du câble en question, qui ne sera connecté qu’à un seul port USB. Ce qui nous amène logiquement à la catégorie déception : le BlackWidow X Chroma fait l’impasse sur le port USB supplémentaire, sur la connectique audio, ainsi que sur les cinq touches macro côté gauche. Des fonctionnalités que l’on retrouvait habituellement sur les produits de cette gamme, et dont la disparition représente une moins-value.

Une chose qui ne change pas, en revanche, et c’est plutôt une bonne chose, c’est la prise en main générale et la qualité de la frappe. La stabilité sur le bureau est ainsi excellente, avec ou sans surélèvement, et l’absence d’une option repose-poignets, quoi que dommageable sur le principe, n’aura pas été source d’un quelconque inconfort. Côté touches, Razer fait toujours confiance à des interrupteurs maison, données pour 80 millions de frappes, et disponibles en versions vert. Et ils se sont montrés conformes à l’expérience que nous avions : sensiblement équivalents à des interrupteurs Cherry MX Blue, très agréables à l’utilisation, mais aussi très bruyants. De même, le nouveau BlackWidow X Chroma n’intègrera pas de touches dédiées pour les fonctions multimédias, ces dernières étant reportées sur les touches F1 à F8. On notera enfin que c’est sur cette même ligne que l’on trouvera les raccourcis pour le mode jeu (désactivant notamment la touche Windows), pour mettre en veille le PC, pour gérer l’intensité du rétroéclairage, et pour lancer l’enregistrement de macro à la volée.

Test Razer BlackWidow X Chroma : Quelques grammes de finesse, dans un monde de joueurs

Et ceux qui voudront configurer leur périphérique au-delà des quelques options que nous venons de mentionner pourront évidemment se reposer sur le support logiciel offert par l’environnement Razer Synapse. Un environnement qui permettra de réassigner n’importe quelle touche avec n’importe quelle commande de base ou de type macro, de transformer le clavier en sapin de Noel multicolore, ou de configurer les paramètres applicables au mode jeu, le tout étant enregistrable sous différents profils, en local ou dans le cloud.

Au final, que conclure sur les différents changements opérés par Razer sur ce clavier ? Eh bien lorsque Les Nuls avaient annoncé la Cité de la Peur, ils avaient parlé d’un film comportant certaines scènes de violence, mais d’autres pas, ce qui faisait qu’en moyenne, ça allait… C’est un peu la même chose pour le BlackWidow X Chroma : ce nouveau modèle perd quelques fonctionnalités par rapport aux autres claviers de la gamme mais adopte en retour un design que nous plébiscitons, et conserve sa qualité de frappe (et ses cliquetis si caractéristiques), ce qui fait que en moyenne, ça va. De fait, si vous êtes plutôt un consommateur pragmatique, vous préfèrerez sans doute rester sur les BlackWidow Chroma classiques, dont on signale qu’ils ne disparaitront pas du catalogue du fabricant. Si en revanche, vous souhaitez profiter d’un design plus en finesse, le BlackWidow X Chroma se pose en alternative crédible, sachant que son prix de lancement sur la boutique Razer est de 189€, mais qu’il sera sans doute soumis à d’importantes variations chez d’autres revendeurs. A titre d’exemple, le BlackWidow Chroma (sans X) est affiché à 199€ sur le store officiel, mais se négocie autour des 150€ sur diverses enseignes françaises. Par ailleurs, une déclinaison que nous appeleront "déclinaison de la sagesse" existe à un tarif bien plus raisonnable de 120€, avec pour seul sacrifice celui du rétroéclairage, qui passera en vert uni (mais toujours configurable touche par touche).

Test Razer BlackWidow X Chroma : Quelques grammes de finesse, dans un monde de joueursRECHERCHER SUR AMAZONTest Razer BlackWidow X Chroma : Quelques grammes de finesse, dans un monde de joueursRECHERCHER SUR LDLC.COMTest Razer BlackWidow X Chroma : Quelques grammes de finesse, dans un monde de joueursRECHERCHER SUR MATERIEL.NETTest Razer BlackWidow X Chroma : Quelques grammes de finesse, dans un monde de joueursRECHERCHER SUR TOPACHAT
Les notes
+Points positifs
  • Des évolutions de design très réussies
  • Toujours un excellent confort de frappe
  • Suite logicielle Synapse ergonomique et complète
  • Goulotte pour guider la sortie du câble d'alimentation
  • Châssis ouvert
-Points négatifs
  • Touches bruyantes en version verte "clicky"
  • Pas de repose-poignets
  • Pas de port USB déporté
  • Pas de touches macro
  • Un rétroéclairage décentré qui n'illumine pas certains caractères
Profil de Kracou
L'avis de Kracou
MP
Journaliste jeuxvideo.com
24 mars 2016 à 15:59:27
16/20
Mis à jour le 28/04/2019
PC

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Metalichap
Metalichap
MP
le 25 mars 2016 à 08:26

30 euro de plus que la version sans les chtite lumière dans les touches...
Ok c'est un bon clavier mais je comprend pas les mec qui claque presque 30 boule de plus que la version pas chroma juste pour avoir des loupiottes qui clignotent ...

Lire la suite...
Rashareihm
Rashareihm
MP
le 25 mars 2016 à 07:40

Une pale copie des claviers Corsair.
Prenez celui ci, moins cher et vrai le Top du TOp :http://www.materiel.net/clavier-pc/corsair-gaming-k70-red-led-cherry-mx-red-121638.html

Lire la suite...
StrifeClad
StrifeClad
MP
le 24 mars 2016 à 22:28

Un repose poignet c'est trop pour un clavier a 200 boules ?

Lire la suite...
darkfalz
darkfalz
MP
le 24 mars 2016 à 21:48

69€ de plus ( Soit plus de 50% du prix de la version non Chroma ), pour des leds RGB c'est abusif.

Lire la suite...
Jericho-941
Jericho-941
MP
le 24 mars 2016 à 20:26

Il a l'air vraiment chouette, mais je me vois pas échanger mon blackwidow chroma pour celui là. Les switchs sont ultra satisfaisants pour ma part, razer a fait du bon taf sur ses claviers.

Lire la suite...
Easton05
Easton05
MP
le 24 mars 2016 à 18:18

Donc si on prend ce clavier avec la logitech du dernier test, on a une PS4 en gros ?

Lire la suite...
reteze
reteze
MP
le 24 mars 2016 à 16:45

Pas tout lu, la taille ?

Lire la suite...
zeight_ps4
zeight_ps4
MP
le 24 mars 2016 à 16:30

Ouais enfaite ils pompent le design des clavier corsair quoi...
Et ils nous font croire que les interrupteur "razer green" sont fait maison, mais c'est juste un renommage d'une marque chinoise copiant Cherry MX...

Lire la suite...
Sotanaki
Sotanaki
MP
le 24 mars 2016 à 16:19

Le BlackWidow Chroma (que j'ai) constitue au final un bien meilleur investissement. J'ai eu le mien pour 170€ à la Fnac, mais il y a de ça un an et en cherchant bien, il doit être trouvable à beaucoup moins. Et le machin a ses 5 touches de macro, son port USB et sa connectique audio, mais donc forcément au prix d'un câble de branchement un peu plus charnu et plus qu'un usb mâle.

Par contre, au bout d'un an d'utilisation intensive, la clique n'a pas perdu une once de charme, mais l'éclairage est vraiment anecdotique, préférez-lui le Blackwidow normal.

Lire la suite...
Top commentaires
Sotanaki
Sotanaki
MP
le 24 mars 2016 à 16:19

Le BlackWidow Chroma (que j'ai) constitue au final un bien meilleur investissement. J'ai eu le mien pour 170€ à la Fnac, mais il y a de ça un an et en cherchant bien, il doit être trouvable à beaucoup moins. Et le machin a ses 5 touches de macro, son port USB et sa connectique audio, mais donc forcément au prix d'un câble de branchement un peu plus charnu et plus qu'un usb mâle.

Par contre, au bout d'un an d'utilisation intensive, la clique n'a pas perdu une once de charme, mais l'éclairage est vraiment anecdotique, préférez-lui le Blackwidow normal.

Lire la suite...
StrifeClad
StrifeClad
MP
le 24 mars 2016 à 22:28

Un repose poignet c'est trop pour un clavier a 200 boules ?

Lire la suite...
Sommaire Dossier
  • Test du clavier HyperX Alloy Core RGB : C’est pas vraiment du jeu
  • Test des Logitech G915 et G815 : Révolution tout en finesse
  • Test du Thermaltake Level 20 RGB : En long, en large et en lumière
  • Test Asus ROG Strix Flare : Un clavier sûr pour illuminer vos sessions nocturnes
  • Test Cherry MX Board 6.0 : Si son ramage se rapportait à son plumage...
  • Test du Cooler Master MK750 : De grandes qualités, même en nomade
  • Test Corsair K95 RGB Platinum MX Speed : A la vitesse de la lumière
  • Test Corsair STRAFE : Simple, compact, efficace
  • Test Corsair STRAFE RGB Silent : Un sans faute, ou presque
  • Test Cougar Attack X3 RGB (2016) : Un bon compromis tout en couleurs
  • Test G.Skill Ripjaws KM570 : Efficace et pas cher, c'est G.Skill qu'on préfère ?
  • Test G.Skill Ripjaws KM780 : Un rapport qualité prix intéressant
  • Test du HyperX Alloy Elite RGB : Une référence colorée mais sérieuse
  • Test HyperX Alloy FPS : Un clavier pour conjuguer loisirs vidéoludiques et mobilité
  • Test Logitech G413 : On ne fait pas que du bon chocolat en Suisse
  • Test Logitech G513 : Le G413 ne parvient pas à prendre du galon
  • Test Logitech G613 : Libéré, délivré, mais quel intérêt ?
  • Test Logitech G810 Orion Spectrum : Une copie revue et corrigée du G910
  • Test Logitech G910 Orion Spectrum : Tout le monde a droit à une seconde chance !
  • Test du Mad Catz S.T.R.I.K.E. 4 : Quand Hardware et Software ne font pas bon ménage
  • Test du MSI Vigor GK80 : Largement battu par la concurrence
  • Test Razer BlackWidow Chroma : Derrière le bruit des touches, personne ne vous entend crier !
  • Test Razer BlackWidow Chroma V2 : Un repose-poignet qui "tue le game" !
  • Test Razer BlackWidow X Chroma : Quelques grammes de finesse, dans un monde de joueurs
  • Test Razer Huntsman : Et le confort ? Il est où, le confort ?
  • Test Roccat Suora : Un clavier gaming qui va à l'essentiel
  • Test Roccat Vulcan 120 AIMO : Un confort de frappe qui fait la différence
  • Test SteelSeries APEX M500 : Le digne héritier du clavier 6Gv2 ?
  • Test du NACON CL-750 OM : Le plastique, ce n'est pas toujours fantastique
  • Test Razer Ornata Chroma : Le clavier membrane qui roule des mécaniques
  • Test Logitech G910 Orion Spark : Du haut de gamme qui peine à convaincre
  • Test STRIX Tactic Pro : Le retour gagnant du style orange mécanique ?
  • Test Mad Catz S.T.R.I.K.E. T.E. : Une renaissance, en quelque sorte...
  • Test Roccat Ryos MK Pro : L'habit ne fait pas le clavier
  • Test SteelSeries Apex M800 : Un clavier qui marque sa différence (et qui le fait bien)
  • Test Corsair Raptor K30 : Un clavier membrane bien pensé à prix contenu